Image

Que peut manger un adulte en cas d'intoxication alimentaire: caractéristiques du régime

Une personne ne peut pas vivre sans nourriture. C'est pourquoi nous abordons souvent la question de la nutrition en toute responsabilité, sélectionnons avec soin des produits de qualité et les soumettons à un traitement thermique. Mais malgré cela, l'intoxication alimentaire n'est pas rare à notre époque. Dans certains cas, cela est dû à l'irresponsabilité du fabricant, dans d'autres, nous ne prêtons pas attention à la durée de conservation et aux caractéristiques de stockage des aliments. Aux premiers signes d'intoxication, vous devez non seulement normaliser votre santé le plus tôt possible, mais également suivre un régime alimentaire spécial. Que peut manger un adulte en cas d'intoxication alimentaire, nous le découvrirons dans cet article.

Pourquoi vous devez suivre un régime pendant une intoxication

Les vomissements, la diarrhée, la fièvre et de graves douleurs à l'estomac ne sont que des symptômes superficiels d'empoisonnement. En fait, le corps humain, à ce moment, subit une intoxication sévère et la muqueuse gastrique est très enflammée et irritée. De plus, en cas d'empoisonnement et de diarrhée, il y a une forte perte d'oligo-éléments importants dans l'organisme..

Le choix correct du régime restaurera progressivement le travail de l'estomac et accélérera le processus de guérison de la membrane muqueuse. De plus, une alimentation équilibrée rétablira l'équilibre électrolytique et reconstituera le corps avec les protéines, vitamines et micro-éléments nécessaires. En outre, les experts disent que des produits correctement sélectionnés aideront à éliminer ou à réduire le réflexe nauséeux..

Il convient de rappeler que le refus de corriger le régime alimentaire peut entraîner une détérioration de la santé et accélérer le processus de déshydratation..

Que boire en cas d'empoisonnement?

En cas de vomissements et de diarrhée incontrôlables, un biais doit être fait pour rétablir l'équilibre hydrique dans le corps, sinon une déshydratation peut survenir. Pour ce faire, le premier jour d'intoxication, vous devez boire au moins 2 litres d'eau tiède et sans gaz. Les boissons d'eau doivent être fréquentes et en petites quantités, environ 100 ml toutes les 20 minutes. Il faut se rappeler qu'en aucun cas vous ne devez boire d'eau en une seule gorgée, la gorge doit être peu profonde.

Au lieu de l'eau, les experts recommandent d'utiliser des décoctions de camomille et d'autres herbes, ainsi que du thé noir ordinaire, de préférence avec une tranche de citron. Si possible, vous pouvez utiliser des boissons aux fruits maison, des boissons aux fruits et de la gelée.

Pour accélérer la restauration de l'équilibre eau-sel, le médicament "Regidron" aidera, si ce médicament n'était pas trouvé à portée de main, il pourra alors être préparé indépendamment, à la maison. Pour cela, vous aurez besoin de:

  • 1/4 cuillère à café de sel;
  • 5 litres d'eau chaude propre;
  • 2 cuillères à soupe de sucre;
  • 1/4 cuillère à café de bicarbonate de soude.

Avant d'utiliser cette solution, il vaut la peine de consulter votre médecin, car dès qu'il connaît les caractéristiques de l'intoxication et peut recommander des médicaments appropriés.

Le deuxième jour après l'empoisonnement, des soupes légères peuvent être ajoutées au régime. Un bouillon de poulet faible en gras serait idéal..

Caractéristiques de la nutrition en cas d'empoisonnement

Manger les bons aliments en cas d'empoisonnement aidera la muqueuse gastrique à se rétablir plus tôt, mais il convient de rappeler que le patient commence à se sentir mieux plus tôt, cela vaut la peine de passer une journée à observer le repos au lit et à dormir plus.

Les principales caractéristiques de la nutrition en cas d'empoisonnement sont:

  • Manger des repas en petites portions;
  • Augmenter la prise alimentaire jusqu'à 6 à 8 fois par jour;
  • Diminution des calories quotidiennes;
  • Exceptions aux aliments gras, épicés et salés;
  • Manger des aliments hachés ou en purée.

La nourriture ne doit être consommée que tiède, car la nourriture chaude et froide irrite la muqueuse de l'estomac. N'oubliez pas non plus de prendre des sorbants, qui aideront à éliminer rapidement les substances toxiques du corps..

Produits autorisés et réparateurs

Une intoxication alimentaire aiguë entraîne de nombreuses conséquences, il est donc simplement nécessaire de suivre un régime strict et un régime spécial pendant la période de traitement et de récupération. Mais malgré les nombreuses contre-indications, il existe des aliments que les patients mangent spécifiquement pour restaurer l'estomac et supprimer les réflexes de vomissements et la diarrhée..

La liste de ces produits n'est pas longue, mais leur consommation est nécessaire pour normaliser l'état de santé:

  • Légumes et fruits bouillis ou cuits au four;
  • Porridge sur l'eau. Le riz est particulièrement utile;
  • Croûtons de seigle aromatisés;
  • Décoctions d'herbes;
  • Filet de poisson non gras cuit à la vapeur;
  • Viande bouillie râpée ou purée de viande prête à l'emploi pour enfants;
  • Biscuits secs ou biscuits.

Les myrtilles aideront également à éliminer les signes de diarrhée. Mais les jus naturels doivent être traités avec plus de soin. Une personne souffrant de troubles gastriques est autorisée à consommer du jus de pomme, de banane, de grenade et de carotte. Il vaut la peine d'abandonner l'orange ou le pamplemousse pour une coupe car ils contiennent des acides qui peuvent nuire à un estomac déjà irrité.

Ce que vous ne pouvez pas manger en cas d'empoisonnement?

En cas d'empoisonnement, l'utilisation de nombreux produits devient interdite. La raison en est leur mauvaise digestibilité.De plus, certains aliments peuvent souvent avoir des conséquences négatives particulières. Par exemple, la fermentation, le gazage et l'acidification. C'est pourquoi il est conseillé aux patients d'arrêter de manger des aliments frits, salés, épicés et fumés. De plus, en cas d'empoisonnement, vous ne devez pas consommer de produits de boulangerie, de produits laitiers, de fruits et légumes crus, de boissons alcoolisées et gazeuses, de bonbons, de café et de champignons. Tous ces aliments sont irritants et déclenchent de nouveaux épisodes de vomissements ou de diarrhée..

Que pouvez-vous manger après une intoxication?

Même après la normalisation de la santé et la restauration de l'estomac, il est conseillé aux patients de suivre un régime spécial pendant au moins une semaine supplémentaire. Ceci est fait pour que l'estomac puisse restaurer complètement sa microflore et guérir les parois muqueuses. De plus, la nutrition diététique aidera à prévenir la redistribution..

Le premier jour de l'empoisonnement, les experts recommandent d'abandonner complètement la nourriture et de privilégier l'eau potable. Dans les cas extrêmes, le patient peut se permettre de manger quelques craquelins et de les laver avec du thé chaud..

Le lendemain, si vous vous sentez mieux. Les médecins recommandent de passer à une alimentation fréquente en petites portions. Pour le petit-déjeuner, manger de la bouillie de riz sur l'eau est une excellente option. À l'heure du déjeuner, un bouillon de viande maigre fera l'affaire. Et pour le dîner, vous pouvez manger un petit morceau de filet de poisson cuit à la vapeur. Les pommes au four, les craquelins ou les biscuits peuvent jouer le rôle de collations légères..

Après une amélioration complète de l'état, le patient peut commencer à introduire des produits carnés dans son régime, par exemple des boulettes de viande de poulet ou des poitrines de poulet. Vous pouvez également introduire progressivement du lait fermenté, des produits faibles en gras. Le kéfir serait une option idéale dans ce cas, gardez simplement à l'esprit qu'un produit frais peut provoquer la diarrhée, vous devriez donc choisir un produit laitier avec 2-3 jours d'exposition.

Dans les jours suivants, vous devez essayer de rendre le menu plus varié, mais en même temps, ne vous précipitez pas pour introduire des produits plus lourds..

Il convient de rappeler que la question du choix des aliments doit être abordée avec l'entière responsabilité et essayer de n'utiliser que des produits éprouvés qui respectent toutes les dates d'expiration et sont soumis à un stockage approprié..

Que pouvez-vous manger après une intoxication alimentaire?

Après une intoxication alimentaire, vous ne voulez pas du tout penser à la nourriture. Cependant, il est difficile de faire face aux besoins naturels. Les aliments doivent être pris avec précaution - vous devez savoir ce que vous pouvez manger après une intoxication alimentaire.

Chaque personne réagit différemment à la nourriture ou à l'idée de manger à nouveau. Il est naturel de perdre temporairement l'appétit. Tout d'abord, reposez votre estomac et ne le surchargez pas pendant plusieurs heures. Mais restez hydraté en buvant de l'eau ordinaire. Le corps vous dira quand il est temps de manger.

Que manger après une intoxication?

Après des maux d'estomac, vous devez être très prudent avec votre alimentation..

Aliments respectueux de l'estomac:

blé. céréales;

pain séché, pain grillé, craquelins.

Un tel régime est l'une des principales recommandations pour la guérison des maladies gastro-intestinales..

Ces aliments aident à former des selles dures et à réduire l'incidence de la diarrhée. De plus, les bananes sont riches en potassium, ce qui peut remplacer les électrolytes perdus..

De plus, les probiotiques et les probiotiques peuvent aider à prévenir et à guérir des maladies d'origine alimentaire..

Des restrictions s'appliquent également aux méthodes de cuisson, il est préférable de manger:

les bouillons faibles en gras, en particulier les bouillons d'os;

céréales pauvres en sucre, en tout ou en partie sur l'eau;

poulet ou dinde rôtis.

Plus la maladie dure longtemps, plus une personne a besoin de protéines. Cela accélère le processus de guérison et empêche la dégradation musculaire en l'absence de suffisamment de calories..

Habituellement, dans 24 à 48 heures, vous pouvez reprendre votre régime alimentaire habituel..

En cas d'intoxication alimentaire, une personne perd des électrolytes en raison de la diarrhée et des vomissements. Ces minéraux aident à maintenir l'équilibre des fluides dans le corps. En cas de déshydratation sévère, des solutions sont nécessaires pour restaurer les minéraux perdus, par exemple Rehydron, Oralit ou Pedialyte. Après avoir pris des médicaments, il sera utile de boire des tisanes (menthe, camomille).

Ce que vous ne pouvez pas manger après une intoxication?

L'intoxication alimentaire est très irritante pour l'estomac et les intestins. Par conséquent, vous devez éviter les aliments qui provoquent une stimulation excessive du suc gastrique..

Quoi ne pas manger après une intoxication alimentaire:

Produits laitiers, y compris le fromage, le fromage cottage, la crème glacée et le yogourt.

Les aliments frits riches en matières grasses peuvent entraîner une vidange rapide de l'estomac et une aggravation des symptômes de diarrhée.

Les aliments épicés et les condiments forts peuvent mettre le feu à l'estomac.

Vous devez également faire attention aux aliments qui provoquent des ballonnements:

Nourriture pour les symptômes d'intoxication alimentaire

L'intoxication du corps à la suite de l'ingestion de bactéries pathogènes avec des aliments et des boissons est un phénomène dangereux. Il se produit pendant la journée à partir du moment de la prise d'aliments contaminés. L'état pathologique s'accompagne de nausées, d'indigestion et de convulsions. Un régime alimentaire spécifique est nécessaire pour accélérer la régénération de la microflore intestinale et réduire la charge sur le foie. Pour ce faire, vous devez savoir ce que vous pouvez manger avec une intoxication alimentaire, et quoi non..

Règles nutritionnelles en cas d'intoxication alimentaire

Il est possible de donner de la nourriture à une personne malade uniquement après qu'une indigestion ou des vomissements n'aient pas été observés au cours des 3-4 dernières heures. Les organes enflammés peuvent réagir aux aliments ou aux liquides avec un réflexe nauséeux. Pour éviter cela, la prise alimentaire commence par une dose minimale - 1 c. Après 15 minutes, s'il n'y a pas de vomissements, vous pouvez toujours 1 c. Ainsi, la portion est lentement amenée au volume requis. L'eau est également administrée d'abord par la gorge avec une augmentation progressive du volume.

Le régime est conçu pour 4-7 jours. La sortie doit être progressive. Vous ne pouvez entrer dans le régime qu'un nouveau plat par jour. Vous devez manger en cas d'empoisonnement en tenant compte des recommandations suivantes:

  1. Divisez le volume quotidien de nourriture en 6-7 petites portions, en respectant les mêmes intervalles entre les repas. Cela vous permet de réduire la charge sur la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins, contribue à l'absorption normale des aliments.
  2. Les jours 1 à 3, le taux journalier sera de 150 à 200 ml. À partir du jour 4, il est progressivement augmenté.
  3. Les plats sont cuits bouillis ou cuits à la vapeur, en purée.
  4. La nourriture doit être bien mâchée.
  5. Observez le régime de température. Servez les aliments chauds - entre 15 et 40 degrés, pour ne pas irriter les organes endommagés.
  6. La consommation de sel est limitée à 5 g par jour.

Aliments autorisés et interdits

Au cours de la première semaine après une intoxication alimentaire, de nombreux aliments sont interdits. Si vous continuez à manger comme d'habitude, une dysbiose apparaîtra, la membrane muqueuse des organes endommagés ne pourra pas récupérer.

Autorisé à mangerIl est interdit de manger
Craquelins maison, biscuits sans levain

Produits de pâte à biscuit, pâtisserie fraîche

Veau, poulet

Saucisses, bacon, viande frite, champignons, huile végétale

Sarrasin, riz

Conserves, produits fumés, poissons marinés et frits

Caillé non acide

Gelée, mousse de pommes non acides, poires

Fruits, légumes sans traitement thermique, légumineuses

Poisson faible en gras

Omelette vapeur sans beurre

Un exemple de régime alimentaire pour intoxication alimentaire pendant 7 jours

Le premier jour d'une intoxication alimentaire, il n'est pas souhaitable de manger du tout. Les organes irrités peuvent rejeter les aliments et provoquer une gêne supplémentaire. Seul le lendemain, les repas diététiques minimum requis sont autorisés.

journéeMenu
PremièrePetit déjeuner - décoction d'églantier, 1 cuillère à soupe.

Déjeuner - 1 cuillère à soupe. gelée d'avoine.

Dîner - décoction d'églantier, 1 cuillère à soupe.Seconde

  • Le matin - compote - 1 cuillère à soupe.
  • Déjeuner - bouillon avec purée de pommes de terre sans friture - 100 ml, 1 croûton maison.
  • Dîner - bouillie d'avoine - 100 ml
Troisième
  • Le matin - soupe de riz végétarienne - 100 ml.
  • Déjeuner - filet de poisson bouilli - 50-70 g, purée de courgettes - 100 g.
  • Dîner - décoction d'églantier, 2 craquelins
Quatrième
  • Petit déjeuner - bouillon de poulet - 150 ml.
  • Déjeuner - Boulettes de veau vapeur - 150 g.
  • Dîner - thé à la menthe - 1 cuillère à soupe, biscuits biscuits - 3 pcs..
Cinquième
  • Petit déjeuner - mousse à la banane - 150 g.
  • Déjeuner - soupe de purée de brocoli - 150 g, une tranche de pain d'hier.
  • Dîner - galettes de poisson - 100 g, bouillie de sarrasin - 100 g.
Sixième
  • Petit déjeuner - fromage cottage faible en gras - 150 g, thé vert - 1 cuillère à soupe.
  • Déjeuner - ragoût de légumes cuit - 200 g.
  • Dîner - compote de pommes - 100 g.
Septième
  • Petit déjeuner - bouillie d'avoine aux fruits secs - 150 g, gelée de baies - 1 cuillère à soupe.
  • Déjeuner - bouillon de poulet avec croûtons - 200 ml.
  • Dîner - casserole de carottes et riz - 150 g, bouillon d'églantier - 1 cuillère à soupe.

Ce régime doit être suivi jusqu'à ce que la muqueuse de l'estomac soit complètement restaurée. Ce n'est qu'après cela que vous pourrez progressivement ajouter des aliments familiers au régime, si cela n'aggrave pas votre bien-être.

Quelles sont les conséquences de ne pas suivre le régime

À la suite d'une intoxication, la structure de la membrane muqueuse change. La muqueuse des intestins et de l'estomac est irritée. Une certaine période est nécessaire pour la régénération des organes internes. Cela prend généralement environ un mois. Dans les cas graves, vous devrez suivre un régime pour la vie.

Si vous négligez les bases de la nutrition médicale, il existe un risque de développer de graves troubles du système digestif. Parmi eux se trouvent les suivants:

  • maux d'estomac;
  • colite, gastrite;
  • violation de l'équilibre de la microflore intestinale;
  • allergie alimentaire.

Quels médicaments pour traiter les intoxications alimentaires

Vous devez réagir immédiatement à une intoxication alimentaire. Plus tôt vous agissez, moins les substances toxiques entreront dans la circulation sanguine et se répandront dans tout le corps..

NomLa descriptionMode d'applicationPrix
Charbon actif
Absorbe les toxines, les élimine du corps1 comprimé par 10 kg de poids corporel 2-3 fois par jour11 RUB - 10 comprimésEnterosgel

Adsorbe les bactéries, les toxines, les poisons, les allergènes. Particulièrement efficace dans les premières heures après l'empoisonnement1 cuillère à soupe. trois fois par jour. Dans les cas graves, la dose est doublée540 roubles - 10 morceaux.Linex

Neutralise la dysbiose, sert de source de lactobacilles et de bifidobactéries2 capsules 3 fois par jour504 RUB - 14 comprimésRegidron

Restaure l'équilibre eau-sel, élimine la déshydratation. Empêche l'augmentation de l'acidité, arrête la diarrhéeDissoudre 1 sachet dans 1 litre d'eau chaude, refroidir. Prendre à raison de 10 ml pour chaque kg de poids après chaque vomissement ou diarrhée22 RUB - 1 sachetEntérodèse

Normalise les selles, combat les maux de tête, restaure la microflore intestinale5 g de poudre sont agités dans 100 ml d'eau, pris 1 à 3 fois par jour120 RUB - 1 sachetPolyphepan

Absorbe et élimine les toxines, soulage la production de gaz0,5 cuillère à café 3-4 fois par jour87 RUB - 200 gNon-shpa

Élimine les spasmes, les coliques intestinales2 comprimés trois fois par jour115 RUB - 24 pièces.

La durée du traitement dépend de l'état du patient. Une amélioration notable se produit le deuxième jour, mais il faut encore 3-5 jours pour une récupération complète..

Ce qu'il faut faire et ne pas faire

Un adulte doit boire au moins 2,5 litres de liquide en 24 heures. Lors d'une exacerbation, il est recommandé de boire fréquemment, par petites portions. Boire trop d'eau à la fois peut provoquer des vomissements. Il est conseillé de consommer ¼ de verre de liquide à température ambiante toutes les 30 minutes. Les boissons froides peuvent provoquer des crampes, aggraver les nausées, les vomissements.

Il est permis de boire les boissons suivantes en cas d'intoxication:

  • eau avec jus de citron et miel;
  • Thé noir;
  • infusion d'églantier;
  • compote de pommes, poires;
  • décoction de menthe, camomille;
  • jus de baies;
  • solution saline à raison de 1 cuillère à café sel, 6 c. sucre et 0,5 c. soude pour 1 litre d'eau.

Il est permis de boire de l'eau ordinaire. Avant utilisation, il doit être bouilli et refroidi. Vous pouvez faire de l'eau à l'aneth. Il soulage bien l'irritation de la muqueuse gastrique. Pour le préparer, vous avez besoin de 1 c. faire bouillir les graines pendant plusieurs minutes dans 1 litre d'eau. Après 15 minutes, le bouillon infusera. Il est refroidi, bu par petites gorgées de 50 ml à la fois.

Vous ne pouvez pas boire uniquement une solution saline, sinon il y aura un excès de sel. Il est consommé à son tour avec d'autres boissons. Lors d'une exacerbation, il est recommandé de s'abstenir de thé et de compote afin de ne pas irriter les organes internes.

Ce dont le corps a besoin après un empoisonnement

Un corps affaibli a besoin d'aide pour restaurer ses réserves. Par conséquent, il est nécessaire d'utiliser:

  1. Vitamine A. Accélère le processus de guérison. On le trouve dans les carottes, les poivrons, la laitue, les œufs, les épinards, les tomates, le veau.
  2. Calcium. Aide à soulager la diarrhée. Contient des coquilles d'œufs, du fromage cottage, du petit-lait.
  3. Acide alpha-lipoïque. Antioxydant puissant. Le brocoli, les épinards et le veau sont la source.

Si vous respectez les règles nutritionnelles en cas d'intoxication alimentaire, commencez le traitement en temps opportun, l'état du patient reviendra facilement à la normale

Que pouvez-vous manger après une intoxication

Contenu de la page:

Chacun de nous a vécu cet état désagréable au moins une fois dans sa vie. Empoisonné... L'estomac n'a pas accepté quelque chose. La nausée. Vomissement. Trouble intestinal. Mieux vaut ne pas se souvenir. Dans de tels moments, il semble que le monde entier soit contre vous. Rien n'est mignon. Je ne veux rien, sauf une chose - récupérer plus vite.

Troubles intestinaux, vomissements, nausées et autres symptômes. Mais ces symptômes vont bientôt disparaître et nous devons surveiller notre alimentation afin de nous remettre sur les rails. Mais analysons d'abord les causes de l'empoisonnement. Lire la suite: Comprimés pour empoisonnement: comment traiter l'intoxication.

L'intoxication alimentaire est un dérangement aigu de l'estomac et des intestins résultant de la consommation d'aliments et de boissons toxiques ou avariés. Soit des microbes pathogènes qui se sont multipliés dans les aliments avariés, soit des toxines ingérées - des poisons naturels de plantes et de champignons non comestibles, d'engrais et de divers produits chimiques pénètrent dans le corps. Cela perturbe le processus normal de digestion et nuit aux organes internes. L'intoxication alimentaire domestique survient non seulement chez les enfants, mais aussi chez les adultes.

Suivez quelques règles simples pour vous aider à éviter les intoxications:

  1. N'utilisez pas d'aliments périmés et avariés.
  2. Lavez soigneusement non seulement les fruits et légumes, mais également d'autres produits - viande, poisson, volaille, œufs.
  3. Faites également attention à l'eau que vous utilisez pour boire, pour préparer la nourriture et la glace, pour laver les aliments, la vaisselle et les mains..
  4. N'oubliez pas de vous laver les mains plus souvent - non seulement après être allé aux toilettes, mais à chaque fois avant de toucher des aliments.
  5. Ne mangez pas de champignons et de plantes inconnus.
  6. Ne mangez pas et ne cueillez pas de champignons sur le bord des routes et à proximité des installations industrielles.
  7. Ne mangez jamais d'articles ménagers dont les couvercles sont gonflés, qui fuient ou rouillés, des bulles d'air ou de la mousse dans les boîtes, une décoloration ou d'autres signes de détérioration..
  8. Ne pas consommer d'aliments d'origine douteuse préparés dans des conditions éloignées des exigences d'hygiène.
  9. Évitez les parties des plantes qui accumulent le plus de produits chimiques - tiges de chou, fanes de poivrons, queues de carottes et de betteraves, pelures de pomme et de concombre, tiges feuillues.

Raisons d'empoisonnement

Il existe de nombreuses raisons d'empoisonnement. Dans tous les cas, vous ne devez pas espérer que tout disparaîtra de lui-même, vous devez consulter un médecin. Surtout si la condition s'aggrave.

  • Les produits périmés peuvent provoquer une intoxication.
  • Aliments mal lavés.
  • Stockage incorrect des aliments.
  • Cuire des aliments sans suivre les règles de traitement appropriées.
  • L'empoisonnement peut provenir de produits achetés sur des marchés spontanés, où personne ne vérifiera les produits.

En cas d'empoisonnement, il est recommandé de se reposer au lit et de boire beaucoup, l'eau aidera à éliminer rapidement les toxines du corps et aidera également à nettoyer l'estomac des aliments de mauvaise qualité.

Au moment de l'empoisonnement, je ne veux pas manger. Eh bien, pas le temps de manger. Mais quand cela devient plus facile, vous pouvez maintenant penser à la nourriture. Mais tu ne devrais pas tout manger.

Aussi, les médecins recommandent de boire des médicaments, au moins pendant quelques jours, qui aident à digérer les aliments (Créon, pancréatine, etc.) Et pour les intestins ils recommandent un probiotique, un très bon probiotique "Simbiter", j'ai pris ce probiotique. Mais, encore une fois, en ce qui concerne les médicaments, je ne veux pas du tout en parler, car les médecins devraient prescrire un traitement..

Que pouvez-vous manger après une intoxication?

Après un empoisonnement, il est recommandé de boire autant d'eau pure que possible; vous pouvez préparer une infusion d'églantier. Vous pouvez également cuisiner du poison à la camomille. Buvez une cuillère à soupe toutes les heures. Si vous avez l'appétit, vous pouvez boire une tasse de thé sucré avec des craquelins.

Le bouillon de poulet, la soupe de sarrasin ou de riz avec des croûtons conviennent très bien. La bouillie de sarrasin ou de riz convient également, seul le riz ne doit pas être friable. Il vaut mieux manger littéralement 1 à 2 cuillères à soupe.

Comment manger le lendemain de l'empoisonnement? Il est préférable de manger des plats en purée, de la soupe en purée, par exemple. Vous pouvez manger de la bouillie de riz ou de sarrasin, de la purée de pommes de terre. La nourriture ne doit pas être trop chaude ou trop froide. Vous devez également boire plus, de l'eau propre, du thé sucré, du bouillon d'églantier, de l'eau minérale ou de l'eau de table feront l'affaire.

Après une intoxication, le lendemain, vous pouvez manger:

  1. Soupes à la purée de légumes.
  2. Viande hachée bouillie sous forme de côtelettes à la vapeur.
  3. Poisson bouilli haché en viande hachée sous forme de côtelettes à la vapeur.
  4. Fromage cottage cuit au four - soufflé, casseroles, puddings.
  5. Porridge sur l'eau (riz, sarrasin).
  6. Craquelins.
  7. Biscuit salé.
  8. Légumes bouillis ou cuits au four.
  9. Eau non gazeuse de table minérale.
  10. Thé vert.
  11. Fruits cuits au four ou bouillis (non acides) - pommes, poires, coings.
  12. Décoction de camomille au miel.
  13. Décoction de rose musquée au miel

Il convient également de noter que la nourriture doit être fractionnée, c'est-à-dire manger plus souvent, mais un peu. Environ 5 à 7 fois par jour. Le régime alimentaire en cas d'empoisonnement aide à restaurer les fonctions de la bile, du pancréas, des intestins.

Nourriture après empoisonnement

Une fois que vous avez réussi à «négocier» avec votre estomac et que la diarrhée a cessé, vous devez peupler votre corps de bactéries bénéfiques. Vous devrez rétablir l'équilibre. Pour ce faire, il suffit parfois, après récupération complète, d'inclure les produits laitiers fermentés dans l'alimentation: kéfir, yaourt, lait cuit fermenté, etc. Et bien sûr, la nourriture après l'empoisonnement doit être complète..

Cependant, cela ne suffit pas toujours. Par conséquent, je recommande d'acheter des probiotiques à la pharmacie. Il y en a maintenant un grand nombre: «Acipol», «Bactistatin», «Bifidumbacterin Forte», «Bifidumbacterin», «Bactisubtil», «Bifatsid», «Biosporin», «Bifilong», «Bifiliz», «Colibacterin», «Linex», «Lactobacterin», «Subalin», «Sporobacterin», «Enterol» et autres. Le mode d'administration, la posologie et la durée du cours d'administration sont indiqués dans les annotations. Il ne reste plus qu'à choisir celui qui vous convient. Pour ce faire, consultez votre médecin ou votre pharmacien, dans les cas extrêmes, lisez attentivement les instructions pour exclure les contre-indications.

En outre, les médecins recommandent souvent de prendre des fonds supplémentaires qui favorisent la croissance de la microflore bénéfique (par exemple, comme Lactulose, Khilak Forte, Normaze).

Et, enfin, afin d'améliorer la digestion, des préparations enzymatiques sont utilisées (par exemple, "Festal", "Mezim Forte", "Panzinorm" et autres). Après une intoxication, il est recommandé de les prendre avec les repas pendant une semaine ou même deux..

L'empoisonnement, bien sûr, est une chose très désagréable, mais si vous regardez de près, cela a aussi ses avantages. Lors de la récupération du corps de la stupeur, il perd des kilos en trop, parfois une quantité importante. Telle est la perte de poids express. Chaque médaille a toujours deux faces. Mais c'est bien sûr de l'humour. Se rétablir! Et ne tombez plus jamais malade! Et assurez-vous de tirer une leçon de cette situation pour l'avenir. Ne le répétez pas à l'avenir. Qu'est ce qui ne s'est pas bien passé? Tu n'as pas aimé le déjeuner au café? Avez-vous mangé la salade avant-hier dans le réfrigérateur? La viande ne semble-t-elle pas bien cuite? La saucisse sentait-elle étrange? Les œufs étaient-ils rassis? Surveillez attentivement ces signaux, ne les ignorez pas..

L'empoisonnement est souvent causé par une imprécision et un non-respect élémentaire des règles d'hygiène. N'oubliez pas de vous laver les mains après être allé aux toilettes et après avoir pris soin de vos animaux. Les règles élémentaires que tout le monde connaît, malheureusement, sont très souvent oubliées par nous.

Si vous touchez de la viande ou des œufs crus avec vos mains, lavez-vous les mains avec du savon et de l'eau. En général, les aliments crus contiennent une énorme quantité de bactéries. Par conséquent, ne mangez pas d'œufs crus, de poisson cru, de viande. Rincez soigneusement les fruits et légumes. Ne soyez pas paresseux, mettez des herbes fraîches dans l'eau courante pendant 30 minutes. Lavez-vous soigneusement les mains chaque fois que vous préparez de la nourriture..

Essayez de faire cuire la viande, le poisson jusqu'à ce qu'il soit complètement bouilli ou frit. Jusqu'à ce que la rougeur disparaisse Refusez les plats "avec du sang". De cette façon, vous vous protégez contre les bactéries potentiellement nocives..

Ne goûtez jamais de nourriture en conserve gonflée et trouble. La santé est bien plus précieuse que l'argent économisé en achetant de nouveaux produits. Regardez attentivement les dates d'expiration des produits. Ne risquez pas en vain vous-même et ne laissez pas les autres empoisonner votre corps - cela vous servira toujours!

Régime alimentaire après empoisonnement et habitudes nutritionnelles

Il est important de boire beaucoup d'eau après une intoxication. Vous pouvez boire autant d'eau que votre corps en a besoin. Le liquide est très nécessaire car le corps est déshydraté. Au début, il est préférable de boire de l'eau minérale sans gaz, puis vous pouvez avoir du thé d'églantier, une compote de fruits secs. Le régime doit être suivi jusqu'à ce que le système digestif se normalise..

Par conséquent, vous devez oublier la nourriture ordinaire et quotidienne. Naturellement, tous les aliments gras et épicés doivent être exclus, pas d'épices, de bonbons, d'assaisonnements, de boissons gazeuses et d'alcool. Votre alimentation ne doit pas contenir d'aliments qui provoquent la fermentation et la putréfaction. La préférence doit être donnée aux aliments cuits à la vapeur ou bouillis. Vous pouvez utiliser des bouillons légers, du porridge (sarrasin, gruau, riz), de la purée de pommes de terre, du thé vert ou de la rose musquée, c'est mieux.

Vous devez manger de manière fractionnée, c'est-à-dire en petites portions et souvent, jusqu'à six fois par jour. Votre nourriture doit être chaude. Une fois votre état amélioré, n'oubliez pas de prendre soin de la microflore, car les micro-organismes bénéfiques sont essentiels. Pour ce faire, vous pouvez boire du kéfirchik, du yaourt, du yaourt, vous pouvez également ajouter des préparations spéciales que votre médecin vous prescrira.

Régime alimentaire après empoisonnement chez les enfants

L'intoxication infantile peut être dangereuse dans ses conséquences, qui peuvent survenir en raison de l'intoxication du corps de l'enfant. Dès que le bébé présente des signes d'empoisonnement, assurez-vous de lui donner les premiers soins. Mais seul un médecin devrait prescrire le diagnostic et le traitement corrects. Le corps d'un enfant peut récupérer un peu plus longtemps qu'un adulte. La nutrition de l'enfant après un empoisonnement doit être prise très au sérieux. Par conséquent, surveillez attentivement votre alimentation..

  1. Très probablement, si votre bébé est empoisonné, au début, il ne voudra pas manger. Pour se débarrasser des toxines le plus rapidement possible, l'enfant doit boire beaucoup. Et tout d'abord, eau purifiée, compotik, mouettes faibles, vous pouvez également décoction de camomille.
  2. Si l'enfant a de l'appétit, laissez-le manger un peu par petites portions, toutes les deux heures.
  3. S'il n'y a pas de vomissements, vous pouvez nourrir le bébé avec de la purée de pommes de terre liquide ou du porridge mince, vous pouvez du riz.
  4. Plus tard, vous pouvez ajouter des soupes de légumes, de la viande bouillie, du bioyogourt à votre alimentation..
  5. En aucun cas vous ne devez donner à votre enfant toutes sortes de bonbons, boissons gazeuses, chocolats, chips.

Pourquoi avez-vous besoin d'un régime après une intoxication

L'empoisonnement est toujours accompagné d'une irritation et d'une inflammation de la muqueuse gastrique. Par conséquent, après la récupération, il faudra un certain temps pour suivre un régime pour restaurer complètement la fonction du tractus gastro-intestinal..

Le temps qu'il faudra pour l'observer dépend du fait que le patient ressentira ou non des sensations désagréables du tractus gastro-intestinal après la guérison. Pour certaines personnes, il suffit de suivre un régime pendant une semaine, tandis que d'autres auront besoin de plusieurs mois de régime et, éventuellement, d'un examen supplémentaire pour restaurer complètement la fonction digestive..

Que manger juste après une intoxication

Les principes de base de la nutrition médicale après une intoxication:

  • il est nécessaire de fournir au corps tous les produits alimentaires nécessaires à une vie normale;
  • le régime doit être doux pour réduire la charge sur les organes digestifs; ceci est réalisé par la sélection des produits autorisés et leur transformation culinaire (les aliments sont cuits dans l'eau ou cuits à la vapeur, donnés sous forme de purée);
  • l'expansion de l'alimentation et la transition vers un régime alimentaire régulier doivent être progressives.

La membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal sera irritée pendant un certain temps après l'empoisonnement, la nourriture doit donc être neutre, non irritante, mais au contraire, enveloppante et apaisante, soulageant l'irritation.

Le régime numéro 1B est le mieux adapté pour cela, qui peut durer 3 à 5 jours après l'empoisonnement. Tous les aliments sont servis sous une forme pâteuse et semi-liquide. Vous pouvez utiliser des produits laitiers fermentés, de la viande bouillie et du poisson sous forme de boulettes de viande, de purée de viande ou de soufflé. Tous les plats sont cuits à la vapeur ou bouillis. Les repas doivent être fréquents et fractionnés, c'est-à-dire que vous devez manger de la nourriture 5 à 6 fois par jour en petites portions.

Si l'état du patient s'améliore, il passe au tableau numéro 1: aliments d'une consistance plus dense sous forme bouillie et écrasée avec restriction des plats contenant beaucoup de fibres. Dans des conditions normales, il y a une transition progressive vers la nourriture normale, mais la nourriture, si possible, devrait être fréquente et fractionnée. Dans un délai d'un à deux mois, les plats frits, gras, épicés, salés, finis, les bonbons et les pâtisseries doivent également être exclus de l'alimentation..

Régime alimentaire pour troubles digestifs persistants après une intoxication

Que pouvez-vous manger après une intoxication si des phénomènes désagréables tels que ballonnements, diarrhées récurrentes et crampes abdominales persistent? Dans ce cas, le régime numéro 4 est le mieux adapté, offrant une économie mécanique et chimique maximale des intestins et une diminution de l'activité des processus de fermentation, accompagnée d'une production accrue de gaz..

Ce régime limite le lait sans levain, les graisses, les glucides, en particulier les aliments riches en fibres (légumes et fruits frais), les aliments épicés, salés et fumés. Le régime exclut également les aliments qui peuvent améliorer l'activité motrice des intestins: confiserie, sucreries, soupes et bortsch riches en gras, bouillons forts de viande, poisson, légumes ou champignons, viandes grasses, poissons gras, conserves et fumées, certaines céréales (millet, gruau de blé), légumineuses, pâtes, légumes, fruits et baies sous forme crue et non en purée, boissons gazeuses, plats froids.

Utilisation recommandée: pâte à tartiner visqueuse, cuite dans l'eau, pain blanc rassis ou croûtons, boulettes de viande cuites à la vapeur ou soufflé de viande ou de poisson maigre, soupes avec viande secondaire, bouillon de poisson, soupes de légumes et de céréales, fromage cottage faible en gras, frotté au tamis, œufs durs, œufs brouillés, thé faible, café, non sucré et compotes de fruits secs ou de pommes fraîches, gelée, purée de pommes crues et cuites au four.

Tous les plats sont bouillis, cuits à la vapeur ou mijotés puis essuyés. La nourriture doit être prise en petites portions, mais souvent, jusqu'à 5 à 6 fois par jour..

Une fois que les symptômes désagréables se sont atténués, le régime alimentaire doit être élargi et un régime moins strict n ° 4B est prescrit. Ce régime est plus varié, le menu est autorisé à inclure des biscuits secs, des pâtisseries à base de pâte sans levain, des produits laitiers, des fruits frais (s'ils sont bien tolérés). Une fois que les symptômes d'irritation du tractus gastro-intestinal se sont complètement calmés, il sera possible de passer à une alimentation normale. Si les symptômes d'irritation gastro-intestinale persistent après trois mois de régime, vous devez consulter un médecin.

Que pouvez-vous manger après une intoxication?

La liste des aliments autorisés après une intoxication est petite, mais il est toujours important de s'y tenir dès les premiers jours. Surveillez votre santé et ne mangez pas si vous n'avez pas encore d'appétit. N'oubliez pas que les portions d'aliments, même sains, doivent rester petites. Ainsi, après un empoisonnement, vous pouvez manger:

  • bouillie de riz dans de l'eau ou de l'eau de riz. Le riz adsorbe parfaitement les substances nocives et son bouillon enveloppe les muqueuses intestinales irritées;
  • bouillie d'avoine et de sarrasin;
  • croûtons de blé;
  • bouillon de poulet;
  • viande maigre bouillie (volaille, lapin);
  • carottes râpées;
  • compote de pommes et purée de banane.

Que boire après une intoxication?

L'empoisonnement déshydrate le corps et perturbe son équilibre minéral, de sorte que le principal moyen de rétablir la santé doit être de boire beaucoup. Boire après une intoxication est souhaitable:

  • rehydron;
  • eau propre;
  • eau minérale plate;
  • décoctions chaudes d'herbes. La rose musquée, le cassis, le millepertuis, la myrtille ont un effet astringent et fixateur;
  • thé faible (de préférence vert). Le thé et le café forts, ainsi que le cacao après une intoxication sont contre-indiqués;
  • gelée couvrant un estomac irrité.

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire chez l'adulte

Les aliments contenant des substances toxiques et des produits de décomposition provoquent une intoxication alimentaire. Quelle que soit la forme sous laquelle la maladie évolue, il est nécessaire de prendre soin de l'alimentation pendant la période de rééducation.

  1. Types d'intoxication alimentaire
  2. Classification des intoxications alimentaires
  3. Recommandations générales et principes de l'alimentation
  4. Produits autorisés et interdits
  5. Menu de la semaine
  6. Lundi
  7. Mardi
  8. Mercredi
  9. Jeudi
  10. Vendredi
  11. samedi
  12. dimanche
  13. Recettes de plats
  14. Poivre farci
  15. Poisson sur coussin végétal
  16. Muffins à la viande
  17. Pendant la grossesse
  18. Quels médicaments peuvent être pris avec un régime
  19. Commentaires

Types d'intoxication alimentaire

L'intoxication alimentaire est de deux types.

  1. L'intoxication microbienne se produit sous l'influence de virus, de bactéries et de parasites qui se développent dans les aliments avariés.
  2. Une intoxication non microbienne survient après avoir mangé des aliments contenant des substances toxiques. Il peut s'agir de viande d'animaux sauvages, de champignons, de fruits exotiques, de plantes. Parmi les autres provocateurs d'intoxication figurent les légumes et les fruits qui ont subi un traitement chimique pendant la période de maturation..

L'intoxication non infectieuse nécessite une hospitalisation immédiate. Ne combattez pas l'intoxication par vous-même, un temps précieux est perdu.

Les maladies associées à une intoxication gastrique sont classées par type d'agent pathogène.

Classification des intoxications alimentaires

Type d'empoisonnementAgent causalListérioseMicroorganismes de la listeria. Un environnement pathogène se forme dans du lait mal pasteurisé, des légumes cultivés sur des sols contaminés, des produits fabriqués en violation de la technologie.Entérite CampylobacterBactéries qui se développent dans la viande abattue, les préparations de viande avariées, les légumes et fruits contaminés, le lait et l'eau.E. coli EEscherichia coli avec une puissante souche O157: H7. Se produit dans les légumes et les préparations de viande produites en violation du processus technologique.CholéraMicro-organismes trouvés dans l'eau, fruits de mer crus.SiguateraToxines d'algues coralliennes qui contaminent les poissons. La ciguatera affecte uniquement les poissons tropicaux.StaphylocoqueBactéries alimentaires qui se développent à température ambiante dans les aliments.Dysenterie (shigellose)Les bactéries qui infectent le côlon. Les déchets humains créent un environnement favorable.SalmonellaBactéries qui infectent l'intestin grêle. L'environnement pathologique est formé en raison de la violation des règles de désinfection.

L'intoxication alimentaire survient avec le syndrome diarrhéique et sans diarrhée. En fonction de l'étiologie de la maladie et de la combinaison des symptômes, un traitement est prescrit.

Recommandations générales et principes de l'alimentation

Le traitement de l'intoxication alimentaire chez les adultes implique le strict respect des restrictions alimentaires. Le régime aide à résoudre les problèmes suivants:

  • restauration de l'équilibre eau-sel;
  • création de conditions douces dans les intestins pour accélérer la guérison de la membrane muqueuse;
  • reconstitution du stock de protéines perdues, de vitamines et d'autres micro-éléments utiles.

Les principes généraux du tableau diététique après une intoxication alimentaire sont un apport hydrique fréquent (toutes les 10 à 20 minutes), une nutrition modérée et l'utilisation d'aliments bien absorbés. Il est important de choisir les bonnes méthodes de traitement thermique..

Le tableau diététique devrait inclure des plats cuits à la vapeur en faisant bouillir et en mijotant pendant une courte période. La cuisson au four convient également, mais sans utiliser de graisse.

En boisson, il est recommandé de privilégier les bouillons, les compotes sur les fruits secs, les tisanes, l'eau au citron. De plus, vous devez utiliser de l'eau purifiée..

Il est interdit de reconstituer l'équilibre hydrique avec de l'eau du robinet. Ceci est particulièrement contre-indiqué après une intoxication alimentaire. L'eau non traitée contient des impuretés et des bactéries nocives qui provoquent une irritation de la muqueuse digestive, une réinfection.

Après une intoxication le premier jour, il est recommandé de boire plus de liquides (au moins 2 l / jour). Boire beaucoup aidera à nettoyer le corps des toxines. Les boissons doivent être chaudes, les portions doivent être modérées afin de ne pas provoquer de vomissements. Vous ne devez pas manger de produits afin de ne pas créer un environnement favorable au processus pathologique.

Le deuxième jour après une intoxication alimentaire, vous pouvez boire du bouillon de légumes, du yogourt faible en gras et de la gelée le matin. Vous pouvez compléter le régime avec un morceau de pain rassis ou des craquelins.

Dès que l'appétit apparaît, le régime est rétabli avec une fréquence de repas 5 à 6 fois par jour. Les portions doivent être petites (200-250 g). L'essentiel est d'éviter de trop manger. Il est difficile pour une personne affamée de se contrôler dans la nourriture, et une forte charge sur l'estomac et les intestins provoque douleur et malaise.

La nourriture diététique de table est servie chaude. Cela contribue à une meilleure digestibilité des produits.

Produits autorisés et interdits

Un régime pour adultes après une intoxication alimentaire est composé d'aliments strictement limités. Étant donné que ce régime est de type thérapeutique, vous ne devez pas l'utiliser pour perdre du poids. La mauvaise composition des nutriments et des vitamines rend le menu déséquilibré.

Pour les repas diététiques, les ingrédients suivants sont autorisés:

  • légumes (bouillis et hachés en purée);
  • fruits (cuits au four);
  • bouillons cuits à partir de viandes maigres;
  • filet de poulet (à la vapeur ou à ébullition);
  • riz, sarrasin, flocons d'avoine, semoule;
  • poisson faible en gras (cuit au four, bouilli, cuit à la vapeur).

Dans le menu, vous pouvez entrer des décoctions à l'aneth, à la rose musquée, à la camomille aux raisins secs. Pour les intoxications alimentaires, les médecins recommandent d'utiliser de l'eau de riz. Il a une propriété astringente, apaise les intestins, soulage l'irritation de la membrane muqueuse.

Le thé et la compote de fruits secs doivent être bu sans sucre. L'environnement doux a un effet négatif sur la membrane muqueuse irritée du système digestif..

Lors de l'élaboration d'un menu, vous devez éviter d'utiliser des produits interdits:

  • sauces, ketchup, assaisonnements, sauces prêtes à l'emploi ou préparées soi-même;
  • produits semi-finis, restauration rapide, conserves, épices;
  • viandes et poissons gras, viandes fumées;
  • cornichons, plats marinés;
  • produits laitiers fermentés;
  • légumes et fruits crus;
  • confiserie, produits de boulangerie;
  • de l'alcool;
  • jus emballés, boissons au gaz.

Des restrictions s'appliquent tout au long de la période dont le corps a besoin pour se remettre complètement d'une intoxication alimentaire. Cela prend généralement 5 à 14 jours.

Menu de la semaine

Il est possible d'éviter les erreurs lors de l'élaboration d'un menu de table diététique après une intoxication en utilisant une version prête à l'emploi du régime conçu pour un adulte.

Lundi

7h00 - 8h30Gruau, croûtons.10h00 - 11h00Décoction de pommes au four, camomille et raisins secs.12h30 - 13h30Bouillon, croûtons, poitrine de poulet avec purée de pommes de terre, tisane.15h00 - 15h30Kissel, biscuits biscuits.17h00 - 18h00Salade de carottes bouillies et bioyogourt, poisson cuit à la vapeur.19h30 - 20h30Bouillon de riz, biscuits biscuits

Mardi

7h00 - 8h30Bouillie de semoule, gelée de riz. 10h00 - 11h00Compote de pommes (pomme au four). 12h30 - 13h30Soupe de nouilles, escalopes cuites à la vapeur, ragoût de légumes, thé, croûtons. 15h00 - 15h30Compote de fruits secs, biscuits biscuits. 17h00 - 18h00Boulettes de poisson, purée de légumes, tisane, pain rassis. 19h30 - 20h30Bouillon de riz.

Mercredi

7h00 - 8h30Bouillie de sarrasin à l'huile végétale, gelée de fruits.
10h00 - 11h00Décoction de rose musquée.
12h30 - 13h30Ukha, purée de pommes de terre, escalope vapeur, croûtons, compote.
15h00 - 15h30Pomme au four.
17h00 - 18h00Poisson au four avec légumes, tisane, pain rassis.
19h30 - 20h30Bouillon d'aneth.

Jeudi

7h00 - 8h30Bouillie de potiron, gelée de riz, biscuits biscuits.
10h00 - 11h00Pomme au four.
12h30 - 13h30Soupe de légumes et ailes de poulet, boulettes de dinde, purée de carottes et courgettes, compote, pain rassis.
15h00 - 15h30Décoction de camomille aux raisins secs.
17h00 - 18h00Casserole de courgettes, poitrine de poulet et blancs d'œufs, tisane, biscuits biscuits.
19h30 - 20h30Bouillon de riz.

Vendredi

7h00 - 8h30Porridge liquide de sarrasin, thé, croûtons.
10h00 - 11h00Fruits secs.
12h30 - 13h30Soupe de veau, ragoût de légumes, galettes de poisson vapeur, pain rassis, compote.
15h00 - 15h30Ragoût de légumes et filet de poulet, salade de tomates, fromage à pâte dure et œufs, compote de fruits secs.
17h00 - 18h00Poivrons farcis au riz et à la viande, tisane, biscuits biscuits.
19h30 - 20h30Kissel aux fruits, biscuits biscuits.

samedi

7h00 - 8h30Gruau, gelée, biscuits biscuits.
10h00 - 11h00Décoction de rose musquée.
12h30 - 13h30Soupe aux boulettes de viande, pommes de terre aux ailes de poulet cuites dans la manche, croûtons, tisane.
15h00 - 15h30Gelée de riz aux raisins secs.
17h00 - 18h00Poisson aux légumes cuits au four, compote de fruits secs, pain rassis.
19h30 - 20h30Bioyogourt.

dimanche

7h00 - 8h30Casserole de dinde aux blancs d'œufs, courgettes, carottes, tisane.
10h00 - 11h00Bioyogourt.
12h30 - 13h30Soupe de nouilles, boulettes de lapin, sarrasin, compote, pain rassis.
15h00 - 15h30Fruits secs.
17h00 - 18h00Poitrine de poulet aux légumes, thé, croûtons.
19h30 - 20h30Gelée de riz.

Recettes de plats

Il existe de nombreuses recettes de régimes après une intoxication alimentaire. Vous pouvez diversifier le menu en adoptant les options suivantes.

Poivre farci

Les poivrons, pelés des graines, doivent être arrosés d'eau bouillante et conservés sous un couvercle fermé pendant 10 minutes. Pendant ce temps, vous devez faire bouillir le riz et le filet de poulet. Dans une poêle dans une petite quantité d'huile végétale, faire mijoter les oignons et les carottes, hachés sur une râpe.

Mélanger le riz salé, les oignons avec les carottes et la viande préalablement coupée en dés dans un bol. Remplissez le poivron avec le mélange, mettez-le dans un plat allant au four, ajoutez un peu d'eau. Laisser le plat à 180 ° pendant 20 minutes. Servir garni d'herbes.

Poisson sur coussin végétal

Hachez les carottes et les oignons, laissez mijoter dans une poêle dans un peu d'huile végétale. Déposer la moitié des légumes sur une plaque à pâtisserie. Placez-y du poisson salé, puis à nouveau des légumes. Vous pouvez compléter la composition avec des quartiers de citron. Envoyez le plat cuit au four pendant 25 à 30 minutes. Température - 180 °.

Muffins à la viande

Ajouter l'oignon et les carottes, pré-hachés dans un mélangeur, à la dinde hachée. Saler un peu, incorporer 1 œuf, ajouter un peu de lait (pour 200 g de viande hachée, 60-70 ml de lait). Si la masse s'avère liquide, vous pouvez la compacter avec de la farine (pas plus de 1 c. L.). Remplissez les moules à muffins de viande hachée et mettez au four pendant 20 minutes. Température - 190 °.

Pendant la grossesse

Le développement du fœtus et la santé de l'enfant dépendent du régime alimentaire de la femme enceinte. Les restrictions ne doivent pas être trop strictes. Par exemple, le premier jour après l'empoisonnement, le refus de manger est autorisé..

En plus de l'eau et du thé, vous pouvez boire du bouillon de poulet (non gras). Après avoir amélioré la condition, vous devez restaurer l'apport alimentaire fractionné fourni par le régime. Les portions doivent être petites, mais il est recommandé d'augmenter la fréquence à 7 à 8 fois par jour. Entre les deux, il est permis de manger des craquelins ou des biscuits biscuits.

Les tisanes ne peuvent être consommées qu'après accord sur la composition de la collection avec le médecin traitant. Certaines plantes provoquent des saignements, alors ne vous soignez pas.

Le menu d'une femme enceinte ne comprend pas tous les aliments interdits, dont la consommation est limitée pour tous les patients souffrant d'intoxication alimentaire. Les légumes et les fruits doivent être traités thermiquement. Crus, ils causent de la lourdeur dans l'estomac et sont mal absorbés..

Les femmes enceintes aiment souvent différentes sucreries. Les friandises selon les règles diététiques sont exclues du régime.

Quels médicaments peuvent être pris avec un régime

Le régime alimentaire est le principal objectif du traitement des intoxications alimentaires. Mais dans certains cas, en plus d'un régime maigre, des agents pharmacologiques sont prescrits aux patients adultes. Ils contiennent du glucose et des sels minéraux.

Leur tâche est de retenir le liquide dans le corps, ce qui empêche la déshydratation. Parmi les médicaments efficaces: Oralit, Regidron, Trihydrosol.

Lors du choix d'un médicament, vous devez prendre en compte la nature de l'intoxication: intoxication alimentaire avec syndrome de la diarrhée ou sans diarrhée, s'il y a des nausées et des vomissements.

Le régime est également complété par des agents qui restaurent la microflore dans l'intestin. Ils sont pris après l'arrêt des vomissements. Il est recommandé d'utiliser les médicaments suivants: Mezim, Linex, Hilak forte.

Lorsque la température augmente, vous devez boire un médicament antipyrétique. En cas d'intoxication alimentaire, nommer: Ibuprofène, Paracétamol.

Une intoxication sévère est traitée avec des antibiotiques. Le médicament est sélectionné individuellement.

Commentaires

Vladimir Alexandrovich, 54 ans
Je suis cueilleur de champignons avec de l'expérience. Mais récemment, mon instinct m'a laissé tomber et j'ai été empoisonné par les champignons. J'ai passé plusieurs jours à l'hôpital sous intraveineuse. Et après 2 semaines, il a suivi un régime spécial. En plus d'elle, il a pris, sur l'insistance des médecins, Regidron, Hilak forte et un complexe vitaminique. Il a fallu un peu plus d'un mois pour récupérer.

Natalya Lvovna, 45 ans
J'ai pris le mauvais médicament pour un mal de tête par erreur. Dans le contexte d'un surdosage 20 minutes après la prise du médicament, des nausées et des vomissements sont apparus. Un peu plus tard, l'estomac lui faisait mal. Ce n'est que plus tard que j'ai remarqué que j'avais pris le mauvais médicament. J'ai appelé une ambulance. L'hôpital a fait un lavage gastrique et a recommandé de boire beaucoup de liquides. De vomissements, ils ont injecté Cerucal, puis ils ont donné le sorbant à boire. Un traitement complémentaire a eu lieu à domicile: j'ai suivi un régime strict.