Image

Régime alimentaire pour intoxication: comment manger et quoi, aliments interdits et autorisés, plats simples

Une bonne nutrition en cas d'empoisonnement permet de se débarrasser le plus rapidement possible de la douleur causée par l'utilisation d'aliments contenant des toxines. Ils provoquent le développement de symptômes tels que nausées, diarrhées et vomissements. Le régime vous permettra d'éliminer les substances toxiques du corps.

Causes d'intoxication alimentaire

Les bactéries nocives sont la cause la plus fréquente d'intoxication alimentaire: Escherichia coli, Salmonella, Staphylococcus aureus et bien d'autres. Ils peuvent pénétrer dans le corps dans les cas suivants:

  • Le produit qu'une personne a consommé est périmé ou les conditions de stockage ne sont pas remplies;
  • Manger des aliments n'ayant pas subi de traitement thermique: viande, poisson, œufs, etc.
  • La nourriture n'a pas été lavée ou rincée dans de l'eau contaminée;
  • La personne ne s'est pas lavée les mains avant de manger;
  • Un glaçon fabriqué à partir d'eau contaminée peut avoir été ajouté à la boisson;
  • Manger des aliments non comestibles: champignons vénéneux, baies et autres plantes.

Règles de régime pour l'empoisonnement

L'organisme empoisonné doit suivre strictement un régime alimentaire spécial. Cela est dû à la nécessité de faciliter le travail du tube digestif affecté. Les symptômes d'intoxication, tels que les vomissements et la diarrhée, provoquent un déséquilibre électrolytique, aggravent la déshydratation du système digestif et endommagent la membrane muqueuse. Des aliments diététiques spéciaux aideront à résoudre ce problème. De plus, il contribue à la saturation active de l'organisme en protéines, minéraux et oligo-éléments, vitamines.

La plupart des gens ne savent pas quoi manger en cas d'empoisonnement. Pour cette raison, ils refusent complètement la nourriture, ce qui est facilité par des symptômes désagréables qui suppriment l'appétit. Cependant, un corps déjà affaibli a besoin de nutriments. Pour améliorer votre santé, vous devez manger selon le tableau numéro 1a. Avant de suivre un régime, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour s'assurer qu'il n'y a pas de contre-indications individuelles.

Le régime est conçu pour compenser les besoins quotidiens de l'organisme en protéines - 80 g, graisses - 80 g, glucides - 200 g. Ces indicateurs constituent la limite inférieure du taux requis. Grâce à une telle restriction, la teneur quotidienne en calories fluctue dans la région de 1900 à 2000 kilocalories..

Principes de nutrition

En cas d'intoxication alimentaire, il est nécessaire de respecter une nutrition fractionnée. Il se compose de petits repas fréquents - au moins 6 fois par jour. Au cours des trois premiers jours, la quantité de nourriture est minime. Puis il augmente progressivement. Grâce à ce régime, la charge sur le tractus gastro-intestinal est réduite. La nourriture est absorbée et les symptômes douloureux de l'intoxication n'interfèrent pas avec ce processus. L'appétit augmente et le travail du système digestif s'améliore progressivement.

Il est important non seulement de savoir ce que vous pouvez manger en cas d'empoisonnement, mais également d'établir le bon régime de consommation d'alcool. L'apport hydrique quotidien est d'environ 2 litres. Il est déterminé en fonction du poids et de l'activité pendant la journée. Le liquide élimine les substances toxiques du corps et reconstitue l'eau, ce qui empêche la déshydratation.

Le premier jour, il est recommandé de minimiser la prise de nourriture et de consommer autant de liquide que possible. Boire par petites portions toutes les heures. Le volume ne doit pas dépasser 100 ml, sinon vous pouvez provoquer une crise de vomissement. Il est conseillé de boire de l'eau. Il doit être nettoyé. L'eau minérale saturera le corps avec des oligo-éléments manquants.

Règles de cuisson pour un régime pour intoxication

Pour faciliter le travail du système digestif, le menu doit inclure des aliments bouillis ou cuits à la vapeur. Ils doivent être utilisés en purée et en purée. Les aliments doivent être bien mâchés et avalés sans hâte. Ainsi, les nutriments sont mieux absorbés..

Pendant le régime, vous devez manger des aliments chauds. S'il fait trop froid ou trop chaud, cela peut provoquer des crampes d'estomac, des vomissements et des lésions de l'épithélium du tractus gastro-intestinal..

Il vaut mieux éviter les recettes riches en sel. La consommation de sel de table est limitée à 8g par jour. Plus irritera l'œsophage.

Un régime spécial est suivi pendant 4 à 7 jours. La nourriture habituelle après une intoxication doit être introduite progressivement dans l'alimentation..

Nourriture autorisée

La base de l'alimentation est constituée de protéines, dont environ 70% doivent être d'origine animale. Ils sont nécessaires en grande quantité pour la régénération du tractus gastro-intestinal endommagé. Les glucides complexes transformés sont tout aussi bénéfiques. Ils aident à restaurer le foie endommagé par des substances toxiques et à renforcer ses fonctions protectrices..

Divers groupes de vitamines aideront également à ramener le corps à la normale. Dans la lutte contre les micro-organismes nocifs, l'acide ascorbique aidera et les vitamines A et E combattent les radicaux libres. Les vitamines du groupe B contribuent à la normalisation de la digestion.

Pour vous remettre sur pied rapidement, mangez les aliments suivants:

  • Bouillons de viande et de poisson faibles en gras;
  • Soupes, dont les principaux composants sont les céréales: riz, flocons d'avoine et semoule;
  • Viande diététique hachée, roulée deux fois;
  • Poisson maigre cuit à la vapeur;
  • Porridge en purée;
  • Produits laitiers à faible teneur en gras et acidité;
  • Omelette et œufs durs;
  • Pains, biscuits, craquelins;
  • Kissels et compotes;
  • Eau d'aneth, tisanes, thé faible et jus.

Aliments interdits en cas d'empoisonnement

Chez l'adulte, l'alcool devrait être le premier produit interdit. Les boissons alcoolisées provoquent des vomissements et affectent négativement le système digestif, interférant avec leur récupération. La lutte contre les substances toxiques entraîne une charge importante sur les reins et le foie, et l'alcool l'augmente également considérablement. Cela conduit à une perturbation de leur fonctionnement et à une diminution des barrières de protection dans le corps..

En plus des boissons alcoolisées, il est strictement interdit d'utiliser:

  • Produits de boulangerie;
  • Aliments en conserve et salés;
  • Aliments gras et lourds;
  • Champignons;
  • Saucisses;
  • Des légumes;
  • Les fromages;
  • Produits fumés;
  • Condiments et épices;
  • Bonbons;
  • Fast food.

Compilation vidéo

Que peut manger un adulte en cas d'intoxication alimentaire pour restaurer son corps?

Un grand nombre de personnes sont régulièrement confrontées à des intoxications. Cependant, peu de gens savent ce qui peut être mangé en cas d'intoxication alimentaire. Pendant ce temps, l'adhésion à un régime détermine la rapidité avec laquelle il sera possible de restaurer un corps affaibli et de revenir à un mode de vie normal..

Causes d'intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire survient à la suite de la pénétration de micro-organismes pathogènes dans le système digestif humain. Ils provoquent une affection douloureuse avec diarrhée, douleurs abdominales, nausées et vomissements.

Les bactéries, le plus souvent Escherichia coli, Salmonella, Staphylococcus aureus, se multiplient dans les aliments avariés. Cela peut être dû à des conditions de préparation, de stockage et de transport inappropriées. De plus, une intoxication alimentaire est causée par des produits périmés ou non nettoyés et traités thermiquement..

Parfois, les gens mangent un produit empoisonné par ignorance. Par exemple, la viande d'un animal infecté ou des plantes vénéneuses, des champignons. Même avec le respect de toutes les normes sanitaires et hygiéniques, ces produits provoqueront des symptômes désagréables du tractus gastro-intestinal..

Symptômes d'empoisonnement

Les symptômes d'intoxication apparaissent dans la plupart des cas 4 à 6 heures après avoir mangé un produit inapproprié. Parfois, la période peut être réduite à 1 heure ou prolongée à 12 heures. Les symptômes typiques de malaise sont les nausées et les vomissements fréquents, la diarrhée, les frissons, les étourdissements, les changements de température et de pression, la pâleur de la peau. En raison du développement de cette condition, une personne ressent également une diminution ou un manque d'appétit, des maux de tête, une faiblesse et de la fatigue, des douleurs abdominales.

Dans certains cas, il est très difficile de prédire qu'un produit est contaminé, et parfois ce n'est pas du tout possible. Cependant, certaines des intoxications alimentaires les plus courantes sont connues de tous. Ceux-ci inclus:

  • Produits laitiers et laitiers fermentés;
  • Des œufs;
  • Saucisses et pâtés;
  • Confiserie à la crème;
  • Salades avec mayonnaise et vinaigrette à la crème sure.

Lors de la consommation de produits à haut risque d'intoxication, porter une attention particulière à la durée de conservation et aux conditions de stockage.

Aide à l'empoisonnement

Tout d'abord, lorsqu'un empoisonnement est détecté, il est nécessaire de rincer l'estomac. Cette manipulation éliminera partiellement les toxines du corps, réduisant ainsi la gravité des symptômes douloureux et prévenant la menace de complications. Il est préférable d'utiliser une solution de chlorure de sodium ou de bicarbonate de soude pour le lavage..

Pour préparer de la saumure, utilisez 2 cuillères à soupe de sel dans 5 litres d'eau et, lors de la préparation d'une solution de soude, dissolvez 1 cuillère à café dans 1 litre d'eau. L'eau pour les solutions doit être bouillie. La solution est préparée dans un volume d'au moins 8 litres. Ce montant durera plusieurs jours. Sa température pendant l'utilisation doit être d'environ 35o. Sa diminution menace le système digestif d'hypothermie, ce qui ralentira le processus d'élimination des toxines en raison d'une diminution de la motilité intestinale.

La solution est utilisée à raison de 2 à 5 verres. Ensuite, il est nécessaire de provoquer des vomissements, irritant la racine de la langue. Prenez l'entérosorbant après 15 minutes. Ces actions doivent être effectuées après accord avec le médecin traitant.

Le menu d'un régime thérapeutique pour intoxication chez un adulte

Le lavage est sans aucun doute très efficace pour les intoxications, mais il est tout aussi important de suivre un régime thérapeutique spécial. Il vise la restauration progressive des organes digestifs, l'élimination des toxines et le maintien de l'équilibre hydrique nécessaire. Les aliments diététiques ne mettent pas de pression sur un tractus gastro-intestinal affaibli et sont également totalement sûrs. Il nettoie non seulement le corps de l'intérieur, mais ne contient pas non plus de composants nocifs qui pourraient aggraver l'état du patient..

Vous devez manger des aliments diététiques souvent et en petites portions. Cela empêchera les résidus alimentaires de s'accumuler dans l'estomac, ce qui peut provoquer des épisodes de vomissements et de diarrhée. Pour faciliter le processus digestif, les produits sont utilisés sous forme de céréales ou de purées. Et pour garantir la sécurité, tous les aliments doivent être bien cuits..

Vous pouvez améliorer le péristaltisme intestinal en mangeant des aliments chauds. Les aliments froids ou chauds doivent être évités. La bonne température aidera également à prévenir les crampes d'estomac, ce qui évitera les flatulences et les nausées..

Boire beaucoup de liquides est tout aussi important. Il vaut mieux privilégier l'eau purifiée et les décoctions faibles d'herbes médicinales. Les boissons sucrées, fortes et gazeuses doivent être complètement abandonnées. Il en va de même pour le café et les boissons contenant du cacao..

Les aliments pour intoxication ne doivent pas être variés. Privilégiez les soupes maigres, la bouillie de riz dans l'eau, les bananes, les croûtons et les biscuits. Pour améliorer votre appétit, vous pouvez manger une petite quantité de compote de pommes sans sucre. Les aliments gras et frits, les saucisses et les produits laitiers, les bonbons doivent être complètement exclus de votre menu.

L'importance d'un régime thérapeutique en cas d'intoxication

Le succès du traitement dépend directement du respect d'un régime alimentaire spécialisé. En cas d'empoisonnement et de diarrhée, les aliments diététiques réduisent les symptômes désagréables et les douleurs abdominales, soulagent la dyspepsie et rétablissent la force du corps, évitant l'épuisement. Boire des liquides empêchera la déshydratation. Le patient ressentira une amélioration de son état et se remettra sur pied plus rapidement.

La durée du régime doit être d'au moins 5 jours. Le non-respect de celle-ci entraînera des complications et une perturbation du système digestif. Les conséquences les plus courantes de la malnutrition en cas d'empoisonnement sont:

  • troubles gastro-intestinaux, accompagnés de l'apparition de gastrite et de colite;
  • perturbation du fonctionnement normal des intestins en raison de la dysbiose, qui conduit à la diarrhée, aux flatulences ou à la constipation;
  • allergie alimentaire, accompagnée de rougeurs et de démangeaisons de la peau.

Revues vidéo

Que pouvez-vous manger quelques heures après l'intoxication

Un grand nombre de personnes sont confrontées à un empoisonnement. La plupart d'entre eux préfèrent combattre seuls la maladie. Mais restaurer le corps ne suffit pas pour se débarrasser des symptômes désagréables. Vous devez savoir exactement ce que vous pouvez manger pour restaurer la force et ne pas augmenter la charge sur le système digestif..

Raisons d'empoisonnement

Le type d'intoxication le plus courant est l'intoxication alimentaire. La cause du malaise est l'utilisation de denrées alimentaires contaminées par des micro-organismes pathogènes - virus, champignons, bactéries. Les symptômes d'une intoxication alimentaire sont familiers à tout le monde, car il peut parfois être assez difficile de la prévenir..

Les produits peuvent être contaminés pendant la fabrication, le transport ou le stockage, ce qui ne peut être prévu. Dans certains cas, des micro-organismes peuvent être présents initialement dans le produit. Par exemple, les œufs ou la viande peuvent être contaminés avant même qu'ils n'atteignent les rayons des magasins..

Le traitement thermique des produits alimentaires est le moyen le plus efficace de prévenir les intoxications. S'il n'y en avait pas ou si c'était insuffisant, non seulement des produits, mais également des micro-organismes nocifs pénètrent dans le système digestif humain. La gravité des symptômes douloureux dépend du type et du nombre de ravageurs, ainsi que de l'état de santé humaine. Par exemple, la salmonellose n'est diagnostiquée que dans 1 cas sur 10. Le plus souvent, Salmonella pénètre dans le corps humain en petites quantités, ce qui ne provoque qu'un léger inconfort ou aucun symptôme.

Que faire en cas d'empoisonnement?

L'empoisonnement s'accompagne toujours des symptômes d'intoxication correspondants: faiblesse, nausées et vomissements, frissons, diarrhée. Les intestins, l'estomac et le foie sont les plus touchés. Souvent, il n'est pas facile même pour un adulte de supporter un tel état, et plus encore, les enfants souffrent. Par conséquent, il est nécessaire de restaurer le corps le plus rapidement possible et de le détoxifier..

Le processus de récupération du corps se déroule toujours progressivement. Dans la lutte contre les ravageurs, le tractus gastro-intestinal est autonettoyant, éliminant les composants toxiques à l'extérieur. Les symptômes d'intoxication deviennent moins prononcés et se réduisent à des douleurs abdominales résiduelles, des nausées, une faiblesse et une diminution de l'appétit. Malgré un manque d'appétit, manger est nécessaire pour restaurer la force d'un corps affaibli. Mais après un empoisonnement et des vomissements, la nourriture doit être spéciale et ne pas créer de charge sur les organes affectés du système digestif..

Régime spécial pour intoxication

Les aliments après une intoxication devraient aider à éliminer les substances toxiques et être faciles à digérer. La nourriture est consommée de manière fractionnée en petites portions. Cela aidera à l'empêcher de s'accumuler dans l'estomac, empêchant ainsi l'irritation de ses parois. La température des aliments cuits est également importante..

Il ne devrait pas être trop élevé ou trop bas. Mais le plus important est sans aucun doute la cohérence. Le tractus gastro-intestinal affaibli par la maladie n'est pas capable de digérer les morceaux de nourriture, il doit donc être consommé en purée.

La nourriture après une intoxication n'est pas très diversifiée. La principale exigence est la sécurité. Le premier jour, lorsque les symptômes d'intoxication sont les plus actifs, vous pouvez complètement arrêter de manger. Dans le même temps, il est important de maintenir un équilibre eau-sel optimal afin d'éviter la déshydratation..

Le deuxième jour après l'intoxication, il faut commencer à manger en petites quantités, car toutes les forces du corps sont allées à la lutte contre les toxines et il a besoin de soutien. Les aliments doivent être maigres et faciles à digérer. La meilleure façon de le chauffer est l'ébullition et la vapeur. Les champignons, les viandes et saucisses fumées, les viandes et poissons gras, les bonbons, les boissons alcoolisées doivent être complètement abandonnés.

Aliments diététiques pour intoxication

La rapidité avec laquelle le corps peut surmonter la maladie et revenir à un fonctionnement normal dépend de la façon de manger après une intoxication. Les produits suivants doivent être inclus dans l'alimentation quotidienne:

  1. Les bananes sont les fruits les plus digestes et non nauséabonds. Vous pouvez commencer à les manger immédiatement après l'apparition d'une légère sensation de faim. En règle générale, ce moment survient 10 à 12 heures après l'empoisonnement. Cependant, ne vous laissez pas emporter. Comme tous les autres aliments, les bananes doivent être consommées en petites quantités..
  2. Les pommes sont un excellent stimulant de l'appétit et aideront dans les cas où une personne n'a pas envie de manger après une intoxication. Vous devez utiliser ce fruit sous forme de purée. Pour le préparer, râpez les pommes sur la râpe la plus fine ou utilisez un mixeur. N'ajoutez pas de sucre ou d'autres ingrédients rehausseurs de goût à la compote de pommes.
  3. Liquide. Tout ce qui peut être bu dans un état sain n'est pas bon pour l'empoisonnement. Les jus concentrés, le thé fort, le café et les boissons contenant du cacao, ainsi que les boissons sucrées et gazeuses doivent être complètement abandonnés. Au lieu de cela, consommez beaucoup d'eau pure et minérale, de décoctions de camomille et d'églantier. Ils apaisent le tube digestif irrité, maintiennent un équilibre eau-sel optimal et saturent le corps en micro-éléments utiles. Et si les vomissements continuent, dissolvez de petits morceaux de glace fabriqués à partir d'eau purifiée..

Empoisonnement aux métaux lourds

Tout ce qui est mangé pour une intoxication aux métaux lourds est différent du régime alimentaire pour une intoxication alimentaire. Les aliments doivent être riches en fibres alimentaires. Il est riche en sélénium, bêta-carotène et vitamines C et E, il favorise donc l'élimination active des toxines. L'effet antioxydant protégera tout le corps des effets dangereux des métaux lourds.

La vitamine C se trouve en grande quantité dans les agrumes: citrons, oranges, pamplemousses, mandarines, pomelos et autres. Les sources de vitamine E sont l'huile de poisson, les noix et une variété de graines. Les carottes, les pêches, les abricots sont riches en bêta-carotène. Et la viande, les abats et le jaune d'œuf sont une source de sélénium.

Régime après empoisonnement

Articles d'experts médicaux

L'intoxication alimentaire, hélas, est un problème assez courant. Lors de la consommation de produits de mauvaise qualité, le non-respect des règles d'hygiène, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et parfois des symptômes beaucoup plus graves peuvent survenir.

Dans les formes d'intoxication alimentaire légère, seules les activités «à domicile» suffisent, mais dans les cas difficiles, ou en cas d'intoxication chez les enfants, vous devez immédiatement demander l'aide d'un médecin. Dans tous les cas, la victime doit immédiatement commencer à éliminer les toxines. Mais même une fois les symptômes éliminés, il est très important d'aider le corps à récupérer - cela nécessite une alimentation appropriée après une intoxication alimentaire..

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire

Une alimentation correcte après une intoxication alimentaire est l'une des mesures les plus importantes pour lutter contre l'intoxication et ses conséquences. Cela vaut la peine d'y penser immédiatement après avoir neutralisé les symptômes. En règle générale, en cas d'empoisonnement, tout le tractus gastro-intestinal devient enflammé, car la zone muqueuse est irritée par les vomissements et la diarrhée. Par conséquent, après avoir éliminé les toxines, il est nécessaire de restaurer les parois endommagées de l'estomac, des intestins, du larynx.

Le premier élément du régime alimentaire après une intoxication alimentaire est de boire beaucoup de liquides. L'option idéale est l'eau à température ambiante (meilleure eau minérale sans gaz) avec des préparations salines pharmaceutiques (Regidron, Gastrolit et autres). La nourriture du premier jour est généralement exclue, la nourriture ne peut être consommée qu'à partir du deuxième jour après l'intoxication.

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire chez les enfants

Les enfants après une intoxication doivent être nourris avec une attention et des soins particuliers. Il est préférable pour les très jeunes enfants de ne donner que de l'eau ou du jus. Mais en aucun cas du citron ou de l'orange. Nous excluons également le jus de canneberge et les boissons gazeuses sucrées. Les jus de légumes sont idéaux - betterave, chou. Le thé est également bon, le vert est le meilleur, mais - c'est important - pas chaud, car plus chaud peut irriter le tractus gastro-intestinal. Lorsque le bébé a l'appétit, vous pouvez lui donner les premiers plats: bouillon de poulet, soupes de légumes (par exemple, avec du brocoli).

Le régime alimentaire des enfants après une intoxication alimentaire n'exclut pas les seconds plats, mais les produits doivent être, d'une part, légers (après tout, le système digestif est toujours très délicat et douloureux), et d'autre part, riches en nutriments. Poisson, poitrine de poulet, pommes de terre bouillies, betteraves - c'est un excellent régime pour les enfants après une intoxication alimentaire. Pas de boeuf, de porc ou de saucisse. Nous rayons également les sucreries et les sauces comme la mayonnaise..

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire chez l'adulte

Le régime alimentaire après une intoxication alimentaire doit être extrêmement strict. Nous soulignons encore une fois que dans les premiers jours, il vaut mieux ne rien manger et boire davantage. Cependant, dans les premiers jours, il est peu probable que vous vouliez manger. Mais lorsque l'appétit apparaît encore, vous devez surveiller attentivement ce que vous allez remplir votre estomac encore affaibli.

Le régime alimentaire après une intoxication alimentaire doit être fractionné: nous mangeons cinq à sept fois par jour en petites portions. Il est préférable de commencer par de très petites portions, en les augmentant progressivement. Nous supprimons les plats de produits laitiers et de viande du menu (seule la viande de lapin convient), ainsi que les plats aigres et épicés. Obtenez beaucoup de légumes bouillis (de préférence râpés) et de soupes de légumes (le bouillon de poulet convient aussi). Les céréales bouillies, comme le sarrasin ou le riz, constituent une bonne option. Les biscuits Galette sont également très bien, ainsi que les craquelins - mais en aucun cas achetés en magasin.

Régime alimentaire après une intoxication alcoolique

Les symptômes d'intoxication alcoolique sont généralement presque impossibles à distinguer des aliments. Donc, après une intoxication alcoolique, ainsi qu'après une intoxication alimentaire, vous devez boire autant de liquide que possible, et encore mieux - rincer immédiatement l'estomac.

Le régime alimentaire après une intoxication alcoolique doit être composé de soupes légères, de purée de pommes de terre et de céréales. Nous excluons la viande et les poissons gras, les aliments avec une quantité excessive d'assaisonnements et de sucreries à la fois. Nous ne recommandons pas non plus de boire des boissons gazeuses. Le café est autorisé, mais pas plus d'une tasse. Meilleur thé sucré avec du citron ou du miel. À propos, le régime alimentaire après une intoxication alcoolique n'exclut pas la méthode folklorique - le cornichon. Il réduit vraiment l'acidité du sang et aide à soulager les symptômes.

Quel est le régime alimentaire après une intoxication alimentaire?

Les premiers jours, nous nous limitons à boire beaucoup de liquides. Si, après un empoisonnement, votre appétit commence à apparaître, vous êtes sur la bonne voie. Tu ne peux pas manger de force de toute façon.

Il est préférable de commencer par des craquelins faits maison (le régime alimentaire après une intoxication alimentaire exclut le pain frais et les pâtisseries), des légumes bouillis râpés et de la purée de pommes de terre. Le troisième jour, le régime peut être diversifié avec des escalopes à la vapeur de viande de poulet ou de dinde. La viande hachée doit être tendre, passée plusieurs fois dans un hachoir à viande avec un morceau de pain blanc séché. Mais sans oignons ni ail, et avec un minimum d'épices (ou mieux sans eux du tout). Plus tard, vous pouvez passer aux soupes maigres. Cependant, il ne sera pas superflu de souligner que le régime alimentaire après une intoxication alimentaire exclut les soupes à la viande..

Menu diététique après une intoxication alimentaire

Le régime alimentaire après une intoxication alimentaire dans les premiers jours implique plus d'eau et d'aliments mous en petites portions: céréales, soupes, boulettes de viande cuites à la vapeur et légumes bouillis. Plus tard, lorsque le corps devient plus fort, vous pouvez prendre le petit-déjeuner avec des flocons d'avoine dans l'eau ou une banane avec une compote de fruits secs. Pour le déjeuner, une soupe de légumes ou, encore une fois, des escalopes cuites à la vapeur (de préférence du poulet) conviennent. Dîner - les mêmes côtelettes avec une garniture de riz. Entre ces repas, vous pouvez également congeler le ver avec des biscuits et des croûtons. Avant d'aller au lit - un verre de compote avec du miel.

La principale chose à retenir est que les portions doivent être petites. Nous augmentons progressivement la quantité et la variété des aliments. Le régime alimentaire après une intoxication alimentaire est strict, mais c'est le seul moyen de restaurer la force du corps.

Recettes diététiques après une intoxication alimentaire

Le premier élément du régime après une intoxication alimentaire, sans compter la grande quantité d'eau, est les croûtons de pain blanc. Mais celles de stockage ne conviennent pas, elles doivent être préparées par nous-mêmes: nous coupons le pain en morceaux d'un demi-centimètre, le séchons un peu au four ou dans une casserole (uniquement sans huile) et veillons à ne pas brûler.

Nous recommandons également la compote de fruits secs. Ils contiennent un excellent ensemble de vitamines et de minéraux perdus lors de la déshydratation. Vous devez verser de l'eau bouillante sur les fruits secs dans un rapport de 2: 5, porter à ébullition et faire bouillir pendant une demi-heure à feu doux.

Il est préférable de faire cuire la bouillie dans de l'eau sans assaisonnements (y compris le sel). Si l'estomac reste satisfait, le lendemain, il est permis d'ajouter un peu de sucre ou de miel à la bouillie..

Que pouvez-vous manger après une intoxication?

Le régime alimentaire après empoisonnement comprend des soupes de purée de légumes, du porridge sur de l'eau (sarrasin ou riz), des légumes bouillis ou cuits au four. Il vaut mieux ne pas manger de viande, sauf peut-être hachée, sous forme de côtelettes cuites à la vapeur. Les galettes de poisson cuites à la vapeur sont également très bien. Le régime alimentaire après une intoxication alimentaire n'exclut pas non plus certaines boulettes de viande de volaille. Mais nous barrons les produits laitiers; cependant, vous pouvez utiliser du fromage cottage cuit au four (toutes sortes de casseroles et de puddings). Les croûtons sont parfaits, mais uniquement faits maison. Fruits - vous pouvez, mais pas aigre: pommes, poires, coings. Mais même ils devraient être bouillis ou cuits au four. Dans les premiers jours, nous buvons exclusivement de l'eau minérale non gazeuse.

Plus tard dans le régime après une intoxication alimentaire, vous pouvez ajouter une décoction de camomille ou d'églantier (de préférence avec du miel), du thé vert, de la gelée de fruits. Nous recommandons également la décoction d'aneth, les soupes au riz, les biscuits secs. Plus tard, le quatrième ou le cinquième jour, vous pouvez manger une omelette à la vapeur ou des escalopes de veau à la vapeur.

Quoi ne pas manger après une intoxication?

L'empoisonnement est un coup puissant non seulement pour le tractus gastro-intestinal, mais également pour le foie. Par conséquent, le régime alimentaire après une intoxication alimentaire exclut tous les aliments qui peuvent au moins nuire à ces organes ou leur ajouter du stress..

Ainsi, pendant quelques jours, nous rayons du menu gras, frit, salé et épicé. Pas d'alcool, pas de sucreries. Vous devriez également attendre avec du beurre et du lait. Vous ne pouvez pas utiliser de pain frais et autres pâtisseries comme des tartes ou des biscuits (en même temps, il est tout à fait possible de manger des craquelins faits maison). La viande (surtout frite) et le saindoux, les saucisses bouillies et fumées, les soupes de viande et de lait, le caviar et les conserves sont strictement interdits. En outre, le régime alimentaire après une intoxication alimentaire exclut la farine d'avoine, le millet et l'orge perlé. Œufs - cuits à la vapeur seulement. Poisson aussi. Nous ne regardons même pas les compotes aigres ou trop sucrées, les sodas sucrés et encore plus l'alcool. Les légumes et les fruits doivent être bouillis, et les fruits acides (les agrumes, par exemple) sont totalement exclus.

Nourriture pour intoxication

Les vomissements, la diarrhée, une faiblesse générale et des douleurs à l'estomac sont tous des signes d'intoxication alimentaire. Cela est généralement dû à l'utilisation de produits de mauvaise qualité. Mais, malgré la gravité de la situation, elle est souvent traitée avec succès à domicile à un degré modéré. Vrai, sous réserve de toutes les recommandations diététiques.

Comment manger en cas d'empoisonnement

Pour comprendre pourquoi il est si important de faire des ajustements à son alimentation, il suffit de regarder le problème «de l'intérieur». Lors d'une intoxication alimentaire dans l'estomac et les intestins, les processus normaux de sécrétion de mucus et de sucs digestifs sont perturbés. Dans le même temps, le péristaltisme augmente, le tonus musculaire diminue. Les toxines libérées par des microorganismes pathogènes irritent la membrane muqueuse. Mais non seulement les intestins, mais aussi le pancréas et le foie souffrent de leur influence négative..

Il est possible de minimiser leur effet sur le corps en prenant certains médicaments, par exemple des sorbants, et en veillant à respecter les principes de base d'un régime alimentaire pour intoxication alimentaire. Ils consistent en l'exclusion des produits alimentaires digérés depuis longtemps ou simplement irritants pour la membrane muqueuse, et le respect du régime de consommation. Ce dernier vous permet d'éviter l'une des conséquences les plus désagréables de l'empoisonnement - la déshydratation..

Règles alimentaires générales

  • Dans les 2-3 jours après l'empoisonnement, il est nécessaire de décharger les intestins autant que possible. Fait intéressant, certains médecins recommandent de refuser complètement la nourriture dans les premières heures jusqu'à la fin des vomissements. D'autres vous conseillent de manger plus souvent, mais pas tous et par petites portions, en prenant des pauses de deux heures entre chaque repas. Juste pour donner de la force au corps.
  • Une attention particulière doit être portée à la méthode de cuisson. Idéalement, il devrait être bouilli ou cuit à la vapeur. Il est préférable de l'utiliser sous forme liquide ou semi-liquide. Dans les premiers jours, la préférence devrait être donnée au bouillon de légumes ou de poulet avec de la chapelure. Il est préférable de refuser les aliments gras et riches en calories et les aliments riches en fibres (céréales) pendant cette période afin de ne pas provoquer une autre indigestion.
  • Vous pouvez ajouter de nouveaux aliments à votre alimentation une fois que tous les symptômes ont disparu. L'essentiel est de le faire progressivement. De nos jours, on y voit du porridge, de la gelée, des légumes cuits ou de la viande maigre. Cependant, il est préférable de les utiliser selon les principes de la nutrition séparée. En d'autres termes, la viande et le poisson sont consommés séparément des céréales et vice versa. Cela permettra au corps de récupérer ses forces plus rapidement..

Régime de boisson

Avec la diarrhée et les vomissements, le corps perd beaucoup de liquide et s'il n'est pas reconstitué, une déshydratation peut survenir à un moment donné. Ne sous-estimez pas cette condition, car au mieux elle provoque des maux de tête et de la fatigue, et au pire - tout un tas de maladies, y compris la mort. De plus, il est dangereux pour les enfants et les adultes, surtout s'ils ont des maladies chroniques.

Boire de l'eau ordinaire ne suffit pas pour l'empêcher. Il est nécessaire de veiller à la disponibilité des réhydrants - des solutions salines qui empêchent la déshydratation. Vous pouvez les acheter à la pharmacie ou en fabriquer vous-même..

Après avoir affaibli les symptômes, les médecins recommandent d'ajouter de l'eau bouillie ou minérale sans gaz, du thé non sucré, des décoctions de fruits secs.

Fait intéressant, tous non seulement reconstituent les pertes de liquide, mais soulagent également les crises de nausées et de vomissements et nettoient efficacement le corps..

Top 12 des aliments après une intoxication

L'eau. En cas de vomissements intenses, il est préférable de le boire par petites gorgées, pour ne pas aggraver la situation. Vous pouvez le remplacer par des glaçons congelés (pour leur préparation, de l'eau minérale est mélangée avec du jus de citron).

Jus de pomme. Il a des propriétés antimicrobiennes, mais en grande quantité, il ne fait qu'aggraver la situation - vous ne devez pas l'oublier. À propos, dans la médecine traditionnelle, il est remplacé par du vinaigre de cidre de pomme dilué avec de l'eau tiède à raison de 2 c. vinaigre pour 1 verre. Vous devez boire le produit obtenu en petites portions tout au long de la journée. Les pommes au four sont également présentées.

Thés d'orge et de riz. Ils sont particulièrement efficaces contre la diarrhée, car non seulement ils s'en débarrassent, mais ils soulagent également bien l'inflammation dans les intestins..

Bananes - elles sont faciles à digérer et enrichissent en même temps le corps de substances utiles - potassium, magnésium, phosphore, calcium, sélénium, fer, zinc et vitamine B6. De plus, les résultats d'études récentes ont montré que leur pulpe peut agir sur le corps comme des sorbants, liant et éliminant les substances toxiques. Il est intéressant de noter qu'à l'étranger, il existe même un régime spécial "BRAT", qui est utilisé pour les intoxications alimentaires et implique l'utilisation de bananes, de compote de pommes, de riz et de pain séché.

Bouillon de poulet - il est préférable de l'ajouter à votre alimentation lorsque vous ressentez de l'appétit. Selon les médecins, cela rassure non seulement, mais favorise également un prompt rétablissement..

Riz bouilli sans sel - il a des propriétés adsorbantes et élimine efficacement les toxines du corps, et soulage également la diarrhée. Il doit être cuit avec beaucoup d'eau pour faire une fine bouillie. Le sarrasin et l'avoine peuvent être ajoutés au régime pour réduire les symptômes.

Décoction de rose musquée - elle contient une énorme quantité de vitamine C et possède également des propriétés astringentes. Vous pouvez le remplacer par des bouillons de myrtilles, de cassis ou de millepertuis.

Croûtons de pain blanc - une source de glucides.

Estomacs de poulet bouillis - ils sont bons pour la diarrhée.

Décoctions de fruits secs - ils compensent le manque de vitamines et de minéraux et aident à restaurer la muqueuse gastrique.

Kissel - il soulage la diarrhée et enrichit le corps avec des substances utiles.

Herbes - Elles sont largement utilisées en médecine chinoise. Le chardon-Marie est utilisé pour l'empoisonnement aux champignons, la camomille, le gingembre et la racine de réglisse - pour l'empoisonnement avec d'autres produits.

Ce dont le corps a besoin après un empoisonnement?

  • Vitamine A. Les résultats des études menées sur des rats ont cependant montré que «l'organisme en souffre dans la salmonellose». Par conséquent, en ajoutant des aliments avec leur contenu à votre alimentation, vous pouvez accélérer votre récupération..
  • Calcium. Il a un effet similaire.
  • Acide alpha-lipoïque - "Un puissant antioxydant trouvé dans le brocoli, le bœuf et les épinards et est considéré comme un traitement efficace contre les intoxications alimentaires aux champignons.".

Quoi ne pas manger après une intoxication

Jusqu'à la récupération complète, il est préférable d'exclure:

  • Aliments gras et épicés - ils provoquent la formation de gaz et, par conséquent, une gêne et des douleurs dans l'estomac.
  • Boissons alcoolisées et caféinées, qui provoquent la diarrhée et la déshydratation.
  • Produits laitiers - malgré le fait qu'ils contiennent des probiotiques, il est toujours préférable de les refuser après un empoisonnement. Tout simplement parce qu'ils peuvent provoquer des maux d'estomac..
  • Aliments riches en fibres - agrumes, graines, noix et la plupart des fruits et légumes que nous mangeons avec la peau. Dans des conditions normales, ils améliorent la motilité intestinale, ce qui aide grandement le corps, mais après un empoisonnement ne fait qu'aggraver la situation..

L'intoxication alimentaire est une maladie qui peut envahir une personne à tout moment. Cependant, il ne faut pas en avoir peur si vous avez à portée de main un ensemble de produits de base capables de le combattre, et sous vos yeux se trouvent les recommandations de spécialistes. Néanmoins, en cas d'aggravation, il ne vaut toujours pas la peine de s'y fier totalement. Il est important de consulter un médecin dès que possible, puis d'utiliser simplement les conseils ci-dessus en combinaison avec le traitement prescrit par lui..

Régime alimentaire pour empoisonnement

Contenu de la page:

Il arrive souvent que nous mangeons quelque chose de mal. Et un tel incident s'accompagne de toute une palette de sensations désagréables dans les intestins et l'estomac. Et si vous tombez dans les pattes tenaces de microbes pathogènes, vous devez vous battre pour votre propre santé. Dans ce cas, notre arme principale, en plus du repos au lit et des antibiotiques, est un régime alimentaire contre l'intoxication chez les enfants et les adultes..

Cela peut en dérouter beaucoup: ils disent, quel genre de nourriture y a-t-il si les intestins et l'estomac sont percés par des douleurs coupantes et que tout ce qui est entré dans le corps essaie de partir immédiatement? Et ici, ils auront raison. Manger immédiatement après une intoxication est une tâche ingrate, et la charge supplémentaire sur le système digestif, déjà irrité par les toxines, aggravera une situation encore plus peu enviable. Lire la suite: Que pouvez-vous manger en cas d'empoisonnement.

À cet égard, après une intoxication aiguë, vous devez immédiatement consulter un médecin pour éviter les complications et diagnostiquer la présence d'agents pathogènes dangereux dans le corps..

Comme vous le savez, l'intoxication alimentaire est un stress énorme, tant pour le système digestif que pour le corps dans son ensemble. Les intoxications alimentaires sont souvent accompagnées de diarrhée, de vomissements, de malaise, de douleurs à l'abdomen et à l'estomac, de la fièvre et, selon le degré d'empoisonnement, d'autres symptômes.

L'intoxication alimentaire est souvent causée par:

  • les produits n'ayant pas subi de traitement thermique;
  • produits périmés;
  • légumes et fruits non lavés;
  • oeufs crus;
  • viande avec du sang;
  • produits laitiers fermentés (périmés);
  • poisson mal cuit.

Régime alimentaire pour intoxication alimentaire

Après l'empoisonnement, le corps est toujours déshydraté, alors essayez de boire plus de liquides. Pour cela, de l'eau minérale ordinaire non gazeuse, du thé noir fort, de la compote de fruits secs, du thé d'églantier conviennent. Buvez autant d'eau que votre corps en a besoin.

Voyons maintenant les aliments qui doivent être catégoriquement exclus de votre alimentation pendant plusieurs jours, voire des semaines:

  • Sel, poivre, sucre, épices et assaisonnements;
  • Aliments en conserve et produits contenant des conservateurs;
  • Produits semi-finis;
  • Pétrole;
  • Ketchup, sauces, mayonnaise;
  • Viande grasse et poisson gras;
  • Fruits et légumes crus; Produits laitiers fermentés;
  • Les aliments qui conduisent à la fermentation et à la putréfaction dans l'estomac;
  • Toutes sortes de bonbons;
  • Toutes les boissons sucrées et gazeuses;
  • De l'alcool.

Comme vous l'avez déjà compris, le régime doit être strict et exclut presque tous les aliments quotidiens. Évitez catégoriquement les aliments gras et protéinés. Passez à des aliments faciles à digérer par votre estomac.

Que pouvez-vous manger lorsque vous suivez un régime pour une intoxication alimentaire:

  • Aliments bouillis ou cuits à la vapeur uniquement;
  • Bouillons de viande faibles;
  • Sarrasin, riz et flocons d'avoine;
  • Pain blanc de la cuisson d'hier;
  • Viande cuite;
  • Purée de pomme de terre;
  • Thé vert ou thé d'églantier.

Des plats faits maison tels que les suivants aideront le corps à récupérer plus rapidement et à restaurer la force du corps:

  • soupe, râpée dans une purée de légumes;
  • escalopes de viande cuites à la vapeur (à partir du troisième jour du régime);
  • casseroles, soufflés et poudings au fromage cottage;
  • biscuits secs;
  • boulettes de poisson à la vapeur;
  • sarrasin et riz sur l'eau;
  • légumes bouillis et cuits au four;
  • bouillon d'aneth;
  • thé à la camomille et à la rose musquée (avec un peu de miel);
  • eau minérale plate;
  • fruits non acides bouillis et cuits au four (poires, pommes);
  • soupe de riz;
  • craquelins faits maison;
  • soufflé à la viande;
  • omelette à la vapeur;
  • gelée de fruits (à partir de 3 jours).

Règles nutritionnelles de base en cas d'intoxication alimentaire

L'objectif d'un régime alimentaire en cas d'intoxication alimentaire est d'assurer un confort maximal du tube digestif, qui est atteint par son économie chimique, mécanique et thermique.

Lors d'une intoxication, des diarrhées et des vomissements se produisent, souvent indomptables, par conséquent, les tâches de la nutrition médicale sont:

  • restauration de l'équilibre électrolytique;
  • réduction de la déshydratation et de la réponse inflammatoire du tractus gastro-intestinal;
  • accélération des processus de cicatrisation muqueuse.

Entre autres, il est nécessaire de reconstituer le corps avec des protéines, des vitamines et des minéraux.

Selon la classification selon Pevzner, le régime alimentaire pour intoxication alimentaire est le tableau de traitement numéro 1a.

Besoins quotidiens en protéines, graisses et glucides:

  • graisses - 80 à 90 g, dont au moins 20% sont des graisses végétales;
  • protéines - 80 g, dont jusqu'à 60 à 70% sont des protéines d'origine animale;
  • glucides - 200g.

En raison de la restriction des nutriments en cas d'intoxication alimentaire à la limite inférieure de la norme physiologique, la teneur quotidienne en calories du régime est de 1900 à 2000 kilocalories.

Principes de base de la nutrition après une intoxication

Régime

Les repas doivent être fractionnés, jusqu'à 6 à 7 fois par jour. Au cours des trois premiers jours, le volume de nourriture est de 150 à 200 ml, puis il augmente progressivement. La consommation fréquente en petites portions réduit la charge sur la membrane muqueuse irritée du tube digestif, permet l'absorption des aliments, ce qui est assez problématique avec la diarrhée et les vomissements, stimule progressivement l'appétit et active le tube digestif.

Régime de boisson

En cas d'intoxication alimentaire, il est très important de suivre le régime de consommation. Vous devez prendre au moins 2 litres de liquide par jour. Premièrement, il aide à éliminer les toxines du corps et, deuxièmement, il restaure le volume du lit vasculaire et prévient la déshydratation. Le premier jour après l'empoisonnement, il est préférable de refuser complètement la nourriture, seulement de boire. Le liquide est pris en petites portions (50-100 ml) toutes les 30 minutes, car de grandes quantités de boisson provoquent des vomissements. Vous pouvez utiliser de l'eau bouillie ou minérale sans gaz, ainsi que des solutions spéciales de poudres ("Hydrolit", "Oralit", "Regidron").

Traitement culinaire

Étant donné que le régime doit fournir une épargne mécanique du tractus gastro-intestinal, la présence de plats bouillis ou cuits à la vapeur à l'état écrasé ou écrasé est nécessaire dans les aliments. La viande hachée est défilée deux fois. Ainsi, la charge sur l'estomac et tous les organes digestifs est considérablement réduite, ils fonctionnent de manière économique et les nutriments sont mieux absorbés. De plus, vous devez bien mâcher les aliments..

Régime de température

Les plats et les liquides consommés doivent être servis chauds (15-50 ° C). Les aliments trop froids ou trop chauds provoquent des spasmes réflexes des sphincters de l'estomac et de l'œsophage et favorisent les vomissements. De plus, les aliments froids ou chauds irrite l'épithélium endommagé du tube digestif et ralentit la régénération..

Sel

La consommation de sel de table est quelque peu limitée: jusqu'à 6-8g par jour. Les aliments et boissons trop salés irritent le tractus gastro-intestinal et empêchent la restauration de ses muqueuses.

De l'alcool

Pendant le traitement, en particulier la première semaine, lorsque le régime alimentaire est strict, la consommation de boissons alcoolisées est interdite. L'alcool a un effet irritant sur le système digestif, interfère avec les processus de régénération et provoque des vomissements. Si cette condition n'est pas remplie, le foie et les reins, qui ont été particulièrement endommagés lors de l'attaque avec des toxines alimentaires, commenceront à fonctionner encore plus mal..

Durée du régime

La durée d'un régime strict est d'environ 4 à 7 jours. Le retour à une alimentation normale se fait progressivement et avec prudence: un ou deux nouveaux plats / produits sont introduits par jour.

Menu diététique pour intoxication

Premier jour:

Matin: Thé aux cynorrhodons.
Déjeuner: Croûtons faits maison (coupez le pain blanc en petits morceaux et envoyez-les au four en veillant à ce qu'ils ne brûlent pas) et thé vert faible à température ambiante;
Soirée: 50-100g de flocons d'avoine (sans sel ni sucre).

Deuxième jour:

Matin: Bouillon de légumes avec riz blanc et 2 tranches de pain blanc d'hier. Dans ce cas, le bouillon ne doit pas être salé et y ajouter des assaisonnements et des épices.
Déjeuner: Pour le déjeuner, vous pouvez faire de la purée de pommes de terre et des filets de poisson cuits à la vapeur.
Soirée: Craquelins maison et compote de fruits secs (séchés: pommes, poires, abricots secs).

Le troisième jour:

Matin: Bouillon de poulet aux pommes de terre;
Déjeuner: boulettes de viande cuites à la vapeur de viande de poulet tendre et bien roulée;
Soirée: Craquelins non salés nature au thé vert à la menthe.

Ce menu peut être suivi pendant la première semaine après l'empoisonnement. Au cours de la deuxième semaine, vous pouvez inclure des fruits et légumes frais dans votre alimentation. Aussi, au cours de la deuxième semaine, élargissez votre alimentation avec d'autres aliments, mais à condition qu'ils soient légers et ne surchargent pas l'estomac. Au cours de la troisième semaine, reprenez progressivement votre alimentation habituelle..

Régime alimentaire pour intoxication: régime de boisson

Si vous devez abandonner de la nourriture jusqu'à ce que tous les symptômes d'empoisonnement cessent, vous ne devriez pas vous limiter à boire. Le fluide reconstitue les réserves minérales, prévient la déshydratation et élimine les toxines du corps. Le régime alimentaire chez les enfants et les adultes implique l'utilisation de thé noir doux et non sucré et d'eau bouillie pendant les deux premiers jours. Vous devez boire par petites gorgées, un demi-verre à la fois. Ceci est nécessaire pour ne pas provoquer de vomissements.Si vous êtes attiré par le sel, le corps a un besoin urgent d'ions chlorure et sodium..

Un régime alimentaire contre les intoxications alimentaires aidera à compenser cette carence. Dissoudre une cuillère à café de sel dans un verre d'eau bouillie tiède. Les ions potassium sont reconstitués en buvant des compotes non sucrées ou des bouillons de légumes. Faites cuire 3 pommes de terre ou carottes pelées dans un litre d'eau. Filtrez le bouillon, salez et prenez un demi-verre toutes les demi-heures. Ou faites cuire la compote sans sucre de deux bananes ou 100 g d'abricots secs bouillis dans un litre d'eau bouillante pendant 20 minutes.

Si vous souffrez de douleurs aux intestins ou à l'estomac, elles sont facilement éliminées avec une décoction de fécule de pomme de terre. Dissoudre une cuillère à soupe de poudre dans un verre d'eau bouillie et boire à jeun.

Le régime alimentaire pour l'empoisonnement chez les enfants et les adultes recommande de prendre de telles décoctions d'herbes médicinales qui aideront au traitement de l'empoisonnement sans complications:

  • mélanger en quantités égales des collections sèches de camomille de pharmacie, millepertuis, menthe poivrée. Versez une cuillère à soupe du mélange avec un demi-litre d'eau bouillante. Nous insistons pendant une demi-heure et filtrons. Toutes les deux heures, nous buvons un tiers de verre du liquide résultant;
  • la décoction de chicorée aidera à désinfecter et à nettoyer les intestins enflammés. Dans un thermos, nous préparons une cuillère à soupe d'herbes avec un verre d'eau bouillante. Le matin, nous filtrons et buvons un quart de verre toutes les 4 heures. Les graines de lin sont également utilisées;
  • elecampane aidera à éliminer les entérotoxines du corps. Nous brassons deux cuillères à soupe de racine d'élécampane hachée dans un verre d'eau bouillante. Après 20 minutes, filtrez. Nous buvons 4 fois par jour pendant 2 cuillères à soupe. décoction.

Une bonne nutrition en cas d'empoisonnement

Le régime alimentaire principal pour l'empoisonnement est une journée de jeûne sur l'eau. En cas d'intoxication alimentaire, le corps essaie de se débarrasser le plus possible des substances toxiques, la membrane muqueuse de l'œsophage et des intestins est irritée et ne peut pas bien digérer les aliments solides. Pour cette raison, le premier jour de l'intoxication, vous devez boire beaucoup de liquides, ce qui aidera le corps à se nettoyer plus rapidement..

N'oubliez pas que pendant cette période, vous ne pouvez pas boire de thé (y compris vert), de café, de camomille ou d'autres herbes, d'alcool. Liquide autorisé pour l'empoisonnement - eau bouillie (l'eau brute peut stimuler davantage la diarrhée), minéral de table sans gaz ou solutions salines spéciales de pharmacie.

Il doit être bu par très petites gorgées et lentement pour éviter son excrétion instantanée du corps et pour assurer une absorption maximale. Pour maintenir un équilibre hydrique normal, vous devez boire un verre d'eau toutes les heures ou une heure et demie. L'eau doit être tiède, trop froide ou trop chaude irrite davantage la muqueuse de l'estomac.

Restauration de la nutrition après une intoxication

Le régime alimentaire après intoxication, qui aide le corps à récupérer plus tôt, est assez strict. Dans les premiers jours, la nourriture doit être liquide, faible en gras, sans sel ni sucre, sans diverses épices et sauces chaudes, sans vinaigre ou autres acides.

Le deuxième jour, vous pouvez manger des bouillons sur de la viande diététique, dilués en deux avec de l'eau, ou des bouillons de légumes. Buvez-les de la même manière qu'avant l'eau, un verre par petites gorgées toutes les 1,5 à 2 heures.

À partir du troisième jour, il est nécessaire d'inclure des légumes bouillis râpés dans l'alimentation, dans un petit volume - céréales liquides dans l'eau (riz, sarrasin, flocons d'avoine). Vous avez encore besoin de beaucoup de liquide par jour - jusqu'à 2 litres (thé noir ou vert faible, vous pouvez maintenant boire une décoction de camomille, de menthe ou de thym).

Les quatrième et cinquième jours après l'empoisonnement, une variété peut être introduite dans le régime alimentaire sous forme de viande diététique bouillie, de poisson maigre, cuit à la vapeur. Uniquement des légumes bouillis ou cuits au four. Ces jours-là, il est permis de manger du pain séché (croûtons), mais pas plus de quelques tranches par jour, ou des biscuits biscuits (3-5 pcs.).

Au cours de la première semaine, le régime alimentaire pour intoxication alimentaire recommande de minimiser la consommation de graisses et de glucides, car la digestion des premiers prend trop d'énergie pour récupérer, et les seconds peuvent à nouveau provoquer des diarrhées. Les protéines sont nécessaires pour le corps dans la même quantité et il n'est pas souhaitable de les réduire.

Pour les deux ou trois prochaines semaines, il est conseillé de respecter des règles diététiques lâches basées sur une bonne nutrition. Ils aideront à éviter les conséquences désagréables après un empoisonnement et aideront à restaurer rapidement la microflore intestinale. Les boissons non gazeuses au lait aigre (kéfir d'une journée, lait fermenté cuit au four, lait caillé) aideront bien dans ce.

Il faut également exclure du menu les aliments gras (viandes grasses, beurre), les pâtisseries et pâtisseries, les plats trop épicés et salés, les saucisses, le bacon et les aliments fumés, la restauration rapide et les produits semi-finis. Dans les deux premières semaines en cas d'empoisonnement, il n'est pas souhaitable de consommer des produits laitiers, car ils provoquent une fermentation dans l'estomac et peuvent provoquer à nouveau de la diarrhée.

Intoxication alimentaire chez les enfants

Il est conseillé aux enfants souffrant d'intoxication alimentaire d'appeler un médecin. Leurs symptômes sont exactement les mêmes que chez les adultes - nausées, vomissements, léthargie et faiblesse, douleurs abdominales, diarrhée. Les enfants ne sont pas en mesure de s'aider seuls, c'est pourquoi la responsabilité d'aider à récupérer incombe aux parents et aux autres parents adultes..

Les petits enfants doivent être sûrs de laver leur estomac s'ils ne vomissent pas. Ensuite, pendant toute la première journée, vous devez leur donner de l'eau ou une solution pharmaceutique saline (Rehydron ou autres analogues) à boire. Tout d'abord, une cuillère à café à des intervalles de cinq minutes, puis une cuillère à soupe toutes les 10-15 minutes, en étirant le taux horaire requis de 200 mg.

Le régime alimentaire après empoisonnement chez les enfants n'est pas très différent de celui utilisé pour un adulte. Dans les premiers jours (après le déchargement) - bouillons de légumes, bouillons dilués sur de la viande diététique, soupes très fines (à base de riz ou de sarrasin).

Après 1 à 2 jours, une transition est effectuée vers des purées de légumes ou de fruits plus épaisses (les légumes et les fruits sont préalablement cuits ou bouillis). La bouillie est cuite dans un demi-lait faible en gras. Tout comme le régime alimentaire pour intoxication chez l'adulte, le régime alimentaire des enfants recommande d'éviter les aliments gras, frits ou trop épicés, acides ou sucrés la première semaine. Il est interdit de permettre aux bébés de manger des produits industriels, principalement constitués de produits chimiques (chips, craquelins, collations, etc.), car cela entraîne une autre intoxication.

Tous les aliments doivent être consommés chauds, pas froids ou chauds, afin de ne pas irriter davantage la muqueuse gastrique.

Comment bien manger après une intoxication alcoolique

Après l'influence négative de l'alcool, le corps est soumis à un stress pendant un certain temps: l'équilibre eau-électrolyte est perturbé et des troubles du fonctionnement de l'estomac et des intestins peuvent être observés. Par conséquent, pendant cette période, une personne doit détoxifier le corps et accorder une attention particulière à sa propre nutrition..

Le régime alimentaire après une intoxication alcoolique doit être assez strict. De nombreux experts recommandent d'éviter complètement la nourriture dans les 24 premières heures suivant l'intoxication, en remplaçant la nourriture par une boisson abondante. Cependant, vous devez éviter les boissons gazeuses et l'eau à haute teneur en sucre. L'eau à température ambiante est la meilleure. Peu à peu, des aliments peuvent être introduits dans l'alimentation qui contribuent à la récupération de l'organisme..

Après une intoxication alcoolique, vous devez suivre les recommandations qui vous aideront à bien manger pendant la période d'intoxication:

  • la nourriture doit être à une température confortable, pas trop chaude, mais pas trop froide;
  • il est préférable de privilégier les plats bouillis, cuits à l'étouffée ou cuits à la vapeur;
  • il est nécessaire d'observer le rapport des protéines, des graisses et des glucides;
  • effectivement des repas fractionnés, de petites portions, mais souvent. Cela réduit le stress sur l'estomac et favorise une absorption maximale des nutriments;
  • les légumes et les fruits dans l'alimentation comblent non seulement le manque de vitamines, mais aident également à se débarrasser des toxines.

En cas d'intoxication alcoolique, les muqueuses de l'estomac et des intestins sont endommagées par les toxines que contient toute boisson alcoolisée. Par conséquent, le régime alimentaire après l'empoisonnement doit viser à restaurer les parois de ces organes. Dans le même temps, il n'est pas recommandé de manger épicé, gras, sucré, car de tels plats ne peuvent qu'aggraver l'état du corps.

Régime alimentaire pour intoxication alcoolique

À partir du 2ème jour, la liste des aliments pouvant être consommés après une grave intoxication alcoolique s'allonge. Si le 1er jour, vous devez seulement boire beaucoup de liquides, le 2ème jour et les suivants, vous devez compenser le manque de vitamines et de micro-éléments. Peu à peu, la liste des aliments que vous pouvez manger s'allonge. Ils aideront le corps à récupérer sans être un fardeau supplémentaire pour lui:

  • craquelins faits maison;
  • biscuits secs ou biscuits;
  • purée de fruits et légumes;
  • céréales bouillies dans l'eau (bouillie de sarrasin et de riz);
  • viande et poisson bouillis, cuits sous forme de côtelettes à la vapeur.

Le 3ème jour, l'utilisation de fromage cottage sous forme de casseroles est autorisée. Les bouillons doivent être exempts de viande et d'os. Les décoctions de légumes sont meilleures dans les premiers jours. Plus tard, vous pouvez manger du bouillon de poulet en y ajoutant de petits morceaux de viande..

Du foie cuit ou cuit à la vapeur sera utile. Vous pouvez faire cuire des pommes de terre bouillies ou de la bouillie de riz comme plat d'accompagnement..

Quelles boissons conviennent pendant la période d'intoxication

H2_3. Si tout est clair avec ce que vous pouvez manger pendant la période d'intoxication alcoolique: vous devez suivre strictement le régime alimentaire, bien manger et ne manger que des aliments sains et légers, alors avec l'utilisation de boissons, ce n'est pas si simple. Il existe un certain nombre de recommandations pour aider à minimiser les effets négatifs de l'alcool pendant la période d'empoisonnement:

  1. Beaucoup d'eau. C'est elle qui participe au processus d'échanges membranaires..
  2. Minéraux. Le processus d'absorption des minéraux en cas d'empoisonnement étant ralenti, l'eau minérale sans gaz est la mieux adaptée.
  3. Le liquide, comme la nourriture, doit être pris en petites portions pour s'assurer qu'il est absorbé aussi efficacement que possible. Cela aidera à éviter l'enflure, l'inconfort et les vomissements en cas de maladie grave..
  4. Vous pouvez boire des jus d'agrumes, des décoctions d'églantier, de la compote de fruits secs et du thé vert.
  5. Le lait en cas d'empoisonnement doit être bu avec modération, car il met beaucoup de stress sur le pancréas. Le tryptophane qu'il contient améliore l'absorption des poisons et peut aggraver l'état du patient. En revanche, consommé avec modération, le lait enveloppe les parois de l'estomac et a un effet absorbant..

Ce que vous pouvez manger en toute sécurité après une intoxication alcoolique peut également être incité par le corps. Au cours de ces périodes, une personne peut développer une aversion pour certains aliments. Cela signifie que le corps les perçoit comme un facteur aggravant et ne doit pas encore être consommé..

Règles nutritionnelles de base pour l'empoisonnement

Il y a 7 règles de base qu'un régime donne après une intoxication:

  1. Il faut suivre le régime pendant environ trois jours, car cette période suffira à établir la digestion
  2. Éliminer l'irritation de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal aidera à la consommation d'aliments à une température confortable
  3. Il est nécessaire de composer le régime à partir de plats liquides ou en purée, car ils sont mieux absorbés que les autres.
  4. Il est recommandé de cuire à la vapeur ou de faire bouillir les aliments car cela aidera à éviter les problèmes digestifs. Lire la suite: Régime après empoisonnement.
  5. Vous devez manger 5 à 6 fois par jour, mais la portion doit être petite
  6. La teneur en calories du régime alimentaire pendant les premiers jours après l'empoisonnement doit être limitée.
  7. Le régime alimentaire après l'empoisonnement recommande de boire plus de liquides, en particulier des infusions à base de plantes