Image

8 nutriments qui aident à bloquer les métastases cancéreuses

La nutrition joue un rôle important à la fois dans la prévention du cancer et dans la promotion de la croissance tumorale et des métastases. Des études aux États-Unis ont montré que 75% à 85% des diagnostics de cancer sont causés par des modes de vie malsains et auraient pu être évités en modifiant les habitudes alimentaires.

Les chercheurs pensent que 30% des décès par cancer aujourd'hui ne pourraient être évités qu'avec une nutrition adéquate.

L'association de produits à base de plantes aux propriétés chimioprotectrices (antitumorales) bien connues est claire. Les composés phytochimiques qu'ils contiennent affectent la communication intercellulaire, ce qui provoque une inflammation et stimule le développement du cancer dans le corps.

8 nutriments qui aident à bloquer les métastases cancéreuses:

Les 8 meilleurs nutriments que vous pouvez consommer quotidiennement pour retarder la progression du cancer Manger des aliments contenant ces substances peut aider à supprimer la croissance, réduire considérablement votre risque de développer et même inverser la progression du cancer..

  1. Acide ursolique
  2. Vitamine D
  3. Curcumine
  4. EGCG
  5. Sulforaphane
  6. Quercétine
  7. Apigénine
  8. Lutéoline

N ° 1. Acide ursolique

L'acide ursolique est une huile végétale et un phytonutriment. Trouvé dans les herbes telles que le basilic sacré, l'origan, les pelures de pomme et les myrtilles.

L'une des principales caractéristiques des cellules cancéreuses est leur capacité à perturber le mécanisme de l'apoptose cellulaire. Cette mort cellulaire programmée peut être considérée comme un suicide cellulaire afin de prévenir les dommages intracellulaires. La perturbation de l'apoptose conduit à l'activation des métastases et à la croissance tumorale.

Une consommation accrue d'acide ursolique fait partie du traitement du cancer du pancréas, du col de l'utérus, du poumon, du côlon, de la peau et du sein.

Il a été prouvé que l'acide ursolique détruit les mécanismes de survie des cellules cancéreuses. En particulier, l'acide ursolique déclenche l'apoptose, inhibant ainsi la reproduction de l'ADN endommagé et des métastases.

N ° 2. Vitamine D

La vitamine D est très importante pour la production d'une protéine anticancéreuse, le facteur d'activation des macrophages (MAF) GC. C'est aussi GcMAF (Globulin component Macrophage Activating Factor). GC MAF supprime les métastases cancéreuses et est même capable d'inverser leur propagation. L'apport quotidien d'une dose saine de vitamine D soutient la synthèse du GC MAF et, par conséquent, arrête les récepteurs et les enzymes pro-cancéreux qui provoquent des métastases.

Le MAF (macrophage activating factor - vitamine D binding protein) est une autre protéine associée à une diminution de l'activité cancéreuse. Il stimule directement la réponse du système immunitaire en supprimant la croissance des vaisseaux sanguins (angiogenèse) nécessaires à la migration des cellules cancéreuses et à la croissance tumorale. Le MAF a besoin de vitamine D pour être transporté dans les vaisseaux sanguins.

La vitamine D inhibe efficacement la croissance et le développement des tumeurs et les métastases dans les cancers et le mélanome de la prostate, du sein, du côlon et du rectum. Augmentez votre taux de vitamine D au soleil tous les jours sans utiliser de crème solaire. Incluez des aliments riches en vitamine D dans votre alimentation, y compris du saumon commercial, des œufs biologiques et faits maison, des champignons, des produits laitiers fermentés (non pasteurisés) ou du lait entier de vaches domestiques.

Cependant, le régime le plus sain que nous considérons comme un régime sans produits d'origine animale, - note du projet MedAlternative.

No 3. Curcumine

La curcumine fait partie du curcuma, ce qui lui donne sa couleur jaune. C'est un antioxydant puissant qui peut prévenir et traiter les maladies associées à l'inflammation chronique, y compris le cancer. La curcumine est traditionnellement utilisée comme médicament dans la médecine chinoise et indienne pour le traitement de diverses maladies..

En tant qu'agent thérapeutique, la curcumine est incluse dans de nombreux médicaments pour soutenir le système immunitaire car elle régule l'apoptose et inhibe la croissance des cellules cancéreuses. La recherche a montré que la curcumine agit comme un puissant antioxydant. Il bloque également la production de TNF (facteur de nécrose tumorale), qui amplifie les signaux pro-inflammatoires et stimule la croissance tumorale.

Des études cliniques ont montré que la curcumine inhibe la prolifération des cellules cancéreuses et les métastases dans une variété de cancers, y compris le sein, le poumon, l'utérus, l'ovaire, le rein, la vessie, le cerveau, le foie, le pancréas, le sang, le côlon et le rectum, et le lymphome non hodgkinien.

Ajoutez de la curcumine à votre alimentation en ajoutant les épices à des marinades, des soupes, de la sauce chili et des bouillons, des tisanes ou en faisant du «lait doré» (un mélange de curcuma aux épices jaunes avec du lait de coco ou de l'huile de coco).

N ° 4. Épigallocatéchine-3-gallate

L'effet anticancéreux de l'EGCG (épigallocachetine-3-gallate) a été étudié de près pendant plus de trois décennies. L'EGCG est un composé polyphénolique bien connu trouvé à de fortes concentrations dans le thé vert. C'est l'une des substances médicinales utilisées depuis la médecine chinoise ancienne. On pense que la supplémentation en EGCG inhibe la croissance tumorale dans divers organes tels que la prostate, la vessie, le foie, les intestins, le pancréas, les poumons et la bouche..

Bien que les mécanismes biologiques par lesquels ce nutriment inhibe les cellules cancéreuses ne soient pas encore connus, il a été récemment découvert que l'EGCG se lie au récepteur de la protéine 67LR responsable de l'activité cancéreuse. En se fixant à une protéine cancérigène, l'EGCG supprime les métastases en empêchant l'angiogenèse, responsable de la migration des cellules cancéreuses. L'EGCG stimule également l'apoptose en soutenant la destruction des cellules cancéreuses.

La teneur élevée en ECGC du thé vert contribue au maintien d'un corps sain. La recherche montre que boire du thé vert tous les jours améliore la flore intestinale, qui à son tour est très importante pour optimiser le système immunitaire. Au moins une tasse de thé vert par jour, associée à des aliments entiers et à un régime à base de plantes, peut soutenir la lutte du corps contre les maladies chroniques et prévenir le cancer..

N ° 5. Sulforaphane

Le sulforaphane est l'un des meilleurs agents chimioprotecteurs qui empêchent la formation de radicaux libres et la croissance tumorale. Il réduit l'inflammation et protège contre la croissance tumorale en soutenant la désintoxication naturelle pour éliminer les toxines et stimuler la réponse immunitaire. Il a été démontré que le sulforaphane combat la propagation du cancer en supprimant l'activation des cellules cancéreuses. Il inhibe les métastases dans les cancers de la rate, du côlon, de la prostate, de l'estomac et du sein. Le brocoli est l'un des aliments les plus efficaces pour supprimer la propagation du cancer dans votre corps. Le chou, les choux de Bruxelles, le brocoli, le chou-fleur et d'autres légumes crucifères devraient également être inclus dans votre menu. Ces produits sont riches en chimioprotecteurs - glutathion, acides aminés, chlorophylle, diverses vitamines et nutriments.

N ° 6. Quercétine

La quercétine est un super antioxydant qui stimule la désintoxication naturelle du corps et présente des propriétés anticancéreuses naturelles. Des niveaux élevés de quercétine dans votre alimentation inhibent la prolifération des cellules cancéreuses, réduisent les dommages oxydatifs et inhibent le gène P53 mutant associé à la croissance tumorale.

Ce flavonoïde montre des résultats prometteurs dans le traitement des cancers du sein, du sang, du poumon, de l'intestin et du neuroblastome..

La quercétine se trouve en grande quantité dans les oignons, les câpres, les mûres, les framboises, le thé noir et vert, les cerises noires, le cacao en poudre, le chou, les pommes et les herbes - sauge et persil.

No 7. Apigénine

Ce flavonoïde présente des propriétés chimiopréventives en inhibant la prolifération des cellules cancéreuses dans de nouveaux tissus et la croissance tumorale. L'apigénine réduit l'activité des radicaux libres et aide à éliminer les toxines du corps. Utilisé pour maintenir la santé de l'estomac, des reins, du foie et du sang.

L'apigénine interfère avec la migration des cellules cancéreuses, empêchant ainsi les métastases. Les chercheurs ont découvert que les traitements topiques contenant des extraits d'apigénine sont efficaces pour supprimer la croissance des cancers de la peau et réduire les dommages causés par les rayons UV à la peau..

L'apigénine se trouve dans de nombreux fruits et légumes - pamplemousse, oranges et oignons. On le trouve également dans les boissons à base de plantes, y compris le thé à la camomille. L'une des meilleures sources alimentaires d'apigénine que vous pouvez facilement ajouter à votre alimentation est le persil. Ajoutez du persil aux salades et à vos plats préférés.

N ° 8. Lutéoline

La lutéoline est un autre flavonoïde anti-tumoral trouvé dans un régime à base de plantes. La lutéoline se trouve dans les poivrons verts, le thé à la camomille et le céleri. Il a été démontré que ses propriétés antioxydantes protègent les tissus pulmonaires, hépatiques et cardiaques de l'inflammation et luttent également contre les effets dégénératifs de l'activité cancéreuse..

Malgré de nombreuses études sur les propriétés chimioprotectrices de la lutéoline, toutes ses propriétés bénéfiques ne sont pas connues. Les scientifiques sont convaincus que ces flavonoïdes d'agrumes - lutéoline et apigénine - malgré leurs faibles concentrations dans les aliments, ont un effet anticancéreux préventif plus important que les aliments conventionnels..

La lutéoline inhibe l'activation des cellules cancéreuses en inhibant les enzymes pro-cancéreuses, en bloquant l'accumulation de cancérogènes dans les nouveaux tissus et en aidant à éliminer les agents toxiques. Par conséquent, la lutéoline est un antioxydant efficace qui a un effet antiprolifératif et anti-métastatique sur le corps humain..

Conclusion

Éviter les aliments transformés, le sucre, la viande et les produits laitiers, qui détruisent les défenses du système immunitaire, est essentiel à la santé. Les aliments sont censés supprimer les cellules cancéreuses. Mangez les 8 aliments énumérés ci-dessus qui stimulent l'apoptose des cellules cancéreuses, préviennent l'angiogenèse et inhibent ainsi la formation de cancer et les métastases dans d'autres parties du corps.

Par: Dr David Jokers, DC, MS, CSCS
Auteur de la traduction: Irina Voskresenskaya spécialement pour le projet MedAlternativa.info
Source: https://thetruthaboutcancer.com/nutrients-block-cancer-metastasis

Attention! Les informations fournies ne constituent pas une méthode de traitement officiellement reconnue et sont de nature éducative et informative générale. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement les opinions des auteurs ou des employés de MedAlternative.info. Ces informations ne peuvent remplacer les conseils et la prescription des médecins. Les auteurs de MedAlternativa.info ne sont pas responsables des éventuelles conséquences négatives de l'utilisation de médicaments ou de l'utilisation des procédures décrites dans l'article / la vidéo. Les lecteurs / téléspectateurs doivent décider de la possibilité d'appliquer les moyens ou méthodes décrits à leurs problèmes individuels après avoir consulté leur médecin..

Nous vous recommandons de lire notre livre:

Afin d'aborder le plus rapidement possible le sujet de la médecine alternative, ainsi que pour apprendre toute la vérité sur le cancer et l'oncologie traditionnelle, nous vous recommandons de lire gratuitement le livre "Diagnostic - Cancer: Traiter ou vivre. Une vue alternative de l'oncologie" sur notre site Web.

Le cancer atteint la bière?

De nombreux oncologues pensent que la prévention du cancer la plus efficace est une alimentation saine..

Expérimentalement, certains produits ont été identifiés, dont l'utilisation régulière contribue à réduire le risque de cancer. Les voici:

1 ail. Il contient des composés qui protègent contre le cancer, en particulier contre les cancers de la peau, du côlon et du poumon..

2 Brocoli, chou, chou-fleur et choux de Bruxelles. Contient de puissants antioxydants qui peuvent réduire le risque de tumeurs du sein et d'autres cancers. La substance isothiocyanate contenue dans le chou est probablement toxique pour les cellules nocives. Cependant, cela n'affecte en aucun cas les cellules normales..

3 grains entiers. Contient une variété de composés anticancéreux, y compris des antioxydants, des fibres et des phytoestrogènes. Manger de grandes quantités de céréales et de grains entiers peut réduire votre risque de cancer du côlon.

4 verts avec des feuilles sombres. Riche source de caroténoïdes. Ils éliminent les radicaux dangereux du corps, les empêchant de provoquer le cancer..

5 raisins (ou vin rouge). Contient du resvératrol, considéré comme un puissant antioxydant qui peut prévenir les dommages cellulaires.

6 Thé vert. Il contient des flavonoïdes qui peuvent prévenir ou ralentir le développement de plusieurs types de cancer, notamment le cancer du côlon, du foie, du sein et de la prostate.

7 tomates. Source d'un composé appelé lycopène, qui aide à prévenir les cancers de la prostate, du sein, du poumon et de l'estomac.

8 myrtilles. De tous les types de baies, contient les composés les plus bénéfiques qui préviennent l'apparition de tout type de cancer.

9 Graines de lin. Il contient des lignanes qui peuvent avoir un effet antioxydant sur le corps et bloquer ou supprimer les changements cancéreux.

10 champignons. De nombreuses espèces sont considérées comme des sources de nutriments qui aident le corps à combattre le cancer et à renforcer le système immunitaire.

11 Algues. Contient des acides qui aident à traiter le cancer du poumon.

12 agrumes. Les pamplemousses contiennent des monoterpènes, qui aident à réduire le risque de développer un cancer de toutes sortes en éliminant les cancérogènes du corps. Certaines études de laboratoire ont également montré que le pamplemousse peut inhiber le développement du cancer du sein. Les oranges et les citrons contiennent du limonène, qui stimule les cellules immunitaires (telles que les lymphocytes) pour tuer les cellules cancéreuses.

Deux comprimés d'aspirine

Des scientifiques de l'Université de Newcastle ont publié des documents montrant que l'apport quotidien d'aspirine (acide acétylsalicylique) peut vous éviter de développer un cancer du côlon. Des expériences ont montré que la prise de deux comprimés d'aspirine par jour pendant deux ans réduisait de plus de la moitié le risque de cancer rectal.

De plus, l'utilisation régulière d'aspirine peut réduire considérablement le risque de cancer de l'estomac. Sur une longue période, les chercheurs ont suivi 300 000 patients âgés de 50 à 70 ans qui prenaient quotidiennement de l'aspirine. Ils ont développé un cancer de l'estomac 36% moins souvent que ceux qui n'ont pas pris le médicament..

Rappelons que l'aspirine est largement utilisée pour la prévention des maladies cardiovasculaires, mais qu'elle nuit en même temps aux yeux et peut également provoquer un ulcère d'estomac. Par conséquent, les médecins conseillent fortement de respecter strictement la posologie..

Plus une tasse de café

Boire du café réduit le risque de développer un carcinome basocellulaire, l'un des types les plus courants de cancer de la peau. Cette conclusion a été faite par des scientifiques de la branche de Boston de l'Association américaine pour l'étude du cancer. Ils affirment également que le café est bénéfique pour prévenir le carcinome épidermoïde et le mélanome, la forme la plus rare et la plus dangereuse de cancer de la peau..

L'étude a été menée auprès de 113 000 personnes, dont 25 480 souffraient d'un cancer de la peau. En conséquence, il a été constaté que les femmes qui boivent au moins 3 tasses de café naturel par jour sont 20% moins susceptibles de développer un cancer de la peau..

Auparavant, les résultats d'une autre étude ont été annoncés, selon lesquels une seule tasse de café peut protéger contre le développement d'un cancer du cerveau. Les scientifiques pensent que la caféine peut restreindre le flux sanguin vers le cerveau, inhibant ainsi le développement de la tumeur. Certains croient qu'il s'agit d'antioxydants qui protègent les cellules.

Médecine intime

Les scientifiques du Northern Cancer Research Institute de l'Université de Newcastle ont constaté que les femmes qui prenaient des contraceptifs oraux pendant 10 ans ou plus, le risque de développer un cancer de l'ovaire était réduit de moitié. Mais en même temps, les chances de développer un cancer du sein ont augmenté..

Tu peux juste t'enfuir

L'activité physique s'avère être une bonne prévention contre le cancer. L'exercice aide à maintenir un poids santé, ce qui réduit le risque de cancer du côlon, du foie, de l'estomac et du pancréas.

Les médecins croient également que l'exercice peut prévenir les cancers du sein et du poumon. les formes les plus courantes de cancer. C'est le manque d'activité physique que l'OMS nomme parmi les principales causes de cancer du sein (21-25% des cas).

Qu'est-ce qui provoque le cancer?

Si vous grignotez constamment des bonbons, vous pouvez gagner un cancer de l'utérus, avertissent les femmes des scientifiques suédois de l'Institut Karolinska. Les femmes qui se permettent de se faire dorloter avec des biscuits et des muffins 2-3 fois par semaine sont 33% plus susceptibles de souffrir d'un cancer. Si vous mangez de la farine et des sucreries plus de trois fois par semaine, le risque augmente à 42%.

Les scientifiques d'Oxford ont également récemment fait une déclaration sensationnelle: même une petite quantité d'alcool augmente le risque de cancer. Selon leur étude, un Britannique sur dix et une Britannique sur 33 souffrent d'un cancer dû à la consommation d'alcool. Tout d'abord, l'alcool provoque l'apparition d'un cancer du sein, de la bouche, de l'œsophage et des intestins.

Les scientifiques de l'Office central allemand de la dépendance à l'alcool (DHS) sont arrivés à des conclusions similaires. Même la bière ordinaire augmente le risque de cancer.

Les médecins ont calculé que si vous buvez un analogue de 50 grammes d'alcool pur chaque jour, les chances de contracter un cancer sont trois fois plus élevées. Si la quantité d'alcool par jour dépasse 80 grammes, la probabilité de développer un cancer augmente à 18 ans. Lorsqu'on ajoute ici aussi le tabagisme, le risque augmente 44 fois.

Les lampes à économie d'énergie peuvent provoquer le cancer du sein si les lumières sont allumées la nuit. C'est ce qu'a déclaré le professeur Abraham Chaim de l'Université de Haïfa en Israël. À son avis, la lumière bleuâtre des lampes fluorescentes, conçues pour imiter la lumière du jour, interfère plus avec la production de mélatonine que les ampoules conventionnelles émettant une lumière jaunâtre. Pendant ce temps, on pense que la mélatonine protège contre le cancer du sein et de la prostate.

Plus de 100 formes différentes de cancer sont connues. De plus, 80% d'entre eux peuvent être complètement guéris. Mais à une condition: il est important de diagnostiquer la maladie à un stade précoce. Vous devez contacter votre oncologue si:

la température de 37 à 37,3 degrés dure plus d'un mois;

les ganglions lymphatiques sont élargis pendant une longue période;

les grains de beauté changent soudainement de taille, de couleur;

des bosses dans la poitrine, des écoulements inhabituels chez les femmes;

difficulté à uriner chez les hommes.

8 millions de personnes meurent chaque année du cancer dans le monde. Selon le Centre international de recherche sur le cancer

Tumeur

Description générale de la maladie

Une tumeur est un processus pathologique qui se manifeste par un néoplasme tissulaire, dans lequel, en raison de l'altération de l'appareil cellulaire, la régulation de la croissance cellulaire et leur différenciation est altérée. La différenciation cellulaire signifie des changements dans leur taille, leurs fonctions, leur activité métabolique et leur forme.

Types de tumeurs

De par leur nature, les tumeurs sont divisées en 2 grands types:

  1. 1 tumeur bénigne - se compose de cellules telles qu'il est possible de reconnaître à partir de quel tissu elle a été formée, sa croissance est lente, n'a pas de métastases et n'affecte en aucune manière le corps, elle peut être transformée en un tissu malin;
  2. 2 tumeur maligne - peut changer la composition du tissu par rapport au tissu sortant, a une croissance rapide (la plus courante est sa croissance infiltrante), il y a des métastases récurrentes, affectent généralement le corps humain.

Croissance tumorale

Selon le type de croissance, la tumeur peut se développer:

  • de manière expansive - la tumeur se forme à partir des tissus d'elle-même, tout en repoussant les tissus voisins (les tissus bordant le néoplasme meurent et une pseudocapsule apparaît à cet endroit);
  • invasif (infiltrant) - avec une telle croissance, les cellules néoplasiques se développent dans les tissus voisins, tout en les détruisant;
  • appositionnellement - les tissus entourant le néoplasme sont transformés en tissus de type tumoral.

Par rapport à l'organe creux et à sa lumière, la croissance tumorale est:

  • exophytique - la tumeur se développe de manière expansive dans la lumière de la cavité de l'organe, la ferme partiellement et est reliée à la paroi de l'organe creux par une jambe;
  • endophytique - le néoplasme se développe dans la paroi de l'organe, a un type de croissance infiltrant.

Par le nombre de foyers d'apparition de néoplasmes, la croissance est:

  • unicité - la tumeur a un objectif de développement;
  • multicentrique - la tumeur se développe à partir de plusieurs foyers.

L'effet des tumeurs sur le corps humain:

  1. 1 local - le tissu ou l'organe entourant la tumeur est détruit ou comprimé (tout dépend du type de croissance et du lieu de formation);
  2. 2 général - le métabolisme est perturbé, souvent avec le développement d'un épuisement sévère du corps (cachexie).

Les causes des tumeurs n'ont pas encore été étudiées de manière fiable, il existe donc diverses théories d'origine.

Le premier est considéré comme génétique viral, selon lequel la présence du papillomavirus, du virus de l'herpès et des hépatites B et C, et d'un rétrovirus est considérée comme la base du développement de la tumeur. Grâce au génome du virus et à la génétique, les cellules sont transformées en cellules tumorales. Avec la croissance ultérieure du néoplasme, le virus ne joue aucun rôle significatif..

La théorie suivante est physicochimique, qui considère que l'effet des rayons gamma, des rayons X et la pénétration de substances cancérigènes est la cause de la croissance tumorale.

La troisième théorie de la cause de l'apparition de néoplasmes considère diverses perturbations hormonales dans le corps et s'appelle la «théorie de la carcinogenèse dyshormonale».

En suivant la quatrième théorie (dysontogénétique), on peut découvrir que les tumeurs provoquent divers troubles et échecs dans l'embryogenèse tissulaire..

La cinquième théorie combine les quatre théories décrites ci-dessus et est appelée la «théorie de la carcinogenèse en quatre étapes».

Aliments utiles pour les tumeurs

Pour ralentir la croissance d'une tumeur, vous devez tout d'abord respecter une règle simple: la nourriture dans l'assiette doit être composée de 1/3 d'aliments protéinés et 2/3 d'aliments végétaux.

Les principaux produits pour arrêter la croissance des néoplasmes et pour augmenter le système immunitaire sont:

  • tous les types de choux (ils désactivent les excès d'œstrogènes, qui sont l'une des raisons de l'apparition d'une tumeur, en particulier la glande mammaire), il est préférable de le manger cru ou cuit à la vapeur;
  • soja et ses sous-produits (miso, sauce soja, tempeh, tofu) - ces produits ont un effet antitumoral dû aux isoflavines et aux phytoestrogènes qu'ils contiennent, en outre, ils réduisent le degré d'exposition à toutes les radiations et chimiothérapies
  • l'ail et les oignons - éliminent les toxines du corps, activent le travail des globules blancs, qui à leur tour tuent les cellules cancéreuses;
  • algues (brunes) - un puissant antioxydant et régulateur de la production d'énergie (sinon ce processus est appelé métabolisme de la glycémie);
  • graines avec des noix - contiennent des lignanes et du Leartyl (elles tuent les cellules tumorales et éliminent l'excès d'œstrogène);
  • Champignons chinois et japonais (shiitake, rei-shi, maitake; ils peuvent également être consommés sous forme séchée) - ils contiennent des substances immunostimulantes fortes: bêta-glucanes;
  • Tomates - le lycopène qu'elles contiennent a de puissantes propriétés antioxydantes;
  • tous les agrumes et baies (fraises, canneberges, framboises, myrtilles, grenades) - préviennent les dommages génétiques;
  • curcuma - utile pour les tumeurs de la vessie et des intestins (il soulage bien tout processus inflammatoire);
  • thé (en particulier vert) - contient des cakhétines, qui empêchent la division des cellules cancéreuses.

Médecine traditionnelle des tumeurs:

  • avec une tumeur du foie, les décoctions de Tchernobyl, la chicorée, le chaga et le budra (lierre) aideront;
  • pour le traitement des néoplasmes du nasopharynx, rincer la cavité buccale avec des décoctions de menthe (préalablement bouillie dans du vinaigre de cidre de pomme), du jus de raifort (il est très concentré, il doit donc être dilué avec de l'eau dans un rapport de 1 à 10), une infusion d'oseille, de livèche et de plantain;
  • Des compresses de violettes forestières, d'iris et de chélidoine aideront à surmonter une tumeur au sein, à boire des décoctions de burnet, de millepertuis, de fleurs de calendula, de jus de viorne au miel;
  • des tumeurs survenues dans la région génitale des femmes, vous pouvez vous débarrasser des infusions et des douches vaginales des décoctions avec de la chélidoine, de la pivoine, du tartre, de la pruche, de l'origan;
  • avec une tumeur rectale, il est nécessaire de mettre des lavements avec des composants cicatrisants tels que: écorce de chêne, absinthe, valériane, Tchernobyl, jus de carotte;
  • avec des néoplasmes de l'estomac, la chicorée, l'absinthe, le lait écrasé à gorge blanche des marais, le chaga, le plantain, la chélidoine, la carotte et le jus de betterave aideront;
  • en cas de néoplasmes sur la peau, ils doivent être traités avec du jus de raifort, de l'ail, de la chélidoine, faire des lotions à partir de décoctions à base de cônes de houblon, d'orme, de bouleau et de boutons de tartre;
  • si la cause de l'événement est le mal des radiations, les infusions de mélilot, de réglisse, de stigmates de maïs, de chaga aideront à atténuer la situation; le jus de carottes et de betteraves, le chou, l'aloès, le vin "Cahors" (30 grammes par jour) devraient être attribués à des moyens très efficaces.

Produits dangereux et nocifs avec une tumeur

  • le tabac;
  • boissons alcoolisées;
  • viande grasse et produits laitiers;
  • sucre et sel en grande quantité;
  • margarine;
  • tous produits semi-finis, conserves, saucisses, saucisses;
  • viandes fumées;
  • restauration rapide, produits contenant des additifs alimentaires et colorants;
  • graisses artificielles et animales.

Ces produits provoquent la croissance des cellules tumorales et favorisent leur division..

NOURRITURE CONTRE LE CANCER: 3 aliments qui tuent les cellules cancéreuses

Conseils nutritionnels utiles d'un médecin qui a vaincu le cancer. Quels aliments doivent être consommés pour la prévention et le traitement de l'oncologie - lisez la suite.

Les aliments contenant des substances qui peuvent moduler diverses fonctions du corps et aider à maintenir une santé normale sont appelés aliments fonctionnels et, dans certains cas, nutraceutiques. Les aliments fonctionnels ont des effets bénéfiques sur une ou plusieurs fonctions corporelles, améliorent la santé et le bien-être et / ou réduisent le risque de maladie. Quels aliments fonctionnels ont des propriétés anticancéreuses??

Les aliments qui ont des propriétés anticancéreuses

Les oignons provoquent des larmes dans le cancer

«Chaque oignon mangé prolonge notre vie pendant un jour», dit la sagesse populaire.

Les oignons sont riches en vitamines B et C, ainsi qu'en minéraux nécessaires au fonctionnement des antioxydants et à l'élimination des radicaux libres. Ils activent la sécrétion de suc gastrique, soutiennent la flore intestinale, aidant ainsi à éliminer les toxines du corps.

Les oignons sont une source naturelle riche en bioflavonoïdes, dont la quercétine. Les flavonoïdes sont des substances actives qui agissent contre les tumeurs du côlon, du cerveau, de la leucémie, du cancer de l'estomac, de la prostate, des ovaires, du col de l'utérus, du sein, etc. Le plus actif de tous les flavonoïdes anticancéreux est la quercitine. Les oignons rouges sont les plus riches en ces substances. Autres sources de quercétine: pomme, raisins noirs, myrtilles, mûres, cerises, thé vert, persil et câpres.

IMPORTANT! Les oignons sont riches en enzymes et en glucoquinine, un composé qui, comme l'insuline, réduit l'excès de sucre dans le sang, ce qui rend l'oignon extrêmement bénéfique pour les diabétiques et les patients atteints de cancer. Avec la régulation du niveau de glycémie, la sécrétion d'insuline dans le pancréas est normalisée et, par conséquent, la croissance des cellules tumorales est inhibée..

Propriétés de la quercétine d'oignon:

  • A l'effet de la chimiothérapie: sous l'action du traitement, la résistance tumorale diminue et, ainsi, la survie des patients cancéreux augmente.
  • Inhibe la croissance et la propagation des cellules tumorales.
  • Induit l'apoptose, ou le suicide, des cellules cancéreuses.
  • Fournit des effets anti-inflammatoires, créant un environnement hostile pour les tumeurs.
  • Empêche l'apparition de métastases.
  • Antioxydant, favorise l'élimination des radicaux libres.
  • Stimule le système immunitaire pour détruire les cellules tumorales.
  • Des études sur les rats montrent que la quercétine favorise la survie et prévient la cachexie liée au cancer.
  • Aide à éliminer la toxine benzopyrène du corps. Lorsque vous êtes invité à un barbecue et que vous ne pouvez pas refuser, pensez à manger plus d'oignons par la suite, comme une soupe à l'oignon.


Autres propriétés

En plus des propriétés antitumorales découlant de la teneur élevée en quercétine, les oignons ont la capacité de réguler le taux de cholestérol, de prévenir les maladies cardiovasculaires, l'ostéoporose et le vieillissement cellulaire..

Les plantes crucifères renforcent les propriétés anticancéreuses des oignons. Des chercheurs de l'Université d'Heidelberg ont injecté à des rats des cellules cancéreuses du pancréas humain, puis les ont traités avec des extraits d'oignon et de brocoli, avec des résultats étonnants. Dans ce traitement, deux substances puissantes se sont développées: la quercétine et le sulforaphane. La quercétine des oignons est capable d'induire le suicide des cellules cancéreuses, de supprimer les métastases et leur propagation. Avec le sulforaphane présent dans le brocoli et autres crucifères, les effets de la quercétine sont améliorés.

Consommation: Il sera judicieux de les consommer quotidiennement pour profiter de leurs excellentes propriétés anti-tumorales. Les oignons crus peuvent causer des problèmes digestifs chez certaines personnes, il est donc préférable de les manger cuits, bien que leur teneur en quercitine diminue.

Une autre façon d'éliminer la substance qui nous fait pleurer et provoque une sensation désagréable dans l'estomac est de couper l'oignon en quartiers, de le placer dans de l'eau tiède et de le laisser pendant plusieurs heures. La ciboulette, les échalotes et les poireaux ont les mêmes caractéristiques..

L'ail est un remède contre toutes les maladies

En Égypte, il y a cinq mille ans, il était utilisé à des fins médicinales. Claudius Galen, le médecin éclairé de l'Empire romain, considérait l'ail comme une panacée et le recommandait aux gladiateurs pour une consommation quotidienne comme réparateur.

L'ail appartient à la même famille de plantes que les oignons, les verts et les poireaux. Comme ce dernier, il contient de la quercétine, mais, en plus, il contient une substance aux propriétés anticancéreuses - l'alliine, une huile essentielle qui est responsable de l'odeur spécifique de l'ail. L'alliine est convertie en allicine lorsque la tête de l'ail est hachée, et c'est l'allicine qui a des effets anticancéreux. Mais pas seulement lui, dans l'ail, il y a vingt substances, dérivés de l'alliine, aux propriétés anticancéreuses: sulfure de dialyle, S-allyl cystéine, S-méthyl cystéine, etc..

De plus, l'ail contient des oligoéléments: fer, sélénium, zinc, magnésium, soufre et calcium. Il est également riche en fructosanes (jusqu'à 75%) et en arginine.

Une consommation accrue d'ail est associée à un risque réduit de développer divers types de cancer: œsophage, estomac, côlon, pancréas, peau, poumons et sein.

Les femmes qui ont toujours de l'ail dans leur nourriture sont 50% moins cancéreuses que celles qui en mangent à peine..

Consommer 10 grammes d'ail par jour, soit un à deux gousses, réduit le risque de contracter tout type de cancer.

Propriétés anticancéreuses de l'alliine et de ses dérivés (ajoutez à cette quercétine, que l'on trouve en grande quantité dans l'ail):

  • Aide à éliminer les substances potentiellement cancérigènes du corps, prévenant ainsi le risque de cancer.
  • Aide à compenser les dommages causés à l'ADN cellulaire et à éviter la mutation des cellules cancéreuses.
  • Supprime la prolifération cellulaire.

Autres propriétés thérapeutiques de l'ail

Il a des propriétés antibactériennes, antivirales et antifongiques, c'est-à-dire qu'il combat toutes les infections. Stabilisateur.

Mode d'application. Pour prévenir le cancer, nous devons manger de deux à quatre gousses d'ail par jour..

Afin d'assurer la libération de l'alliine et sa transformation en allicine, vous devez pétrir les gousses d'ail avec le côté plat d'un couteau et laisser cuire pendant dix minutes. Ensuite, les substances anticancéreuses de l'ail deviennent actives et prêtes à rejoindre la lutte contre le cancer..

Pour éliminer l'odeur caractéristique, vous pouvez mélanger l'ail avec du céleri et du persil, de cette manière nous augmenterons également ses qualités anticancéreuses..

L'ail est mieux absorbé lorsqu'il est cuit. Une façon simple de cuire l'ail tout en conservant toutes ses propriétés est de l'ajouter à toutes les soupes de purée de légumes. Retirer la pousse rend l'ail plus facile à pétrir.

Les crucifères repoussent une attaque de cancer

Quand on parle de crucifères, on entend le chou: choux de Bruxelles, chou vert, lombard, chinois, chou-fleur, brocoli, chou, ainsi que navets, radis et radis..

Les plantes crucifères contiennent des glucosinolates qui ont des propriétés anticancéreuses. Les glucosinolates anticancéreux les mieux étudiés sont l'indole-3-carbinol (que l'on trouve principalement dans le brocoli) et le sulforaphane (dans le chou-fleur). Les glucosinolates confèrent leur odeur et leur goût caractéristiques aux plantes crucifères. Lorsque les parois cellulaires de ces plantes sont écrasées avec un pilon ou écrasées avec un couteau, l'enzyme myrosinase entre en action, qui convertit les glucosinolates en isothiocinates, véritables agents anticancéreux..

Propriétés anticancéreuses

  • Ces substances, contenues exclusivement dans les plantes crucifères, sont capables de prévenir et de traiter le cancer, car elles empêchent les cellules précancéreuses de devenir malignes, induisent l'apoptose de certaines cellules tumorales et entravent la formation de nouveaux vaisseaux, grâce auxquels la tumeur peut progresser..
  • Ils stimulent également le système immunitaire pour éliminer les cellules tumorales, augmentant ainsi l'activité des cellules tueuses naturelles de 50%..
  • De plus, ils régulent le taux d'œstrogène circulant dans le sang, ce qui est particulièrement utile pour prévenir le cancer du sein. Manger régulièrement des légumes crucifères réduit le risque de cancer du sein..

IMPORTANT! Les plantes crucifères sont des antioxydants car elles sont riches en bêta-carotène, en vitamine C, en sélénium et en vitamine E. Elles bloquent le potentiel cancérigène d'un grand nombre de substances particulièrement dangereuses pouvant provoquer le cancer.

Ces plantes sont des agents détoxifiants, elles activent avec succès nos systèmes antioxydants.

Il y a des gens qui sont très sensibles au cancer parce que les agents détoxifiants ne fonctionnent pas dans leur corps. Certains sont particulièrement sensibles à la fumée de tabac, et comme ils ont un système antioxydant faible, ils risquent de développer un cancer du poumon, mais ce problème peut être résolu s'ils consomment régulièrement ces plantes miraculeuses..

Les plantes crucifères sont capables d'inhiber l'expression de deux gènes associés au cancer d'origine génétique: BRCA1 et BRCA2, responsables du cancer du sein et de la prostate.

IMPORTANT! Les crucifères empêchent non seulement le cancer, ils peuvent même prolonger la vie des patients atteints de cancer et prévenir les rechutes..

La consommation régulière de ces produits à base de plantes réduit considérablement le risque de développer un cancer de diverses localisations: cavité buccale, œsophage, poumons, reins, vessie, côlon, sein, ovaires, prostate.

Une nouvelle étude en Chine montre que la consommation de légumes crucifères au cours des trois premières années suivant le diagnostic d'un cancer du sein chez la femme réduit le risque de récidive et de décès par la maladie. Plus les femmes testées mangeaient de crucifères, plus elles étaient susceptibles de se débarrasser du cancer. Les femmes qui mangeaient plus de crucifères avaient un risque 62% inférieur de mourir d'un cancer et un risque 35% inférieur de récidive de la maladie. La répétition des études a confirmé ces résultats.

Des recherches sont actuellement en cours sur les avantages de la supplémentation en extraits de crucifères, les résultats sur la prévention et le traitement du cancer du sein sont inspirants.

Consommation. Il est conseillé de consommer du chou et d'autres produits crucifères trois fois par semaine pour obtenir des effets anticancéreux..

Un article intéressant a été publié en 2000, montrant que manger des crucifères trois fois ou plus par semaine réduisait de moitié le risque de cancer de la prostate et le risque de métastases..

Des chercheurs chinois ont montré que les femmes qui consomment une portion de crucifères quotidiennement ont une réduction de 50% du risque de cancer du sein. Des études européennes montrent que les femmes qui mangeaient des légumes crucifères au moins une fois par semaine avaient un risque 17% plus faible de développer un cancer du sein.

De tous les crucifères, le brocoli est l'aliment anticancéreux le plus efficace. Donc tout le monde a du brocoli.

Conseils de cuisine

Il n'est pas recommandé de faire bouillir les crucifères, car le sulforaphane et l'indole-3-carbinol se décomposent à des températures élevées.

IMPORTANT! N'oubliez pas d'écraser et de mâcher les crucifères pour être plus efficace.!

Idéal pour les manger crus, cuits à la vapeur ou au wok. Et si nous faisons bouillir, pas plus de dix minutes. Lors de la cuisson du chou, les trois quarts des glucosinates passent dans l'eau, auquel cas vous devez utiliser du bouillon de chou; vous pouvez, par exemple, faire une soupe à la crème, mais il vaut toujours mieux la manger crue ou la cuire à la vapeur.

Un merveilleux dîner est obtenu à partir de brocoli cuit à la vapeur (10 minutes), assaisonné d'une cuillerée d'huile végétale, de jus de citron et de poivre noir fraîchement moulu, ou d'une salade de chou avec un assaisonnement d'huile végétale, de vinaigre, de curcuma et de poivre. publié par econet.ru.

Odile Fernandez, "Mes prescriptions pour le cancer. L'expérience d'un médecin qui bat l'oncologie"

P.S. Et rappelez-vous, rien qu'en modifiant votre consommation - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Avez-vous aimé l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

10 aliments qui combattent le cancer

Ils disent: "Vous êtes ce que vous mangez." D'où la conclusion simple: votre santé et vos maladies découlent de ce que vous mangez. Dans la lutte contre le cancer, en plus d'une pharmacologie complexe, les produits alimentaires ordinaires aident, qui sont l'essence même de la vie du corps humain..

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une liste de produits qui contribuent au renforcement global du système immunitaire, ont un effet antidépresseur sur le psychisme et augmentent le tonus général du corps. Mais la propriété la plus remarquable de ces aliments bénéfiques est qu'ils sont capables d'arrêter la croissance des cellules cancéreuses..

Les experts recommandent de respecter la règle suivante: il devrait toujours y avoir 2/3 d'aliments végétaux dans une assiette et pas plus de 1/3 de protéines.

Crucifère

Brocoli, chou-fleur, chou, choux de Bruxelles, bok choy, cresson et autres légumes qui ont déjà acquis une réputation de lutte contre le cancer.

Ces légumes contiennent des indoles, qui stimulent la formation de la puissante enzyme antioxydante glutathion peroxydase. Les scientifiques pensent que les indoles inactivent les œstrogènes en excès qui peuvent causer le cancer, en particulier les tumeurs du sein. Ces légumes sont également riches en vitamine C, un puissant antioxydant. Pour une conservation maximale des indoles, ces légumes doivent de préférence être consommés crus, ou après une courte cuisson à la vapeur..

Produits de soja et de soja

Le soja et tous les aliments à base de soja (tofu, tempeh, miso et sauce soja) empêchent la prolifération de cellules malignes. De plus, ils contiennent des isoflavones et des phytoestrogènes qui ont une activité antitumorale. De plus, les produits à base de soja réduisent les effets toxiques de la radiothérapie et de la chimiothérapie.

Différents types d'oignons et d'ail

L'ail a des propriétés chélatantes, c'est-à-dire la capacité de lier les toxines, y compris, par exemple, le cadmium potentiellement cancérigène de la fumée de cigarette, et de les éliminer du corps. Il active également les globules blancs, qui engloutissent et détruisent les cellules cancéreuses. Le cancer de l'estomac est l'un des types de cancer les plus courants, mais la consommation régulière d'ail et d'oignons réduit la probabilité de cette maladie. L'ail est également une source de soufre dont le foie a besoin pour remplir des fonctions détoxifiantes..

L'arc fonctionne de la même manière, quoique dans une moindre mesure. L'ail et les oignons contiennent de l'allicine, une substance soufrée aux puissants effets détoxifiants. Étant donné que le foie est un organe universel qui nettoie notre corps de tous les cancérogènes et microbes pathogènes, l'importance des oignons et de l'ail ne peut être surestimée..

Algues brunes

Les algues brunes contiennent beaucoup d'iode, ce qui est nécessaire à la glande thyroïde, qui régule le métabolisme du sucre (énergie) dans le sang. On sait qu'à partir de 25 ans environ, la taille de la glande thyroïde diminue progressivement, et chez de nombreuses personnes, avec l'âge, sa fonction s'avère insuffisante (diminution de la production d'hormones). Si la production d'énergie est réduite, le métabolisme de la glycémie change en conséquence, ce qui crée des conditions favorables au cancer. Les algues brunes contiennent beaucoup de sélénium, un puissant antioxydant.

Noix et graines de fruits

Les amandes contiennent du leatril, une substance naturelle qui contient une substance semblable au cyanure qui est mortelle pour les cellules malignes. Les Grecs, les Romains, les Égyptiens et les Chinois de l'Antiquité mangeaient les graines et les noyaux de fruits tels que les abricots, croyant qu'ils supprimaient le développement du cancer..

Les graines de lin, de sésame, de citrouille et de tournesol contiennent des lignanes dans leur enveloppe extérieure dure. Ce sont les soi-disant phytoestrogènes (substances qui imitent l'hormone œstrogène dans leur action), qui aident à éliminer l'excès d'œstrogène du corps. L'excès d'œstrogènes est connu pour stimuler les cancers hormono-dépendants tels que les cancers du sein, des ovaires et de l'utérus.

Le soja, le tofu, le miso et le tempeh contiennent également beaucoup de lignanes - peut-être l'une des raisons pour lesquelles les cancers hormono-dépendants sont moins fréquents dans les pays asiatiques..

Champignons japonais et chinois

Les champignons Maitake, Shiitake et Rei-shi contiennent de puissants stimulants immunitaires - des polysaccharides appelés bêta-glucanes.

On ne les trouve pas dans les champignons ordinaires, il est donc logique de rechercher ces médicaments naturels orientaux, même sous forme séchée, dans les supermarchés et les magasins vendant de la nourriture chinoise. Utilisez-les dans tous les plats où des champignons sont ajoutés..

Tomates

Ces dernières années, les tomates ont fait l'objet d'une attention particulière en raison de la découverte de leurs propriétés antitumorales. Les tomates contiennent du lycopène, un puissant antioxydant

Poissons et œufs

Ils sont une riche source d'acides gras oméga-3 qui inhibent la formation de cellules cancéreuses. Actuellement, la préférence pour les espèces de poissons est donnée à la plie.

Agrumes et baies

Les agrumes et les canneberges contiennent des bioflavonoïdes qui soutiennent et renforcent l'activité antioxydante de la vitamine C, dont ces fruits et baies sont particulièrement riches. Les fraises, les framboises et les grenades contiennent de l'acide ellagique, un puissant antioxydant qui prévient les dommages génétiques et ralentit la croissance des cellules cancéreuses. Avec les myrtilles, nous obtenons également des substances qui empêchent les processus oxydatifs et ralentissent le processus de vieillissement.

Condiments sains

Le curcuma (curcuma), une poudre jaune vif provenant des tubercules d'une plante de la famille du gingembre, est largement utilisé comme épice. Le curcuma a de bonnes propriétés anticancéreuses, en particulier dans le traitement du cancer de l'intestin et de la vessie. Il peut réduire la production par l'organisme d'enzymes spécifiques associées à l'inflammation, qui sont anormalement élevées chez les patients atteints de certains types de maladies inflammatoires et de cancers..

Le vert et le noir contiennent tous deux des antioxydants appelés polyphénols (catéchines), qui ont la capacité d'inhiber la division cellulaire cancéreuse. Le thé vert est le plus efficace à cet égard, le thé noir est légèrement moins efficace et les tisanes, malheureusement, n'ont pas montré cette capacité..

Selon un rapport publié dans le Journal of Cellular Biochemistry (USA) en juillet 2001, ces polyphénols, présents en abondance dans le thé vert et noir, le vin rouge et l'huile d'olive, peuvent protéger contre divers types de cancer. Les feuilles de thé vert sèches contiennent environ 40% de polyphénols en poids, de sorte que la consommation de thé vert peut réduire considérablement le risque de cancer de l'estomac, de l'intestin, du poumon, du foie et du pancréas.

Existe-t-il des aliments qui, à l'inverse, augmentent le risque de cancer ou aggravent l'évolution de la maladie? De tels produits existent, et ce sont principalement:

De l'alcool

Il a été constaté que l'abus d'alcool augmente le risque de développer des cancers de la bouche, du larynx, du pharynx, de l'œsophage, du foie et du sein. Les femmes à haut risque de développer un cancer du sein devraient éviter complètement de boire de l'alcool, car même prendre quelques verres par semaine augmente la probabilité de développer cette maladie..

Viande

La consommation de viande si vous avez un cancer ou si vous présentez un risque accru de cancer doit être limitée. Selon plusieurs études, un risque plus élevé de cancer du côlon et de l'estomac se trouve chez les personnes dont le régime alimentaire se compose principalement d'aliments à base de viande préparés dans le cadre culinaire. Cela peut être dû à l'ajout de nitrites, largement utilisés en cuisine comme additifs alimentaires. De plus, la viande contient du cholestérol et la consommation d'aliments gras, riches en calories et en cholestérol entraîne le développement de l'obésité, qui est associée à un risque plus élevé de développer un cancer (cancer du sein chez la femme ménopausée, endomètre, côlon, vésicule biliaire, œsophage, pancréas, reins).

Les données des scientifiques de Stockholm ont été récemment publiées. Les médecins suédois ont résumé les statistiques de la recherche scientifique, à laquelle ont participé près de 5 000 personnes. Il a été constaté qu'avec une augmentation de la consommation de produits carnés transformés de seulement 30 grammes par jour, le risque de développer un cancer de l'estomac augmente de 1538%. Selon les scientifiques, le risque accru de cancer pourrait être dû à l'ajout de nitrates et de conservateurs à ces aliments. En grande quantité, ces substances sont cancérigènes. Le deuxième facteur important est l'effet des substances toxiques formées lors du fumage de la viande.

Sel et sucre

Il a été constaté que les personnes qui consomment une grande quantité d'aliments préparés avec du salage sont plus susceptibles de développer un cancer de l'estomac, du nasopharynx et du larynx. Il n'y a pas de données sur les dangers du sel utilisé comme assaisonnement, mais la modération est ici nécessaire. Consommer beaucoup de sucre est dangereux pour développer un excès de poids, ce qui, comme déjà indiqué, augmente le risque de cancer. Mieux vaut le remplacer par du miel.

Le régime anti-cancer | 25 aliments qui ne laisseront aucun risque de cancer

Mauvaise hérédité et conditions environnementales défavorables, obésité et manque d'activité physique, mauvaises habitudes et radiations, infections, dépression et, enfin, mauvaise alimentation - tous ces facteurs contribuent au développement du cancer.

Chaque année, cette maladie touche 10 millions de personnes dans le monde, c'est-à-dire qu'environ 27 000 tombent malades chaque jour. Comment éviter de faire partie de ces statistiques effrayantes?

Nous ne pouvons pas changer nos gènes et nous protéger de tous les virus et bacilles, mais tout le monde peut mener une vie saine. L'essentiel est de se fixer un tel objectif. L'une des premières étapes de cette voie est d'ajuster votre alimentation. Il a été prouvé que les produits à base de plantes sont riches en antioxydants, vitamines, fibres et micro et macro-éléments importants, grâce auxquels ils préviennent la dégénérescence maligne des cellules et arrêtent la croissance des tumeurs existantes..

L'apport recommandé en fruits et légumes par l'American Cancer Society est de 2,5 assiettes par jour. Que devrait contenir cette assiette?

La nature nous a donné 25 produits qui ne laissent aucune chance à l'oncologie. Certains protègent les cellules saines, d'autres détruisent les cellules malades.

1. Brocoli

Si vous n'avez pas encore inclus un type de chou aussi sain dans votre alimentation, il y a une bonne raison de le faire. Le brocoli contient jusqu'à 3 substances anticancéreuses: le sulfophane arrête la croissance et le développement des cellules malignes, la synergine les empêche de se diviser et l'indole-3-carbinol renforce le système immunitaire, l'aidant à lutter résolument contre l'oncologie.

Pour tirer le meilleur parti de votre brocoli, mangez-le cru ou faites-le cuire à la vapeur avec des tiges contenant 10 fois plus de sulfophane que les têtes molles.

2. Tomates

En plus d'une énorme quantité de vitamine C (la moitié de la valeur quotidienne d'une tomate) et de nombreux acides organiques, les tomates contiennent du lycopène, un puissant antioxydant aux effets anticancéreux et immunostimulants. Cette substance combat efficacement tous les types de cancer, en particulier les mélanomes et les tumeurs de la prostate.

Et attention: lors du traitement thermique, la teneur en lycopène des tomates ne fait qu'augmenter! Cela signifie que les jus de tomates, les sauces et les ketchups faits maison sont presque plus sains que les légumes frais. Cependant, il y a une condition importante: pour les préparer, vous devez utiliser des tomates pelées..

3. Ail

Parmi les nombreuses propriétés utiles de l'ail, on ne peut que souligner la protection anticancéreuse. La composition chimique de la plante condamne les cellules cancéreuses à la famine, et arrête donc la croissance et le développement des tumeurs. Ainsi, le soufre de potassium guérit tout type de cancer et la teneur élevée en antioxydants de l'ail empêche l'apparition de la maladie..

4. Maïs

Le maïs est non seulement une friandise estivale préférée pour beaucoup, mais aussi un remède pour une variété de maladies, parmi lesquelles le fléau de la société moderne est le cancer. Les épis jaunes combattent le cancer sur plusieurs fronts à la fois: les anthocyanes dans leur composition empêchent l'apparition de tumeurs malignes, procurant un puissant effet anticarcinogène, et l'acide férulique et la bêta-cryptoxanthine caroténoïde inhibent la croissance des tumeurs existantes.

Le maïs aide à combattre le cancer de l'estomac et du côlon, du foie et du sein. En outre, il soulage l'état des patients diabétiques, normalise la pression artérielle en cas d'hypertension, traite la constipation et les hémorroïdes. Pour profiter des bienfaits des céréales ensoleillées, elles peuvent être consommées bouillies, grillées et même du pop-corn si elles sont préparées seules avec un minimum d'huile et de sel..

5. Betteraves

Le légume racine doit ses propriétés anticancéreuses au pigment bétaïne, qui lui confère sa couleur rouge foncé caractéristique. Cette substance détruit les cellules cancéreuses.

Le chef de file de la teneur en bétaïne est le jus de betterave cru, qui doit être pris régulièrement en grande quantité pour obtenir l'effet souhaité. Il est prescrit comme méthode thérapeutique auxiliaire pour de nombreux types de cancer, y compris le cancer de l'estomac, des poumons, des intestins et de la vessie..

En plus de lutter contre les cellules tumorales et de réduire sa taille, le jus de betterave augmente l'hémoglobine et améliore l'état général du patient, élimine les toxines, améliore l'appétit et réduit la douleur.

6. Carottes

Les carottes, comme les betteraves, ont des propriétés anti-cancérigènes dues aux pigments, en particulier au bêta-carotène.

3-6 légumes racines d'orange par jour réduisent considérablement le risque de cancer et le jus de carotte fraîchement pressé restaure la structure de l'ADN endommagée, protégeant les cellules de la dégénérescence maligne.

Les fumeurs, les habitants de régions écologiquement défavorables et les personnes dont les parents ont été diagnostiqués avec un cancer devraient se pencher sur les carottes..

7. Thé vert

Les nombreux bienfaits du thé vert pour la santé font l'objet d'une autre discussion. Aujourd'hui, nous mentionnerons l'effet oncoprotecteur de la boisson en raison de la teneur élevée en polyphénols qui empêchent et arrêtent la transformation maligne des cellules..

Un autre agent anticancéreux efficace dans le thé vert est le gallate d'épigallocatéchine (EGCG), qui peut tuer et réduire les cellules tumorales..

De plus, la boisson rafraîchissante renforce le système immunitaire et améliore l'état général du corps, ce qui est important dans le traitement de l'oncologie..

8. Curcuma

Le curcuma est un excellent assaisonnement pour le riz et un puissant antioxydant.

L'épice jaune-orange inhibe la croissance des tumeurs, arrête les processus inflammatoires dans le corps et normalise le métabolisme. La curcumine arrête les processus pathologiques dans les cellules précancéreuses.

Pour maximiser les propriétés curatives du curcuma, il doit être utilisé en combinaison avec de l'huile - la graisse est nécessaire pour assimiler les nutriments. Et si vous ajoutez 3% de poivre noir à la composition anticancéreuse, l'absorption des nutriments dans le système digestif sera décuplée..

Cependant, avant de commencer à prendre cette composition, assurez-vous qu'il n'y a pas de contre-indications du tractus gastro-intestinal - maladies de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

9. Fraises

Les amateurs de baies aromatiques ont toutes les raisons de s'en régaler le plus souvent possible. Les substances biologiquement actives dans les fraises inhibent la division des cellules tumorales et empêchent le développement de métastases.

Les fraises réduisent l'inflammation et inhibent le stress oxydatif, ce qui est essentiel pour la prévention du cancer. Réduire le taux de «mauvais» cholestérol sera un atout supplémentaire de son utilisation.

Pour profiter au maximum des propriétés bénéfiques, il est conseillé de manger une livre de baies par jour pendant la saison..

10. Épinards

Les épinards sont bénéfiques à tous points de vue. Il traite l'asthme, l'anémie, abaisse le cholestérol et normalise la glycémie, améliore la vision et la fonction cérébrale, abaisse la tension artérielle, nettoie le foie et prévient les hémorroïdes.

Il doit ses propriétés antitumorales à la lutéine et à la zéaxanthine.

Ajouter les épinards aux soupes, salades et produits de boulangerie aussi souvent que possible, et faire du thé avec à raison de 6 feuilles pour 2 tasses d'eau.

11. Grains entiers

Les aliments à grains entiers sont une excellente source de lignines et de saponines, qui inhibent la prolifération des cellules cancéreuses et empêchent leur apparition. De plus, les grains entiers sont riches en fibres, ce qui aide le corps à se nettoyer des toxines, renforçant ainsi l'effet anticancéreux..

En les introduisant dans l'alimentation, vous pouvez prévenir le développement du cancer intestinal, de l'endomètre et même arrêter la multiplication des cellules leucémiques..

12. Framboises et mûres

Les deux baies sont des armes puissantes dans la lutte contre le cancer. En raison de la combinaison d'une énorme quantité d'antioxydants, y compris la proanthocyanidine, ils détruisent les cellules malignes et inhibent la croissance tumorale.

13. Graines de lin

La graine de lin est un élément essentiel de la nutrition anticancéreuse. Ce produit est supérieur à tout autre en quantité de lignines qui préviennent le cancer et le développement de néoplasmes malins préexistants.

Les fibres et les acides oméga-3 multiplient les propriétés antioxydantes et antitumorales du lin.

La composition de la graine de lin en fait un adjuvant efficace dans le traitement des maladies du cœur, des vaisseaux sanguins, des intestins, ainsi que dans la normalisation des taux de sucre et de cholestérol..

Les National Institutes of Health des États-Unis recommandent le produit pour lutter contre le cancer des ovaires et du côlon, le syndrome métabolique, l'asthme, le diabète et les maladies inflammatoires.

14. Légumineuses

Les haricots, les pois, les pois chiches et les lentilles ne sont qu'un réservoir de substances utiles: les protéines sature le corps en énergie, les vitamines du groupe B et le magnésium prennent soin de la santé du système nerveux, et les lignanes et les saponines arrêtent la reproduction des cellules cancéreuses, ralentissent la croissance des tumeurs et les empêchent de produire des protéases - substances, détruire les cellules adjacentes.

N'oubliez pas de faire tremper et de rincer les légumineuses avant la cuisson pour éliminer la lectine et la limarine qui détruisent les cellules de l'estomac..

15. Noix

Les noix contiennent toute une gamme de substances anticancéreuses. Le cuivre, le manganèse, le zinc, les acides alpha-linolénique et oméga-3 sont un excellent «cocktail» prophylactique contre le cancer.

Le bonus du régime à base de noix sera l'amélioration du foie et du système cardiovasculaire, la prévention du diabète et l'amélioration de l'activité cérébrale. Mais n'oubliez pas le sens des proportions: vous ne pouvez pas manger plus de 7 noix par jour..

16. Café

À une certaine époque, le café était considéré comme un cancérigène potentiel jusqu'à preuve du contraire. Selon les données actuelles de l'American Cancer Society, une consommation modérée (jusqu'à 4 tasses par jour) réduit le risque de développer un cancer du foie, de la prostate, de l'utérus et de la gorge..

Certaines études soutiennent son efficacité dans la prévention du cancer du sein après la ménopause.

En plus de lutter contre le cancer, le café possède de nombreuses autres propriétés bénéfiques..

Quant au mal, il est principalement associé à la mauvaise qualité des grains, à l'abus de la boisson, ainsi qu'à l'ignorance des contre-indications.

17. Pommes

Les pommes sont un excellent produit pour la prévention du cancer. En raison de leur teneur élevée en flavonoïdes et en vitamine C, ils préviennent 6 types de cancer, dont les cancers de la cavité buccale, de l'intestin grêle et du rectum.

Pour un maximum d'avantages, les fruits doivent être consommés avec la peau.

Avant de faire cela, il est fortement conseillé de s'assurer qu'ils ont été cultivés sans pesticides. Une façon d'y parvenir est d'investir dans le bio. Si l'origine des pommes est inconnue, elles peuvent être détoxifiées en 15 minutes..

18. Citrouille, courge et courge

La citrouille et la courge sont réputées pour leurs propriétés anticancéreuses en raison de leur teneur élevée en pectines, bêta et alpha-carotène, lutéine et zéaxanthine - ces substances préviennent également la cécité liée à l'âge..

Les dons de la nature hypocaloriques préviennent le stress oxydatif et préviennent la formation de tumeurs.

19. Myrtilles

Les myrtilles sont une riche source de vitamines C, K, de manganèse et d'anthocyanes. Grâce à cette composition, la baie empêche la division des cellules cancéreuses, la croissance des tumeurs et inhibe les métastases..

Les pigments anthocyaniques préviennent également la perte de mémoire liée à l'âge et guérissent le système cardiovasculaire.

20. Champignons

Absolument tous les champignons contiennent du sélénium, de la vitamine D, des bêta-glucanes et des lectines, qui stimulent le système immunitaire et sont efficaces pour prévenir le cancer.

Certains champignons présentent une activité spécifique contre certains types de tumeurs.

En particulier, le maitake de champignon japonais arrête le développement du cancer du sein et de la vessie, et le shiitake provoque une régression tumorale et augmente le taux de survie des patients, grâce à la teneur en une substance telle que le lentinane. Les champignons Reishi et les cordyceps sont également connus pour avoir des propriétés anti-tumorales..

Il est peu probable que les représentants les plus efficaces du royaume des champignons vous rencontrent au supermarché, mais les préparations à base de ceux-ci peuvent être facilement trouvées..

21. Arc

Les composés organosulfurés, la quercétine et les anthocyanes font de l'oignon un orage pour les cellules cancéreuses.

L'oignon rouge le plus efficace, capable d'arrêter la croissance des tumeurs mammaires et intestinales.

Pour réduire le risque de cancer de l'estomac, il suffit de manger une demi-ampoule de toute nature par jour, et 7 ampoules par semaine protégeront contre les tumeurs malignes de l'œsophage, de la prostate, des ovaires et du cancer colorectal.

22. Chou frisé

L'organosulfate du chou frisé réduit le risque de cancer, tandis que les vitamines K, A, C, B5, l'acide folique et le manganèse complètent et renforcent ses propriétés protectrices.

23. Citrons

Les agrumes contiennent des terpènes qui arrêtent la croissance des cellules cancéreuses. L'effet est renforcé par la vitamine C, connue pour ses propriétés antioxydantes.

Cependant, c'est le citron qui fait face au cancer plus efficacement que tous ses semblables..

À titre préventif, le fruit acide stimule le système immunitaire, neutralise les radicaux libres et alcalinise le corps, entraînant des conditions défavorables au développement de tumeurs.

L'extrait de citron détruit les cellules cancéreuses, montrant un effet notable sur le neuroblastome, la leucémie, les néoplasmes malins dans le foie, la prostate, le côlon et le pancréas.

La quantité maximale de nutriments est concentrée dans le zeste, donc le zeste de citron ne doit pas être négligé.

24. Batat

Il existe de nombreuses raisons d'inclure les patates douces dans votre alimentation. Et le plus convaincant est la capacité de ce tubercule à prévenir le cancer. Les pommes de terre contiennent une grande quantité de polyphénols, d'antioxydants, de vitamines C et A, protège les cellules de l'inflammation et des radicaux libres.

La patate douce est utile non seulement pour la prévention des tumeurs, mais également pour d'autres troubles du corps..

Il renforce le système nerveux et les parois vasculaires, aide aux ulcères d'estomac, élimine l'excès de cholestérol, convient à la nutrition des diabétiques, nettoie les intestins et rajeunit la peau.

25. Herbes épicées

Les épices enrichissent le goût des aliments et nous protègent de divers maux, dont le cancer. De nombreuses herbes ont un effet protecteur contre le cancer..

Le basilic inhibe le développement des tumeurs, grâce au puissant antioxydant eugénol, et réduit l'inflammation qui conduit au cancer, au diabète et aux maladies cardiovasculaires.

Le thym (thym) est riche en antioxydants zéaxanthine et lutéine, manganèse, potassium, sélénium et contient une gamme de vitamines. L'huile essentielle végétale aide à arrêter la croissance tumorale dans les cancers colorectaux et du sein.

Le romarin réduit le risque de développer un cancer en protégeant l'ADN des radicaux libres et en inhibant la croissance des tumeurs existantes. Le plus efficace contre le cancer de la prostate, du sein et du côlon.

Le céleri convient à la prévention du cancer du sein, du côlon, de la prostate, du pancréas et de la leucémie. L'apigénine flavonoïde protège les cellules saines de la dégénérescence et réduit la survie des malins.

Plantez des herbes sur le rebord de la fenêtre et faites en sorte d'ajouter quelques brindilles aux plats appropriés. Assurez-vous d'abord qu'il n'y a pas de contre-indications.

Chacun des 25 produits est efficace en soi et, ensemble, ils ne laisseront aucune chance à l'oncologie..