Image

Régime alimentaire pour la maladie cœliaque: une liste d'aliments, un exemple de menu, des recommandations

La maladie cœliaque (maladie cœliaque) est une maladie auto-immune qui cause de graves dommages à la muqueuse de l'intestin grêle. Le gluten - une protéine présente dans le blé, l'orge et le seigle - provoque les symptômes de cette maladie.

Il n'existe actuellement aucun remède contre la maladie cœliaque. Pour que votre corps répare les tissus endommagés, vous devez suivre un régime strict sans gluten, également connu sous le nom de régime coeliaque..

Si vous souffrez de la maladie cœliaque et que vous consommez même de petites quantités de gluten, les dommages intestinaux continueront, que vous ayez ou non des symptômes (1).

Pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, éviter le gluten est très important, mais cela peut être plus difficile qu'il n'y paraît.

Cet article décrit les avantages d'un régime alimentaire pour la maladie cœliaque et fournit des listes d'aliments que vous pouvez manger et éviter, ainsi que des exemples de menus et des conseils..

Qu'est-ce qu'un régime coeliaque?

Toute personne diagnostiquée avec la maladie cœliaque devrait suivre un régime spécial.

Évitez le gluten, une protéine naturellement présente dans plusieurs céréales, notamment le blé, l'orge et le seigle (2).

Lorsqu'une personne atteinte de la maladie cœliaque mange du gluten, cela déclenche une réponse auto-immune dans son corps qui endommage la muqueuse de l'intestin grêle.

En conséquence, l'intestin grêle ne peut pas absorber correctement les nutriments contenus dans les aliments, créant des symptômes tels que la diarrhée et une perte de poids inexpliquée, et entraînant des carences nutritionnelles (3).

Le seul moyen d'éviter ces dommages est de suivre strictement un régime sans gluten..

Un régime coeliaque élimine les aliments contenant du gluten pour prévenir les lésions intestinales auto-immunes chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Des bénéfices potentiels

Un régime coeliaque est essentiel pour toute personne diagnostiquée avec la maladie cœliaque et présente de nombreux avantages pour la santé..

Réduit les symptômes de la maladie cœliaque

De nombreuses personnes atteintes de la maladie cœliaque présentent des symptômes désagréables tels que diarrhée, indigestion, douleurs abdominales, fatigue et maux de tête (4).

Il a été démontré que le fait de suivre un régime sans gluten pendant au moins un an atténue ces symptômes chez plus de 90% des personnes atteintes de la maladie cœliaque, améliorant considérablement la qualité de vie (5, 6, 7)..

Les symptômes intestinaux tels que la diarrhée ont tendance à se résoudre le plus rapidement - certaines personnes ressentent un soulagement après deux jours de régime sans gluten..

Dans l'ensemble, il faut en moyenne un mois pour constater des améliorations significatives de la selle, du soulagement des ballonnements et des douleurs abdominales (8).

Empêche les dommages à l'intestin grêle

Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, la consommation de gluten déclenche une réponse auto-immune qui endommage l'intestin grêle, où les nutriments sont absorbés.

Éviter le gluten empêche ce processus auto-immun et l'intestin grêle peut guérir et revenir à la normale..

Ce processus prend du temps - donc plus tôt vous commencez un régime sans gluten, mieux c'est..

Dans une étude, jusqu'à 95% des enfants atteints de la maladie cœliaque qui ont suivi un régime sans gluten pendant deux ans ne présentent plus de signes de lésions intestinales (9).

La récupération a tendance à être plus lente chez les adultes - 34 à 65% obtiennent une guérison intestinale après deux ans.

Cependant, ce nombre augmente à au moins 66% - et jusqu'à 90% - après cinq ans ou plus de régime sans gluten (9, 10).

Il est essentiel d'éviter les aliments contenant potentiellement du gluten. L'exposition à même de petites quantités peut interférer avec la guérison intestinale (11).

Améliore l'absorption des nutriments

Les carences en nutriments sont courantes chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque en raison d'une mauvaise absorption dans l'intestin grêle endommagé.

Les carences en fer, calcium, magnésium, zinc, vitamine B12, niacine, riboflavine et folate, ainsi qu'en vitamines A, D, E et K sont les plus courantes (12, 13).

En fait, l'anémie ferriprive inexpliquée est l'un des signes les plus largement reconnus de la maladie cœliaque chez l'adulte (14)..

Cependant, la supplémentation ne corrige pas toujours une carence chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque si leur intestin est toujours endommagé et incapable d'absorber les nutriments (15).

Il a été démontré que suivre un régime sans gluten répare l'intestin dans la mesure où l'anémie ferriprive disparaît en six à douze mois, même sans supplémentation (16).

Améliore la fertilité

Les femmes atteintes de la maladie cœliaque ont des taux d'infertilité plus élevés et peuvent être plus à risque de fausse couche que les femmes sans maladie cœliaque (17, 18).

La recherche suggère que la réponse auto-immune qui provoque le gluten chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque est à blâmer (19).

Cependant, il a été démontré que suivre un régime strict sans gluten améliore la fertilité et réduit le risque de fausse couche (19, 20).

Peut réduire le risque de cancer

La maladie cœliaque est associée à un risque significativement accru (triple) de développer un lymphome non hodgkinien, une forme agressive de cancer qui survient dans le système lymphatique (21).

Plusieurs études ont montré que le diagnostic précoce de la maladie cœliaque et le suivi d'un régime sans gluten peuvent réduire ce risque, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires (22, 23, 24).

Réduit le risque d'ostéoporose

Jusqu'à 75% des personnes atteintes de maladie cœliaque non traitée ont une densité osseuse plus faible et un risque plus élevé d'ostéoporose (25).

Cela peut être dû à une mauvaise absorption du calcium et de la vitamine D, ainsi qu'à une augmentation des niveaux d'inflammation qui interfère avec la formation osseuse (26).

La recherche montre qu'un diagnostic précoce de la maladie cœliaque et le démarrage d'un régime sans gluten peuvent aider à arrêter la perte osseuse et à réduire le risque d'ostéoporose (26, 27).

Manger un régime sans gluten offre de nombreux avantages pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque, y compris la réduction des symptômes, la guérison de l'intestin grêle et une bonne absorption des nutriments, et la réduction du risque d'infertilité, de cancer et d'ostéoporose.

Liste des aliments que vous pouvez manger pour la maladie cœliaque

Il existe de nombreux aliments naturels sans gluten qui peuvent être inclus dans un régime coeliaque (13):

  • Protéines animales: bœuf, poulet, produits laitiers, œufs, gibier, agneau, porc, fruits de mer et dinde.
  • Graisses et huiles: avocat, huile de coco, olives, huiles végétales, graisses dures et beurre.
  • Fruits et légumes: sous toute forme, y compris frais, congelés, séchés ou en conserve.
  • Céréales et pseudo-céréales sans gluten: amarante, sarrasin, maïs, millet, quinoa, riz, sorgho, teff et riz sauvage.
  • Herbes et épices: Toutes les herbes et épices fraîches et séchées sont naturellement sans gluten et libres de consommation.
  • Légumineuses: haricots, lentilles, arachides, pois et soja.
  • Noix et graines: tout type, y compris les amandes, les noix de cajou, le chia, les graines de lin, les pacanes, les graines de citrouille, les pignons de pin et les noix.

Il existe également une large gamme d'aliments de spécialité, notamment des pains sans gluten, des céréales, des farines, des biscuits, des pâtes et des produits de boulangerie..

Toutes les protéines animales, fruits, légumes, noix, graines, légumineuses, herbes et épices sont naturellement sans gluten. Il existe également de nombreux grains et aliments de spécialité sans gluten..

Aliments à éviter pour la maladie cœliaque

Le seul aliment à éviter avec un régime coeliaque est celui qui contient du gluten..

Les aliments qui contiennent du gluten comprennent les céréales suivantes (13):

  • Blé
  • Orthographié
  • Blé dur
  • Blé d'Einkorn
  • Blé à deux grains
  • Orthographié
  • Farine de Graham
  • Kamut
  • La semoule
  • La semoule
  • Germe de blé
  • Son de blé
  • Orge
  • Seigle
  • Triticale (un croisement entre le blé et le seigle)

Les produits fabriqués avec ces ingrédients comprennent:

  • Petits-déjeuners et pâtisseries: Bagels, biscuits, pain, pain de maïs, crêpes, croissants, beignets, tortillas, pain doré, muffins, naan, pain pita, pain aux pommes de terre, petits pains et gaufres.
  • Desserts: gâteaux, tartes, biscuits, pâtisseries et quelques bonbons.
  • Pâtes et pâtes: Chow mein, couscous, boulettes, boulettes, nouilles aux œufs, gnocchi, ramen, raviolis, nouilles soba, pâtes udon et de blé, nouilles et spaghettis.
  • Collations: craquelins, biscuits Graham et bretzels.
  • Boissons sélectionnées: bière et autres boissons maltées.
  • Autres: chapelure, croûtons, farine de blé, farine d'orge, farine de seigle, saveur / extrait de malt, sauce, sauces épaissies à la farine, sauce soja, garniture et tout ce qui contient de la farine, comme les doigts de poulet ou tempura.

Les aliments fréquemment contaminés par le gluten comprennent:

  • Aliments frits dans le commerce: de nombreux restaurants font frire tous les aliments dans la même friteuse, ce qui peut contaminer les aliments sans gluten tels que les frites.
  • Aliments sans gluten mal transformés dans les restaurants: Les aliments sans gluten doivent être préparés à l'aide d'un équipement spécial et d'une paire de gants propres.
  • Avoine: l'avoine est souvent transformée dans le même équipement que les céréales contenant du gluten et peut être contaminée à moins qu'elle ne soit déclarée «sans gluten».

Les aliments qui contiennent souvent du gluten caché comprennent:

  • Sirop de riz brun: Le riz brun est naturellement sans gluten, mais le sirop est souvent fabriqué à partir de malt d'orge qui contient du gluten. Recherchez des types sans gluten.
  • Chips: peuvent être saupoudrés de farine ou contenir du vinaigre de malt, vérifiez donc toujours les ingrédients sur l'emballage.
  • Glaces et yaourts glacés: vérifiez toujours les ingrédients sur l'emballage avant d'acheter ou de consommer ces produits..
  • Charcuterie: Certaines marques ajoutent des amidons contenant du gluten.
  • Marinades et vinaigrettes: peuvent contenir du vinaigre de malt, de la sauce soya ou de la farine.
  • Substituts de viande: le seitan, les hamburgers végétariens, les saucisses végétariennes, le bacon simulé et les fruits de mer simulés peuvent contenir du gluten.
  • Viande: certains produits carnés tels que les saucisses, les côtelettes, les boulettes, etc. contiennent du gluten ou marinés avec des ingrédients contenant du gluten.
  • Condiments: peuvent contenir de l'amidon ou de la farine contenant du gluten.
  • Soupe: faites attention aux épaississants de la farine (souvent utilisés dans les soupes crémeuses) ou de l'orge.
  • Bouillon: Certains bouillons préparés à grignoter contiennent de la farine.

Pour la maladie cœliaque, évitez de manger du blé, de l'orge et du seigle, et tout ce qui est fabriqué avec ou contaminé par des ingrédients de ces céréales.

Exemple de menu sans gluten

L'exemple suivant de menu sans gluten peut vous aider à composer le vôtre.

Lundi

  • Petit-déjeuner: œufs durs avec fruits frais et amandes.
  • Déjeuner: Salade de viande sans gluten, croustilles et guacamole.
  • Dîner: crevettes, ragoût de légumes au tamari (sauce soja sans gluten) et riz bouilli.

Mardi

  • Petit-déjeuner: yogourt grec nature avec fruits hachés, noix et miel.
  • Déjeuner: Rôti.
  • Dîner: Poulet aux poivrons et oignons frits dans des tortillas de maïs avec haricots frits et sauce salsa.

Mercredi

  • Petit déjeuner: pain grillé sans gluten avec avocat et œuf au plat.
  • Déjeuner: Thon farci à l'avocat avec pois de senteur et un mélange de noix, graines et fruits secs.
  • Dîner: Poulet au four avec pâtes aux lentilles, sauce marinara et légumes frits.

Jeudi

  • Petit-déjeuner: cocktail de fruits à base de yogourt grec nature.
  • Déjeuner: restes de pâtes de poulet et lentilles.
  • Dîner: bouillie de sarrasin avec chou cuit et avocat.

Vendredi

  • Petit déjeuner: avoine sans gluten trempée toute la nuit, lait, noix, noix de coco et myrtilles.
  • Déjeuner: Salade d'épinards avec quinoa, pois chiches, légumes et vinaigrette à l'huile d'olive.
  • Dîner: Pizza avec une base sans gluten.

samedi

  • Petit-déjeuner: bacon et œufs avec pommes de terre et baies pour une collation.
  • Déjeuner: restes de pizza et salade.
  • Dîner: saumon au four avec légumes cuits et riz brun.

dimanche

  • Petit déjeuner: Omelette aux champignons, poivrons et oignons, et fruits pour une collation.
  • Déjeuner: Chili végétarien avec fromage cheddar, oignons verts et avocat.
  • Dîner: Rôti de bœuf avec pommes de terre, carottes et oignons.

Le régime ne doit pas trop changer avec un régime sans gluten. Il existe de nombreux substituts aux aliments tels que le pain, les pâtes et la sauce soja.

Pièges et astuces potentiels

Manger sans gluten est relativement facile, mais il y a plusieurs erreurs courantes à éviter..

Manque de nutriments

Les aliments à base de farine raffinée, tels que le pain, les biscuits et les pâtes, sont souvent enrichis en vitamines B telles que la niacine, la thiamine, la riboflavine et l'acide folique (28).

Cependant, les versions sans gluten de ces aliments ne sont généralement pas enrichies. Cela peut augmenter votre risque de carences nutritionnelles si vous consommez beaucoup de ces aliments (29, 30).

De plus, le blé entier, l'orge et le seigle sont de bonnes sources de fibres, il est donc important de consommer d'autres aliments riches en fibres comme l'avoine, les haricots et autres légumineuses (31).

Frais

Les aliments sans gluten comme le pain, les produits de boulangerie, les biscuits et les pâtes peuvent coûter plus du double du prix des aliments traditionnels à base de blé (32).

Cependant, ces aliments spéciaux ne sont pas nécessaires dans le régime coeliaque. Vous pouvez facilement répondre à vos besoins nutritionnels en mangeant des aliments naturels et sans gluten moins chers.

Si vous cherchez de l'inspiration pour cuisiner avec un régime coeliaque, recherchez sur Internet des recettes sans gluten ou recherchez un livre de cuisine sans gluten..

Moins de flexibilité

Alors que les aliments sans gluten sont de plus en plus facilement disponibles dans les magasins et les restaurants, le régime coeliaque peut parfois sembler restrictif et isolant (33).

Cela est particulièrement vrai dans les situations sociales impliquant la consommation alimentaire, comme les mariages, les fêtes ou les dîners entre amis (34, 35).

Cependant, suivre un régime sans gluten devient plus facile avec le temps et l'expérience. La recherche montre que la plupart des gens sont habitués au régime après cinq ans (36).

Voici quelques conseils pour vous aider à mieux vous préparer à manger au restaurant:

  • Avant de visiter un restaurant ou un dîner, lisez leur menu en ligne ou appelez pour des options sans gluten.
  • Apportez au moins un aliment sans gluten avec vous à la fête.

Maintenir une attitude positive et se concentrer sur les aliments que vous pouvez manger plutôt que sur ceux que vous ne pouvez pas peut aider à rendre le régime coeliaque plus agréable.

Les inconvénients potentiels d'un régime coeliaque comprennent des carences nutritionnelles, des coûts plus élevés et moins de flexibilité pour manger au restaurant. Une alimentation équilibrée comprenant des aliments naturels sans gluten et une planification pour l'avenir peuvent vous aider à éviter ces lacunes..

Nutrition pour la maladie cœliaque

Description générale de la maladie

La maladie cœliaque est une maladie héréditaire dans laquelle le corps ne peut tolérer le gluten, une protéine du gluten des céréales. L'ingestion de gluten dans les aliments chez les personnes atteintes de cette maladie provoque une inflammation intestinale et de graves problèmes digestifs. Les autres noms de la maladie cœliaque sont la maladie de Guy-Herter-Heibner, l'entéropathie au gluten, l'infantilisme intestinal.

Les raisons:

  • Prédisposition génétique.
  • Immunité affaiblie.
  • Caractéristiques congénitales de l'intestin grêle qui entraînent une sensibilité accrue de ses cellules.
  • La présence d'une infection pouvant entraîner une modification de l'appareil récepteur.

Symptômes:

Les principaux signes de la maladie cœliaque sont:

  1. 1 Retard de croissance;
  2. 2 Hypotrophie ou trouble de l'alimentation;
  3. 3 Changement de la composition sanguine;
  4. 4 Diminution de la glycémie;
  5. 5 Dysbactériose;
  6. 6 Anémie;
  7. 7 Hypovitaminose;
  8. 8 Manque de fer, de zinc, de calcium et de phosphore dans le corps;
  9. 9 rachitisme;
  10. 10 Douleur à l'estomac;
  11. 11 tabourets bouleversés, tabouret blanc offensif, gris;
  12. 12 Nausées et vomissements;
  13. 13 Fatigue.

Distinguer la maladie cœliaque typique et la maladie cœliaque atypique, dans laquelle seule la partie supérieure de l'intestin grêle souffre, ce qui conduit à des maladies telles que l'ostéoporose, l'anémie due à des carences nutritionnelles telles que le calcium ou le fer.

Aliments sains pour la maladie cœliaque

La maladie cœliaque est une maladie chronique dont les symptômes peuvent être atténués par un régime sans gluten. Cependant, ces restrictions alimentaires ne devraient pas affecter le fonctionnement normal de l'organisme dans son ensemble. Par conséquent, il est important d'observer les principes de la nutrition la plus complète et la plus appropriée. Il est également conseillé de manger les aliments qui ont été préparés à la maison et, en particulier, par la personne qui connaît le diagnostic. Dans les établissements de restauration, il existe un risque que le gluten pénètre dans le plat même à partir des ustensiles de cuisine. De plus, à petites doses, il est également nocif pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque..

  • Céréales utiles comme le riz, le sarrasin, le millet, le maïs. Ils ne contiennent pas de gluten, de plus, ils sont nutritifs, ils sont une riche source de nutriments et d'énergie. Les glucides complexes, qui sont dans leur composition, permettent au corps de ne pas ressentir la faim le plus longtemps possible et en même temps de se sentir bien.
  • Il est permis de manger de la viande, du poisson et des œufs, car ces produits contiennent des protéines animales complètes. L'ajout d'une petite quantité de graisse (huile d'olive, beurre ou huile de graines de plantes non toxiques) est autorisé.
  • Les légumes, les fruits, les jus fraîchement pressés sont utiles, car ils saturent parfaitement le corps en vitamines et minéraux utiles, et ont également un effet positif sur la digestion.
  • Tous les types de fruits à coque peuvent être consommés (amandes, noisettes, noix, pistaches, cacahuètes). Ils sont considérés comme des aliments protéinés. De plus, au niveau de leur composition minérale, ils sont presque 3 fois plus riches que les fruits..
  • Il est recommandé de manger des abats, du jaune d'œuf, du bœuf, des épinards, des écrevisses, car ils sont riches en fer, qui est impliqué dans la formation d'hémoglobine dans le sang, et ne contiennent pas de gluten.
  • Les légumes verts (concombre, chou, poivrons, épinards, céleri), ainsi que le lait et les produits laitiers (en l'absence d'intolérance au lactose) saturent l'organisme en calcium et ont, entre autres, un effet anti-inflammatoire.
  • Tous les fruits secs, pommes de terre et fruits frais sont utiles, car ils contiennent du potassium, qui aide à éliminer les fluides du corps.
  • La viande, le lait, le sarrasin, le riz, le millet, le maïs et les légumes verts contiennent du magnésium, qui est nécessaire à la production d'énergie et au transport des nutriments.
  • Le fromage, le lait, la viande, le sarrasin, le riz et le maïs sont également bénéfiques en raison de leur teneur élevée en zinc, ce qui favorise la croissance et le développement humains..
  • Il est utile de manger du poisson, du maïs, du sarrasin et du riz, car ils contiennent du cuivre, qui est nécessaire à la synthèse de l'hémoglobine sanguine.
  • Les œufs, l'huile, le poisson, le sarrasin et le riz sont utiles, car ils saturent le corps en sélénium, qui est un antioxydant.
  • N'oubliez pas de manger le foie, ainsi que les légumes et fruits jaunes (pommes de terre, pommes jaunes, melon, ananas, chou-fleur), car ils contiennent de la vitamine A, qui aide à la croissance et au développement des tissus dans le corps, et augmente également l'immunité.
  • Les agrumes (citron, mandarine, orange), ainsi que le persil, les poivrons, les fraises, le melon, le chou sont riches en vitamine C, ce qui aide à éliminer les substances toxiques de l'organisme.
  • Le foie, les produits laitiers, les œufs, les légumes verts sont riches en acide folique, indispensable au fonctionnement normal du système digestif, ainsi qu'à la formation de nouvelles cellules.
  • De plus, le jaune d'œuf, le foie et les produits laitiers contiennent de la vitamine P, ce qui augmente la résistance du corps aux infections..
  • L'utilisation de chou, de produits laitiers et de légumes verts enrichit le corps en vitamine K, qui participe aux processus énergétiques de l'organisme, et aide également à normaliser le fonctionnement du tractus gastro-intestinal.
  • Les produits de boulangerie peuvent être consommés, mais ils doivent être préparés sans l'ajout d'amidon et de farine de céréales interdite. Cette farine est facilement remplacée par du maïs ou toute autre farine provenant des céréales autorisées..
  • À partir de boissons, vous pouvez utiliser du thé noir, du bouillon de rose musquée, du café faible, des tisanes.

Méthodes traditionnelles de traitement de la maladie cœliaque

Il y a une expression que la maladie cœliaque n'est pas une maladie, mais un mode de vie. Malheureusement, il n'existe aucune recette de médecine traditionnelle qui puisse guérir cette maladie, ainsi que des médicaments pour la maladie cœliaque. C'est une maladie génétique avec laquelle on peut vivre en suivant un régime sans gluten (sans gluten), qui, d'ailleurs, peut améliorer la condition d'une personne souffrant de la maladie cœliaque..

Aliments dangereux et nocifs pour la maladie cœliaque

Il est très important de faire attention à leur composition lors de l'achat de nourriture dans un magasin. Après tout, la santé d'une personne souffrant de la maladie cœliaque dépend directement de l'adhésion à un régime sans gluten. Si les produits contiennent de la farine de blé, de l'amidon de blé, des arômes, de la levure de bière, cela signifie qu'ils contiennent du gluten. En outre, la présence de gluten dans la composition est indiquée par la présence de E-160b, E-150a, E-150d, E-636, E953, E-965.

  • Le blé, le seigle et l'orge sont interdits en raison de leur forte teneur en gluten. Certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque peuvent développer des symptômes de la maladie, ainsi qu'une inflammation intestinale, après avoir mangé de l'avoine et de l'avoine..
  • Les produits contenant de l'amidon sont interdits - haricots, pois, pois chiches, lentilles en raison de la présence de gluten.
  • Il est important d'utiliser le lait et les produits laitiers avec prudence, en particulier au cours des premiers mois, car la membrane muqueuse enflammée peut ne pas accepter le lactose (sucre du lait), qui peut éventuellement être réintégré dans l'alimentation. En outre, certaines personnes atteintes de cette maladie, en particulier les enfants, ont une intolérance à la viande de poulet pour la même raison..
  • Le pain, ainsi que les produits à base d'avoine, de blé, de seigle, de farine d'orge, de pâtes et de semoule, les produits de boulangerie à base de levure sont interdits, car ils contiennent du gluten.
  • Certaines saucisses, y compris les saucisses, la viande et le poisson en conserve, la crème glacée, la mayonnaise, le ketchup, les sauces, les plats cuisinés, le chocolat, le café instantané et la poudre de cacao, les produits à base de soja, les soupes instantanées, les cubes de bouillon, les produits contenant de l'extrait de malt peuvent également contiennent du gluten dans leur composition, leur utilisation n'est donc pas souhaitable.
  • Vous ne pouvez pas utiliser de kvas, de bière et de vodka, car ils peuvent également contenir du gluten.De plus, l'alcool empoisonne le corps et réduit ses fonctions protectrices.
  • Ne mangez pas de cornichons et d'aliments marinés, car le vinaigre qui en fait partie contient du gluten. Et lui, à son tour, n'est pas autorisé dans l'alimentation des personnes atteintes de la maladie cœliaque..

Régime n ° 4ag (tableau n ° 4ag): régime sans gluten pour la maladie cœliaque

Le régime n ° 4ag (tableau n ° 4ag) est un système de nutrition sans gluten utilisé pour la maladie cœliaque (maladie cœliaque).

Le système alimentaire thérapeutique n ° 4ag fournit une bonne nutrition en cas de violation du corps pour absorber le gluten.

Ce régime est physiologiquement complet et riche en protéines. Prévoit une économie thermique, mécanique et chimique modérée des intestins en début de traitement avec une transition vers une alimentation normale tout en préservant les aliments interdits.

La composition chimique du régime n ° 4ag:

  • protéines 110-120 g;
  • graisses 80-90 g;
  • glucides 250-350 g (pas plus de 45 g de sucre);
  • sel 6-8 g;
  • liquide 1,5-2 l.

Poids quotidien de la ration: 2,5-3 kg.
Norme quotidienne du régime alimentaire n ° 4ag: 2000-2700 kcal.
Régime alimentaire: 4 à 6 fois par jour.

Indications pour l'utilisation du régime n ° 4ag:

- maladie cœliaque (les autres noms de la maladie sont maladie cœliaque, entéropathie au gluten, infantilisme intestinal, maladie de Guy-Herter-Heibner).

Régime n ° 4ag (tableau n ° 4ag) - alimentaire

Ce que vous pouvez manger avec le régime numéro 4ag:

Soupes: bouillons de légumes, de viande et de poisson, avec l'ajout de riz ou de gruau de maïs.

Céréales: riz, nouilles de riz, soja, légumineuses. Sarrasin limité.

Légumes, herbes: pommes de terre, carottes, courgettes, maïs, chou-fleur - bouillis et écrasés.

Viande, poisson: variétés de viande et de poisson faibles en gras, bouillies ou cuites, en morceaux ou sous forme de purée de pommes de terre, côtelettes, boulettes de viande, boulettes de viande, boulettes, soufflés. Faites cuire les boulettes de viande et les boulettes sans farine. Lorsque vous hachez de la viande, ajoutez du riz ou de la viande bouillie au lieu du pain.

Œufs: 1 œuf à la coque par jour, œufs brouillés ou ajouter à un plat.

Fruits et baies frais: fruits (hors bananes et dattes).

Produits laitiers: fromage cottage frais non acide sous sa forme naturelle et plats préparés à partir de celui-ci, variétés de fromages doux. Lait dans les plats, cependant, en l'absence de déficit en lactase.

Bonbons: gelées et mousses à base de fruits sucrés et de baies, confiture maison (pomme, poire, fraise, framboise, myrtille, coing, myrtille, groseille), pommes et poires au four, miel, noix.

Produits de pâtisserie: interdits.

Graisses: beurre dans les plats.

Boissons: tisanes et tisanes aux fruits, café naturel, cacao, bouillon d'églantier, jus de fruits maison, gelée, compotes écrasées de fruits et baies sucrées, eau minérale.

Ce qui ne peut pas être mangé avec le régime n ° 4ag:

  • blé, orge, orge perlé et semoule, orge, avoine, millet, pâtes et tous les produits en contenant. Aussi, flocons d'avoine, de blé, d'orge, de maïs et de riz;
  • chou blanc, betteraves, radis, radis, navets, concombres, rutabagas, oseille, épinards, champignons. Caviar de courge et d'aubergine du commerce, pâte de tomate;
  • saucisses, petites saucisses, saucisses, produits semi-finis et conserves de viande et de poisson, pâtés, pain de viande hachée, plats panés, poisson salé, viandes fumées, conserves à la sauce tomate, bâtonnets de crabe, etc.
  • Œufs crus, frits ou durs
  • fruits et baies acides, bananes et dattes. Raisins, prunes et abricots pendant l'exacerbation;
  • fromages salés et épicés, yaourts, lait concentré, caillés glacés;
  • glaces, caramel, bonbons au chocolat et au soja, bonbons orientaux, guimauves, guimauves, halva, confitures industrielles;
  • tous types de produits de pain et de farine ordinaires, farine de blé et de seigle, pâtes alimentaires;
  • margarines et autres types de graisses;
  • substitut, café instantané, boissons au cacao (non cacao naturel), gelée en poudre, limonade, kvas, boisson aux fruits, jus de raisins, prunes et abricots, compotes en conserve, boissons alcoolisées;
  • mayonnaise, ketchup, pâte de tomate, moutarde, raifort, poivre, assaisonnements secs multicomposants, soupes sèches concentrées, cubes de bouillon;
  • additifs alimentaires: E160b, E150a-E150b, E411, E636, E953, E 965;
  • aliments contenant du gluten et ses dérivés.

Régime n ° 4ag (tableau n ° 4ag): menu de la semaine

En fonction de l'état des intestins, les repas sont servis essuyés (pendant la période de diarrhée) ou sans broyage (avec normalisation des selles).

Méthodes de cuisson - bouillir, cuire à la vapeur ou ragoût. Température des aliments de 15 à 65 ℃.

Lundi

Petit déjeuner: omelette vapeur, tisane.
Déjeuner: pomme au four.
Déjeuner: soupe de légumes aux boulettes de viande et riz, gelée de fruits.
Collation de l'après-midi: noix.
Dîner: poitrine de poulet aux légumes et fromage.

Mardi

Petit déjeuner: soufflé au caillé, cacao.
Déjeuner: décoction d'églantier.
Déjeuner: soupe de chou-fleur, escalopes de poulet cuites à la vapeur.
Collation de l'après-midi: poire au four.
Dîner: purée de pommes de terre, poisson aux légumes.

Mercredi

Petit déjeuner: bouillie de sarrasin au beurre, café au lait.
Déjeuner: mousse de fruits.
Déjeuner: soupe de légumes aux haricots, gelée de fruits.
Collation de l'après-midi: décoction d'églantier.
Dîner: nouilles de riz, boulettes de viande cuites à la vapeur.

Jeudi

Petit déjeuner: fromage cottage, tisane au miel.
Déjeuner: pomme au four.
Déjeuner: soupe aux boulettes de viande et légumes.
Collation de l'après-midi: noix.
Dîner: ragoût de légumes, escalopes de poulet cuites à la vapeur.

Vendredi

Petit déjeuner: omelette vapeur, cacao.
Déjeuner: décoction d'églantier.
Déjeuner: soupe de poisson avec riz, gelée.
Collation de l'après-midi: poire au four.
Dîner: purée de pommes de terre, soufflé au poisson.

samedi

Petit déjeuner: soufflé au caillé, café au lait.
Déjeuner: noix.
Déjeuner: soupe au poulet avec nouilles de riz.
Collation de l'après-midi: pomme au four.
Dîner: purée de chou-fleur, boulettes de poulet cuites à la vapeur.

dimanche

Petit déjeuner: œuf à la coque, tisane au miel.
Déjeuner: décoction d'églantier.
Déjeuner: soupe de purée de légumes, soufflé à la viande avec riz cuit à la vapeur.
Collation de l'après-midi: gelée de fruits.
Dîner: nouilles de riz, filet de poulet aux légumes.

Régime alimentaire pour la maladie cœliaque

L'entéropathie glutenique est une maladie difficile à diagnostiquer cachée sous les masques de diverses affections. Une fois qu'il est apparu, il ne disparaît jamais. Dans le précédent numéro de la revue Practical Dietetics, nous avons parlé en détail de la nature de l'apparition, du diagnostic de cette maladie, décrit en détail son mécanisme et présenté un aperçu des produits sans gluten. Cet article se concentrera sur la standardisation des approches diététiques pour la maladie cœliaque.

L'un des principaux traitements de la maladie cœliaque est un régime sans gluten. Un tel traitement est une nécessité à vie pour les patients atteints de la maladie cœliaque. La toxicité des protéines de blé chez les enfants atteints d'entéropathie au gluten et la nécessité d'éliminer le gluten de l'alimentation ont été établies il y a plus de 50 ans.

À première vue, il semble suffisant d'exclure toutes les céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge et éventuellement avoine) du régime alimentaire d'une maladie cœliaque. Ce n'est pas sufisant. Manger sans gluten est en fait assez difficile. Cela est dû au fait que dans l'industrie alimentaire moderne, les céréales sont souvent utilisées comme partie intégrante de nombreux produits alimentaires - confiseries, sauces, conserves, café instantané, etc..

Selon la phase de la maladie, la diététiste peut inclure certains types de céréales dans l'alimentation du patient. Par exemple, pendant une période de rémission, vous pouvez essayer d'introduire prudemment l'avoine dans l'alimentation. Certains patients tolèrent cette céréale sans effets douloureux. Dans la phase d'exacerbation de la maladie, il est préférable d'exclure l'avoine de l'alimentation. Par rapport aux autres céréales, la farine d'avoine, et en particulier la farine d'avoine, contient une quantité significativement plus élevée de fibres alimentaires (fibres), ce qui se traduit par une augmentation de la motilité intestinale et un effet laxatif.

Si le patient a une entéropathie résistante au traitement avec un régime sans gluten, alors il faut essayer d'établir un autre agent alimentaire causal, bien que son identification ne soit pas possible dans tous les cas (V.P. Myagkova, 1978).

Certains patients tolèrent une petite quantité de gluten, alors qu'ils ne ressentent pas d'exacerbation de la maladie. Cependant, la plupart des personnes touchées sont hypersensibles même aux plus petites quantités de gluten toxique. Quelques heures après avoir digéré des aliments contenant de faibles quantités de gluten (comme deux tranches de pain de blé), ils développent une diarrhée aqueuse massive, y compris un choc gliadin.

Le traitement avec un régime sans gluten conduit à une inversion plus rapide des lésions moins graves de l'intestin distal par rapport à des lésions graves de l'intestin proximal. La membrane muqueuse de l'intestin grêle proximal sur fond de régime sans gluten devient normale chez environ 50% des patients. Chez la plupart des patients, il est partiellement restauré et chez quelques-uns, il reste endommagé, malgré un bon effet clinique..

Caractéristiques d'un régime sans gluten

Un régime sans gluten est prescrit pour l'entéropathie au gluten causée par l'intolérance aux protéines de gluten.

Le régime est complet, à l'exclusion totale du blé, du seigle, de l'orge, de l'avoine, avec une teneur élevée en protéines, en sels de calcium et une valeur énergétique légèrement accrue. Le régime est mécaniquement et chimiquement doux, à l'exclusion des plats qui augmentent les processus de fermentation.

Deux options diététiques sont recommandées: la première pour les patients en surpoids; le second - pour les personnes de poids normal ou insuffisant.

Cuisson: Tous les repas sont servis bouillis ou cuits à la vapeur. En fonction de l'état fonctionnel de l'intestin, les aliments sont écrasés ou essuyés (pendant la période de diarrhée) ou préparés sans broyage particulier (avec normalisation des selles). En période de rémission stable, des méthodes de cuisson telles que la cuisson au four et la friture légère sont recommandées..

Régime: 5 à 6 fois par jour.

Température des aliments: plats chauds - 57–62 ° С, froids - pas moins de 15 ° С. Les repas chauds et froids sont exclus.

Composition chimique et valeur énergétique: protéines - 100-120 g, graisses - 100-110 g, glucides - 400-450 g, calories - 2940-3270 kcal, sel de table - 6-7 g, liquide libre - 1,5 litre.

La première option pour un régime sans gluten

Protéines - 95-110 g, graisses - 90-100 g, glucides - 250-350 g, calories 2235-2540 kcal, sel de table - 3-4 g, liquide libre - 1,5-2 litres.

Les normes de nutrition thérapeutique sont appliquées (approuvées par arrêté du ministère de la Santé de Russie du 21 juin 2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale"), sous réserve d'un régime avec une quantité physiologique de protéines tout en réduisant le contenu calorique du régime (un régime à teneur réduite en calories) avec l'inclusion de produits alimentaires spécialisés en composite protéique sec (SBKS) dans un volume de 24 g du mélange (par exemple, lors de l'utilisation de SBKS "Diso®" "Nutrinor" - 9,6 g de protéines) dans le cadre d'un ensemble quotidien de produits. La correction des protéines du régime standard est effectuée conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de la Russie du 21 juin 2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale".

Vous voulez plus de nouvelles informations sur la diététique?
Abonnez-vous au magazine pratique "Practical Dietetics"!

La deuxième option pour un régime sans gluten

Protéines - 100-120 g; graisses - 100-110 g; glucides - 300-400 g; teneur en calories 2500-2900 kcal, sel de table - 6-7 g, liquide libre - 1,5-2 litres.

Les normes de nutrition médicale sont appliquées, sous réserve d'un régime avec une quantité physiologique de protéines (la version principale du régime standard) avec l'inclusion de produits alimentaires spécialisés de mélanges secs composites de protéines à raison de 27 g du mélange (par exemple, lors de l'utilisation de SBKS "Diso®" "Nutrinor" - 10,8 g de protéines ) dans le cadre d'un ensemble quotidien de produits. La correction des protéines du régime standard est effectuée conformément à l'arrêté du ministère de la Santé de la Russie du 21 juin 2013 n ° 395n "Sur l'approbation des normes de nutrition médicale".

Aliments et repas recommandés pour un régime sans gluten

Permis

  • Pain: de pomme de terre, blé, amidon de maïs, soja, riz, sarrasin, farine de maïs.
  • Soupes: dans un bouillon de viande ou de poisson faible avec boulettes de viande, boulettes de viande (sans farine), flocons d'œuf, flocons d'avoine (si toléré), riz, légumes finement hachés: pommes de terre, carottes, chou-fleur, courgettes, citrouille).
  • Viande, volaille: viandes maigres (bœuf, veau, agneau, porc), poulet, dinde, lapin. Haché ou en morceaux.
  • Poisson: types faibles en gras, hachés et en morceaux. Calamars bouillis, crevettes.
  • Légumes: pommes de terre, carottes, courgettes, citrouille, chou-fleur - bouillis et écrasés.
  • Céréales: céréales dans l'eau additionnées de lait (sarrasin, riz, maïs, sagou, millet, quinoa, soja et leurs produits, y compris la farine). Puddings, casseroles de ces céréales.
  • Œufs: omelettes cuites à la vapeur, cuites au four.
  • Fruits, baies, bonbons: gelée, gelée, mousse, compotes écrasées de fruits sucrés et baies, confitures maison (pommes, poires, coings, myrtilles, framboises, fraises, cassis), pommes et poires au four. Marmelade, guimauve, miel, chocolat naturel, guimauve.
  • Produits laitiers: caillé frais, calciné, non acide, sous forme naturelle et en produits (puddings vapeur aux céréales ou légumes). Fromage doux, lait cuit fermenté.
  • Sauces, épices: lait (béchamel) sur amidon ou farine de riz, dans un bouillon faible, bouillon de légumes, fruits. Feuille de laurier, poivre, vanilline, cannelle, vinaigre de pomme et vin, végétal, naturel, mono assaisonnements, ail.
  • Boissons: tisane, thé aux fruits, bouillon de rose sauvage, myrtille, cerise des oiseaux, cassis. Café et cacao naturels. Jus maison, gelée, compote, eau minérale.
  • Graisses: beurre à table et dans les plats.
  • Produits alimentaires spécialisés: mélanges secs de composites protéiques, prémélanges de vitamines.

Exclu

  • Pain: farine de blé et de seigle. Tous les types de produits de pain et de farine ordinaires.
  • Soupes: boulettes de viande, boulettes cuites sans farine.
  • Viande, volaille: pain en viande hachée. Lorsque vous hachez de la viande, du riz ou de la viande bouillie est ajouté à la place du pain. Viande produits semi-finis, saucisses transformées, saucisses, petites saucisses, viande en conserve, pâtés.
  • Poisson: poisson salé, fumé, en conserve à la sauce tomate.
  • Légumes: chou blanc, betteraves, navets, radis, radis, concombres, rutabagas, oseille, champignons, épinards. Caviar de courgettes et d'aubergines, concentré de tomates (industriel).
  • Gruaux: orge perlé, orge, blé, artek, poltava, semoule.
  • Blé, orge, flocons d'avoine. Les flocons de maïs et de riz ("petits déjeuners rapides") contiennent de l'extrait de malt.
  • Œufs: frits, cuits durs, crus - pendant l'exacerbation.
  • Fruits, baies, bonbons: variétés acides de baies et de fruits. Raisins, abricots, prunes lors de l'exacerbation. Caramel et chocolats fourrés, chupachups, glaces, bonbons orientaux, confiture industrielle.
  • Produits laitiers: fromages épicés, salés, yaourts, caillés glacés.
  • Sauces, assaisonnements: farine en sauces. Assaisonnements multi-ingrédients contenant du malt ou de la farine. Cubes de bouillon, ketchup. Moutarde, poivre, raifort, mayonnaise.
  • Boissons: café instantané, substitut, boisson au cacao. Coca-Cola, Pepsi-Cola et autres boissons similaires. Gelée en poudre. Raisin, prune, jus d'abricot, kvas, boisson aux fruits, boissons gazeuses lors d'une exacerbation. Boissons alcoolisées: bière, vodka.
  • Graisses: autres types de graisses.
  • Aliments de spécialité: aliments contenant du gluten et des dérivés du gluten.

Limité

  • Soupes: les soupes de légumes avec une exacerbation de la maladie sont frottées.
  • Viande, volaille: viande en morceau lors d'une exacerbation.
  • Poisson: poisson gras.
  • Légumes: tomates mûres jusqu'à 100 g en l'absence de diarrhée. Oignons blanchis dans les plats. Ail blanchi en rémission dans un plat.
  • Céréales: avec une bonne tolérance, purée d'avoine.
  • Œufs: 1 à 2 morceaux par jour.
  • Fruits, baies, bonbons: si tolérés - pommes crues râpées sans pelure, fraises, fraises, framboises jusqu'à 100 g / jour.
  • Produits laitiers: lait et crème avec du thé en petite quantité (50 g par verre) et dans des plats. Crème sure 15 g par plat. Avec une bonne tolérance - kéfir. Crème sure en petite quantité dans les sauces.
  • Boissons: jus sucrés naturels ou mélangés à de l'eau chaude. Boissons alcoolisées: vin de raisin, cognac, riz et vodka de maïs (saké, tequila).
  • Graisses: huiles végétales raffinées jusqu'à 5 g par plat pendant la rémission.
  • Aliments de spécialité: aliments contenant du gluten et des dérivés du gluten.

Tableau 1. Options du menu régime sans gluten

1er jour2ème jour3e jour4ème jour
PETIT DÉJEUNER
Bouillie visqueuse de sarrasin au sucre 200 g, enrichie en SBKS *Bouillie de riz visqueux au sucre 200 g, enrichi en SBKS *Bouillie de sarrasin 200/5, enrichie en SBKS *Bouillie de maïs au lait avec sucre 200 g, enrichie en SBKS *
Omelette naturelle 60 gŒufs à la coque (2 pcs.)Carbonate 50 gOmelette protéinée aux petits pois 100 g
Cacao au lait et sucre 200 gCafé naturel avec du lait et du sucreThé à la confiture 200/40Thé au miel 200/20 g
LE DÉJEUNER
Fromage doux 30 gFromage emmental 50 gFromage cottage frais à la crème sure 100/20Fromage Adyghe 50 g
Kissel 200 gPoire 1 pc. (150 g)Banane 1 pc.Purée de fruits (nourriture pour bébé) 100 g
Baies mûres de saison 150-200 gKissel 200 gKissel 200 gKissel 200 g
DÎNER
Soupe de pommes de terre aux boulettes de viande (sans farine ni pain) 500 gSoupe de tomates fraîches au poulet 400 gSoupe purée de chou-fleur 400 gSoupe de légumes aux courgettes 500 g
Steak haché naturel 53 gPoulet bouilli 100 gPilaf à la viande bouillie 220 gDinde bouillie 100/5
Purée de carottes 150/5Courgettes cuites au beurre 150 gTomate fraîche pour un plat jusqu'à 100 gPurée de pommes de terre au beurre 195/5
Décoction de compote de fruits secs avec du sucreJus de pomme 200 gBoisson aux baies avec sucre 200 gBoisson à la rose musquée 200 g
Après midi
Viande bouillie 50 gPurée de viande 90 gViande bouillie 50 gPurée de viande (nourriture pour bébé) 100 g
Pommes au four s / sOrangeCompote de pommes (nourriture pour bébé) 100 gGelée de jus de pomme
DÎNER
Boulettes de viande au riz 110/5Escalopes de viande avec riz 110/5Poisson bouilli 100 gLangue bouillie 50 g
Fromage cottage frais à la crème100 / 30Brocoli bouilli 150/10Purée de pommes de terre au beurre 195/5Riz bouilli au beurre 150/5
Pommes de terre bouillies aux oignons blanchis 170 gBouillie de mil millet visqueux 200 gZéphyr 70 gCrevettes bouillies 50 g
théThé à la confiture 200/40théthé
21h00
Kissel 200 gKéfir 200 gRyazhenka 200 gKissel 200 g
POUR UNE JOURNÉE
Beurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 gBeurre - 20 g Sucre - 20 g
Valeur énergétique - 2492 kcal; protéines - 109 g; graisse - 106 g; glucides - 274 gValeur énergétique - 2436 kcal; protéines - 103 g; graisses - 101 g; glucides - 276 gValeur énergétique - 2620 kcal; protéines - 105 g; graisses - 97 g; glucides - 329 gValeur énergétique - 2604 kcal; protéines - 119 g; graisses - 113 g; glucides - 276 g

Correction des protéines

Afin de fournir aux patients atteints de la maladie cœliaque une quantité optimale de protéines de haute valeur biologique, ainsi qu'une quantité adéquate de produits gras avec des acides gras essentiels, il est recommandé d'utiliser des mélanges composites de protéines sèches dans l'alimentation des patients cœliaques, par exemple, "Diso®" "Nutrinor" - un produit alimentaire spécialisé à haute valeur nutritionnelle... Des mélanges composites de protéines sèches sont ajoutés aux plats (céréales, accompagnements, desserts, etc.) à raison de 20 à 40 g par patient et par jour (voir le guide pratique «Menus sept jours pour les options de base pour les régimes standard utilisant des plats de composition optimisée utilisés en nutrition médicale dans les organisations médicales de la Fédération de Russie ", 2014).

Règles pour préparer des repas sans gluten

  • Conservez les aliments sans gluten dans une armoire séparée.
  • Chaque enfant «au régime» devrait avoir ses propres plats: une assiette, une tasse, des couverts. La vaisselle et les ustensiles doivent être de couleur ou de motif différents.
  • Il est conseillé d'avoir des planches à découper séparées, des casseroles, des casseroles, des plats de cuisson, des assiettes pour préparer la nourriture de l'enfant. Sinon, lavez-les soigneusement..
  • Ayez un couteau à beurre séparé si votre enfant est allergique au lait.
  • N'oubliez pas de vous laver les mains avant de prendre des biscuits sans gluten (pain, pain), et avant cela, vous coupez du pain ordinaire.
  • Lorsque vous faites cuire des produits de boulangerie sans gluten et sans gluten en même temps, ne laissez pas la poussière de farine de blé pénétrer dans le sans gluten. Mieux vaut d'abord cuisiner sans gluten.
  • Ne permettez même pas à votre enfant d'essayer des aliments qui lui sont interdits, car à l'avenir, ils peuvent devenir une forte tentation pour lui..
  • Ne donnez pas à votre enfant des aliments dont vous doutez de la composition. Règle: s'il y a des doutes, il est impossible de manger.
  • Discutez du régime alimentaire de l'enfant avec son instituteur, son instituteur de maternelle. Cela aidera dans de nombreuses situations..
  • Un régime ne doit jamais empêcher un enfant de participer à des excursions, des randonnées, des voyages, etc. Il a juste besoin de regarder son système nutritionnel différemment.
  • Essayez de faire en sorte que votre enfant fasse un régime consciemment..
  • Ne dites jamais à votre enfant que certains aliments sans gluten ne sont pas assez savoureux..

Rappelles toi!

Même une consommation à court terme d'aliments riches en gliadine entraîne un retour rapide des symptômes de la maladie cœliaque.

Cela peut prendre beaucoup de temps (3 à 6 mois) pour se remettre des changements après le retour à un régime sans gluten.

La maladie cœliaque est une maladie chronique nécessitant «un traitement et une surveillance chroniques».

// PD

Vous voulez plus de nouvelles informations sur la diététique?
Abonnez-vous au magazine pratique "Practical Dietetics"!

Régime alimentaire pour la maladie cœliaque

Règles générales

L'intolérance alimentaire est un problème urgent en médecine. Une place particulière est occupée par la véritable intolérance alimentaire - entéropathie au gluten ou maladie cœliaque. Cette maladie est caractérisée par des lésions de la membrane muqueuse de l'intestin grêle par le gluten (une protéine présente dans les aliments du blé, de l'avoine, du seigle ou de l'orge) et l'apparition d'une atrophie muqueuse. Dans la maladie cœliaque, les villosités intestinales sont réduites et atrophiées. La dégénérescence des villosités intestinales est le principal danger de cette maladie.

Actuellement, ils adhèrent aux théories immunologiques et génétiques de la survenue d'une entéropathie au gluten. Tout d'abord, c'est une maladie auto-immune.

L'apport en gluten maintient une réponse inflammatoire constante dans l'intestin et les cellules immunitaires forment des anticorps contre lui. Chez les patients, la production d'immunoglobulines dans la membrane muqueuse de l'intestin grêle est significativement augmentée, en particulier les anticorps anti-gliadine (un composant du gluten) Ig A et Ig G.Un titre élevé de ces anticorps est un signe spécifique de la maladie et leur détection dans le sang permet d'établir un diagnostic. Il existe des preuves d'une prédisposition génétique à cette maladie.

L'entéropathie glutenique est associée à une indigestion et à une malabsorption de tous les nutriments. Il se produit avec une diarrhée persistante, une perte de poids, des ballonnements persistants, une faiblesse générale et une diminution des performances. De plus, dans les conditions d'un processus atrophique prononcé, une augmentation de la perméabilité muqueuse se développe, ce qui crée les conditions pour l'apparition d'allergies alimentaires concomitantes. Les patients ont une augmentation du taux d'anticorps contre les protéines de soja, de lait, d'œufs.

Un diagnostic tardif augmente le risque de complications telles que l'ostéoporose, l'infertilité, le cancer et les troubles neurologiques. Avec un strict respect du régime alimentaire, le pronostic est favorable..

Le traitement principal de cette maladie est un régime alimentaire à base d'agliadine, qui doit être strictement suivi. C'est la diététique qui est la clé du maintien de la santé. La maladie cœliaque ne disparaît pas avec l'âge, car les modifications morphologiques de la muqueuse persistent. Le non-respect du régime alimentaire chez les patients augmente considérablement le risque de tumeurs gastro-intestinales. Avec une observance parfaite, il est possible de restaurer la fonction des villosités en 4-6 mois.

Le régime alimentaire de la maladie cœliaque chez l'adulte prévoit l'exclusion complète des aliments du blé, du seigle, de l'orge, du millet et de l'avoine. Ceux-ci comprennent le pain, les pâtes et les produits à base de farine, toutes les variétés de céréales de blé (semoule, blé, boulgour, couscous). Il est interdit de faire cuire des sauces avec de la farine, d'ajouter même une petite quantité de pain à la viande hachée et d'utiliser de la chapelure lors de la cuisson. Évitez les gâteaux, les pâtisseries, les produits de boulangerie à la farine de blé, les puddings, les biscuits, la crème glacée (peut contenir de la farine), la pâte et les pâtes.

Le régime utilise du riz, du maïs, de l'amidon, du sarrasin, du millet, des légumes et des fruits, de la viande et du poisson, des œufs. Pour élargir le menu, des substituts de farine de blé sont utilisés: maïs ou riz, et les sauces sont faites à base de pomme de terre ou d'amidon de maïs.

Lors de l'élaboration du menu, les principes d'économie chimique et mécanique doivent être pris en compte. Tous les produits sont bouillis ou cuits à la vapeur. Pour plus d'économie, tous les plats sont préparés sous forme de purée. Le principe de la nutrition fractionnée est également pris en compte - 6 fois, en petites portions. Sont également exclus les aliments qui provoquent la fermentation et augmentent la sécrétion du pancréas et de l'estomac (bouillons, plats épicés, épices, assaisonnements).

Il est permis de manger de la viande de toutes sortes, du poulet, du poisson, des œufs

Avec cette maladie chez les adultes, il est difficile d'obtenir une rémission en peu de temps - cela peut prendre jusqu'à 5 à 6 mois. Cependant, même dans ce cas, les restrictions alimentaires doivent être suivies, car l'utilisation de même 100 mg (quelques miettes de pain) peut à nouveau aggraver l'état du patient..

À cet égard, vous devez connaître les produits contenant du «gluten caché», ce qui peut ne pas indiquer sa présence, et les exclure également du régime alimentaire. Ce sont les aliments qui présentent le plus grand danger lorsqu'un régime d'élimination strict est nécessaire..

Ces produits sont:

  • tomates de viande et de poisson en conserve;
  • soupes semi-finies;
  • bière, vodka, whisky, kvas;
  • saucisses et saucisses;
  • boissons au café instantané;
  • sauces, ketchups, mayonnaises;
  • yaourts, kéfir, caillé glacé;
  • café instantané, poudre de cacao;
  • bonbons, chocolat;
  • comprimés enrobés, sirops de malt.

Une rechute de la maladie peut entraîner l'utilisation même d'un petit morceau de saucisse, de produits semi-finis à base de viande hachée ou d'aliments en conserve industriels.

Dans la période aiguë, en plus du régime alimentaire principal, il est recommandé d'utiliser des aliments qui excluent le sucre du lait (lait et produits laitiers) et les allergènes courants (chocolat, agrumes, œufs, poisson, fraises, etc.). Plus de protéines sont introduites dans l'alimentation (140-160 g / jour) en raison de la viande, de la volaille, du fromage, du fromage cottage, des légumineuses (sous réserve d'une bonne tolérance).

La quantité de graisse augmente jusqu'à 100 g par jour. Dans le même temps, vous devez limiter les glucides (pas plus de 200 g), exclure les fruits et légumes pendant un certain temps. Avec le début de la rémission (selles façonnées), la quantité de glucides est augmentée à 400 g et la valeur énergétique augmentera en conséquence..

Il est conseillé aux patients d'utiliser des produits spécialisés. Des produits certifiés de production étrangère (Doctor Sher, Galletas Gullon, Semix) et nationaux (BioFoodLab, Zdorovei, Dietika, D&D, KhlebProm, Sugaroff, Grenets, McMaster) sont présentés en Russie. Ce sont du pain, des pâtes, des nouilles de riz, des gaufres, des biscuits, divers types de farine (maïs, citrouille, riz, lentille, amarante, noix, soja, amande).

Produits autorisés

Pour la nutrition des patients, le régime n ° 4A / G a été développé, qui comprend:

  • Gruau de maïs, riz, sarrasin, millet, flocons d'avoine. L'avoine ne contient pas de gluten, mais peut provoquer une entérocolite en raison de la teneur en protéines de l'avénine, qui a des propriétés similaires, de sorte que l'attitude envers la farine d'avoine est double. Si l'état de santé se détériore, il est exclu du régime. La bouillie est cuite dans de l'eau avec l'ajout de lait et essuyée. Ces céréales peuvent être utilisées pour faire des casseroles ou des puddings cuits à la vapeur. Vous pouvez également utiliser de la fécule de maïs et de pomme de terre pour préparer vos plats..
  • Pain fabriqué à partir de types de farine autorisés (maïs, riz, soja, amarante, citrouille) ou pain spécial sans gluten. Vous pouvez utiliser de la farine pour faire des pâtisseries, des crêpes, des crêpes, des biscuits et du pain.
  • Viandes et poissons maigres de toutes sortes, poulet, dinde, œufs, poisson en conserve (dans l'huile et son jus). Exclus - dans la tomate, car la farine est utilisée comme épaississant. Lors de la cuisson des escalopes, on utilise du riz ou de la farine de maïs. Les plats de viande et de poisson sont utilisés à n'importe quel stade de la maladie.
  • Tous les légumes sans restriction sous aucune forme (bouillis et cuits au four sont mieux tolérés) et les légumineuses (avec une tolérance normale). Les purées de légumes peuvent être préparées à partir de pommes de terre, de courgettes, de citrouille, de carottes, de chou-fleur. Pendant la période d'exacerbation de l'entérite, limiter ou exclure le chou, les oignons, les haricots, les oignons verts, le persil, l'aneth.
  • Aussi, pendant cette période, les légumes marinés, marinés et en conserve (pois, haricots, maïs) sont limités..
  • Soupes à base de bouillon de viande et de poisson faible, bouillon de légumes aux boulettes de viande, flocons d'œufs. Ajouter les céréales autorisées et les légumes finement hachés.
  • Fruits frais et cuits (gelée, gelée, mousse, compotes), poires au four, pommes, coings. Le régime contient des conserves, des marmelades, des confitures, de la marmelade et des guimauves maison. Avec l'exacerbation de l'entérite, l'utilisation de fruits frais et de jus (fruits et légumes) est limitée. Les fruits secs et le mélange de compote peuvent être consommés à n'importe quel stade de la maladie.
  • Huile végétale, beurre maison.
  • Les œufs (omelette, mollets) peuvent être consommés à n'importe quel stade de la maladie.
  • Crème sure 15 g en assiette, crème jusqu'à 50 g également en assiette. Lorsque vous consommez ces produits, assurez-vous qu'ils ne contiennent pas d'épaississants à base de farine..
  • Fromage cottage non acide, produits de fromage cottage (puddings à la vapeur, casseroles aux céréales et légumes). Fromages maison. Les produits laitiers fermentés sont également autorisés uniquement faits maison. Avec une bonne tolérance, vous pouvez boire du kéfir, du yogourt et du yogourt. Lait et crème - uniquement dans les plats, par exemple, avec du thé en petites quantités (50 g par verre). Crème sure non aigre (15 g par plat). Il faut garder à l'esprit qu'en cas de déficit concomitant en lactase, qui survient chez 75% des patients, les produits laitiers sont limités ou exclus.
  • Sucre, miel, thé naturel sans additifs, café à base de grains de café entiers, infusion d'églantier, jus de fruits, légumes et baies dilués.
  • Poisson maison et viande en conserve.
  • Produits spécialisés: mélange de protéines sèches.
  • Conserves industrielles (algues, pois, maïs).