Image

Hypervitaminose D: symptômes, causes, diagnostic et caractéristiques du traitement

Tout le monde sait que la vitamine D joue un rôle important dans la vie humaine. Il est particulièrement nécessaire pour les enfants lorsque le système musculo-squelettique de l'enfant se forme. La carence en cette vitamine devient la cause du développement du rachitisme. Cependant, il y a souvent des cas d'hypervitaminose D, dans lesquels une intoxication vitaminique se produit.

Qu'est-ce que l'hypervitaminose D

Normalement, la vitamine D se forme dans le corps sous l'influence du soleil sur la peau, ainsi qu'avec une alimentation équilibrée. Cependant, dans certains cas, des doses supplémentaires sont nécessaires, qui doivent être fournies de l'extérieur sous forme de préparations spéciales. Cela s'applique principalement aux enfants dans la première année de vie. Pendant cette période, les bébés sont sujets au rachitisme - une maladie dans laquelle il y a une violation du développement du squelette, à savoir la courbure des jambes et de la colonne vertébrale, la déformation du crâne.

Parfois, les enfants de moins de 2 ans développent une spasmophilie. Cette maladie se caractérise par la présence de spasmes, de crampes et de contractions musculaires. La spasmophilie, comme le rachitisme, survient dans le contexte d'une carence en vitamine D. Il est généralement admis que les deux affections sont deux étapes différentes de troubles du métabolisme du calcium et du phosphore. Souvent au printemps, lors de la guérison du rachitisme, la spasmophilie commence..

L'hypervitaminose D est une condition causée par une quantité excessive de vitamine D dans le corps. Le plus souvent, la pathologie est due à une consommation excessive de médicaments contenant cette substance, à des fins thérapeutiques ou prophylactiques, ou à une hypersensibilité individuelle à celle-ci.

Avec l'hypervitaminose D, une concentration excessive de sels de calcium est observée dans le sang, qui se déposent sur les parois des vaisseaux des organes internes, en particulier le cœur et les reins. Les conséquences d'un tel empoisonnement peuvent être exprimées par un dysfonctionnement des systèmes nerveux, cardiovasculaire et urinaire. Les enfants confrontés à une hypervitaminose D accusent un retard de développement physique pendant longtemps. Ils souffrent de dystonie végétative-vasculaire de type hypertensif, de cardiomyopathie, de cardiosclérose, de pyélonéphrite chronique. De plus, un excès de cette vitamine diminue l'immunité..

Qu'est-ce qui est le plus dangereux - l'hypervitaminose D ou le rachitisme? L'hypervitaminose D, même sous une forme bénigne, est considérée comme une maladie plus grave que l'hypovitaminose. Quant à l'intoxication sévère, ses conséquences peuvent être complètement désastreuses, pouvant aller jusqu'à la mort..

Comme vous pouvez le voir, rachitisme, spasmophilie, hypervitaminose D - pathologies associées à un manque ou à un excès de vitamine D. Ils ont tous besoin d'un traitement rapide, car les conséquences de ces maux peuvent affecter la santé à l'âge adulte.

Hypervitaminose D: symptômes chez les enfants et les adultes

L'évolution de l'hypervitaminose peut être aiguë et chronique. Selon la forme du cours, les signes de la maladie peuvent varier..

Ainsi, dans l'hypervitaminose aiguë chez l'enfant, il existe une détérioration et une perte d'appétit, une soif, des vomissements, une faiblesse musculaire, des maux de tête, une polyurie, une alternance de constipation avec diarrhée, tachycardie, augmentation de la pression et de la température corporelle. Il y a également des changements dans le fonctionnement du système nerveux: une excitabilité accrue à court terme est remplacée par la somnolence, l'apathie et la dépression. Les cas graves peuvent conduire au coma et à la paralysie centrale..

L'hypervitaminose D chez l'adulte s'accompagne de faiblesse, de fatigue accrue, de fièvre légère, de perte d'appétit, de nausées, de douleurs abdominales, de polyurie, d'hypertension artérielle, de douleurs aiguës dans les muscles et les articulations, un engourdissement et des tremblements des mains.

L'hypervitaminose chronique D se caractérise par des symptômes tels qu'irritabilité, insomnie, nausées et vomissements, augmentation de la pression artérielle, lombalgie, douleurs osseuses, mictions fréquentes, hypertrophie du foie et de la rate, rhumes fréquents dans le contexte d'une immunité réduite.

Classification de l'hypervitaminose D

L'hypervitaminose D est classée en fonction de la gravité, de la période de développement et de l'évolution.

Selon la gravité, on distingue l'hypervitaminose de degrés légers, modérés et sévères.

En fonction de l'évolution du tableau clinique, on distingue le stade initial de l'intoxication à la vitamine D, le stade thermique et le stade final.

Sur la base du taux de développement des symptômes, l'hypervitaminose D peut survenir sous 2 formes - aiguë et chronique. La forme aiguë survient à la suite d'une prise à court terme de fortes doses (pouvant durer jusqu'à 6 mois). Chronique - avec utilisation prolongée (plus de 6 mois) de préparations contenant cette vitamine.

Les raisons

L'hypervitaminose D peut survenir pour deux raisons:

1. Apport excessif d'une substance dans le corps par l'introduction de médicaments spéciaux à des fins thérapeutiques ou prophylactiques. Une dose de plus de 1 000 000 UI par jour est considérée comme toxique..

2. Augmentation de la sensibilité individuelle à la vitamine D. Dans ce cas, l'hypervitaminose se développe même en prenant des doses modérées de vitamine D. L'hypersensibilité, en règle générale, est observée chez les enfants dont les mères ont pris des préparations de vitamine D pendant la gestation, ainsi que chez les enfants qui ont subi de l'oxygène intra-utérin famine ou blessure à la naissance intracrânienne. L'hypersensibilité est également fréquente chez les enfants atteints de dysfonctionnement gastro-intestinal et d'insuffisance rénale chronique..

Diagnostique

Le diagnostic de la maladie commence tout d'abord par la prise d'anamnèse et l'étude des plaintes du patient. Dans ce cas, le lien entre la pathologie et la consommation de préparations à base de vitamine D. est déterminé, après quoi, un examen général est effectué. Si une intoxication à la vitamine D est suspectée, en règle générale, sécheresse et pâleur de la peau, diminution des réflexes, hypertension artérielle, tachycardie, diminution du tonus musculaire.

Les études en laboratoire et instrumentales font partie intégrante du diagnostic. Cela comprend un test sanguin biochimique et un test urinaire général. Les signes d'hypervitaminose D sont une augmentation de la quantité de calcium dans le sang et une diminution du phosphore, du potassium et du magnésium. Des niveaux élevés de calcium et de protéines se trouvent dans l'urine.

Pour diagnostiquer un excès de vitamine D, le test de Sulkovich est effectué, dont un résultat positif indique une hypercalciurie - la présence d'une grande quantité de sels de calcium dans l'urine.

Les rayons X des os aideront à déterminer l'augmentation du dépôt de calcium dans les os. Dans certains cas, pour le diagnostic correct de la maladie, il peut être nécessaire de consulter un endocrinologue..

Traitement de l'hypervitaminose D

La tactique de traitement de l'excès de vitamine D dépend de la gravité de l'état du patient..

Le traitement de la forme aiguë doit être effectué en milieu hospitalier. Les formes légères de pathologie peuvent être traitées en ambulatoire sous la surveillance d'un médecin.

La thérapie commence par l'abolition de la prise de médicaments contenant de la vitamine D et la limitation de la consommation d'aliments riches en vitamines et en calcium (œufs, fromage cottage, lait, fromage à pâte dure).

Pour soulager l'intoxication, les vitamines A, B, C, E sont prescrites; administration intraveineuse de glucose, d'albumine, de bicarbonate de sodium, de solutions salines et d'acide ascorbique.

La thérapie complexe comprend également des médicaments stéroïdiens («Prednisone», «Prednisolone»). Leur utilisation permet de réduire l'effet toxique de la vitamine D sur les organes et les tissus, pour améliorer l'excrétion du calcium du sang..

Complications et conséquences possibles

L'hypervitaminose à la vitamine D peut avoir de nombreuses conséquences négatives. Les principaux sont:

• insuffisance rénale (se développe à la suite du dépôt de cristaux de calcium dans les reins);

• perturbation du thymus et des glandes parathyroïdes;

• apparition d'une infection secondaire (pneumonie, pyélonéphrite);

Un excès chronique d'une substance chez les enfants peut entraîner le développement d'une néphrocalcinose, d'une pyélonéphrite chronique suivie d'une insuffisance rénale chronique et d'une athérosclérose précoce. L'hypervitaminose D dans les cas graves peut être fatale.

La prévention

Les mesures préventives de l'hypervitaminose D sont réduites à une prescription raisonnable et une surveillance attentive du volume de formes posologiques de vitamines dans le corps, une surveillance de l'enfant pendant la période de traitement par la vitamine D et une détection rapide des premiers symptômes de l'hypervitaminose.

Pendant le traitement et la prévention du rachitisme avec des médicaments contenant cette substance, un contrôle en laboratoire du taux de calcium et de phosphore dans le sang, ainsi que de la teneur en calcium dans l'urine, est effectué une fois tous les 7 à 10 jours. Lorsque les premiers symptômes d'hypervitaminose sont détectés, les médicaments sont immédiatement arrêtés et un examen approprié pour une intoxication à la vitamine D est effectué.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, l'hypervitaminose à la vitamine D n'est en aucun cas une maladie inoffensive. L'intoxication transférée dans l'enfance peut nuire à la santé d'un adulte. La conséquence d'un excès de vitamine D peut être des maladies telles que l'hypertension, la cardiosclérose, la sténose aortique, la pyélonéphrite chronique, la néphrocalcinose, le retard mental.

Pendant la prévention et le traitement du rachitisme, l'apport de vitamine D dans le corps ainsi que les médicaments doivent être strictement contrôlés. La quantité de lait de vache pour un enfant malade doit être réduite au minimum. La préférence devrait être donnée aux légumes frais et aux aliments enrichis en céréales non raffinées.

Excès de vitamine D: causes de surdosage, symptômes et traitement

L'hypervitaminose à la vitamine D est une maladie qui survient dans le corps humain en raison d'une surdose de vitamine D, et s'accompagne d'une hypercalcémie, ainsi que d'une intoxication des tissus et des organes.

La vitamine D appartient au groupe des substances liposolubles et a la capacité de s'accumuler dans le corps, par conséquent, il n'est pas recommandé d'effectuer le traitement seul. Cette maladie survient principalement chez les enfants au cours des deux premières années de vie dans le traitement du rachitisme, mais persiste par la suite chez les adultes.

On sait qu'une surdose de D3 pendant la période de mesures préventives est très dangereuse, par conséquent, les médicaments doivent être prescrits en fonction des besoins physiologiques individuels de chaque personne. Pour les personnes de poids corporel élevé et les patients alités, un excès de vitamine D peut causer des dommages irréparables, car leur métabolisme est considérablement ralenti. L'utilisation de vitamine D3 entraîne une augmentation du calcium dans le sang et un excès de cette substance entraîne la survenue d'une hypercalcémie. Pénétrant dans les parois des vaisseaux sanguins, ainsi que dans le cœur, les reins et les poumons, le calcium entraîne la formation rapide de plaque qui obstrue les artères.

Il existe deux formes d'hypervitaminose D: aiguë et chronique.

L'hypervitaminose à la vitamine D chez l'adulte se manifeste par une violation du bien-être général: perte d'appétit brutale, insomnie, maux de tête, faiblesse, douleurs abdominales, nausées, vomissements, perte de poids importante, polyurie.

  1. Symptômes d'une surdose de vitamine D3
  2. Raisons du surdosage de vitamine D3
  3. Traitement d'un excès de D dans le corps d'un adulte

Symptômes d'une surdose de vitamine D3

  1. Une surdose de vitamine D entraîne une intoxication sévère du système digestif (nausées, vomissements, perte d'appétit, constipation et diarrhée). Des symptômes de déshydratation sont observés (bouche sèche, soif constante, fièvre);
  2. Les signes d'un excès de vitamine D3 se manifestent par un dysfonctionnement du système urinaire (débit urinaire important, apparition d'une pyélonéphrite chronique);
  3. Un excès de vitamine D entraîne un affaiblissement des fonctions métaboliques de l'organisme et une diminution de l'immunité;
  4. Une surdose de cette substance perturbe les processus du système cardiovasculaire: la peau acquiert une teinte bleuâtre, le rythme cardiaque change, la cardiopathie et la cardionévrose se développent;
  5. L'hypervitaminose à la vitamine D affecte la pression artérielle et une hypertrophie de la rate et du foie peut survenir;
  6. Lors des tests de laboratoire, une concentration élevée de calcium dans le sang est observée, la quantité de phosphore est considérablement réduite, des protéines, des leucocytes et des traces de sang se trouvent dans l'urine.

Raisons du surdosage de vitamine D3

Un excès de vitamine D se produit le plus souvent avec une augmentation de l'apport quotidien de cet élément, qui pour un adulte peut atteindre 1 million d'UI. Dans certains cas, une hypervitaminose apparaît également lors de la prise de petites doses de cet élément, ce qui est dû à la présence d'une sensibilité accrue du corps à celui-ci.

  • Utilisation simultanée de préparations D3 et de calcium, procédures avec bains ultraviolets et apport d'huile de poisson, afin d'augmenter l'immunité;
  • Un excès d'un élément se produit lors de l'utilisation d'une solution alcoolique pendant 3-4 semaines, 10-20 gouttes chacune. En raison de l'utilisation d'un tel dosage de la substance, une hypervitaminose aiguë se produit;
  • L'utilisation de cet élément pendant 5-6 mois, 2-5 gouttes. Ces dosages sont la raison pour laquelle une hypervitaminose chronique de vitamine D survient;
  • L'intolérance individuelle à la substance est également dangereuse pour la santé et peut se manifester par des signes d'un excès de vitamine D3.

Traitement d'un excès de D dans le corps d'un adulte

L'hypervitaminose à la vitamine D est traitée strictement sous la surveillance d'un spécialiste et, en cas de formes sévères de la maladie, le traitement est effectué dans un hôpital. Le traitement de cette maladie vise à limiter l'apport de cette substance dans le corps et à éliminer l'intoxication. Étant donné que l'hypervitaminose D peut entraîner des modifications des organes internes d'une personne, tout traitement est accompagné d'examens préliminaires et de corrections ou de thérapies réparatrices des tissus et organes endommagés..

Tous les aliments riches en vitamine D3 et en calcium, qui ont un effet antioxydant, sont exclus de l'alimentation du patient:

  • Fromage cottage et lait de vache;
  • Oeuf;
  • Graisse de poisson.

Pour assurer la restauration des processus métaboliques du corps, un traitement auxiliaire est prescrit sous la forme de l'utilisation de vitamines des groupes B et C. Le traitement de l'hypervitaminose D qui en résulte vise à éliminer les signes d'hypervitaminose dans les plus brefs délais et à éliminer son excès du corps.

Afin d'éviter un excès de cette substance, il convient de prévenir son apparition. Pour ce faire, il est nécessaire de prendre des médicaments prescrits par le médecin qui provoquent un excès de vitamine D3, à des doses strictement prescrites. Une augmentation non autorisée de la posologie peut provoquer de graves perturbations dans le fonctionnement des organes internes et la mise en œuvre de processus vitaux dans le corps..

Si vous soupçonnez les premiers symptômes de l'hypervitaminose à la vitamine D3, vous devez immédiatement consulter un spécialiste, car cette condition peut être mortelle même pour un adulte qui n'a jamais rencontré de problèmes de santé. Il convient de rappeler que le traitement ne doit être prescrit que par un médecin et effectué conformément à toutes les exigences, et ce n'est qu'alors qu'un pronostic positif de la maladie peut être observé..

Excès de vitamine D.Comment franchir la ligne fine entre l'hypovitaminose et l'hypervitaminose D?

Une conversation honnête sur les avantages de la vitamine D (calciférol) doit certainement toucher l'autre côté de la médaille - le danger d'hypervitaminose D.Un excès de vitamine D n'est pas moins dangereux que sa carence, bien que les fabricants de suppléments de calciférol à haute dose préfèrent garder le silence à ce sujet. Comment atteindre des niveaux optimaux de vitamine solaire dans le corps?

Quel est le danger d'un excès de vitamine D?

D'une part, la moitié de la population mondiale souffre d'un manque de vitamine D en raison d'une insolation insuffisante dans une grande partie du monde, d'une faible consommation de produits contenant ce nutriment; couleur de peau foncée; en raison d'un certain nombre de maladies et de la prise de médicaments qui empêchent la formation d'une quantité suffisante de calciférol. Ainsi, aux USA, hypovitaminose D - dans 36%, en Europe du Nord - dans 92%, en Inde - dans 75% (données 2013). En Russie, il a été détecté dans 80% des cas (recherche 2015-2017)

Dans le même temps, l'attention des scientifiques s'est concentrée ces dernières années sur le rôle de la vitamine, ou plutôt de l'hormone D dans notre corps. Aujourd'hui, il a été révélé que la plupart des tissus et organes ont des récepteurs pour ce régulateur le plus important de nombreux processus physiologiques. Par conséquent, à des fins thérapeutiques, cette vitamine est aujourd'hui prescrite par des médecins de diverses spécialités, souvent à des doses élevées..

Certaines personnes elles-mêmes, sans surveillance médicale, prennent la vitamine du soleil et surestiment largement les quantités autorisées. Tout cela conduit à une augmentation des cas d'hypervitaminose D, une condition extrêmement mortelle. Un excès de vitamine D rend cette substance essentielle très toxique pour nous. Son effet toxique sur l'organisme se traduit par:

  • nausée, soif au milieu de la déshydratation;
  • manque d'appétit, anorexie, perte de poids;
  • douleurs abdominales, maux de tête;
  • atrophie musculaire;
  • somnolence;
  • hypercalcémie - augmentation du taux de calcium dans le sang; calcification des vaisseaux sanguins, des reins et d'autres tissus mous;
  • perturbation des reins, du cœur;
  • dysfonctionnements du système nerveux (paresthésie, hypersthésie, névrite, polynévrite).

Ce qui détermine le niveau de vitamine D?

Le besoin en vitamine D dépend d'un certain nombre de facteurs:

  • l'âge et le sexe;
  • où vous vivez (plus vous habitez au nord, plus vous avez besoin de vitamine D de la nourriture ou des suppléments);
  • saison (en été, surtout si vous prenez beaucoup de soleil, il n'y a pas besoin d'un apport supplémentaire de calciférol, car le corps le synthétise dans la peau sous l'influence du soleil);
  • la présence dans le menu d'aliments riches en vitamine D: poissons gras, œufs, beurre, fromage cottage, etc. (la pratique montre que la plupart des gens n'obtiennent pas de vitamine D à partir de sources alimentaires);
  • phototype cutané (dans la peau foncée, la vitamine D est pire);
  • traitement avec certains médicaments (les anticonvulsivants et les glucocorticostéroïdes réduisent les taux de vitamine D);
  • un certain nombre de maladies réduisent son niveau (protéinurie néphrotique, hyper- et hypothyroïdie, fibrose kystique, etc.).

Sur cette base, il convient d'ajuster la posologie de la vitamine D. Pour la plupart des Russes, il est conseillé de la prendre en supplément de novembre à mars, lorsque l'angle d'incidence des rayons UV du soleil ne permet pas à la vitamine solaire d'être synthétisée dans la peau. En été, son apport supplémentaire en combinaison avec le bronzage peut provoquer un excès de vitamine D.

Combien de vitamine D est nécessaire?

Selon les recommandations de l'Association russe des endocrinologues, une posologie prophylactique sûre pour les adultes de 18 à 50 ans est de 600 à 800 UI par jour. Dosage légèrement plus élevé pour les personnes de plus de 50 - 800-1000 UI et encore plus élevé pour les femmes enceintes - 800-1200 UI. L'Organisation endocrinologique russe est reprise par la Food and Drug Administration (FDA) américaine, exprimant les besoins quotidiens en vitamine D de 600 à 800 UI. Cependant, de nombreuses sociétés pharmaceutiques font pression pour d'autres dosages. Par conséquent, aux États-Unis, une dose quotidienne allant jusqu'à 2000 UI / jour est reconnue comme sûre, et au Canada - 4000 UI, ce qui comporte un risque élevé de développer une hypervitaminose D.

Un médecin et chercheur domestique, le professeur VI Strukov, qui a consacré plus de 50 ans à l'étude des problèmes du métabolisme osseux et de l'effet de la vitamine D et du calcium sur le corps, insiste sur le fait que la posologie optimale est de 600 à 800 UI par jour. Le scientifique est devenu le développeur d'un supplément de vitamine D sûr et efficace - Osteo-Vita D3, où chaque comprimé ne contient que 300 UI de vitamine D3. Prendre ce remède deux fois fournira des niveaux de calciférol sans la menace d'un excès de vitamine D.

Hypervitaminose D

. ou: Intoxication à la vitamine D

  • Adultes
  • Enfants
  • Nouveau née
  • Enceinte
  • Promotions
  • Symptômes
  • Formes
  • Les raisons
  • Diagnostique
  • Traitement
  • Complications et conséquences
  • La prévention

Symptômes

  • Forme aiguë d'hypervitaminose D:
    • diminution de l'appétit jusqu'à son absence complète;
    • vomissement;
    • la soif;
    • somnolence, léthargie;
    • violation des selles: diarrhée, alternant avec la constipation.
  • Hypervitaminose chronique D:
    • irritabilité;
    • vomissements et nausées;
    • augmentation de la pression artérielle (sanguine);
    • troubles du sommeil (insomnie);
    • maux de dos (dus à des lésions rénales);
    • douleur osseuse;
    • hypertrophie du foie et de la rate;
    • augmentation de la miction;
    • diminution de l'immunité avec le développement de rhumes fréquents.

Formes

Les raisons

Un médecin gastro-entérologue aidera à traiter la maladie

Diagnostique

  • Analyse des plaintes et des antécédents médicaux:
    • depuis combien de temps les premières plaintes sont apparues (constipation ou diarrhée, fièvre, nausées et vomissements);
    • si la personne a reçu des médicaments contenant de la vitamine D.
  • Examen général: sécheresse et pâleur de la peau, somnolence, diminution de tous les réflexes, palpitations cardiaques, augmentation de la pression artérielle (sanguine), diminution du tonus musculaire.
  • Méthodes de recherche en laboratoire et instrumentale:
    • test sanguin: augmentation des taux sanguins de calcium, de magnésium, de phosphore;
    • tests hormonaux: une diminution du niveau d'hormone parathyroïdienne dans le sang (normalement, il augmente la quantité de calcium dans le sang, avec hypervitaminose D, la production de cette hormone est supprimée) et une augmentation du niveau de calcitonine (agit diamétralement opposée, réduisant la quantité de calcium dans le sang);
    • analyse d'urine: la teneur en calcium, les protéines sont augmentées dans l'urine, il peut y avoir du sang (indique le début d'une lésion rénale);
    • Test de Sulkovich: effectué pour déterminer une grande quantité de calcium excrété dans l'urine. Pour cela, l'urine est mélangée à un réactif spécial;
    • Radiographie des os: il y a des signes d'augmentation du dépôt de sels de calcium dans les os.
  • Il est également possible de consulter un endocrinologue.

Traitement

  • Annulation des préparations contenant de la vitamine D.
  • Limiter l'utilisation d'aliments riches en vitamine D (huile de poisson, œufs, fromage cottage, lait, etc.).
  • Vitaminothérapie: vitamine A, E.
  • Administration de liquide intraveineux: pour éliminer la déshydratation après la diarrhée.
  • Médicaments hormonaux (stéroïdes): réduisent l'effet toxique de la vitamine D sur les tissus, stimulent l'élimination du calcium du sang.
  • Utilisation de composés chélateurs qui éliminent l'excès de calcium du corps.

Complications et conséquences

  • Dysfonctionnement rénal (dû à un dépôt de calcium en eux).
  • Dysfonctionnement des glandes endocrines (thymus, parathyroïde).
  • Diminution de l'immunité avec le développement de maladies infectieuses secondaires (pneumonie - pneumonie, pyélonéphrite - inflammation du système rénal calice-pelvis).

La prévention

  • L'utilisation de vitamine D à des doses ne dépassant pas 400 UI (besoin quotidien en vitamine D).
  • Respect strict des règles et des instructions d'utilisation des préparations contenant de la vitamine D.
  • Une approche individuelle de la prescription de vitamine D.
  • Contrôle périodique du taux de calcium et de phosphore dans le sang et dosage régulier du calcium dans l'urine (une fois tous les 7 à 10 jours).
  • En cas de suspicion d'intoxication à la vitamine D, le médicament doit être arrêté immédiatement et une surveillance en laboratoire des taux de calcium sanguin doit être effectuée..

INFORMATIONS SUR LES CONNAISSANCES

Consultation avec un médecin obligatoire

  • Auteurs

Maladies infantiles en 2 volumes: volume 1: manuel / Ed. I.Yu. Melnikova, 2009.
Savchenko A.A., Anisimova E.N., Borisov A.G. et autres - Les vitamines comme base de la thérapie immunométabolique - 2011.
Maladies des enfants + CD: manuel / Ed. A.A. Baranova. 2e éd., Rév. et ajouter. 2012 année.

Que faire quand ?

  • Choisissez le bon médecin gastro-entérologue
  • Faire tester
  • Obtenez un schéma de traitement de votre médecin
  • Suivez toutes les recommandations

Excès de vitamine D: danger, thérapie, prévention

La vitamine D est un élément indispensable du système digestif. Objectif - traitement du calcium et du phosphore dans l'intestin grêle. D est le nom collectif d'un groupe d'éléments, les plus importants sont le cholécalciférol, D3 et l'ergocalciférol, D2. Certains chercheurs les appellent des hormones pour la participation au métabolisme, la production d'hormones, la régulation de la division au niveau cellulaire. Mais, comme toute substance prise en excès, elle est nocive. Un excès de vitamine D provoque une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes.

  1. Besoin quotidien en vitamine D
  2. Raisons du surdosage de calciférol
  3. Symptômes d'une surdose de vitamine D
  4. Signes d'intoxication aiguë
  5. Signes d'un surdosage chronique
  6. Conséquences et danger de surdosage
  7. Pourquoi l'hypervitaminose des niveaux de vitamine D est-elle dangereuse pour un enfant?
  8. Risque de surdosage chez la femme enceinte
  9. Conséquences d'un surdosage pendant l'allaitement
  10. Activités thérapeutiques
  11. Méthodes de prévention

Besoin quotidien en vitamine D

La provitamine D3, est synthétisée dans la peau sous l'influence du soleil. Le cholécalciférol devient après réchauffement à la température du corps humain. En même temps vient avec de la nourriture:

  • lait, œufs, fromage cottage, crème sure;
  • foie de boeuf, viande, poisson gras, huile de poisson;
  • champignons forestiers, levure.

L'apport quotidien de cette vitamine liposoluble dépend de la tranche d'âge:

  • chez un adulte - 400ME;
  • femmes enceintes - 600 UI;
  • personnes âgées - 600 ME;
  • bébés jusqu'à quatre ans - 600 ME;
  • chez les enfants de quatre à dix ans - 100 ME.

Le manque de concentration en D3 conduit au développement de maladies telles que le rachitisme chez les enfants, l'hyperparathyroïdie secondaire chez les adultes.

L'hyperparathyroïdie secondaire se développe en raison d'une carence en calcium. La glande parathyroïde produit une libération soudaine d'hormones qui provoquent une hypercalcémie en réponse à une carence. Mais l'excès de vitamine D est aussi une menace.

Raisons du surdosage de calciférol

Un excès de vitamine D se produit dans le contexte d'une surdose de médicaments contenant du calciférol. Se produit avec une dose unique d'une dose élevée ou un excès constant pendant une longue période. L'hypervitaminose dans le corps de la vitamine D est causée par les raisons suivantes:

  • si les médicaments sont pris dans le contexte de longues promenades à forte activité solaire, une surdose se produit;
  • si des sources de calcium sont utilisées en même temps;
  • si la prise de calciférol est accompagnée d'un régime à base de fruits de mer;
  • un surdosage aigu est possible lors de l'utilisation d'une solution alcoolique à la dose de 20 gouttes en un mois;
  • une surproduction chronique se produit lors de la prise de gouttes d'alcool à raison de 5 gouttes pendant deux mois;
  • un surdosage est possible dans le contexte de la sensibilité individuelle, même si la normalisation est observée.

La vidéo raconte les causes et les dangers d'une surdose:

Symptômes d'une surdose de vitamine D

Les symptômes d'une teneur excessive en vitamine D sont différents pour les affections aiguës et chroniques.

Signes d'intoxication aiguë

Un excès de calciférol chez l'adulte conduit à:

  • nausées Vomissements;
  • augmentation de la soif;
  • changements de poids soudains;
  • l'apparition de crises;
  • hypertension artérielle, insuffisance du rythme cardiaque;
  • violation du sommeil et du repos, syndrome asthénique;
  • augmentation de la miction.

Un excès aigu du niveau de vitamine D dans le corps de l'enfant se caractérise par les signes suivants:

  • régurgitation par une fontaine après avoir été nourrie, vomissements;
  • léthargie, sautes d'humeur;
  • selles molles, avec une odeur désagréable piquante;
  • syndrome convulsif;
  • mictions fréquentes et abondantes;
  • peau sèche, couverte d'une éruption cutanée.

Signes d'un surdosage chronique

Un excès de vitamine D dans le corps des adultes se caractérise par des symptômes:

  • diminution de l'appétit;
  • augmentation de la fatigue, de l'irritabilité;
  • perte de poids non motivée;
  • trouble du tube digestif;
  • gonflement, douleur dans la région lombaire;
  • os douloureux, manifestations convulsives dans les muscles du mollet;
  • insomnie.

Manifestations d'excès de vitamine D3 chez les bébés:

  • fermeture accélérée de la grande fontanelle;
  • diminution de la turgescence cutanée, de la pâleur;
  • mauvaise prise de poids, jeûne;
  • mauvaise croissance des cheveux;
  • troubles du rythme cardiaque.

L'hypervitaminose dans le corps d'une femme en vitamine D se manifeste:

  • nervosité, hystérie;
  • anorexie;
  • selles instables;
  • fièvre non motivée;
  • syndrome convulsif;
  • étourdissements, évanouissements;
  • manque de liquide.

Conséquences et danger de surdosage

L'hypervitaminose à la vitamine D est dangereuse dans ses conséquences. Un excès de calciférol entraîne de graves modifications des organes:

  • le dépôt de calcium dans les reins, le résultat est la formation de calculs;
  • pathologie hépatique - manque de sécrétion de bile dans les canaux;
  • Troubles endocriniens;
  • dépôt de calcium sur les parois des vaisseaux sanguins, le résultat est l'athérosclérose;
  • changements de densité squelettique, fractures pathologiques;
  • douleurs musculaires, articulaires;
  • ostéochondrose, troubles de la posture;
  • opacification du cristallin, cornée;
  • l'ostéoporose;
  • diminution de la densité urinaire, polyurie.

Pourquoi l'hypervitaminose des niveaux de vitamine D est-elle dangereuse pour un enfant?

Un taux élevé de calciférol provoque un retard dans le développement physique des pairs chez un bébé, un retard mental, une perte de mémoire et une attention. Sur la base d'une carence nutritionnelle des vaisseaux de la cornée, des maladies inflammatoires de l'iris surviennent. Risque élevé de modifications pathologiques de la colonne vertébrale entraînant des déformations scoliotiques.

Risque de surdosage chez la femme enceinte

Le principal danger est la menace d'avortement spontané. Les échecs du système excréteur entraînent un risque élevé d'éclampsie. L'excès de calciférol nuit au fœtus - retard dans la formation des systèmes, formation pathologique des os, du cœur, du système excréteur.

Conséquences d'un surdosage pendant l'allaitement

Les mères qui allaitent courent un risque élevé de troubles émotionnels - dépression, sautes d'humeur, épuisement. Immunité réduite, risque accru de maladies infectieuses. Un excès de calcium se dépose dans les glandes mammaires, ce qui provoque une mammite, une congestion, une perte de lait.

Activités thérapeutiques

Le médecin décide des méthodes de traitement en fonction du diagnostic. Il est nécessaire de différencier l'hyperparathyroïdie d'une surdose de vitamine D - dans les deux cas, un excès du taux de calcium dans le sang est observé. Si la posologie est dépassée, il y a une carence en potassium, magnésium, phosphore, hormone parathyroïdienne. L'excrétion du calcium et des phosphates est augmentée dans l'urine. Test de dépistage de l'acide oxalique de Sulkovich positif.

Les images radiographiques montrent un dépôt de calcium dans les glandes pinéales - les parties terminales des os qui forment l'articulation. La diaphyse des os, la partie médiane, est poreuse sur les photos, normalement cela ne devrait pas l'être. La biopsie montre un dépôt de calcium dans les systèmes internes.

Le traitement dépend de la gravité de la maladie. En cas d'intoxication aiguë:

  • lavage gastrique avec l'appel du réflexe nauséeux;
  • prendre des laxatifs, des sorbants;
  • appel d'ambulance.

Le traitement hospitalier comprend:

  • thérapie par perfusion - perfusion goutte à goutte de solution de chlorure de sodium isotonique, solution de Ringer, l'objectif est de fluidifier le sang pour réduire la concentration de calciférol;
  • l'introduction de diurétiques pour éliminer l'excès de liquide;
  • glucocorticostéroïdes - prednisolone, hydrocortisone, pour réduire l'effet sur le tissu osseux;
  • solution de chlorure d'ammonium - pour réduire le risque de formation de calculs.

Pour tout type de surdosage, des médicaments sont prescrits - antagonistes:

  • rétinol, à une dose de six à huit mille unités internationales;
  • acide ascorbique, la dose quotidienne est de 500 milligrammes;
  • cholestyramine - a la capacité de lier le calciférol, est appliquée deux fois par jour à une dose de 500 milligrammes par kilogramme de poids corporel.

Un régime dans lequel les aliments sont exclus est obligatoire:

  • poisson, foie de poisson;
  • œufs de poule;
  • foie de boeuf;
  • lait, crème sure, beurre.

Nous recommandons les céréales cuites dans l'eau, les légumes, les fruits, les céréales non raffinées. Une mesure importante est la protection contre l'exposition aux rayons ultraviolets du soleil.

Les remèdes populaires visent à éliminer les irritations et les insomnies. Utilisez de la camomille, de la valériane, de l'eau d'aneth, du thé à la mélisse. Si quelqu'un connaît des recettes intéressantes, partagez les informations disponibles..

Méthodes de prévention

Pour éviter une surdose de compléments alimentaires avec du calciférol, vous devez prendre le médicament exactement dans les quantités prescrites par votre médecin. Lorsque vous traitez un petit enfant, surveillez la maladie afin de ne pas manquer l'apparition de symptômes menaçants. Ne consommez pas d'aliments riches en calcium, calciférol en même temps que des compléments alimentaires. Limiter l'effet de l'exposition solaire sur la durée du traitement.

Un excès de vitamine D dans l'organisme, complications possibles et prévention de l'hypervitaminose

Une personne se familiarise avec cette vitamine immédiatement après la naissance: les bébés la reçoivent pour prévenir le rachitisme. Cette substance est vitale à tout âge, les cas de surdosage ne sont donc pas rares. Cependant, l'hypervitaminose D est une voie directe vers des problèmes encore plus graves. Équilibrer les niveaux de vitamine est facile.

Fonctions de la vitamine D

La vitamine D est composée de plusieurs composants, jusqu'à D6. Son deuxième nom est le calciférol. Formé sous l'influence des rayons ultraviolets, provient de la nourriture et des drogues synthétiques.

Liposoluble, s'accumule dans les os et les réserves de graisse. Il est unique en ce que cette substance est «deux en un»: une vitamine et une hormone. Dans le corps humain "supervise" la circulation du calcium et du phosphore, formant le squelette correct.

Fonctions supplémentaires du calciférol:

  • prévient le rachitisme infantile et l'ostéoporose chez les adultes;
  • produit des leucocytes, éliminant les structures étrangères du sang;
  • en régulant le niveau d'insuline, il laisse la bonne quantité de sucre dans le sang;
  • prévient les maladies des systèmes endocrinien et immunitaire;
  • établit un contact entre les muscles et les nerfs.

Enfin, il met une barrière aux cellules cancéreuses ou inhibe leur propagation dans tout le corps.

Surdosage en vitamine D et ses causes

Les premières manifestations cliniques d'un surdosage en vitamine D sont décrites dans les années 1920. Des indicateurs scandaleux ont été relevés quarante ans plus tard. Dans les années 1960, il y a eu une campagne publicitaire massive pour l'alimentation artificielle des nouveau-nés. Une surdose de calciférol était considérée comme un moyen efficace de lutter contre le rachitisme, elle n'était donc pas conservée dans les aliments pour bébés..

Un surdosage modéré ponctuel n'est pas dangereux. Bien pire est la forme chronique, lorsque le corps est saturé pendant des mois avec une norme un et demi double.

Pour éviter un excès de vitamine D, tenez compte des éléments suivants:

  • La "réserve" est créée par les drogues synthétiques et l'utilisation de produits saturés de calciférol. Par conséquent, la norme totale de la vitamine doit être calculée en additionnant toutes les sources.
  • De nombreuses mères, qui ont peur du rachitisme, en plus de l'huile de poisson, nourrissent l'enfant avec des doses accrues de vitamines.
  • Les patients au lit, les personnes souffrant d'obésité (la vitamine D liposoluble accumule le tissu adipeux), les maladies cardiaques, les maladies rénales, les femmes enceintes, les personnes allaitantes sont particulièrement sensibles à un excès de calciférol..
  • L'apport quotidien de calciférol peut être obtenu en marchant pendant deux à trois heures au soleil. Par conséquent, pendant la saison chaude et ensoleillée, la quantité d'aliments enrichis avec eux devrait être limitée..
  • Même une surdose n'est pas dangereuse pour les enfants souffrant de rachitisme: ce composant est toujours insuffisant pour leurs organismes.

L'huile de poisson naturelle ou l'huile de foie de morue est le moyen idéal de saturer le corps en toute sécurité. Il y a des vitamines A et D. La première ne surdose pas la seconde.

Contre-indications à la prise de préparations à la vitamine D

Il est interdit au calciférol de prendre des personnes atteintes des maladies suivantes:

  • excès de calcium dans le sang ou l'urine;
  • tachycardie;
  • thrombose;
  • intolérance individuelle.

Seul un médecin peut prescrire de tels médicaments aux enfants de moins d'un an et aux personnes dont le métabolisme est inhibé. Le groupe à risque est composé de personnes à mobilité réduite, gravement malades (mensonge), en surpoids.

Symptômes d'une surdose de vitamine D

Le principal danger de l'hypervitaminose à la vitamine D est une augmentation de la présence de calcium et de phosphore dans le sang. Le résultat est une calcification du foie, des poumons, des reins, des vaisseaux sanguins et du cœur. Le degré est déterminé par le surdosage: léger, aigu, chronique.

Degré léger

Les premiers «marqueurs» alarmants de l'excès de vitamine D:

  • perturbation de la digestion; gamme - de zéro appétit plus constipation aux vomissements accompagnés de diarrhée;
  • difficulté à respirer (incapacité à respirer profondément, essoufflement sans cause);
  • articulations douloureuses;
  • mal de crâne;
  • les muscles sont contraints par un spasme;
  • l'hypertension survient;
  • le corps a de la fièvre.

Dès que le dosage est normalisé, tout disparaît de lui-même.

Surdosage aigu

Se produit avec une dose unique dépassant parfois la dose recommandée. Parmi les premiers signes:

  • diminution de l'appétit à zéro;
  • nausées suivies de vomissements, de diarrhée;
  • leur résultat est une déshydratation du corps (dessèchement de la peau, des muqueuses, augmentation de la soif);
  • le cœur fonctionne lentement (la peau devient cyanosée, le pouls ralentit);
  • la pression augmente;
  • convulsions tout le temps;
  • mictions fréquentes et abondantes.

L'affaire peut se terminer par un évanouissement.

Forme chronique

Apparaît avec un «enthousiasme» prolongé pour le calciférol. Avec une surdose de vitamine D, les symptômes chez les adultes sont les suivants:

  • la personne se fatigue rapidement, elle est constamment de mauvaise humeur, l'irritabilité va hors de l'échelle;
  • trouble du sommeil;
  • nausées, vomissements, manque d'appétit, perte de poids;
  • crampes musculaires, tics; le bas du dos fait mal;
  • des poches apparaissent;
  • la peau se couvre d'une éruption cutanée;
  • la digestion est complètement perturbée;
  • risque accru de fractures osseuses.
  • L'immunité générale diminue, une personne en bonne santé devient douloureuse.

Symptômes particulièrement dangereux

Un surdosage chronique du composant D provoque la calcification du corps:

  • formation accélérée de calculs dans les reins, à cause de laquelle ils refusent;
  • le muscle cardiaque «pétrifie»;
  • les vaisseaux du cerveau sont rétrécis;

La calcification peut affecter d'autres organes, ce qui est mortel pour l'homme.

Surdosage chez les enfants

Le corps de l'enfant réagit à la prise permanente de fortes doses avec les manifestations suivantes:

  • le squelette est formé anormalement (en particulier les os longs), une ostéoporose est probable, ce qui augmente les fractures;
  • les cheveux poussent plus lentement;
  • la peau devient grise, sèche;
  • la croissance est inhibée;
  • l'enfant a toujours soif;
  • le pouls est lent.

En cas d'intoxication aiguë à la vitamine D chez les enfants:

  • vomissements constants, soif;
  • indigestion;
  • sommeil agité;
  • convulsions, spasmes;
  • larmes, caprices.
Le surdosage chronique est particulièrement dangereux pour les enfants, car leur corps est incapable de combattre les toxines aussi efficacement qu'un adulte.

Les principaux symptômes d'une surdose de vitamine D sont: hypertension artérielle, manque de sommeil, vomissements, nausées, miction intense, diarrhée, problèmes cardiaques.

Besoins quotidiens en vitamines

La quantité quotidienne d'une substance est déterminée par le sexe, l'âge, la condition physique et d'autres circonstances (μg):

Enfants, adolescents (années d'âge)
0-37.40-10.10
4-102,51-4,32
11-18
4,52-8,32
Adultes des deux sexes (âge-années)
19-59 ans10,50-14,50
60+15,51-21,51
Cas spéciaux
grossesse15.01-20.1
allaitement maternel13.01-19.01

Chez les femmes enceintes, une dose accrue de ce médicament est dépensée sur le fœtus en développement. Un excès de composant D pendant l'allaitement par le lait est reçu par le corps de l'enfant pour prévenir les anomalies du développement, en particulier le rachitisme.

Prévention du surdosage en vitamine D

Pour éviter que le corps ne souffre d'une abondance de vitamines, les éléments suivants doivent être pris en compte:

  • Sources d'absorption de la substance - lumière du soleil, nourriture, drogues synthétiques.
  • Les préparations de vitamines sont prises uniquement sur ordonnance d'un médecin. Le médecin tiendra compte de leur compatibilité avec d'autres médicaments prescrits à une personne, de son état de santé et d'autres circonstances individuelles du patient. Surtout un petit enfant. S'il n'y a pas de signes évidents de rachitisme, le médecin ne prescrira pas de vitamine D.
  • Si vous souhaitez prendre le médicament vous-même, vous devez d'abord examiner la posologie de la gélule ou du comprimé. Examinez les instructions ci-jointes pour une réception correcte.
  • La substance est synthétisée par la lumière du soleil, donc de longues promenades au soleil ne sont pas souhaitables. Cependant, vous ne devez pas non plus les négliger..
  • Le manque de calciférol est une «maladie professionnelle» des personnes qui travaillent constamment de nuit, mènent une vie nocturne active ou vivent dans le cercle polaire arctique. Ils manquent également de soleil.
  • Sauf nécessité absolue, la vitamine D n'est pas prise à la fin du printemps et en été, quand il fait constamment chaud et ensoleillé à l'extérieur.

Vous pouvez soutenir le corps sans drogues synthétiques, en utilisant des méthodes «naturelles». Autrement dit, mangez plus de poissons gras, de fruits de mer, de caviar, d'algues, de fromage, de beurre, de jaunes d'œufs, de flocons d'avoine, de champignons. Ou marchez plus les jours ensoleillés, en laissant la peau aussi accessible au soleil que possible.

Thérapie d'un excès de substance dans le corps

En cas de surdosage, des mesures doivent être prises immédiatement.

Un léger excès est neutralisé par l'ingestion d'une petite quantité de vaseline. Cela rendra difficile l'absorption de la substance toxique..

Les cas graves (par exemple, si le bébé a mangé des pilules ou vidé le flacon) nécessitent un ensemble d'actions standard en cas d'intoxication:

  • arrêtez de prendre le médicament immédiatement;
  • l'estomac est lavé abondamment avec de l'eau (au moins un litre et demi) avec du permanganate de potassium ou légèrement salé pour provoquer des vomissements;
  • donner un laxatif salin, et lorsque les intestins se vident, ajouter un sorbant (charbon actif ou un analogue).

Cela vous permet d'éliminer rapidement la vitamine D du corps, réduisant ainsi la concentration dangereuse.

Si une intoxication est enregistrée chez un enfant de moins d'un an, une personne âgée ou une femme enceinte, appeler une ambulance.

Des soins médicaux d'urgence sont nécessaires pour ces catégories de personnes présentant les symptômes suivants:

  • diarrhée (surtout avec du sang);
  • vomissements sévères;
  • déshydratation du corps;
  • convulsions;
  • baisse de la pression artérielle;
  • faiblesse générale, évanouissement.

En cas de symptômes d'intoxication à la vitamine D chez un enfant, l'algorithme des actions des parents consiste à arrêter d'utiliser le médicament et à l'amener de toute urgence à l'hôpital.

Avec une demande d'aide en temps opportun, les conséquences d'une surdose disparaissent sans nuire à la santé..

L'importance de la vitamine D pour la santé humaine est indéniable. Son absence est préjudiciable, mais une surdose est tout simplement dangereuse. Pour l'éviter, vous devez utiliser soigneusement le médicament et toujours consulter un médecin. Surtout lorsqu'il s'agit de jeunes enfants, de personnes âgées ou de la période de grossesse.

Si les préparations pharmaceutiques ne sont pas disponibles, une alimentation saine et le soleil aideront. Cependant, ils ne sont également utiles qu'à des doses modérées..

Pourquoi une surdose de vitamine D est dangereuse et comment l'éviter?

La vitamine D est dite bénéfique pour la santé, la minceur et la longévité active, car elle affecte de nombreuses fonctions du corps. Le plus souvent, il est proposé aux enfants uniquement, principalement en hiver. Mais en fait, en Russie, toute la population est aujourd'hui carencée en cette vitamine. Dans le même temps, vous ne devez pas commencer à le prendre avec des doses de choc: il existe un risque de surdosage.

Si vous prenez de la vitamine D à fortes doses pendant 2-3 semaines, une intoxication aiguë se produira. Vous pouvez avoir des problèmes d'appétit, de soif, de peau sèche, de somnolence, une augmentation de la pression artérielle, des arythmies, des crampes dans les muscles du mollet, une augmentation de la miction.

Une intoxication chronique à la vitamine D se produira si vous l'avez bu pendant plus de 6 mois à une dose excessive. Ses symptômes sont des troubles du sommeil, une irritabilité accrue, une faiblesse, des douleurs musculaires, des crampes, des problèmes de foie et de tout le système digestif, ainsi que des problèmes rénaux..

Alors, comment le prendre aujourd'hui pour éviter de le surcharger? La nutritionniste Anna Lysenko répond:

- De nombreuses personnes pensent que la vitamine D est synthétisée dans la peau par exposition au soleil. Par conséquent, souvent son admission pour l'été n'est pas prescrite, afin de ne pas provoquer de surabondance. Mais c'est une opinion erronée et, en général, il est préférable de prendre cette substance séparément et de ne pas la faire frire au soleil, ce qui pose de nombreux problèmes de peau..

Il est extrêmement important que les doses nécessaires de vitamine D. soient désormais révisées, elles sont passées de 400 à 500 UI par jour à 10 000 voire 20 000 UI en cas d'insuffisance aiguë. Il est important de comprendre que la posologie doit être prescrite par le médecin après avoir passé le test 25-OH vitamine D3 (Hydroxyvitamine D). La prise de sang pour la vitamine D est la prérogative des centres d'endocrinologie spécialisés. Mais en pratique, une telle analyse se fait aujourd'hui dans de nombreux centres médicaux privés. Son coût est de 650 roubles. Durée d'achèvement - 1-2 jours.

Comment interpréter les données d'analyse:

  • En dessous de 12 nmol / l - carence prononcée;
  • 12-30 - déficit;
  • 30-50 - échec;
  • 50-80 est le niveau optimal;
  • plus de 100 - toxique.

À des fins prophylactiques pour un adulte, la dose optimale de vitamine D par jour est de 5000 UI. Les nourrissons de moins de 6 mois ne doivent pas recevoir plus de 800 UI, les enfants de 6 mois à un an doivent recevoir 800-1000 UI par jour, de 1 an à 4 ans - 2000 UI. Il est impossible d'augmenter ces doses par vous-même, et même sans données d'analyse (si elles n'ont pas été prises), il existe un risque de surdosage. Et le principal danger d'un surdosage est le dépôt d'un excès de calcium dans les tissus, ce qui conduit éventuellement à l'athérosclérose, à la formation de calculs, à l'apparition de maux de tête et à une fatigue accrue, ainsi qu'au développement d'une hépatite toxique..

Il est important de ne pas oublier que pour l'assimilation normale du médicament, le magnésium, le zinc, la vitamine K, les vitamines B, le manganèse, le phosphore, le calcium sous forme de citrate doivent être utilisés en plus. Si à des fins médicinales un médecin a prescrit de fortes doses de vitamine, il est nécessaire de le prendre avec de la vitamine K afin d'éviter le lessivage du calcium des os..

Pourquoi l'excès de vitamine D est-il dangereux, les symptômes de surdosage et comment traiter l'hypervitaminose?

La vitamine D (un groupe de calciférols) joue un rôle important dans l'organisme, contrôlant plus de 200 gènes et régulant plus de 1000 processus biochimiques, y compris le métabolisme calcium-phosphore. Le nutriment est responsable du fonctionnement normal des systèmes nerveux, immunitaire et endocrinien. Avec sa carence prononcée, les enfants souffrent de rachitisme.

Les adultes dépourvus de "cellule solaire" souffrent souvent de dépression, d'infections chroniques, de douleurs articulaires, osseuses et musculaires.

Dans les cas graves, l'hypovitaminose entraîne une ostéoporose. Les os deviennent cassants et se cassent facilement. Des maladies dépendantes du calciférol peuvent apparaître et progresser:

  • démence,
  • Diabète,
  • psoriasis,
  • tumeurs malignes, etc..

Le développement de l'hypervitaminose D est très rare. L'excès peut être dû à une consommation irrationnelle de médicaments contenant du calciférol ou de ses métabolites actifs, ainsi qu'à certaines maladies entraînant une violation de son métabolisme. Dans tous les cas, une augmentation des taux de vitamine D est dangereuse et nécessite des tactiques médicales actives..

Causes de l'excès de vitamine D

La norme de la «cellule solaire» pour un adulte est de 600-800 UI (15-20 μg) jusqu'à 70 ans, puis 800-1000 UI (20-25 μg). Pendant la grossesse, les besoins quotidiens augmentent à 800-1200 UI (20-30 mcg). Les enfants ont besoin de 400 UI (10 mcg) par jour.

La pratique montre que les normes ci-dessus ne sont pas pertinentes dans les réalités de la vie moderne. Aujourd'hui, il faut des doses nettement supérieures à celles mentionnées. Cela peut s'expliquer par une diminution significative du niveau de vitamine D dans les aliments consommés par les personnes. C'est pourquoi la prise des dosages ci-dessus ne garantit pas le maintien du niveau optimal de cette substance importante dans le corps..

Un excès de vitamine D naturelle n'est pas possible avec une exposition prolongée au soleil. En outre, une personne peut consommer en toute sécurité des aliments riches en nutriments tous les jours, tels que les poissons de mer gras..

La base de tous les cas d'hypervitaminose à la vitamine D décrits dans la littérature était une surdose de médicaments pris à des fins thérapeutiques ou prophylactiques. De plus, la prise de doses élevées devrait durer plus d'un jour..

La relation entre les niveaux de toxicité et la dose peut être tracée dans ce graphique:

Les médecins ont enregistré un épisode où plusieurs familles qui utilisaient depuis longtemps des concentrés d'huile pour poulets à haute teneur en calciférol ont été hospitalisées pour une intoxication chronique..

Une image similaire a été observée en 1989 à Odessa, lorsque plus de 100 habitants ont utilisé de l'huile maison achetée sur le marché pour prévenir le rachitisme..

Des odessans présentant différents symptômes cliniques ont été emmenés dans diverses institutions médicales. Plus tard, tous ont reçu un diagnostic d'hypervitaminose D.

Les préparations natives modernes de calciférol sont très sûres et ne peuvent pas provoquer un excès de vitamine D.

Ceci est attesté par un incident survenu dans une maison de retraite néerlandaise. Un homme âgé de 90 ans et une femme de 95 ans ont chacun reçu involontairement 2 000 000 UI de cholécalciférol à la fois. Les médecins ont évalué leur état et n'ont trouvé aucune anomalie clinique ou biochimique. Ensuite, ils ont été observés pendant 3 mois et aucun changement n'a été enregistré.

Bien qu'un excès de vitamine D soit pratiquement exclu si la dose recommandée par le médecin est observée, un contrôle diagnostique (test sanguin pour le total de 25 (OH) D) doit être effectué pendant le traitement et la prise prophylactique de tout médicament et complément alimentaire..

Pour la prévention, la posologie maximale sûre est de 4000 UI de cholécalciférol par jour pendant 6 mois (selon le calendrier de toxicité, la prise de 10000 UI par jour pendant 100 semaines n'entraîne pas de toxicité).

Un excès de vitamine D peut provoquer des médicaments basés sur ses métabolites actifs, ils sont donc prescrits par un médecin et le traitement est sous surveillance médicale constante. En cas de suspicion d'hypervitaminose D, la concentration de calcium et de phosphore dans le sang et l'urine, l'hormone parathyroïdienne est déterminée.

Pourquoi tout le monde ne peut-il pas prendre de la vitamine D3? Contre-indications à l'admission

Les contre-indications à la prise de préparations à base de vitamine D sont rares, mais elles doivent être prises en compte. Par conséquent, même avant d'utiliser des doses préventives de cholécalciférol, vous devriez consulter votre médecin et subir un examen complet..

Tous les médicaments et compléments alimentaires pour enfants sont prescrits exclusivement par un pédiatre, car les bébés peuvent avoir une surdose de la substance active même avec un taux quotidien standard de 400-500 UI.

Hyperparathyroïdie

Une des contre-indications importantes à la prescription de vitamine D est l'hyperparathyroïdie..

Cette maladie se caractérise par une hyperplasie des glandes parathyroïdes et une augmentation de la production d'hormone parathyroïdienne dans le sang. L'hormone parathyroïdienne abaisse le phosphore et augmente la concentration de calcium sanguin.

Ce dernier est «lavé» des os et déposé dans les vaisseaux et les organes, où il est absent de la norme. Dans le tissu osseux, il devient petit, ce qui entraîne des déformations du système musculo-squelettique et des fractures.

Dans une telle situation, la nomination supplémentaire de calciférol augmente encore l'hypercalcémie et aggrave le tableau clinique. Le patient souffre non seulement du système musculo-squelettique, mais également du système cardiovasculaire, du tractus gastro-intestinal et des reins. Une insuffisance rénale chronique se développe souvent.

Chacun a sa propre dose. Mutations VRD

Les scientifiques ont montré qu'en présence de certaines «ruptures» du gène VRD, qui code pour les récepteurs de la vitamine D, la sensibilité à ce dernier changera. Lors de la prise de médicaments, les options suivantes doivent être envisagées:

  • La VRD est héritée de maman et papa sans mutations, par conséquent, la sensibilité du corps au calciférol est normale, les normes quotidiennes standard sont suffisantes pour assurer son effet optimal sur les organes et les tissus;
  • d'un parent a reçu VRD sans mutations, et à partir du second - avec une mutation, la sensibilité à la vitamine D sera donc inférieure à la normale, ce qui nécessitera un niveau plus élevé dans le sang pour assurer tous ses effets;
  • VRD avec "cassure" est hérité de maman et papa, donc il y a une sensibilité minimale à la "cellule solaire", et la concentration la plus élevée possible de calciférol dans la circulation sanguine est nécessaire pour le fonctionnement normal de ses métabolites actifs.

En présence de mutations génétiques, la sélection des doses optimales est faite par un médecin, sur la base de tests de laboratoire. Le niveau d'hormone parathyroïdienne doit être pris en compte.

Autres raisons

Le risque de développer une hypervitaminose D est plus élevé chez les individus présentant une hypersensibilité individuelle à la «cellule solaire». En outre, les préparations de calciférol présentent un danger pour les personnes présentant un métabolisme altéré de la vitamine D dans le corps et une hyprécalcémie de toute étiologie (prise de certains médicaments, tumeur maligne, etc.).

Symptômes de l'hypervitaminose D

La pathogenèse de l'hypervitaminose D est basée sur l'hypercalcémie (concentration élevée de calcium dans le sang). C'est à elle que sera associé l'effet négatif d'une surdose d'une substance active sur l'organisme. L'excès de calciférol est particulièrement dangereux pour les enfants et les femmes enceintes..

La classification clinique de l'hypervitaminose D comprend:

  • périodes: début, pic, phénomènes résiduels;
  • gravité: légère, modérée, sévère;
  • cours: aigu (moins de 6 mois) et chronique (plus de six mois)

Les symptômes d'une surdose de vitamine D chez les adultes sont associés à des troubles des systèmes corporels suivants:

  • nerveux (apathie, irritabilité, fatigue, léthargie, insomnie, maux de tête et étourdissements, jusqu'à perte de conscience);
  • musculo-squelettique (douleur, fatigue, inconfort dans les os, les muscles et les articulations, crampes musculaires);
  • digestif (nausées, vomissements, perte d'appétit et de poids, douleurs abdominales, selles instables);
  • cardiovasculaire (crise hypertensive, trouble du rythme cardiaque, symptôme des yeux rouges dû à une pléthore de vaisseaux scléraux);
  • urinaire (œdème, douleur dans la région lombaire, mictions douloureuses fréquentes pendant la journée et la nuit);
  • endocrinien (perturbations hormonales).

Cela peut aussi se produire

  • Vision floue,
  • état fébrile,
  • démangeaisons sévères à apparaître,
  • soif intense et autres symptômes.

En cas d'intoxication aiguë à la vitamine D, tous les signes d'intoxication seront observés.

Caractéristiques de l'hypervitaminose D chez la femme

Chez la femme, un excès de vitamine D conduit souvent à une labilité émotionnelle, de l'irritabilité, de la nervosité, jusqu'à des crises hystériques. Des troubles hormonaux, une irrégularité du cycle menstruel apparaissent. De la fièvre, des évanouissements ou des convulsions peuvent survenir brusquement. L'anorexie est courante.

L'excès de calciférol est particulièrement dangereux chez les femmes enceintes, car il peut entraîner une fausse couche et une naissance prématurée. Par conséquent, toute plainte devrait être une raison pour un appel immédiat à un gynécologue..

Caractéristiques de l'excès D chez les enfants

Les symptômes spécifiques d'un surdosage en vitamine D chez les enfants sont les suivants:

  • fermeture accélérée de la grande fontanelle;
  • retard mental;
  • retard du gain de poids et de la taille;
  • mauvais état de la peau (diminution de la turgescence, de la pâleur, de la sécheresse, des démangeaisons) et de ses dérivés (cheveux, ongles);
  • modifications de la fréquence cardiaque et autres manifestations négatives des organes internes et des systèmes corporels.

Plus d'informations sur l'hypervitaminose D chez les enfants peuvent être trouvées dans cet article..

Traitement Excès D

Pour éliminer l'excès de vitamine D, annulez tous les compléments alimentaires et médicaments contenant du calciférol et ses métabolites.

Dans l'hypercalcémie aiguë, une solution saline physiologique 20 ml / kg et du furosémide 1 mg / kg sont injectés par voie intraveineuse dans les 4 heures. Dans certains cas, de la calcitonine est ajoutée (toutes les 12 heures, la dose est déterminée par le médecin). Ceci est suivi d'un traitement symptomatique visant à éliminer les conséquences d'une augmentation de la teneur en calcium dans le sang..

La prévention

Pour prévenir l'hypervitaminose, vous devez suivre les recommandations du médecin qui vous a prescrit la dose quotidienne du médicament pour la prophylaxie ou le schéma thérapeutique afin d'augmenter le taux de calciférol en cas de carence.

Vous ne devez pas prendre vous-même des médicaments douteux pour «augmenter» la teneur en vitamine D dans le sang et dépasser la dose maximale autorisée (4000 UI par jour).

Pourquoi une surdose de vitamine D est-elle dangereuse??

Le pronostic de l'hypervitaminose D dépendra de la gravité et de la gravité des troubles existants. À la suite de l'hypercalcémie, des dépôts de calcium peuvent apparaître dans les reins, dans les vaisseaux du cerveau, dans l'organe de la vision, etc..

Symptômes particulièrement dangereux:

  • coma,
  • insuffisance rénale,
  • insuffisance cardiaque.

Si un enfant a souffert d'hypervitaminose D, il sera en retard de développement physique et intellectuel par rapport à ses pairs. Les sels de calcium dans les organes internes et les structures du corps peuvent devenir un arrière-plan pour le développement de nombreuses maladies. Dans les cas graves, un changement de personnalité est possible. [lire la version complète]