Image

Porc: avantages et inconvénients pour le corps des hommes et des femmes + peut-il être donné aux enfants

Chers lecteurs, je vous souhaite la bienvenue sur le site In My Home!

La viande de porc est l'une des plus courantes de notre cuisine traditionnelle et l'une des plus appréciées. Cela est dû à son goût agréable, qui ne laisse personne indifférent, et au fait que ce type de viande peut être acheté dans n'importe quel magasin à un prix relativement abordable..

Mais est-ce vraiment bon pour notre santé? Essayons de comprendre ensemble quels sont les avantages et les inconvénients du porc, qui peut manger du kebab de porc sans craindre pour son bien-être, et qui est mieux de le remplacer par autre chose..

Composition chimique du porc

Commençons par des faits simples, avec ce qu'il y a dans le porc.

Il est particulièrement riche en vitamines B:

  • B1 (thiamine) - aide à gagner de la masse musculaire;
  • B2 - combat les maladies de la peau;
  • B3 - accélère le métabolisme;
  • B6 - est responsable du fonctionnement normal du système nerveux central;
  • B12 - maintient la quantité d'hémoglobine au niveau souhaité.

Le porc contient également:

  • sélénium - protège notre santé des effets néfastes de l'environnement et ralentit le vieillissement cellulaire;
  • zinc - soutient l'immunité du corps, améliore la fonction cérébrale et renforce le tissu osseux;
  • phosphore - aide à renforcer les dents et les os;
  • fer - ne permet pas le développement de l'anémie;
  • magnésium - aide à maintenir le métabolisme au niveau nécessaire au bien-être;
  • potassium - vous permet de maintenir des lectures normales de la pression artérielle et a un effet bénéfique sur le travail du système cardiovasculaire;
  • créatine - favorise la croissance musculaire;
  • glutathion - aide à détoxifier le corps.

Teneur en calories

Le porc est considéré comme un aliment avec une teneur en calories assez élevée. Cent grammes contiennent environ 140 calories, 20 grammes de protéines, 7 grammes de matières grasses. Pas de glucides.

Il faut se rappeler qu'en fonction de chaque plat spécifique et de la méthode de sa préparation, la teneur en calories change..

Avantage

Le porc est principalement reconnu pour ses effets bénéfiques sur le système digestif. Les vitamines présentes dans ce type de viande aident à réduire le risque de constipation, de colite et d'atonie.

Le porc cuit est hautement digestible et peut être utilisé pour améliorer l'acidité du tractus gastro-intestinal et pour prévenir la gastrite..

En raison de la présence d'acides aminés, les plats de porc aident à faire face rapidement à l'inflammation, à réduire le taux de cholestérol et donc à réduire le risque de développer des maladies cardiovasculaires.

La viande n'est pas moins utile pour les problèmes de fonctionnement du système nerveux. En raison de la préservation de la thiamine et d'autres composés nécessaires à la santé du porc bouilli, sa consommation régulière mais modérée de nourriture peut normaliser le rythme du sommeil, réduire l'effet du stress quotidien et le risque de dépression.

Le porc n'est pas moins utile pour maintenir les fonctions immunitaires de l'organisme et préserver l'énergie. Par conséquent, il est recommandé d'ajouter ce produit au menu pendant les périodes où le risque de rhume est élevé - en automne et en hiver..

Le saindoux - graisse de porc spécialement transformée - à petites doses aide le corps humain à se remettre de maladies telles que la grippe ou les maux de gorge.

Le saindoux aide à renforcer les ongles et les cheveux grâce à sa teneur en sélénium et en zinc.

Avantages pour les hommes

La consommation régulière de porc chez les hommes entraîne des niveaux de testostérone plus élevés et réduit le risque de maladie de la prostate.

Attention! Malgré les propriétés bénéfiques du porc, je vous recommande fortement de consulter au préalable votre médecin et de savoir si vous avez une intolérance individuelle à cette viande et quelle est sa dose quotidienne recommandée..

Avantages pour les femmes enceintes et allaitantes

On sait que pendant la grossesse, les femmes ont besoin d'un soutien supplémentaire et d'un apport nutritionnel accru. C'est pourquoi la viande de porc cuite d'une certaine manière en quantités raisonnables ne profitera qu'aux femmes enceintes..

Si votre médecin ne voit aucune raison d'exclure ce produit du régime, il est préférable de l'utiliser sous une forme thermiquement traitée: bouillie, cuite au four et également cuite à la vapeur..

Les mêmes règles s'appliquent à la période d'allaitement du bébé. La protéine contenue dans la viande a un effet positif sur la qualité et la quantité du lait maternel. L'essentiel est de se rappeler qu'à ce stade, il est préférable de choisir de la viande maigre et de la combiner avec une variété de légumes - en faire des salades ou des plats d'accompagnement.

Les médecins pensent qu'il vaut mieux ne pas remettre le porc dans le régime alimentaire de la mère avant que le bébé n'ait trois mois. Commencez par du bouillon de porc. Si l'enfant n'a aucune réaction indésirable au produit, la viande elle-même peut être entrée dans le menu..

Le porc cru est strictement interdit pendant la grossesse et l'allaitement..

Avantages pour les jeunes enfants

Les pédiatres ne recommandent pas de donner de la viande de porc aux bébés avant l'âge de 9 mois.

Il est préférable de commencer à présenter à un enfant ce produit avec des conserves spéciales pour enfants. Si vous êtes complètement sûr de la fraîcheur et de la qualité de la viande, vous pouvez la faire bouillir et la hacher soigneusement avec un mélangeur jusqu'à ce qu'elle soit réduite en purée..

Comme pour les autres aliments, au début de l'alimentation complémentaire, il est nécessaire non seulement de consulter un pédiatre, mais également de surveiller de près la réaction de l'enfant aux nouveaux plats. Si vous remarquez une allergie ou un changement d'humeur du bébé, le porc doit être immédiatement retiré de son alimentation..

Une fois que l'enfant a un an, vous pouvez commencer à lui donner du bouillon de porc, ce qui favorisera la croissance et le développement sain du bébé..

Avantages de perte de poids

Le porc n'est pas un produit diététique. Si vous ne prévoyez pas d'abandonner pendant la perte de poids, je vous recommande de faire attention aux parties les plus faibles en gras de la carcasse et de les manger exclusivement bouillies avec beaucoup de légumes..

La viande frite, qui contient beaucoup moins de nutriments, doit être exclue de l'alimentation..

Comment faire cuire le porc plus sainement

Si vous ne voulez pas abandonner cette viande, mais que vous voulez en tirer le maximum de propriétés utiles, il est préférable d'opter pour la viande hachée à partir de son mélange avec du bœuf..

Le ragoût de porc aux légumes est également considéré comme un plat relativement facile s'il n'est pas surutilisé..

N'oubliez pas d'ajouter plus de légumes à la viande, à la fois cuits et cuits à la vapeur. Courgettes, aubergines, poivrons sont idéales pour cela..

Le foie de porc est un plat très délicat qui vous sera utile si vous avez une carence en fer. Les nutritionnistes recommandent de le combiner avec du sarrasin bouilli, qui est également riche en cette substance. Au lieu du sarrasin, vous pouvez vous arrêter au riz, qui n'est pas riche en calories..

Sur notre site, vous trouverez des recettes de plats à base de porc, y compris le barbecue bien-aimé.

Les parties les plus saines du porc

Ceci est un filet et un jambon. Ils contiennent le maximum de vitamines, minéraux et autres composés nécessaires à l'organisme. De plus, cette viande est considérée comme la plus molle et la plus juteuse, et ne contient pas un grand pourcentage de graisse..

Le jambon est parfait pour les steaks ou les grillades.

Il vaut mieux ne pas faire mijoter le filet, car il peut devenir très dur..

Lire dans un article séparé sur la façon de couper correctement une carcasse.

Bouillon de porc: avantages et inconvénients

D'une part, nous utilisons souvent du bouillon pour faire des soupes, des plats en gelée ou de la viande en gelée, et il a vraiment des caractéristiques utiles: il nous sature d'énergie, renforce le système immunitaire.

Dans le même temps, en raison de sa teneur en calories, il peut affecter négativement le travail du système digestif et est également contre-indiqué pour ceux qui souffrent de goutte..

Le bouillon est riche en matières grasses, ce qui le rend impropre à l'alimentation..

Dommages et contre-indications

Le porc peut être allergique.

Il est important de bien cuire la viande, c'est le seul moyen d'éviter le risque d'infection par des parasites qui pourraient s'y trouver.

Une consommation excessive de porc peut entraîner les maladies suivantes:

  • en surpoids;
  • arthrite;
  • arthrose;

Le porc est contre-indiqué pour:

  • cardiopathie;
  • violation du travail des vaisseaux sanguins;
  • maladie de la vésicule biliaire;
  • ulcère de l'estomac;
  • maladie du rein;
  • l'athérosclérose;
  • pancréatite;
  • Diabète;
  • crise cardiaque.

Le type de cuisson le plus nocif de cette viande est la friture, ce qui peut augmenter le risque de développer des tumeurs malignes..

Vous pouvez trouver plus d'informations sur les avantages et les contre-indications du porc dans la vidéo suivante:

Choisir et conserver correctement le porc

Essayez de choisir votre viande avec soin lors de l'achat. Il est préférable de l'acheter auprès de vendeurs en qui vous avez confiance, ou dans des magasins où il existe un contrôle strict sur les fournisseurs de produits et les conditions de leur stockage..

La viande fraîche et de haute qualité doit avoir une teinte rose pâle avec un léger éclat, être de texture dense.

Si la viande est bordeaux ou rouge, elle est probablement déjà vieille. Les plats seront durs et le risque pour la santé augmente considérablement.

Un produit frais a un arôme agréable, tandis qu'une odeur forte et répulsive indique une détérioration..

La viande de porc est mieux consommée dans les 5 jours suivant l'achat si elle est conservée au réfrigérateur. Lorsqu'ils sont stockés dans un congélateur, la durée de conservation peut aller jusqu'à plusieurs mois..

Conclusion

De toute évidence, le porc, lorsqu'il est consommé en quantités raisonnables, apportera des avantages significatifs à notre corps. Cependant, afin de ne pas nuire à votre santé, n'oubliez pas les contre-indications possibles et essayez de minimiser la consommation de viande frite avec une grande quantité de graisse..

Partagez dans les commentaires quel est votre plat de porc préféré?

Pourquoi le porc est utile et nocif - 6 faits scientifiques

Le porc est l'un des types de viande les plus consommés au monde. Il contient une grande quantité de protéines, de vitamines et de minéraux qui ont un effet positif sur le corps humain..

Les scientifiques affirment que la consommation de porc aidera à préserver la masse musculaire, à améliorer les performances physiques et à réduire le risque de développer un certain nombre de maladies du cerveau et de la glande thyroïde..

Cependant, une consommation excessive de porc a été liée à des effets négatifs sur la santé. Il est contre-indiqué en présence de maladies cardiovasculaires et de certaines autres maladies..

6 propriétés utiles

Voici 6 faits principaux fondés sur des preuves sur les bienfaits du porc pour la santé.

1. Source de nutriments

Le porc a une teneur en calories assez élevée - de 220 à 290 calories pour 100 grammes de produit et contient les substances biologiquement actives suivantes:

Nom du composantPoids spécifique ou pourcentage des besoins quotidiens (pour 100 grammes de viande)
protéinesEnviron 26 grammes
les graissesEnviron 21 grammes
les glucides0 gramme
vitamine B135%
vitamine B3dix-neuf%
vitamine B12quinze %
Vitamine DQuatorze %
vitamine B613%
sodium49%
sélénium18%
phosphoreQuatorze %
zincQuatorze %
potassiumhuit%
le fer4%

La viande est principalement constituée de protéines avec des acides aminés essentiels (histidine, lysine, leucine, thréonine, valine et phénylalanine, etc.). Cela le rend extrêmement utile pour les personnes qui sont engagées dans un entraînement physique actif ou qui se remettent d'interventions chirurgicales sévères..

Les vitamines et minéraux de porc ont également d'importantes propriétés bénéfiques:

  1. Vitamine B1. Joue un rôle important dans le travail des systèmes enzymatiques.
  2. Sélénium. A un effet antioxydant et renforce le système immunitaire.
  3. Zinc. Essentiel pour la santé du cerveau et la fonction immunitaire.
  4. Vitamine B3. Participe à la formation des globules sanguins et au travail des neurones.
  5. Vitamine B12. Indispensable pour la synthèse des globules rouges et des processus redox.
  6. Vitamine B6. Régule le métabolisme, est responsable de la croissance et du développement du corps.
  7. Phosphore. Soutient la force osseuse et le métabolisme.
  8. Le fer. Nécessaire au bon fonctionnement du germe de sang rouge.

2. Maintien de la masse musculaire

Le porc, comme la plupart des produits d'origine animale, est riche en protéines, ce qui est important pour maintenir et développer les muscles..

L'exercice régulier combiné à un apport adéquat en protéines est la clé du maintien des muscles.

Des experts de l'Université du Texas (États-Unis) ont découvert qu'un apport insuffisant en protéines peut provoquer le développement d'une atrophie des fibres musculaires (avec un effort excessif) ou le développement d'une sarcopénie (chez les personnes âgées) - dégénérescence de la structure musculaire liée à l'âge.

Une diminution de la masse des fibres musculaires entraîne inévitablement une limitation de l'activité physique et une diminution de la qualité de vie.Par conséquent, le régime alimentaire doit inclure une quantité suffisante de protéines - environ 120 à 150 grammes par jour.

3. Amélioration des performances physiques

La consommation régulière de viande contribue non seulement à maintenir et à gagner de la masse musculaire, mais améliore également le fonctionnement du système musculo-squelettique.

La viande de porc contient une grande quantité de substances biologiquement actives précieuses: créatine, taurine et bêta-alanine.

La créatine, selon les scientifiques, est une source d'énergie importante et est impliquée dans la croissance des tissus musculaires. C'est pourquoi la créatine est un élément essentiel du régime de musculation..

La bêta-alanine, selon des experts britanniques, est nécessaire à la production de carnosine dans les tissus musculaires, ce qui augmente l'efficacité de l'exercice physique, aide à réduire la gravité de la fatigue après l'exercice.

La taurine, selon des scientifiques thaïlandais, soutient le travail du système cardiovasculaire, améliore l'apport d'oxygène et de nutriments aux muscles squelettiques..

4. Amélioration de l'état de la peau et des cheveux

Des études menées sous la direction d'experts français ont révélé que le porc contient une grande quantité de gélatine et de collagène. Ces substances maintiennent l'élasticité et la douceur de la peau, ont un effet bénéfique sur la croissance des cheveux.

La consommation régulière de viande réduit considérablement le risque de rides sur le visage, ainsi qu'un certain nombre de maladies cutanées infectieuses et inflammatoires.

5. Normalisation du cerveau

La viande de porc est riche en vitamines B. Selon les experts britanniques, ces vitamines améliorent la fonction cérébrale, augmentent la concentration et la perception visuelle et spatiale..

Avec l'inclusion systématique du porc dans l'alimentation, divers troubles de la mémoire, ainsi que les pathologies neurodégénératives (maladie d'Alzheimer ou de Pick) sont moins fréquentes..

En outre, la viande a un effet bénéfique sur l'évolution des troubles dépressifs et réduit le risque d'accident vasculaire cérébral..

6. Amélioration du fonctionnement de la glande thyroïde

Le porc est riche en sélénium, qui, selon la communauté scientifique, régule la production d'hormones thyroïdiennes et normalise le cours des processus métaboliques..

Avec des quantités suffisantes de sélénium, les maladies telles que la thyroïdite auto-immune, la dystrophie nodulaire et le cancer de la thyroïde sont moins fréquentes.

Propriétés négatives

Malheureusement, la consommation de porc est associée à des risques pour les humains. Les effets indésirables comprennent:

  1. Réactions allergiques. L'hypersensibilité aux protéines de porc est rare (fréquence - 1: 1000) et peut être caractérisée par n'importe quel cours: de l'urticaire au choc anaphylactique.
  2. Développement de maladies cardiovasculaires. La recherche montre un lien direct entre la consommation de viande rouge et un risque élevé de maladies cardiaques et vasculaires. La probabilité d'apparition de pathologies augmente avec la présence concomitante de facteurs de risque: faible consommation de fruits et légumes, sédentarité, tabagisme et suralimentation.
  3. L'émergence du cancer. Malheureusement, le porc (en particulier frit) contient un certain nombre de substances cancérigènes qui augmentent le risque de développer des tumeurs malignes du côlon et du rectum, des glandes mammaires, du foie et de la prostate chez les hommes..
  4. Infection par les helminthiases. La viande de porc mal transformée peut contenir des parasites - ténia du porc, Trichinella (ascaris) et même Toxoplasma. Par conséquent, le traitement thermique à part entière de la viande est le principal moyen de prévenir les maladies causées par les parasites décrits ci-dessus..
  5. Infection par l'hépatite E. Selon l'Organisation mondiale de la santé, l'utilisation de foie de porc est associée à un risque élevé de développer une hépatite E.
  6. Le développement de la sclérose en plaques. Le lien entre le développement de cette maladie et la consommation régulière de porc a été prouvé en 1986..
  7. Perturbation des processus métaboliques. Le porc augmente le taux de graisses libres et de cholestérol dans le sang, il n'est donc pas recommandé de l'utiliser en grande quantité en présence d'un syndrome métabolique ou de pathologies cardiovasculaires prises séparément.

Applications de cuisson

Le porc se distingue par son goût particulier, qui en a fait un produit très courant dans de nombreuses cuisines du monde. Il a un goût de viande prononcé, légèrement sucré. La viande est juteuse (à cause des veines de graisse) et a un arôme riche.

Le porc peut être cuit de presque toutes les manières. Séché, frit, bouilli, salé (bacon), le porc cuit au four est largement utilisé, ainsi que cuit à la vapeur ou grillé (barbecue).

Souvent, la viande est transformée en viande hachée dans le but de faire des escalopes, des boulettes de viande, des saucisses, du balyk et d'autres plats délicieux. En outre, la viande de porc est souvent utilisée pour la cuisson de la viande en gelée, des entrées ou des bouillons..

Il est important de noter que différentes parties du porc sont utilisées de différentes manières:

  1. Filet. C'est une viande maigre sans os (partie de la carcasse au-dessus de la colonne vertébrale sous une couche de graisse sous-cutanée et de peau). Utilisé pour faire des brochettes, des médaillons ou simplement frits dans une poêle.
  2. Cou. Pièces douces coupées au niveau du cou. Ce type de viande est extrêmement tendre et juteux, avec des couches de graisse. Idéal pour la friture ou le ragoût.
  3. Jambon. C'est la partie de la jambe de l'animal autour des os de la hanche. Sur sa base, les escalopes ou les côtelettes sont généralement préparées, moins souvent - cuites au four ou cuites en grand morceau.
  4. Omoplate. La viande d'épaule est très dure et nécessite une longue cuisson ou un ragoût.
  5. Longe. C'est une partie du dos avec un os. Utilisé pour le pilaf, les ragoûts ou les bouillons.
  6. Pointe de poitrine. Situé sur les côtés de l'abdomen du porc. Bacon généralement frit ou cuit.
  7. Côtes de porc. Le plus souvent cuits au four (en papillote), vous pouvez également les cuire sur le gril ou sur le feu.
  8. Sous-produits. Le cœur, les reins et le foie du porc sont répandus. Utilisé pour la friture pure, la préparation de pâtés et même la viande en gelée.
  9. Langue. Bouilli ou cuit pendant une longue période. Sert de délicatesse dans de nombreux pays du monde.
  10. Oreilles. Populaire dans la cuisine coréenne. Ils sont d'abord frits puis servis avec une sauce épicée.
  11. Saindoux. C'est une graisse fondue exclusivement à partir de saindoux. Il sert à faire frire d'autres aliments (au lieu de l'huile) ou à tartiner sur du pain.

Conclusion

Ainsi, la viande de porc a un grand potentiel biologique. Il contient un certain nombre de protéines, graisses, vitamines et minéraux essentiels.

Avec une utilisation régulière, la viande vous permet de maintenir le volume du tissu musculaire, ainsi que d'améliorer l'efficacité de l'exercice physique; normaliser le fonctionnement du cerveau, améliorer les propriétés esthétiques de la peau et des cheveux, prévenir un certain nombre de maladies de la glande thyroïde.

Mais dans certaines situations, le porc peut être dangereux pour la santé. Afin de réduire le risque, il est recommandé de soumettre la viande à un traitement thermique, et en présence de maladies chroniques, consulter au préalable un médecin.

porc

Viande de porc domestique. C'est l'un des types de viande les plus savoureux et les plus faciles à préparer. Le porc est rapidement frit sans ajouter d'huile, sa graisse fond bien et les parties de la carcasse, dépourvues de graisse, sont parmi les viandes les plus maigres. Pour la cuisson ou la friture de porc, la viande de qualité supérieure convient: épaule, longe, poitrine, jambon. Le goût sucré du porc se marie particulièrement bien avec les fruits, les noix, le miel, les pruneaux.

Le porc peut être frit, bouilli, cuit au four. Le porc est utilisé pour préparer du bortsch, de la soupe aux choux, des cornichons, des côtelettes, des ragoûts, des shashliks, des escalopes, des gelées, divers plats nationaux; il est utilisé à moitié avec du bœuf pour faire des boulettes. À la maison, vous pouvez faire cuire du porc bouilli. Dans la production industrielle, le porc est utilisé pour la préparation de divers produits à base de viande: bacon, porc bouilli, jambon, poitrine, brawn, carbonade, saucisses, longe, jambon, rouleaux de viande, saucisses et saucisses.

Propriétés utiles du porc

Le porc, en raison de sa haute teneur en matières grasses, réchauffe bien le corps et redonne de la force. Il contient beaucoup de magnésium et de zinc, qui ont un effet positif sur la puissance et le système cardiovasculaire. Le porc contient également de la lysine, un acide aminé essentiel à la formation osseuse normale..

Une portion de foie de porc est capable de fournir à une personne un approvisionnement mensuel en vitamine B12, et le saindoux, très apprécié des Ukrainiens, contient du sélénium et de l'acide arachidonique, c'est donc à la fois un remède contre la dépression et une sorte d'usine pour la production d'hormones importantes..

Propriétés dangereuses du porc

Le porc contient des niveaux très élevés de cholestérol et de lipides. À la suite de la recherche, il a été constaté que précisément pour les raisons énumérées: une teneur élevée en anticorps, un grand nombre d'hormones de croissance, des taux élevés de cholestérol et de lipides, la viande de porc pose un réel danger pour la santé humaine..

En plus de ce qui précède, la viande de porc est souvent infectée par des parasites dangereux pour le corps humain, par exemple Trichina, un ver rond parasite malin contenu dans les tissus musculaires des porcs. Lorsqu'ils sont ingérés, les trichines pénètrent dans le muscle cardiaque et commencent à s'y multiplier, présentant un danger mortel pour l'homme.

Et si aujourd'hui, à l'aide de moyens techniques, il est possible de détecter la présence de trichines dans le corps d'un porc, alors même dans un passé récent, même il y a plusieurs décennies, c'était techniquement impossible. Par conséquent, tous ceux qui mangeaient du porc couraient le risque mortel de contracter la trichine..

Par conséquent, il est recommandé de manger du porc fait maison et en quantité limitée.

Le porc contient de grandes quantités d'hormone de croissance, qui est un facteur causal du développement de l'inflammation, de l'hypertrophie et du gonflement des tissus (acromégalie, obésité, tendance aux excroissances pathologiques, y compris malignes). D'où la réponse à la question sur les raisons de la croissance du cancer chez les patients de 60 à 70 ans pendant la période de réforme alimentaire en Allemagne. Avec l'utilisation du porc, non seulement il y a un apport excessif en cholestérol, qui est un matériau de construction pour les cellules tumorales, mais aussi en hormone de croissance, qui stimule le développement de tumeurs malignes. Dans le même temps, les fumeurs, dans le contexte de la consommation de benzpyrène, principal composant de la fumée de tabac et cancérigène, augmentent de nombreuses fois le risque de développer un cancer..

L'effet de démangeaison bien connu du porc est dû à la teneur accrue en histamine, qui contribue à la survenue de processus inflammatoires, entraînant ainsi le développement de furonculose, anthrax, appendicite, maladies de la vésicule biliaire, thrombophlébite, leucorrhée, abcès et phlegmon, ainsi que maladies de la peau (urticaire, dermatite, eczéma, névrodermite dermatoses).

Manger du porc et d'autres viandes animales achetés au comptoir peut entraîner un certain nombre de maladies.

Une personne peut développer divers helminthes. L'un des plus dangereux est Taenia Solium. Il s'installe dans les intestins et est très volumineux. Ses œufs pénètrent dans le système circulatoire et peuvent atteindre presque tous les organes humains. S'il pénètre dans le cerveau, il peut provoquer une perte de mémoire, s'il pénètre dans le cœur - une crise cardiaque, s'il pénètre dans les yeux - la cécité. S'il pénètre dans le foie, cela peut l'endommager. Autrement dit, les helminthes peuvent endommager presque tous les organes humains. Un autre helminthes dangereux est Taenia Trichuriasis. Il existe une idée fausse répandue selon laquelle si le porc est bien cuit, les œufs de ce parasite mourront. Une étude menée en Amérique a révélé que sur vingt-quatre personnes souffrant de trichuriasis Taenia, vingt-deux cuisinaient leur porc avec beaucoup de soin. Cela indique que les œufs de ce parasite, qui peuvent être trouvés dans le porc, ne meurent pas aux températures de cuisson normales..

La chef professionnelle Julia Vysotskaya vous expliquera comment cuisiner un plat de porc délicieux et satisfaisant qu'elle a goûté à Vilnius.

En quoi le porc est-il bon pour le corps? Bénéfice et préjudice

Le porc est la viande d'un porc domestique (latin Sus scrofa domesticus).

C'est le type de viande rouge le plus consommé dans le monde, en particulier en Asie de l'Est, mais il est interdit dans certaines religions comme l'islam et le judaïsme..

Pour cette raison, le porc est illégal dans de nombreux pays islamiques..

Il est souvent consommé non transformé, mais le porc séché est également très courant. Ceux-ci incluent le porc fumé, le jambon, le bacon et les saucisses.

Le porc maigre est riche en protéines et riche en vitamines et minéraux, ce qui peut en faire un excellent ajout à une alimentation saine.

Dans cet article, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur le porc, y compris les avantages et les risques potentiels pour la santé de sa consommation, ainsi que la valeur nutritionnelle, la composition et les calories de la viande de porc..

Valeur nutritive, composition et teneur en calories

Le porc est un aliment riche en protéines avec des quantités variables de matières grasses.

Une portion de 100 grammes de porc cuit contient les nutriments suivants (1):

  • Valeur énergétique: 297 kcal
  • Eau: 53%
  • Protéines: 25,7 grammes
  • Glucides: 0 gramme
  • Sucre: 0 gramme
  • Fibre: 0 gramme
  • Lipides: 20,8 grammes

Protéine

Comme toute viande, le porc est principalement constitué de protéines..

Le porc cuit maigre a un taux de protéines d'environ 26% du poids frais.

Le porc maigre peut atteindre 89% lorsqu'il est sec, ce qui en fait l'une des sources alimentaires les plus riches en protéines (1).

Il contient les neuf acides aminés essentiels nécessaires à la croissance et au maintien de votre corps. En fait, la viande est l'une des sources alimentaires les plus complètes de protéines..

Pour cette raison, manger du porc - ou d'autres viandes - peut être particulièrement bénéfique pour les culturistes, les athlètes en convalescence, les personnes après une chirurgie ou ceux qui cherchent à développer ou à réparer leurs muscles..

Le porc contient des quantités variables de matières grasses.

Le pourcentage de graisse dans le porc varie généralement de 10 à 16%, mais peut être beaucoup plus élevé en fonction du niveau de parage et d'autres facteurs (2).

Graisse de porc - saindoux - parfois utilisée comme huile de cuisson.

Comme les autres types de viandes rouges, le porc est principalement composé de graisses saturées et insaturées, présentes en quantités à peu près égales..

Par exemple, une portion de 100 grammes de porc cuit contient environ 7,7 grammes saturés, 9,3 grammes monoinsaturés et 1,9 grammes de gras polyinsaturés (1).

La teneur en acides gras du porc est légèrement différente de celle des viandes de ruminants comme le bœuf et l'agneau.

Il est faible en acide linoléique conjugué (CLA) et légèrement plus élevé en gras insaturés (3).

Les protéines de haute qualité sont le principal composant nutritionnel du porc, ce qui les rend bénéfiques pour la croissance et le maintien des muscles. La teneur en matières grasses du porc peut varier. Il est principalement composé de graisses saturées et mono-insaturées.

Vitamines et mineraux

Le porc est une riche source de nombreuses vitamines et minéraux bénéfiques, tels que:

  • Thiamin. Contrairement à d'autres types de viandes rouges comme le bœuf et l'agneau, le porc est particulièrement riche en thiamine, l'une des vitamines B qui joue un rôle important dans diverses fonctions corporelles (4).
  • Sélénium. Le porc est riche en sélénium. Les meilleures sources de cet important minéral sont les aliments d'origine animale tels que la viande, les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers (5).
  • Zinc. Un minéral important trouvé en grande quantité dans le porc. Il est essentiel à la santé du cerveau et du système immunitaire.
  • Vitamine B12. Presque exclusivement présente dans les produits d'origine animale, la vitamine B12 est importante pour la formation du sang et la fonction cérébrale. Une carence en cette vitamine peut provoquer une anémie et des lésions neuronales.
  • Vitamine B6. C'est un groupe de plusieurs vitamines apparentées. La vitamine B6 est importante pour la formation des globules rouges.
  • Niacine. La niacine ou vitamine B3 est l'une des vitamines B. Elle a diverses fonctions dans l'organisme et est importante pour la croissance et le métabolisme..
  • Phosphore. Contenu en grande quantité dans de nombreux aliments, le phosphore est généralement un élément important de l'alimentation humaine. Il est important pour la croissance et l'entretien du corps.
  • Le fer. Le porc contient moins de fer que l'agneau ou le bœuf. Cependant, l'absorption du fer animal (fer hémique) dans le tube digestif est très efficace et le porc peut être considéré comme une source exceptionnelle de fer..

Le porc est riche en plusieurs autres vitamines et minéraux.

De plus, les produits de porc transformés comme les saucisses sont riches en sel (sodium).

Le porc est une excellente source de nombreuses vitamines et minéraux, notamment la thiamine, le zinc, la vitamine B12, la vitamine B6, la niacine, le phosphore et le fer.

Autres composés dans le porc

Comme les plantes, les produits animaux, en plus des vitamines et des minéraux, contiennent un certain nombre de substances biologiquement actives qui peuvent affecter la santé:

  • Créatine. Il se trouve en grande quantité dans la viande et sert de source d'énergie à vos muscles. La créatine est un complément populaire parmi les culturistes et est utilisée comme moyen d'améliorer la croissance et la force musculaires (6, 7).
  • Taurine. La taurine, présente dans le poisson et la viande, est un acide aminé antioxydant produit dans votre corps. L'apport alimentaire en taurine peut être bénéfique pour la fonction cardiaque et musculaire (8, 9, 10).
  • Glutathion. C'est un antioxydant qui se trouve en grande quantité dans la viande, mais qui est également produit par votre corps. Bien que le glutathion soit un antioxydant important, son rôle en tant que nutriment n'est pas clair (11, 12).
  • Cholestérol. La viande et d'autres produits animaux tels que les produits laitiers et les œufs contiennent du cholestérol. Un apport modéré de cholestérol n'affecte pas le taux de cholestérol sanguin chez la plupart des gens (13).

Le porc contient un certain nombre d'ingrédients biologiquement actifs tels que la créatine, la taurine et le glutathion, qui peuvent offrir des avantages pour la santé de diverses manières.

Les bienfaits du porc pour le corps

Le porc est riche en vitamines et minéraux bénéfiques pour la santé, ainsi qu'en protéines de haute qualité. Le porc bien cuit peut être un élément important d'une alimentation saine..

Soutient le muscle maigre

Comme la plupart des produits d'origine animale, le porc est une excellente source de protéines de haute qualité..

Le maintien de la masse musculaire est un facteur important de santé à mesure que nous vieillissons.

Sans exercice et sans nutrition adéquate, la masse musculaire diminue naturellement avec l'âge, un changement indésirable associé à de nombreux problèmes de santé..

Dans les cas les plus graves, avec l'âge, une personne peut développer une modification dégénérative atrophique liée à l'âge du muscle squelettique appelée sarcopénie, caractérisée par de très faibles niveaux de masse musculaire et une qualité de vie réduite. La sarcopénie est plus fréquente chez les personnes âgées.

Un apport insuffisant en protéines de haute qualité peut accélérer la dégénérescence musculaire liée à l'âge, augmentant le risque de développer une sarcopénie (14).

Manger du porc ou d'autres aliments riches en protéines est un excellent moyen de fournir à votre corps suffisamment de protéines de haute qualité, ce qui peut aider à maintenir la masse musculaire..

Améliorer les performances physiques

La consommation de viande est non seulement bénéfique pour le maintien de la masse musculaire, mais peut également améliorer la fonction musculaire et les performances physiques..

En plus d'être riche en protéines de haute qualité, le porc contient de nombreux nutriments sains qui sont bons pour les muscles. Ceux-ci incluent la taurine, la créatine et la bêta-alanine.

La bêta-alanine est un acide aminé que votre corps utilise pour fabriquer de la carnosine, ce qui est important pour la fonction musculaire (15, 16).

En fait, des niveaux élevés de carnosine dans les muscles humains ont été associés à une réduction de la fatigue et à une amélioration des performances physiques (17, 18, 19, 20).

Suivre un régime végétarien ou végétalien pauvre en bêta-alanine réduira la carnosine musculaire au fil du temps (21).

En revanche, un apport élevé en bêta-alanine provenant des aliments - y compris des suppléments - augmente les niveaux de carnosine musculaire (15, 17, 22, 23).

En conséquence, manger du porc - ou d'autres sources riches de bêta-alanine - peut être bénéfique pour ceux qui cherchent à maximiser leurs performances physiques..

Le porc est une excellente source de protéines de haute qualité, il doit donc être efficace pour la croissance et le maintien de la masse musculaire. Comme les autres viandes, manger du porc peut également aider à améliorer la fonction musculaire et les performances physiques..

Porc et maladies cardiaques

Les maladies cardiaques sont la principale cause de décès prématuré dans le monde.

Cela comprend des conditions telles que les crises cardiaques (crises cardiaques), les accidents vasculaires cérébraux et l'hypertension artérielle.

Des études d'observation sur les effets de la consommation de viande rouge sur les maladies cardiaques montrent des résultats mitigés.

Certaines études montrent un risque accru pour la viande rouge transformée et non transformée. Cependant, il existe des preuves que seul le porc transformé présente un risque accru de maladie cardiaque, tandis que d'autres études n'ont trouvé aucune association significative (24, 25, 26, 27).

Il n'y a aucune preuve claire que la viande elle-même cause des maladies cardiaques. Les études observationnelles identifient uniquement les associations, mais ne peuvent pas fournir de preuves d'une relation causale directe.

Il est clair qu'une consommation élevée de viande est associée à des facteurs de mode de vie malsains tels qu'une faible consommation de fruits et légumes, moins d'activité physique, le tabagisme et la suralimentation (28, 29, 30).

La plupart des études d'observation tentent de corriger ces facteurs..

Une hypothèse populaire lie la teneur en cholestérol et en graisses saturées de la viande à un risque accru de maladie cardiaque.

Cependant, le cholestérol alimentaire a peu ou pas d'effet sur le taux de cholestérol chez la plupart des gens, et de nombreux scientifiques ne le voient pas comme un problème de santé (13).

Le lien entre les graisses saturées et les maladies cardiaques est controversé et certains scientifiques ont commencé à minimiser son rôle dans les maladies cardiaques (31, 32, 33).

Une consommation modérée de porc maigre - dans le cadre d'une alimentation saine - n'augmentera probablement pas le risque de maladie cardiaque.

Porc et cancer

Le cancer est une maladie grave caractérisée par une croissance cellulaire incontrôlée dans le corps.

De nombreuses études observationnelles ont trouvé une association entre la consommation de viande rouge et le risque de cancer du côlon, bien que les données ne soient pas entièrement cohérentes (34, 35, 36, 37, 38).

Il est difficile de prouver que le porc provoque le cancer chez l'homme car les études d'observation ne peuvent pas fournir de preuves d'une relation causale directe.

Néanmoins, l'idée qu'une consommation élevée de viande provoque le cancer est plausible. Cela est particulièrement vrai pour la viande cuite à feu vif..

La viande trop cuite peut contenir un certain nombre de cancérogènes, en particulier des amines hétérocycliques (39).

Les amines hétérocycliques sont une famille de substances malsaines trouvées en quantités relativement importantes dans la viande, le poisson ou d'autres sources de protéines animales bien cuits et trop cuits..

Ils se forment lorsque les protéines animales, comme le porc, sont exposées à des températures très élevées pendant le barbecue, la cuisson au four, la cuisson au four ou la friture (40, 41).

La recherche montre que les aliments riches en amines hétérocycliques augmentent le risque de plusieurs cancers, tels que les cancers du côlon, du sein et de la prostate (42, 43, 44, 45, 46).

Malgré cela, le rôle de la consommation de viande dans le développement du cancer n'est toujours pas clair..

Dans le cadre d'une alimentation saine, une consommation modérée de porc correctement cuit n'augmente probablement pas le risque de cancer. Cependant, pour une santé optimale, il est logique de limiter votre consommation de porc trop cuit.

Le porc en lui-même n'est probablement pas un facteur de risque de cancer. Cependant, une consommation élevée de porc trop cuit est préoccupante.

Dommage potentiel du porc au corps

Manger du porc cru ou mal cuit doit être évité.

En effet, le porc cru peut contenir plusieurs types de parasites pouvant infecter les humains (47).

Ténia du porc

Le ténia du porc (lat. Taenia solium) est un parasite intestinal. Parfois, il atteint une longueur de 2-3 mètres.

Cette maladie parasitaire est très rare dans les pays développés. L'infection par ce parasite est très préoccupante en Afrique, en Asie, en Amérique centrale et du Sud (47, 48, 49).

Les gens sont infectés en mangeant du porc cru ou mal cuit.

Dans la plupart des cas, il est totalement inoffensif et ne provoque pas de symptômes..

Cependant, cela peut parfois conduire à une maladie connue sous le nom de cysticercose, qui toucherait environ 50 millions de personnes par an (47).

L'un des symptômes les plus graves de la cysticercose est l'épilepsie. En fait, la cysticercose est considérée comme la principale cause d'épilepsie acquise (50).

Vers ronds parasites

Trichinella (Latin Trichinella) est une famille de vers ronds parasites qui causent une maladie connue sous le nom de trichinose ou trichinose.

Bien que rare dans les pays développés, la consommation de viande de porc crue ou insuffisamment cuite peut augmenter votre risque, en particulier lorsque la viande provient de porcs sauvages (47).

Le plus souvent, la trichinose provoque des symptômes très mineurs tels que la diarrhée, des douleurs abdominales, des nausées et des brûlures d'estomac - ou pas de symptômes du tout.

Cependant, il peut évoluer vers une maladie grave, en particulier chez les personnes âgées..

Dans certains cas, cela peut entraîner une faiblesse, des douleurs musculaires, de la fièvre et un gonflement autour des yeux. Cela peut même être fatal (51).

Toxoplasmose

Toxoplasma (Latin Toxoplasma gondii) est un genre monotypique de protistes parasites, visible uniquement au microscope.

On la trouve dans le monde entier et on estime qu'elle est présente chez environ un tiers de toutes les personnes (47).

Dans les pays développés, la cause d'infection la plus courante est la consommation de viande de porc non cuite ou insuffisamment cuite (52, 53, 54).

L'infection à toxoplasme ne provoque généralement pas de symptômes, mais chez les personnes dont le système immunitaire est faible, elle peut entraîner une maladie appelée toxoplasmose.

Les symptômes de la toxoplasmose sont généralement bénins, mais peuvent être nocifs pour le bébé à naître et potentiellement mortels pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli (47, 55).

Bien que les infections parasitaires associées à la consommation de viande de porc soient rares dans les pays développés, elle doit toujours être consommée bien cuite.

En raison d'une possible contamination parasitaire, il faut éviter de manger du porc cru ou mal cuit.

Résumer

  • Le porc est le type de viande le plus populaire au monde.
  • C'est une riche source de protéines de haute qualité ainsi que de diverses vitamines et minéraux..
  • Par conséquent, sa consommation peut améliorer les performances physiques et favoriser la croissance et la force musculaires..
  • D'un autre côté, vous devriez éviter de manger à la fois du porc mal cuit et trop cuit..
  • Le porc trop cuit peut contenir des agents cancérigènes, et le porc mal cuit (ou cru) peut contenir des parasites.
  • Bien que pas entièrement sain, manger du porc correctement cuit avec modération peut être une partie acceptable d'une alimentation saine..

Cet article vous a-t-il été utile? Partagez-le avec d'autres!

porc

Il se trouve qu'il existe de nombreux mythes sur le rôle du porc pour la santé humaine. Laquelle des «théories» communes est vraie et laquelle est une illusion, maintenant nous allons découvrir.

caractéristiques générales

  • caractéristiques générales
  • La valeur nutritionnelle
  • Porc: avantages et inconvénients pour le corps
  • Effets secondaires de la consommation de porc
  • Mythes du porc
  • Comment choisir du porc
  • Comment réduire la teneur en calories du porc
  • Qu'est-ce qui est combiné avec

Le porc est la viande rouge la plus consommée au monde. Particulièrement populaire en Asie de l'Est, mais interdit aux juifs et aux musulmans.

Il est riche en protéines, minéraux et de nombreuses vitamines..

À propos, le porc peut fournir à une personne un spectre presque complet de vitamines B, ce qui n'est pas typique des autres types de viande. Les coupes maigres (sans saindoux) sont un excellent choix pour la plupart des repas.

Et le filet et l'omoplate sont encore plus de viande diététique que de poulet..

La valeur nutritionnelle

Si nous parlons de la valeur nutritionnelle du porc, il est important de se rappeler: la teneur en calories des différentes parties de la carcasse n'est pas la même. La viande est divisée en 2 types:

  • moins gras: omoplate, poitrine, jambon, longe, partie lombaire;
  • gras: cou, bas de jambe, jarret.
Teneur en calories de différentes parties de porc (pour 100 g de viande crue)
Longe180 kcal
Omoplate250 kcal
Tibia257 kcal
Lombaire270 kcal
jambon300
Jarret330
Cou340
Pointe de poitrine550

Protéine

Comme toute autre viande, le porc est riche en protéines. Les coupes maigres sont constituées de plus d'un quart de protéines. La matière sèche du porc maigre peut atteindre 89% de nutriments, ce qui en fait l'une des sources alimentaires les plus riches en protéines.

Pour cette raison, le porc est une source importante d'acides aminés nécessaires au développement de l'organisme et au maintien de ses fonctions vitales..

En favorisant la croissance musculaire et une récupération plus rapide des blessures, la viande de porc est essentielle pour les culturistes.

En plus des protéines, le porc est également riche en matières grasses. Dans un morceau de matière grasse moyenne - environ 10-16 pour cent, mais cela peut être beaucoup plus. C'est à cause d'une teneur en lipides aussi impressionnante que certains abandonnent complètement le porc en tant que produit riche en calories. Fait intéressant, en termes de composition chimique, le saindoux est quelque peu différent de la graisse des ruminants. Le porc est légèrement plus riche en graisses insaturées et contient peu d'acide linoléique conjugué. Une autre caractéristique de la graisse de porc est que les lipides saturés et insaturés dans sa composition sont présentés dans des proportions à peu près égales..

Complexe de vitamines et de minéraux

La viande de porc est une riche source d'un complexe de minéraux et de vitamines. Les plus concentrés sont:

  1. Thiamin. Contrairement à d'autres types de viande rouge (comme le bœuf ou l'agneau), le porc est particulièrement riche en thiamine (il y a plus de 50% de la DV dans une portion). Cette vitamine est des substances du groupe B qui jouent un rôle important pour l'organisme (responsable de la croissance et de la restauration des tissus musculaires, des cellules nerveuses, utiles pour le métabolisme des glucides).
  2. Sélénium. Ce minéral, indispensable au système immunitaire, peut être obtenu à partir de divers produits d'origine animale (viande, œufs, produits laitiers, fruits de mer), mais le porc reste l'une des meilleures sources..
  3. Zinc. Environ 20% de la RDA pour le zinc se trouve dans 100 grammes de porc. Cet élément est important pour le système immunitaire, le cerveau, le tissu osseux.
  4. Vitamine B12 (8% de l'apport quotidien). Seuls les produits d'origine animale peuvent fournir une source de cette vitamine importante, responsable de la formation du sang et des fonctions cérébrales. La carence entraîne une anémie et des lésions neuronales. Vous pouvez toujours fournir au corps cet élément important du porc..
  5. Vitamine B6. Cette vitamine, obtenue à partir de la viande, est essentielle à la formation des globules rouges, favorise le métabolisme et soutient le bon fonctionnement du système nerveux. Une tranche de porc de 100 grammes contient 37% de la valeur quotidienne adulte.
  6. Niacine. Un autre nom de la substance est la vitamine B3. Il est responsable de la croissance cellulaire et du métabolisme appropriés. Contenu dans la viande de porc (près de 40% de l'apport quotidien).
  7. Phosphore. Ce minéral, qui est également une source de viande de porc, est important pour le bon développement et le bon fonctionnement de l'organisme: il renforce le tissu osseux, joue le rôle «d'énergie» pour les cellules. Une portion de porc fournira 1/5 de vos besoins quotidiens en phosphore.
  8. Fer (5% DV). Le porc contient moins de fer que l'agneau ou le bœuf. Cependant, le corps humain absorbe plus efficacement le fer du porc. Et on sait qu'il est nécessaire de prévenir l'anémie..
  9. Riboflavine (vitamine B2). La présence de cette vitamine dans la viande rouge fait du porc un aliment important pour la santé de la peau. 100 g contiennent près d'un cinquième de la valeur quotidienne de la vitamine pour les adultes.
  10. Magnésium. Essentiel pour la fermentation normale, important pour le tissu musculaire. Une portion de porc contient environ 6% de la RDA pour le magnésium.
  11. Potassium (11 pour cent DV) Joue un rôle clé dans le maintien de l'équilibre hydrique, aide à stabiliser la pression artérielle.

De plus, la viande rouge contient d'autres ingrédients importants:

  • la créatine (essentielle comme source d'énergie pour les muscles, populaire parmi les culturistes, car des études en laboratoire ont prouvé l'effet de la créatine sur le taux de croissance du tissu musculaire);
  • taurine (le corps humain est capable de produire indépendamment cet acide aminé, mais obtenu à partir de sources alimentaires, il a un effet positif sur le travail du cœur et des muscles);
  • glutathion (un antioxydant, abondant dans la viande rouge);
  • le cholestérol (le porc est riche en stérols d'origine animale, mais comme le montrent des études scientifiques récentes, le cholestérol alimentaire n'affecte pratiquement pas l'indicateur d'une substance dans le corps humain).

Porc: avantages et inconvénients pour le corps

Les différends sur les effets du porc sur le corps humain ne sont pas nés aujourd'hui. Depuis de nombreuses années, des groupes de scientifiques se demandent s'il est possible de consommer du porc et, en plus, un tel régime - bon ou mauvais. Quoi qu'il en soit, mais le porc est une source importante de nombreux composants utiles aux humains. Par conséquent, il serait étrange qu'un produit avec une composition aussi diversifiée n'apporte aucun avantage aux humains..

Muscle

Avec de nombreux autres produits d'origine animale, le porc est l'une des meilleures sources de protéines. Le maintien du tonus musculaire est un facteur important affectant la santé de tout le corps. Sans exercice et sans nutrition adéquate, la masse musculaire ne connaît pas les changements les plus favorables avec l'âge. Dans les cas graves, la perte de masse musculaire peut entraîner une sarcopénie (une fonte musculaire complète, une affection courante chez les personnes âgées).

Les protéines de porc de haute qualité contiennent tous les acides aminés essentiels et constituent un élément essentiel pour le maintien de la masse musculaire. Particulièrement utile lorsqu'il est combiné avec un entraînement en force.

Un apport insuffisant en protéines peut accélérer la dégénérescence musculaire liée à l'âge et augmenter le risque de sarcopénie. Manger du porc ou d'autres produits animaux riches en protéines peut fournir au corps les protéines nécessaires aux muscles..

Opérabilité

Manger de la viande n'est pas seulement bénéfique pour la croissance musculaire. Ce produit nutritif améliore la fonction musculaire et l'endurance physique. De plus, la viande riche en protéines contient des acides aminés nécessaires au fonctionnement du corps humain. Dernier point mais non le moindre, cet effet est obtenu en raison de la teneur élevée en bêta-alanine, qui à son tour est nécessaire à la production de carnosine (réduit la fatigue musculaire lors d'un effort physique intense).

Ainsi, il est logique de dire que le porc est bon pour ceux qui souhaitent maximiser les performances physiques..

Un cœur

Mais à propos de l'effet de la viande rouge sur le muscle cardiaque, les opinions des chercheurs divergent. Il n'y a aucune preuve claire que le porc seul peut causer des maladies cardiaques. Pendant ce temps, les scientifiques suggèrent qu'une consommation élevée de viande dans le contexte d'un mode de vie malsain (tabagisme, diminution de l'activité physique, suralimentation) et une faible consommation de fruits et légumes à l'avenir peuvent entraîner des problèmes cardiaques. D'un autre côté, certains considèrent le porc comme un aliment nocif en raison de sa teneur élevée en cholestérol et en graisses saturées. Mais les opposants à cette théorie soutiennent que le soi-disant cholestérol alimentaire (provenant des aliments) n'affecte pas de manière significative le niveau de stérol dans le corps. Quant aux lipides saturés, il y a un contre-argument à cet argument: une consommation adéquate de porc ne causera pas de problèmes de santé..

Maladies oncologiques

La croissance cellulaire incontrôlée dans le corps est une manifestation du cancer. Plusieurs chercheurs ont trouvé un lien entre la consommation de viande rouge et un risque accru de cancer du côlon. D'autres réfutent catégoriquement cette hypothèse. Il est encore difficile de répondre sans équivoque à la question de savoir si le porc cause le cancer. Mais la plupart des chercheurs conviennent que la viande rouge transformée (en particulier la viande frite) peut contenir des substances cancérigènes telles que les amines hétérocycliques. On les trouve dans la plupart des produits animaux traités thermiquement. Les amines hétérocycliques sont produites lorsque les protéines animales sont exposées à des températures élevées. Mais on pense que ces substances augmentent déjà le risque de certains types de cancer (colon, sein ou prostate). Mais de nombreux scientifiques ne sont toujours pas pressés de tirer des conclusions définitives et continuent de rechercher la faisabilité de manger du porc..

Effets secondaires de la consommation de porc

Le porc cru ou mal cuit est un aliment important à éviter. La raison en est que les parasites vivent dans la viande non transformée.

Ténia du porc

Le ténia du porc est un parasite de la famille des ténias. Entrer dans le corps humain à partir de la viande crue, il «s'installe» dans les intestins. Parfois, il peut atteindre 2-3 mètres. Ce parasite provoque la cysticercose (la maladie est considérée comme l'une des causes de l'épilepsie acquise).

Vers ronds

Trichinella - représentants des vers ronds, parasites qui causent la trichinose. Le plus souvent, cette maladie se manifeste par de la diarrhée, des douleurs abdominales, des nausées, des brûlures d'estomac. Mais des conséquences plus graves sont possibles (en particulier chez les personnes âgées). Dans certains cas, cela peut entraîner une faiblesse, des douleurs musculaires, de la fièvre et un gonflement du visage. Dans les manifestations particulièrement graves, il provoque la mort. Le plus souvent, les parasites de cette espèce pénètrent dans le corps humain à cause de la viande de porcs sauvages mal cuite (frite) ou du pâturage libre dans la cour..

Toxoplasmose

Toxoplasma est le nom scientifique d'un parasite du genre "animaux" unicellulaires protozoaires. On pense que ce parasite «vit» dans le corps d'un tiers de la population mondiale. Les chats sont les principaux vecteurs de Toxoplasma, mais le porc peut également causer des problèmes de santé. Une fois dans le corps, le parasite provoque la toxoplasmose.

Le toxoplasme est le plus dangereux pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les femmes enceintes et leurs enfants à naître..

Mythes du porc

  1. Ne contient pas de nutriments.

En fait, ce type de viande contient une grande quantité de vitamines B, fer, zinc, phosphore, magnésium, sélénium, sodium, potassium, cuivre, presque tous les acides aminés essentiels. On pense que le porc correctement cuit est bénéfique pour les femmes pendant la lactation, car il augmente la production de lait maternel. De plus, certaines substances présentes dans le porc ont des propriétés antidépressives naturelles. En outre, ce type de viande est recommandé aux hommes pour augmenter la puissance..

  1. Indigestion.

En réalité, le porc est bien absorbé par un estomac sain. De plus, les chercheurs ont prouvé que le porc maigre est le meilleur choix pour un régime..

  1. Viande très grasse.

À première vue, cela peut sembler fou, mais le porc est l'un des plus maigres. Le porc pur contient beaucoup moins de matières grasses que le bœuf ou l'agneau et ne dépasse pas trop la viande de poulet. Pendant ce temps, le porc contient des composants qui contribuent à une accumulation plus active de lipides dans le corps humain. À titre de comparaison: il y a 142 kilocalories dans un morceau de poitrine de poulet de 100 grammes, une portion similaire de filet de porc est d'environ 96 kcal. Et ce qui est le plus intéressant - les deux produits contiennent une quantité égale de matières grasses - 3 g. Mais ceux qui veulent perdre des kilos en trop ne devraient pas se laisser emporter par des côtelettes de porc. Bien que si une fois par semaine un filet ou une épaule de porc diététique apparaît au menu, cela n'affectera certainement pas la silhouette. À propos, un adulte sans danger pour la santé peut consommer près de 200 g de porc par jour..

Il est important que les enfants cuisinent des plats à partir de parties alimentaires de viande (pré-coupez toute la graisse).

  1. Les enfants ne sont pas autorisés.

Les nutritionnistes conseillent de commencer la première tétée des bébés après 8 mois. Et les tranches de porc faibles en gras, écrasées, sont également bonnes pour cela. Il est important de commencer à se nourrir avec de la viande à partir d'une demi-cuillère à café du produit, en augmentant progressivement les portions de porc. À propos, il n'est pas souhaitable pour les bébés intolérants au lactose de donner de la purée de viande de veau, mais les nutritionnistes n'ont rien contre le porc. L'essentiel est de couper les parties graisseuses.

Comment choisir du porc

La qualité du plat fini dépend directement de la fraîcheur du porc utilisé lors de la cuisson. Voici quelques conseils sur ce à quoi devrait ressembler un morceau de viande de porc frais.

  1. La viande est rose, inodore et irisée, il ne devrait pas y avoir de flaques humides sous le filet. Plus la viande était foncée, plus l'animal était âgé.
  2. Le bon morceau de porc ne doit pas contenir plus de saindoux que de viande. La graisse ne doit pas être jaune, mais blanche. Le plat le plus juteux sera obtenu à partir du soi-disant morceau de porc en marbre..
  3. Le filet est le meilleur pour la cuisson et le rôtissage.
  4. La poitrine ne doit pas être très grasse, mieux avec la peau. Convient pour la cuisson.
  5. Côtes - idéalement devraient provenir d'un jeune porc.
  6. Escalope sur l'os - 2 cm d'épaisseur, avec une coupe lisse et du gras sur les bords, "marbre".
  7. Le jambon rôti est mieux choisi avec la peau (il sera plus juteux).
  8. La tige doit être charnue, avec de la graisse uniformément répartie, la peau est lisse.
  9. Le morceau de porc idéal du cou est «marbré», mais sans trop de saindoux.

Et plus loin. Lors du choix du porc, vous devez décider à l'avance de ce que vous prévoyez de cuisiner. Encore une fois, de précieux conseils:

  • cou - pour barbecue;
  • hacher - barbecue, friture;
  • côtes levées - shashlik, cuisson, fumage;
  • croupe - cuisson, ragoût;
  • jambon - friture, cuisson au four, ragoût, porc bouilli;
  • jarret - viande en gelée;
  • podcherevok - friture, fumage;
  • poitrine de poitrine - soupe;
  • patte avant - friture;
  • tête - viande en gelée;
  • oreille - viande en gelée;
  • filet mignon (la partie la plus diététique) - friture, ragoût.

Comment réduire la teneur en calories du porc

Dans les régimes diététiques, le poulet est généralement utilisé comme composant de viande. Mais le porc peut également fonctionner pour ceux qui perdent du poids. Bien sûr, si vous abordez correctement le choix.

Il est important de prendre les portions où les calories sont faibles. Remplacez les plats frits par de la viande cuite, cuite au four ou bouillie la plus saine. Vous pouvez réduire la teneur en calories des côtelettes en mélangeant du porc et du bœuf dans des proportions égales. Et pour la panure en saison estivale, il vaut mieux ne pas prendre de craquelins, mais des courgettes râpées (très savoureuses, et au moins des calories).

Qu'est-ce qui est combiné avec

Le porc est un produit qui peut être préparé de n'importe quelle manière et il sera toujours délicieux. L'un des plats de porc les plus populaires est le kebab aux légumes. Mais dans ce cas, il est important de se rappeler: les morceaux de viande prêts à l'emploi doivent être nettoyés de la croûte carbonisée (cela nuit à la digestion et peut contenir des cancérogènes).

En plus des accompagnements de légumes traditionnels, les baies et les fruits aigres-douces sont excellents pour les plats de porc. Les sauces aux pommes, ananas, canneberges ou prunes mettront en valeur le goût de la viande. À propos, les sauces aux fruits et aux baies lient les graisses supplémentaires de la viande.

En ce qui concerne les épices, il est préférable de compléter le plat de porc avec des feuilles de laurier, du romarin, du poivron, des clous de girofle, de la menthe, du thym. Baies de genièvre, le gingembre donnera un goût piquant au plat fini.

Le porc est l'un des types de viande les plus populaires. Il sert de riche source de protéines de haute qualité ainsi que de divers minéraux et vitamines. La viande rouge est essentielle au bon développement musculaire, à la performance et à l'endurance physique. Pendant ce temps, les filets crus ou mal cuits peuvent causer de graves problèmes de santé. Bien que la viande trop cuite soit également dangereuse, car un tel produit peut contenir des substances cancérigènes. Souvenez-vous de ces règles lorsque vous mangez du porc, et cela n'en bénéficiera que.