Image

Cuisine nationale brésilienne

Le carnaval de Rio de Janeiro, la Coupe du monde, la faune de l'Amazonie, la production de café d'élite de haute qualité, des plages animées et un climat chaud ne sont pas tout ce qui fait la renommée du Brésil. Ce pays d'Amérique du Sud ravira également les touristes avec sa cuisine exotique, qui ravira à coup sûr tout gourmet. Pensez à la nourriture et aux boissons traditionnelles à essayer lorsque vous visitez le Brésil.

Caractéristiques de la cuisine latino-américaine

Les recettes traditionnelles sont une combinaison des préférences culinaires de différents peuples - Indiens portugais, aborigènes, africains et sud-américains. Chaque région du pays se distingue par certains plats qui ne sont caractéristiques que pour une région particulière.

Les Brésiliens tempéramentaux ajoutent beaucoup d'épices et d'assaisonnements aux plats cuisinés. Les plus populaires sont le piment, le poivre, la coriandre et l'oignon. Les Brésiliens utilisent également souvent une variété de sauces piquantes..

Dans la cuisine brésilienne, le plus couramment utilisé:

  • viande (canard, porc, poulet, bœuf, poulet);
  • fruits de mer (écrevisses, crevettes, poissons, crabes et crustacés);
  • les légumineuses;
  • céréales (maïs et riz);
  • légumes (citrouille, différents types de choux et tomates);
  • fruits (mangue, papaye, goyave, orange, ananas, banane).

Plats de viande

Le plat le plus populaire vénéré dans tous les coins du Brésil est Feijoada ou Feijoada. La recette classique de ce ragoût copieux utilise des cuisses de porc et des parures de viande. Selon la cuisine traditionnelle, les haricots sont pré-trempés et la viande est en conserve, il faut donc presque une journée pour préparer le plat. La Feijoada est maintenant préparée avec différents types de viande et de saucisses, de haricots noirs ou de haricots, assaisonnés de sauce au poivre. Servir le ragoût avec des tranches d'orange, du riz, du chou ou des pains de farine de manioc, le soi-disant farofa.

La cuisine brésilienne est également célèbre pour ces plats de viande:

  • Lombo de porco - filet de porc frit à l'huile d'olive.
  • Shurasko - tranches de variétés élites de bœuf, grillées et servies dans une sauce tomate épicée.
  • Cuisses de poulet.
  • Sarapatel - un plat de viande et d'abats (foie, cœur, saucisses et saucisses).

Pour les touristes, les chefs de restaurant, en plus de la cuisine nationale, préparent également des recettes exotiques, par exemple de la viande de tortue ou d'alligator.

Fruit de mer

Les fruits de mer sont souvent utilisés dans la préparation de divers plats. Les plus populaires sont:

  • Itapoa - pudding aux écrevisses et chair de crabe, œufs et lait.
  • Takaka no tucupi - recette à base de crevettes séchées, farine de manioc, sauce et herbe géante, qui a un goût astringent.
  • Frigideira est un plat servi dans un pot en argile. Les principaux ingrédients sont des crustacés dans une pâte au lait de coco et du poisson frit de différentes variétés.
  • Watapa est un ragoût dont l'ingrédient de base est la chair de crevettes séchées et les tranches de poisson. Oignons, ail, piment, tomates sont frits dans de l'huile de palme avec l'ajout de jus de citron vert, de fruits de mer et d'huile de noix.
  • Mokeka - Soupe de poisson brésilienne au lait de coco aux légumes.
  • Takaka - soupe épicée à l'ail et crevettes sèches.
  • Karuru - crevettes salées avec légumes et caviar, servies dans une sauce épicée. Le point culminant du plat est la plante kiabu.

Dessert

Les amateurs de sucreries trouveront également des recettes intéressantes pour eux-mêmes. Une délicatesse populaire au Brésil est le quindim, à base de noix de coco, d'œufs et de sucre. Après la cuisson, le gâteau est enduit de crème.

Les brigadeirus sont des bonbons latino-américains similaires aux truffes au chocolat. Les boules appétissantes sont fabriquées à partir de lait concentré et de poudre de cacao. Divers copeaux culinaires sont utilisés pour la décoration..

D'autres chocolats célèbres au Brésil sont les noix de cajou, les noix de cajou, les noix de cajou, le Bombom de nez aux noix et le Suspiro au blanc d'oeuf..

Des collations

Diverses friandises frites sont traditionnellement servies avec de la bière froide. Ça peut être:

  • pastis feuilletés croustillants garnis de boeuf haché et de fromage;
  • bâtonnets de racine de manioc;
  • biscuits bolinhos à la morue salée;
  • tartes moelleuses à la coxinha, faites avec des pommes de terre écrasées et du poulet haché. Décorez les collations avec des craquelins, ce qui leur donne une teinte dorée.

Breuvages

Dans le segment sans alcool, le café occupe une place d'honneur particulière. Au Brésil, ils en boivent beaucoup et souvent. La préférence est donnée à la boisson sucrée, Caffecino (espresso), servie dans de petites tasses de demitasses. Dans les climats chauds, vous pouvez également étancher votre soif avec une variété de cocktails et de jus de fruits.

Les boissons plus fortes sont représentées par la vodka à base de jus de canne à sucre - Kashasa. Divers cocktails en sont également préparés, par exemple la Caipirinha au citron. Vénéré au Brésil, rhum, bière et différents types de vins.

Les particularités des traditions culinaires brésiliennes s'expliquent par la proximité des rivières et des mers, le climat chaud, qui favorise la croissance de fruits exotiques - cherimoya, baies d'assai, mangues, guarana, etc. Les herbes et épices locales rendent la cuisine latino-américaine unique et inimitable.

Cuisine brésilienne: description, plats traditionnels, conseils de voyage

À travers les plats nationaux de tel ou tel pays, dans une certaine mesure, on peut apprendre la culture du peuple. En parlant du Brésil, un carnaval coloré et enflammé et des danseurs chauds apparaissent immédiatement. La cuisine brésilienne est tout aussi brillante, aromatique, juteuse..

Caractéristiques et histoire

L'éclectisme culinaire est un terme utilisé pour décrire le goût développé des Brésiliens. Le Portugal, l'Afrique, la France et les Indiens ont influencé la nature de la cuisine brésilienne plus que la culture de la vie.

Dans toute l'Amérique du Sud, c'est le Brésil qui est à la pointe de la sophistication et de l'unicité culinaires. Cependant, il est difficile d'exprimer en termes généraux l'ensemble de la gastronomie brésilienne, car chacune des 26 régions du pays a ses propres plats nationaux..

Surtout dans le menu de chaque viande brésilienne prévaut. Ce sont le porc, le bœuf, le canard, le poulet, le poulet. Les fruits de mer ne sont pas des convives moins fréquents sur les tables des résidents. Les légumes et fruits exotiques de la forêt amazonienne trouvent également leur place dans la cuisine brésilienne. Et tout cela est généreusement assaisonné d'épices. Les combinaisons de salé et de sucré sont utilisées avec audace dans la cuisine. Surtout les Brésiliens aiment servir une variété de sauces et de vinaigrettes avec les plats principaux..

Le manioc (manioc) est également l'un des principaux produits de tout le Brésil. Cette plante elle-même est très toxique lorsqu'elle est crue, mais les habitants ont appris à la cuisiner en neutralisant la toxicité du manioc. Ils la sèchent, la lavent, la font bouillir et ne l'utilisent ensuite qu'en cuisine. Vous pouvez en faire de la farine et faire des pâtisseries.

Cependant, quelle que soit la diversité et l'unicité de la cuisine de telle ou telle partie du pays, il existe toujours un plat national brésilien commun: la feijoada.

Brésilien feijoada

Il semblerait qu'un repas simple soit des haricots avec de la viande. Mais comme c'est divinement délicieux. Vinicius de Morais, un poète brésilien, a fait l'éloge de Feijoada dans son Feijoada selon ma recette. Ce plat est également mentionné à plusieurs reprises par Jorge Amado, un écrivain et journaliste brésilien..

De plus, ce plat a une histoire très inhabituelle. Et jusqu'à trois variantes d'origine.

La première version raconte que le plat national du Brésil a été inventé par des esclaves noirs. C'était comme s'ils ramassaient les restes de viande jetés par les propriétaires et les mélangeaient avec des haricots noirs, et c'est ainsi que la feijoada s'est avérée. Cependant, les historiens sont intervenus et ont réfuté cette version, citant plusieurs faits du passé. Il s'avère que les mêmes morceaux de viande, à partir desquels les esclaves auraient cuisiné le plat, étaient très appréciés à l'époque et ne pouvaient donc pas se jeter. Donc, très probablement, si les esclaves cuisinaient de cette manière, cela était fait pour les propriétaires des plantations eux-mêmes..

La deuxième option vient de l'étude des mots et de la vie brésilienne de l'historienne Camara Cascudu. Il soutient que les haricots communs avec de la viande ne sont pas de la feijoada, mais de la nourriture pour les pauvres. De plus, les traditions autochtones ne permettaient pas de mélanger la viande avec des haricots ou des légumes. L'historien estime que la recette a été introduite par les Européens, car un plat très similaire est préparé en Espagne, en France, en Italie et au Portugal. Autrement dit, c'est là qu'ils ont mangé de la viande avec des légumes et des céréales. Et déjà l'option avec les haricots a été inventée ici au Brésil.

La troisième option explique l'émergence de la feijoada comme plat principal de l'un des restaurants pour la classe supérieure. Ceci est documenté par une annonce dans l'un des journaux locaux en 1849, qui déclare que ce magnifique plat sera servi tous les jeudis et mardis. Et il a été inventé par un chef local.

La recette de ce plat présente quelques différences et dépend de la région et des légumineuses qui y sont inhérentes. Quelque part, ils utilisent des haricots rouges, quelque part noirs ou blancs. Les plats d'accompagnement et les assaisonnements servis avec ce plat diffèrent également. Mais la feijoada est définitivement considérée comme la couronne de la cuisine brésilienne..

Selon la recette la plus populaire, la feijoada est fabriquée à partir de haricots noirs, de porc fumé et d'autres types de produits carnés. Et à table, il est servi avec des oranges, du riz, du chou ou de la farine de manioc et des assaisonnements.

Plats de viande

Les Brésiliens adorent un bœuf à la broche appelé shurasco. En plus du bœuf, du poulet, de la dinde, de l'agneau ou du porc sont enfilés sur des tiges, comme notre kebab.

De nombreux plats délicieux sont également préparés à partir de viande:

  1. "Sarapeteu" - foie de porc mariné ou coeur frit avec oignons, tomates et poivrons.
  2. "Lombo de Porco" - un filet de porc frit à l'huile d'olive ou de palme.
  3. "Jacare" est un plat de crocodile brésilien très populaire, dont les morceaux sont cuits ou frits.
  4. "Pato no tukupi" - les morceaux de canard les plus tendres cuits dans une sauce très épicée avec l'ajout de diverses herbes.
  5. "Carne de Sol" - viande salée séchée au chaud soleil brésilien.
  6. Embalaya est un ragoût à base de poulet, d'oignon, de jambon, de poivre et d'épices.
  7. "Akonao" - porc bouilli et poulet avec riz et pommes de terre.
  8. "Coquinho" - petites galettes de pommes de terre allongées farcies au poulet ou au porc.

Fruits de mer au menu

Non seulement la viande est un produit populaire au Brésil. Grâce à l'océan Atlantique, qui lave les parties nord et est du pays, la nourriture nationale du Brésil se compose de divers fruits de mer.

  1. "Itapoa" est un délicieux pudding de crabe qui a une histoire amusante. Ils disent qu'une fois, alors que le roi mangeait ce pudding, un ambassadeur est venu le voir, qui était censé annoncer l'indépendance du pays, mais le roi ne l'a pas accepté et a perdu le trône. C'est là que le dicton dit: "Personne ne devrait interférer en mangeant de l'itapoa".
  2. "Watapu" - poissons et crustacés. Ils sont bouillis dans du lait de coco et servis avec du riz..
  3. "Kururu" - crevettes très salées dans une sauce épicée.
  4. "Takako" - soupe en purée à l'ail et crevettes sèches.
  5. "Bacallau" est de la morue séchée salée.
  6. "Batata" - soupe de poisson aux crevettes, lait de coco et autres ingrédients.

Desserts et bonbons

Les desserts, comme la cuisine nationale du Brésil lui-même, sont ensoleillés, aromatiques, riches en goût, délicieux et très, très sucrés. Si quelqu'un n'aime pas le goût sucré, vous devez faire attention à la crème glacée. Et c'est tout simplement génial ici. L'assortiment de glaces est énorme. C'est du maïs, de la menthe, du raisin, de la noix de coco et de nombreuses autres variétés..

  1. "Brigadeiro" - petites boules de lait concentré, beurre, chocolat et caramel, roulées dans des granules de chocolat.
  2. "Pasoka" est du sucre râpé et des arachides pressées.
  3. "Kindin" - un dessert aux œufs et à la noix de coco.
  4. Le dessert aux fruits de la passion est une mousse de crème, de fruits de la passion et de lait concentré.
  5. "Bolo de fuba" - tarte au maïs à la crème.
  6. "Pastel de Nata" - gâteau aux œufs.
  7. "Causinho" - bonbons à base d'arachides et de lait concentré.

Il existe également de nombreux fruits servis au Brésil. Mais un très inhabituel est le cherimoya. Extérieurement, il ressemble à des cônes d'épinette verte. Et le goût est un mélange entier de fraises, de banane, d'ananas, de papaye, de mangue et de crème.

La gelée de fruits, les jus et les gelées sont fabriqués à partir du fruit du raisin.

Pays du café

Le café au Brésil est tout un monde. Après tout, ce pays en particulier est le principal fournisseur de café sur toute la planète. Pour un Brésilien, une tasse de café, ce n'est pas seulement cinq minutes de détente, c'est un rituel, une tradition locale et beaucoup d'énergie.

Le grand nombre de plantations apporte plus de la moitié des revenus du pays. Et cela a fait de l'industrie du café la principale industrie au Brésil.

Chaque résident boit au moins 10 tasses de café par jour. Pour être honnête, il vaut la peine de dire qu'ils le cuisinent parfaitement, en ajoutant parfois de la cannelle ou du lait.

Le café pour les Brésiliens est un océan chaud, un soleil brûlant et un carnaval coloré en une seule gorgée d'une boisson magique.

Boissons alcoolisées

Les Brésiliens sont fous de bière. Il y a beaucoup de lui ici, ainsi que des publicités à son sujet..

La boisson alcoolisée la plus populaire est la cachasa. Il est fabriqué à partir de canne à sucre. Sur sa base, une autre boisson est préparée - caipirinho. En plus de la kasha, du citron, de la glace et du sucre y sont ajoutés. On peut dire que la caipirinha est la deuxième plus populaire de la cuisine brésilienne après la feijoada.

Les fruits de guarana sont également populaires, ils sont utilisés pour faire une boisson, qui est ensuite utilisée pour des cocktails alcoolisés..

Parmi les alcools plus faibles, les Brésiliens choisissent les vins de Shandon et Castel Chatelet.

Cuisine géographique

Il a été mentionné précédemment que dans différentes parties du pays et cuisiner de différentes manières.

Par exemple, dans les régions du nord, les résidents préfèrent la viande de tortue. Le ragoût est fait à partir de celui-ci, cuit avec des épices et est en général très souvent cuit, presque quotidiennement. La viande de canard est également dans la vie quotidienne, qui est abondamment parfumée aux herbes. Le munguzu et les bananes vertes sont également préparés dans le nord..

Le nord-est du pays donne son amour aux viandes salées appelées Carne de Sol et aux langoustes. Ils aiment aussi frigideira.

L'ouest est célèbre pour ce jacare d'alligator, et le sud-est est composé de sardines frites et de couscous, qui est fabriqué à partir de farine de maïs. Mais dans tout le Brésil, le manioc, les fruits et légumes sont consommés en grande quantité. De plus, il n'y a pas une seule partie du pays où le riz ne serait pas consommé quotidiennement..

Ce qui n'est pas au Brésil

Beaucoup de nos compatriotes qui ont visité le Brésil ou qui y vivent maintenant constatent que malgré la délicieuse cuisine nationale du Brésil, ils manquent de produits russes..

Par exemple, ici, vous ne trouverez ni sarrasin ni blé. Il y a aussi beaucoup de tension avec les produits laitiers fermentés. Il n'y a pas de kéfir, pas de lait cuit fermenté, pas de crème sure avec du fromage cottage.

Les amateurs de plats à base de champignons devront également renoncer à leur dépendance aux champignons, aux chanterelles et aux champignons au beurre. Sauf en conserve, il n'y en a pas d'autres ici.

D'ailleurs, le thé n'est pas non plus très populaire ici, car le Brésil est un pays caféier..

Astuces de voyage

Afin de ne pas passer toutes les vacances à l'hôpital, il est conseillé aux clients du pays de ne pas essayer des produits inconnus, car ils peuvent être empoisonnés. Cela est particulièrement vrai pour le manioc. Il est préférable de demander au guide ou de demander aux habitants ce que représentent ces ou ces plats de la cuisine brésilienne.

Vous devez également être très prudent lorsque vous choisissez des plats locaux dans les restaurants ou les cafés. Les Brésiliens sont des gens chauds et ils cuisinent la même nourriture. En règle générale, tous leurs plats sont très épicés et piquants, avec une grande variété d'épices..

Cuisine nationale brésilienne

Cuisine nationale brésilienne

La cuisine traditionnelle brésilienne est étroitement liée à la variété de fruits de ce pays. De nombreux plats brésiliens sont étroitement liés à son passé colonial. Il ne reste pas grand-chose des traditions des peuples indigènes indiens, cependant, leurs plats sont également assez célèbres. Dans tout le pays, vous trouverez un riche mélange de traditions amérindiennes, portugaises, africaines et même françaises. Nous avons compilé pour vous une petite liste de plats nationaux brésiliens qu'il est logique d'essayer.

Cuisine brésilienne traditionnelle

Le pato no tucupi est un plat typique de la région amazonienne. Il se compose de morceaux de canard cuits dans une sauce épaisse avec l'ajout d'herbes. C'est un plat très cuit, donc si vous avez des problèmes digestifs, vous ne devriez pas l'essayer..

Le churasco est un plat célèbre dans la région du Rio Grande do Sul. Ce sont des morceaux de bœuf enfilés sur une tige de métal. Ils sont frits sur des charbons en plein air. A consommé avec une sauce aux tomates, oignons, poivrons, vinaigre, huile d'olive et sel. Les bergers de l'intérieur du pays préparent un taureau entier pour.

Feijoada est un plat brésilien populaire à Rio de Janeiro. Il est préparé à partir de haricots noirs, de viande séchée, de saucisse fumée, de porc, d'ail, de poivre et de laurier. Ce plat est servi dans un bol profond avec de la farine de manioc ou du riz blanc.

Le riz aux haricots est un plat extrêmement simple et copieux. Utilisé dans les restaurants comme plat d'accompagnement, particulièrement apprécié avec diverses sauces chaudes.

Farofa - farine de manioc frite. Il n'y avait pas de temps pour un plat pour les pauvres, aujourd'hui farof n'est pas considéré comme tel. Ce plat copieux se retrouve dans de nombreux établissements, où il est servi en accompagnement ou même en plat principal..

Takako - soupe jaune épaisse avec des crevettes sèches et de l'ail. Ce premier plat épicé est populaire sur la côte, il ne s'est pas beaucoup répandu dans les terres. Une autre recette épicée qui peut ne pas fonctionner pour tout le monde.

Watapi - un plat de crustacés qui sont coupés ou broyés avec des morceaux de poisson, bouillis dans de l'huile de dende avec l'ajout de jus de noix de coco et de morceaux de pain.

Sarapeteu - foie ou cœur de porc avec du sang animal frais, auquel sont ajoutés des tomates, des poivrons et des oignons.

Karuru - crevettes salées avec une sauce piquante à base de poivron rouge et de kiabu végétal brésilien. Ce plat est le plus populaire sur la côte, comme les autres produits d'origine marine..

Le jacare est une viande d'alligator populaire dans le nord du pays. Cet exotique est frit ou cuit, et beaucoup de ceux qui l'ont essayé trouvent que le jacare est un plat moelleux et aromatique..

Le cherimoya est un fruit qui a le goût d'un mélange de plusieurs fruits et baies: ananas, fraise, papaye, banane, mangue et crème. C'est une plante subtropicale ou tempérée douce et est très populaire au Brésil. La crème glacée Cherimoya peut être trouvée dans de nombreux restaurants.

Jaboticaba est un arbre à feuilles persistantes dont les fruits poussent directement sur le tronc. Ils font des jus, de la marmelade, des gelées et même du vin..

Les boissons brésiliennes sont variées

Thé maté. Il se boit ici partout, et il est plus que populaire, comme, en général, et dans toute l'Amérique du Sud..

Kashasa - une boisson alcoolisée comme la vodka à base d'alcool de canne à sucre transformée.

Caipirinha est un cocktail de cachasa avec du jus de citron, du sucre et de la glace. Servi un peu partout et est considéré comme presque le symbole national du pays.

Le guarana est une boisson gazeuse à base de fruits de guarana, le plus souvent sans alcool, ou qui fait partie des cocktails alcoolisés.

Café - il existe de nombreuses variétés de café brésilien. Pas étonnant que ce pays soit considéré comme l'un des meilleurs fournisseurs de cette noble boisson..

masterok

Trowel.zhzh.rf

Envie de tout savoir

La gastronomie brésilienne a été influencée par les traditions africaines, portugaises, indiennes et représente un «puzzle» des cuisines régionales. Il convient de noter que les plats d'une région brésilienne sont souvent très différents d'une autre et ont une situation géographique spécifique. La nourriture la plus vénérée et la plus appréciée de toute la nation est la feijoada - des haricots avec différents types de viande, de farine de manioc et d'épices. Le goût unique du plat a été salué par le poète Vinicius de Morais, qui a vécu de 1913 à 1980..

Les produits les plus typiques de la cuisine brésilienne sont les haricots, le riz, les fruits de mer, le poisson, toutes sortes de viande, le lait de coco, les fruits. Les Brésiliens ne peuvent pas imaginer leur existence sans café.

Jetons un coup d'œil à quelques exemples de cette cuisine...

Feijoada est un plat pour tous les plats brésiliens. Le plat est une combinaison de haricots avec diverses viandes, farine de manioc et épices. Le riz et les oranges sont servis en accompagnement. (Fotos GOVBA)

La cuisine du Brésil, le plus grand pays d'Amérique du Sud, est une riche mosaïque de cuisines régionales, chacune étant remarquablement différente des cuisines des régions voisines. Par exemple, les gauchos habitués à la viande grillée ont peu entendu parler du canard à la sauce de manioc, qui est apprécié en Amazonie. La cuisine d'une région a souvent l'air exotique, inhabituelle pour les habitants d'une autre..

Lorsque les premiers colonialistes - les Portugais - sont arrivés au Brésil, ils ont bien sûr apporté leurs propres traditions culinaires, qui ont pris racine dans la culture des aborigènes brésiliens - les Indiens d'Amérique du Sud. Bientôt, les colonialistes ont amené des esclaves africains. Et les traditions culinaires africaines font également partie intégrante de la cuisine brésilienne. C'est le trio de cuisines indienne, portugaise et africaine qui constitue le cœur de la cuisine dite brésilienne. Mais en même temps, un portrait général de la cuisine brésilienne, qui pourrait être appliqué à n'importe quelle région de ce pays, est presque impossible à dessiner. Pour comprendre l'essence de la cuisine brésilienne, vous devez connaître plus en détail chacune de ses régions, l'État, dont il y en a vingt-six au Brésil, en plus de la zone métropolitaine..

Mokueka est un bouillon de fruits de mer additionné de lait de coco. (Brenda Benoît)

La cuisine de chaque région a ses propres caractéristiques, qui ont été façonnées par l'histoire et la situation géographique. Chaque région propose des plats typiques qui sont préparés quotidiennement et des plats dédiés aux jours spéciaux, aux événements et aux vacances.


Par exemple, les plats suivants sont populaires dans le nord du Brésil: tacaca no tucupi - un mélange de pâtes et de farine de manioc avec une sauce, des crevettes séchées et du jumbo, une plante ressemblant à du cresson qui noue la langue; munguza (munguzа) - grains de maïs avec de petits morceaux de noix de coco; bananes vertes, râpées et frites dans du lait; guisado de tartaruga - tortue cuite; pato no tucupi - morceaux de canard cuits dans une sauce épaisse de manioc avec l'ajout d'herbes qui brûlent l'estomac quelques heures après avoir mangé; ainsi que des poissons d'eau douce, des crabes, frits et cuits en sauce.

Les watapi sont des crustacés en purée avec des morceaux de poisson et du jus de noix de coco. Le riz est servi comme plat d'accompagnement. (Elingunnur)

Dans le nord-est, d'autres plats sont connus: la carne de sol - viande salée et séchée au soleil qui dure longtemps; homard au lait de coco; poisson cuit avec de la noix de coco et du lait de coco; crevettes fraîches cuites aux herbes - coriandre, oignon, poivre, ainsi que citron, lait de coco et huile de palme; хinxim de galinha - un plat aux racines africaines, qui se compose de poulet cuit dans une sauce aux arachides, de noix de cajou, de crevettes séchées, de gingembre; frigideira (frigideira) - un plat de poisson frit et de crustacés dans une pâte d'œufs et de lait de coco, cuit dans un pot en terre.

Dans l'ouest du Brésil, ils préparent le lombo de porco - un filet de porc frit; jakare (Jacare) - plats d'alligators, pan de gueyjo (pao de queijo) - pain frais avec du manioc et du fromage. Dans le sud-est, ils mangent semoule de maïs et couscous aux crevettes séchées, morue séchée, sardines frites.

Tartes au poulet. (Comida di Buteco Goiânia)

Mais néanmoins, on peut citer un plat, le plus caractéristique de tout le Brésil - la feijoada, dont le goût étonnant a même été chanté par le poète brésilien Vinicius de Morais. Ce plat est à base de haricots, de divers types de viande, d'épices, de farine de manioc, servi avec du chou, des tranches d'orange, de la sauce au poivre et, si désiré, du riz. Feijoada a sa propre histoire. Il y a environ 300 ans, il a été inventé par des esclaves qui mélangeaient les restes de porc de la table des propriétaires avec les haricots noirs qui servaient à nourrir les animaux. En fait, ce plat a des racines africaines, mais les Portugais y ont apporté des saucisses et des saucisses, et les Indiens ont ajouté du farofu (un mélange de farine de manioc avec du beurre). Indépendamment de l'origine et de l'évolution du plat, la feijoada est appréciée par tous les Brésiliens et est préparée différemment dans chaque région, avec différents types de légumineuses, en adaptant les aliments disponibles dans une région particulière. Par conséquent, il n'est pas surprenant que le même plat ait de nombreuses options de cuisson. Et une autre caractéristique: traditionnellement, la feijoada est servie avec la boisson nationale caipirinha, qui comprend de la cachaсa - vodka de canne à sucre, citron et sucre.

Autres plats nationaux du Brésil: churrasco - morceaux de bœuf enfilés sur une tige de métal, qui sont frits en plein air; mangez ce plat avec une sauce aux tomates, oignons, poivrons, vinaigre, huile d'olive et sel. Sarapaten - le foie ou le cœur d'un porc - est cuit avec du sang animal frais, puis des tomates, des poivrons et des oignons sont ajoutés et bouillis ensemble. Vatapa (vatapa) - des morceaux de poisson sont coupés ou broyés avec des crustacés, bouillis dans de l'huile de dende avec l'ajout de jus de noix de coco et de morceaux de pain. Servi avec du riz blanc. Moqueca est un bouillon de fruits de mer parfumé à l'huile de dendé et au lait de coco. Karuru (caruru) - crevettes salées au caviar, oignons, piments forts et kiabu végétal brésilien.

Les aliments courants dans la cuisine brésilienne sont les haricots noirs, le riz, le lait de coco, le dendé (huile de palme), le manioc (manioc), le poulet, le bœuf, le porc, les saucisses, les crevettes, les fruits de mer, le bacalao (morue salée), le farofa (un mélange de farine et de beurre), pâtes, fromage, gombo, citrouille, tomates.

Bacallau est de la morue séchée. Le produit est ajouté à de nombreux plats. (Jo Schmaltz)

Quant au menu quotidien brésilien typique, au petit-déjeuner, ils boivent généralement du café avec de la crème, du fromage frais (queijo minas), du pain, du beurre et des fruits - papayes, oranges et autres. Pendant le déjeuner, qui est assez tardif, la soupe apparaît sur la table, elle est toujours servie en premier, elle précède le menu principal et est servie séparément. Les Brésiliens sont particulièrement friands de la soupe aux haricots et du bouillon de poulet avec du riz, qui, selon les Brésiliens, est une panacée pour toutes les maladies, il est recommandé aux enfants, aux personnes âgées et surtout aux mères allaitantes. Après la soupe, c'est l'heure des plats principaux, qui mettent tout sur la table d'un coup, sauf le dessert - salades, collations, plats chauds. Presque toujours sur la table brésilienne, vous pouvez voir du riz simple, des haricots noirs ou des haricots rouges dans une sauce épaisse, de la viande, de la volaille ou du poisson, une salade de légumes et une tarte. Saucisses, saucisses à la farine de manioc ou farofu, chili mariné ou sauce chili sont servies en accompagnement. Pour le dessert, des bonbons, du fromage, des fruits sont servis.

Casserole Bakalau. (Phill MV)

Quant aux bonbons et tartes, pendant la période de l'esclavage, ils n'étaient préparés que dans les foyers et les couvents riches. Ce sont les religieuses portugaises qui ont été les fondatrices de l'art de la confiserie au Brésil, elles ont enseigné cet art à des jeunes femmes issues de familles aisées. Aujourd'hui, l'art de faire des bonbons est une occupation qui prend du temps, de sorte que les bonbons gracieux des siècles passés sont presque oubliés et remplacés par des bonbons plus simples et plus abordables, fabriqués principalement avec du lait concentré. Le bonbon brésilien le plus célèbre est appelé brigadeiro, ce qui peut être traduit par «contremaître». C'est la douceur préférée des enfants et un attribut obligatoire des anniversaires. D'autres bonbons et bonbons célèbres - l'oeil de la belle-mère (olho-de-sogra), le quindim - sont à base d'oeuf et de noix de coco, cajuzinho - bonbons aux noix de cajou, suspiro - avec blanc d'oeuf, bombe de nez (bombom de nozes) - aux noix, bem-casados, camafeu.

Shurasko - boeuf frit sur une barre métallique en plein air. (Rêves n pensées)

Le petit-déjeuner et le déjeuner sont accompagnés d'une tasse de café sucré - cafezinho ou également connu sous le nom d'espresso. Le café est une boisson appréciée dans le monde entier, mais il n'y a pas d'autre pays pour lequel l'importance du café est plus importante que pour le Brésil. Le café se boit constamment, il est servi dans de petites tasses (demitasses). Un vrai brésilien boit 12 à 24 démitases par jour. Les hommes d'affaires brésiliens invitent toujours des partenaires pour le café, pour lequel des problèmes importants sont résolus, et les hôtesses offrent d'abord du café aux clients, car le café est un symbole d'hospitalité au Brésil. Peut-être, au Brésil, l'art de faire du café est-il le plus parfait. La préparation du café commence par une vaisselle très propre, de l'eau fraîche, des mesures précises et un vrai Brésilien ne laissera jamais le café bouillir. Entre le petit-déjeuner et le déjeuner, les Brésiliens prennent un café avec tarte ou biscuits, jus de fruits et restauration rapide.

Shurasco. (Victor Bayon)

À propos, les Brésiliens se distinguent par leur amour de la nourriture, qui peut être mangée par les frères et sœurs en quelques bouchées. Cette collation peut constituer un menu complet lors de mariages, baptêmes ou anniversaires. Les collations préférées des Brésiliens sont divers canapés, olives farcies, boulettes de viande au fromage frit, boulettes de morue frites, galettes de crevettes ou de poulet miniatures, cuisses de poulet. La cuisine de rue, vendue sur les places, devant les églises, dans les parcs, les places, sur les plages, a toujours été aimée par les Brésiliens de toutes les classes sociales. Maïs bouilli, bonbons à la noix de coco, tacaca - soupe épaisse aux crevettes sèches, tapioca et ail, tartes à la viande, olives, fromage, fruits de palme, morceaux de barbecue… la gamme de plats de rue est infinie. Tous les bars et magasins de rue proposent une grande variété de jus de fruits et de cocktails - mangue à l'acérola, ananas, lait aux bananes, oranges et goyave. Dans les rues, vous pouvez essayer à la fois des boissons alcoolisées et des cocktails, qui incluent presque certainement de la cachasa.

Petits pains au fromage. (Yuichi Sakuraba)

Il existe de nombreuses boulangeries au Brésil qui fonctionnent toute la journée et préparent différents types de pain sucré et salé, mais le type de pain le plus populaire est le pain français, qui ressemble beaucoup aux baguettes françaises..

Caipirinha. (Porto Bay Hotels & Resorts)

Bien sûr, la cuisine quotidienne des Brésiliens ordinaires est très différente de la cuisine de restaurant que les touristes ont tendance à essayer. La cuisine de restaurant brésilienne est représentée par presque tous les pays du monde; les cuisines italienne et japonaise sont très populaires ici. La cuisine chinoise a été l'une des premières à être introduite au Brésil comme exotique, et a été adoptée par les Brésiliens avec un bang. Les Brésiliens considèrent la ville de São Paulo comme un centre gastronomique, où vous pourrez déguster presque tous les plats de toutes les cultures. Les Brésiliens disent: "Si vous voulez un voyage gastronomique autour du monde - visitez Sao Paulo".

Cuisine brésilienne

Qu'est-ce qui vous a fasciné avec le Brésil, sa nature étonnante ou sa cuisine insolite? La cuisine brésilienne est un mélange explosif de traditions africaines, portugaises, indiennes et même françaises. Chaque peuple qui vivait au Brésil apportait quelque chose de lui-même aux plats, et en conséquence, des plats sont apparus qui ne laissent personne indifférent..

Cuisine brésilienne - plats uniques et exquis pour tous les goûts

Il est impossible de distinguer un plat national dans la cuisine brésilienne, car différentes régions du pays ont leurs propres préférences gustatives. Mais, néanmoins, la plupart des plats sont à base de haricots, ce qu'on appelle au Brésil le deuxième pain. Il y a également deux ingrédients qui sont également très appréciés par les Brésiliens: le riz et le manioc (manioc). Si nous nous tournons vers l'histoire, les Indiens mayas ont également cultivé et consommé du manioc pour se nourrir. Après tant d'années, cette tradition est toujours vivante. En aucun cas, le manioc ne doit être consommé cru, il doit être séché, rincé à grande eau et il vaut mieux le faire bouillir.

Vous devez également vous en souvenir lorsque vous venez au Brésil. Si la plante ne vous est pas familière, avant de l'essayer, demandez aux habitants ou à votre guide si vous pouvez la manger ou non. Vous n'avez pas besoin de problèmes sous forme d'empoisonnement. Une fois le manioc transformé, des dizaines de plats différents sont préparés à partir de celui-ci. Vous pouvez simplement faire frire et ce plat aura le goût de pommes de terre frites. Vous pouvez moudre la farine et cuire des tartes ou les ajouter à la bouillie.

Le plat le plus populaire au Brésil est la Feijoada. Ce plat est riche et nutritif. Il est fabriqué à partir de haricots (principalement des haricots noirs), puis du porc, des saucisses fumées, de la viande séchée, de la vinaigrette à l'ail, du poivre et d'autres épices sont ajoutés. Ce plat n'est pas servi seul, il vous sera proposé de le déguster avec du riz, ou du chou, ou avec des tranches d'orange. Essayez certainement.

La cuisine brésilienne traditionnelle impressionne par sa variété et son amour des plats de viande

Dans le café, vous pourrez déguster le délicieux plat Sarapeteu. Foie de porc mariné et frit avec des tomates, beaucoup d'oignons et de poivrons.

Le canard est également tenu en haute estime par les Brésiliens, mais si vous avez l'habitude de manger du canard cuit au four, par exemple avec des pommes, les Brésiliens le font bouillir dans une sauce épaisse et aromatique. La viande devient alors très tendre. Ce plat s'appelle Pato no Tucupi..

Si vous manquez un kebab, peu importe, le Brésil a également un kebab avec le nom intéressant Churasco. Dans le restaurant, vous ne serez pas servi uniquement de barbecue, il vous sera servi différents types de viande et au lieu de l'oignon habituel, des fruits frits. Mais ce n'est pas tout, les plats vous seront servis sans interruption, les uns après les autres, si vous voyez qu'il y a assez de nourriture, dites stop.

Un autre plat national au Brésil est le Shurasco. Le plus souvent, il est préparé à Rio Grande do Sul. Seul le boeuf est utilisé pour le plat. Il est enfilé sur des brochettes et frit à l'air libre. Les Brésiliens aiment manger presque tous les plats avec des sauces, et Shurasco ne fait pas exception. La sauce à la viande est à base de poivrons, tomates, oignons, huile d'olive et vinaigre. Le sel est un must. Parfois, même un taureau entier peut être cuit de cette façon..

Si vous voulez essayer des plats exotiques, vous pouvez commander un rôti avec l'ajout de viande de crocodile, de queue de bœuf ou de ragoût de tortue.

La cuisine nationale brésilienne est également riche en plats de poisson et de fruits de mer. Heureusement, cela a été facilité par un grand nombre de rivières dans le pays..

Si vous voyagez en Amazonie, vous pourrez déguster le plat de piranha.

Quelle est la meilleure période pour voyager au Brésil et comment choisir au mieux les circuits, en savoir plus: Tours à Rio de Janeiro.

En outre, Watapi est servi dans la plupart des régions du Brésil. C'est un plat à base de crustacés et de poisson de fond. Ensuite, ce mélange est frit et versé avec du jus de noix de coco, du pain et des épices sont également servis avec le plat. Les Brésiliens sont très friands de crevettes. Ils sont également ajoutés à divers plats tels que la soupe Takaku. C'est une soupe très épaisse, rappelant un peu la purée de pommes de terre, à base de manioc et de crevettes. Pour le goût, il est parfumé aux épices et à l'ail. En plus des soupes, les crevettes sont également servies seules avec une variété de sauces, le plus souvent avec des sauces épicées, qui sont cuites avec des poivrons et des épices.

Le poisson frit est tellement ennuyeux. Les Brésiliens sont ici aussi très ingénieux, tout plat qu'ils servent devient une œuvre d'art. Par exemple, frigadeira. Les crustacés et les poissons sont frits, puis cuits en pâte dans des pots en argile.

Caractéristiques des plats de service au Brésil

Soyez prêt pour le fait que vous serez servi n'importe quel plat avec des fruits et légumes. Même les bananes avec des tomates peuvent être apportées aux plats de viande.

Une autre caractéristique de la cuisine brésilienne est que presque tous les plats y sont très épicés et salés. Et ce n'est pas un hasard. Le climat chaud est très difficile à supporter et le sel aide les résidents et les invités à y faire face. Et le poivre tue les microbes, qui se multiplient également activement dans un environnement humide et chaud..

La cuisine brésilienne n'est pas complète sans boissons. L'un des principaux est, bien sûr, le café, que les Brésiliens consomment en grande quantité, jusqu'à trente tasses par jour. Et la préparation de cette boisson aromatique se transforme en tout un rituel. Les Brésiliens utilisent toujours de la vaisselle propre, de l'eau purifiée et assurez-vous de suivre les mesures. Ils ne permettent pas non plus au café de bouillir, le processus est très attentivement surveillé..

En plus du café, les Brésiliens boivent également du maté. Cette boisson contient également de la caféine, par conséquent, elle a un effet tonique et même cicatrisant. Le maté contient des oligo-éléments, des vitamines et des minéraux. Il est également utilisé pour l'insomnie, la nervosité et le déséquilibre. C'est peut-être pour cela que les habitants sont si ouverts d'esprit, sympathiques et joyeux.

Dans la chaleur, il y a toujours un verre aux fruits de guarana sur la table des Brésiliens. C'est excellemment rafraîchissant et délicieux. Si vous êtes au Brésil, assurez-vous de l'essayer.

Boissons alcoolisées des Brésiliens

Les Brésiliens préfèrent la bière parmi les boissons alcoolisées. Lors des célébrations, ils boivent du kasha, c'est de la vodka de canne à sucre. Mais le plus souvent, ils ne boivent pas de cachass seuls, mais préparent divers cocktails sur sa base, par exemple la caipiranha. Du sucre avec du jus de citron est également ajouté à la boisson et de la glace est également ajoutée pour la fraîcheur..

Quel type d'éducation pouvez-vous obtenir au Brésil et en vaut-il la peine? Lire la suite: Education au Brésil.

En plus des plats principaux, la cuisine brésilienne est également réputée pour ses snacks préparés depuis plus d'une dizaine d'années. Et comme toujours, les légumes sont utilisés pour la cuisine. Par exemple, les Brésiliens adorent les olives farcies. Essayez-le aussi. C'est juste délicieux. Les boulettes de viande à la morue ou au fromage sont également très appétissantes. Ceci est un plat frit.

Les Brésiliens aiment aussi les tartes préparées avec diverses garnitures. Par exemple, essayez des tartes avec de la viande ou des crevettes, des olives ou d'autres fruits de palme. Pour les touristes, c'est aussi un plat exotique..

Desserts brésiliens

Quant aux desserts, ils sont également nombreux. Les Brésiliens ont la dent sucrée et aiment bien manger.

Le dessert le plus populaire et préféré est le brigadeiro. Ce dessert rappelle un peu nos chocolats fourrés. Il est préparé à partir de seulement trois ingrédients: lait concentré, poudre de cacao et beurre. Ce mélange est bouilli pendant 10 minutes, refroidi et des bonbons se forment encore, mais ce n'est pas tout. Pour une saveur plus riche, ils sont roulés dans de la noix de coco ou des noix. Et dans une heure tu peux te régaler de brigadeiro.

Un autre dessert brésilien délicat est le quindim. Il a bon goût à la fois chaud et frais. La base du plat est de la noix de coco, des œufs, du sucre et du beurre sont également ajoutés. Tout cela est pilé avec un mélangeur et cuit dans des moules. Simple, rapide et délicieux.

Probablement en raison du fait que les plats principaux sont toujours complexes et prennent plus de temps à préparer, presque tous les desserts sont préparés rapidement. Par exemple, comme un autre bonbon brésilien causinho. Et bien que le nom du dessert soit traduit par noix de cajou, il est préparé à partir d'arachides, de lait concentré, de cacao en poudre et de sucre. À moins que, après la cuisson, les bonbons ne puissent être décorés avec des noix de cajou sur le dessus. Il existe également d'autres bonbons qui remplacent parfaitement.

Dans les grandes villes du Brésil, par exemple, à Rio de Janeiro ou à São Paulo, les plats européens sont plus courants, mais cela ne veut pas dire qu'ils y ont oublié leur cuisine..

Pendant longtemps, les Brésiliens ont aimé manger abondamment et délicieusement. Et déjà en vacances, les tables éclatent dans le vrai sens du terme. Plats de viande, soupes, ragoûts et riz, une abondance de légumes et de fruits. Assurez-vous de venir au Brésil, sentez-vous comme un gourmet. Profitez de votre repos et de votre appétit.

Salade Caipira Brésil, vidéo:

Cuisine brésilienne

Le Brésil moderne, ce n'est pas seulement des carnavals sans fin, des rythmes de mélodies incendiaires, des costumes chics aux plumes lumineuses et de larges sourires de Brésiliens, mais aussi une cuisine nationale extraordinaire créée depuis des siècles. Il est basé sur les plats des cuisines portugaise, indienne et africaine, dispersés dans tout le pays..

La naissance de la cuisine brésilienne moderne remonte à 1500. A cette époque, le navigateur du Portugal Pedro Cabral a mis le pied sur la côte du Brésil, la déclarant par la suite une colonie du Portugal. Avec l'arrivée des colonialistes, de nouveaux produits alimentaires (blé, vin, huiles végétales et épices) sont apparus dans le pays, et de nouveaux plats et techniques de préparation sont apparus dans sa cuisine nationale. Plus tard, les colonialistes ont fait venir des esclaves africains, qui ont également eu un impact énorme sur le développement de la cuisine brésilienne..

En 1888, le pays a accédé à l'indépendance et est devenu un refuge pour de nombreux émigrants d'Italie, d'Allemagne, du Japon et d'autres pays. Ils ont encore plus diversifié la cuisine brésilienne, tout en conservant sa saveur unique..

Une histoire aussi riche et mouvementée a non seulement permis à la cuisine brésilienne de se démarquer des autres, mais en a également fait l'une des meilleures d'Amérique du Sud. C'est pourquoi des gourmets du monde entier viennent ici pour déguster la cuisine brésilienne..

Une caractéristique de la cuisine brésilienne est la variété de plats traditionnels qui sont préparés dans différentes régions du pays..

  • Dans les régions du nord, dont la plupart sont couvertes par la jungle amazonienne, la cuisine est simple. Les produits les plus populaires ici sont le poisson, les noix, les fruits exotiques, les ignames (ils ressemblent à des tubercules de pomme de terre en apparence), le manioc (la plante à partir de laquelle les céréales sont fabriquées). Plat local préféré - Karuru do parau, composé de crevettes séchées avec tomate, oignon et huile végétale, et guazado de tartaruga (ragoût de tortue).
  • Les régions du nord-est sont réputées pour leur abondance de cacao et de canne à sucre. Les plats locaux sont à base de viande séchée, de riz, de manioc, de maïs, de haricots et de fruits exotiques. La particularité des plats locaux est le piquant, qui est obtenu grâce à l'utilisation d'une énorme quantité d'épices.
  • Les régions occidentales sont principalement la savane et la prairie. C'est pourquoi la plupart des gens ici aiment la viande de tous types, le soja, le riz, le maïs et le manioc. La cuisine locale a beaucoup en commun avec l'Europe.
  • Régions du sud-est. En tant que région la plus importante du Brésil, ils combinent plusieurs types de cuisine inhérents à différents États. Alors que Rio de Janeiro aime la "feijoada" (un plat de haricots noirs et de riz au manioc), Ouro Preto préfère les plats à base de porc et de fromage râpé..
  • Régions du sud. Il abrite des bergers et des peuples autochtones qui aiment la viande frite, les herbes, les pommes de terre, les vins rouges locaux, la bière et les légumes traditionnels européens plus que toute autre chose..

Méthodes de cuisson de base au Brésil:

Les produits alimentaires brésiliens les plus recherchés:

  • poissons et fruits de mer, y compris les crustacés, les tortues, les alligators;
  • viande - porc, bœuf, poulet, etc.
  • riz;
  • blé;
  • haricots et haricots;
  • manioc;
  • épices - coriandre, poivre, gingembre;
  • légumes - oignons, tomates, patates douces, citrouille, etc.
  • les noix, en particulier les noix de cajou, les arachides;
  • des œufs;
  • lait de coco;
  • Bière;
  • du vin;
  • huile d'olive;
  • produits laitiers;
  • bonbons - plats de lait concentré bouilli, de chocolat et de marmelade;
  • café. Il est considéré comme une boisson nationale ici et se boit en grande quantité (jusqu'à 30 tasses par jour).

Pendant de nombreux siècles, le Brésil a été reconnu par les plats nationaux qui font la renommée de ce pays. Parmi eux:

Feijoada est l'un des plats brésiliens les plus populaires. En règle générale, ce sont des haricots et divers types de viandes, de la farine de manioc et des épices. Garnir pour cela - riz et oranges.

Mokueka - bouillon de fruits de mer au lait de coco

Watapi - crustacés écrasés avec des morceaux de poisson et du lait de coco, généralement du riz est utilisé comme plat d'accompagnement

Tartes au poulet

Bacallau est de la morue séchée. Il est consommé à la fois séparément et en combinaison avec de nombreux plats.

Ici, par exemple, une cocotte cuite au four

Shurasco est du bœuf rôti en plein air sur une barre de métal

Shurasko, vue rapprochée

Petits pains au fromage

Brigadeiro, pâtisseries populaires

Bienfaits pour la santé de la cuisine brésilienne

Les Brésiliens sont pour la plupart des gens en bonne santé. Ceci malgré la quantité de café qu'ils boivent quotidiennement. Les Brésiliens ont une espérance de vie de 73 ans.

Partout dans le monde, ils sont appelés l'une des nations les plus jeunes et les plus belles. Le secret de sa beauté réside non seulement dans une alimentation équilibrée, mais également dans des soins personnels appropriés, auxquels toute l'attention est accordée. / p>

Cependant, les traits de caractère des Brésiliens sont également d'une grande importance. Après tout, ils sont considérés comme des natures incroyablement passionnées et joyeuses. Et, comme vous le savez, l'amour et le rire sont la clé de la santé et de la beauté.!

Avec koshinha et brigadeiro. 5 recettes simples pour la cuisine brésilienne traditionnelle

Pendant la Coupe du monde, les villes russes seront inondées de fans de différents pays. On s'attend à ce que le plus grand nombre de Latino-Américains soient impatients de voir le Kremlin, d'essayer des oreillettes et de déguster du bortsch. Les Russes auront quelque chose à apprendre des clients du Brésil - leur cuisine plaira à nos compatriotes, habitués aux dîners copieux.

Le fan de football brésilien Rafael Aquino a partagé les recettes de plats nationaux avec "AIF-Chernozemye".

Coxinha

À proprement parler, le koshinha est une tarte au poulet dans une pâte de pomme de terre. L'essentiel dans la préparation de ce plat traditionnel brésilien-portugais est d'obtenir la bonne consistance de tous les ingrédients et de les retirer de la graisse profonde à temps..

Tu auras besoin de

  • Pommes de terre - une grosse ou deux moyennes
  • Beurre - 50 g
  • Lait - 250 ml
  • Farine de blé - 250 g
  • Filet de poulet - 500 g
  • Tomates ou sauce tomate - 1 cuillère à soupe l.
  • Fromage à la crème - 150 g
  • Huile d'olive - 30 ml
  • Huile de tournesol - 500-800 ml
  • Oignon bulbe - 1 pièce
  • Épices: sel, poivre
  • Ail, laurier, lime ou zeste de citron
  • Chapelure et œufs de poule pour la friture

La première étape

Faites bouillir le poulet dans une casserole avec des carottes hachées grossièrement et un demi-oignon. Pour le goût, vous pouvez mettre du laurier et des grains de poivre dans l'eau. Une fois le filet prêt, vous pouvez le laisser refroidir et filtrer le bouillon obtenu, cuire un peu à feu moyen.

Deuxième étape

Pendant la cuisson du poulet, placez les pommes de terre sur le feu. Quand il est cuit, écrasez-le et laissez-le refroidir..

Troisième étape

Faites frire la moitié de l'oignon finement hachée, ajoutez-y une gousse d'ail. Lorsque l'oignon devient doré, vous pouvez y ajouter une cuillerée de sauce tomate. La sauce peut être préparée à partir de tomates vous-même, ou vous pouvez acheter toute prête. Ajoutez une partie de filet de poulet finement hachée au mélange obtenu - environ un tiers, de sorte que la viande soit saturée de jus et d'arômes de sauce.

Étape quatre

Dans un grand bol, mélanger le poulet sauté et bouilli, le zeste de lime ou de citron et le fromage à la crème. Pressez le jus d'une demi-lime au même endroit et ajoutez du sel et du poivre au goût. Mélangez soigneusement et observez la consistance de la masse - elle doit être suffisamment visqueuse pour en former de petites boules.

Cinquième étape

Cuire la pâte. Ajouter le bouillon, le lait, le beurre et le sel à la purée de pommes de terre dans une casserole. Remuez et portez le mélange à ébullition, puis ajoutez la farine petit à petit jusqu'à obtenir une pâte épaisse. Refroidissez-le en l'étalant sur une surface plane..

Sixième étape

Pour faire des tartes, utilisez un verre pour découper des cercles dans le texte de la pomme de terre. Placez une petite boule de farce au poulet au milieu de chacun. Au Brésil, la koshine est fabriquée sous forme de gouttelettes - en aiguisant la queue de la pâte sur une boule de poulet. Trempez les "gouttelettes" résultantes dans les œufs battus et la chapelure et placez-les dans de l'huile de tournesol bouillante. L'essentiel ici est de ne pas surexposer et de sortir les tartes dès qu'elles commencent à dorer.

Picanha / Picanha

Le Picanya est un délicieux steak de bœuf moelleux du haut du dos. Le steak doit être distingué par un support de graisse, qui sera absorbé dans la viande pendant la friture. Si vous avez la chance de trouver de la viande de qualité, il ne sera pas difficile d'en faire un dîner brésilien..

Tu auras besoin de

  • Steak de Picana
  • Ail - 1 pièce
  • Jus de citron ou de lime
  • Huile d'olive - 50 ml
  • Épices au goût

La première étape

Faites mariner la viande. Pour ce faire, hachez ou râpez finement l'ail avec du sel et du poivre, placez-le sur le steak et versez avec du jus de citron.

Deuxième étape

Badigeonner le steak d'huile d'olive des deux côtés et faire sauter à feu vif des deux côtés jusqu'à ce qu'il soit doré, en tournant fréquemment d'un côté à l'autre.

Vous pouvez également cuire la viande au four. Pour ce faire, vous devez faire frire les deux côtés du steak pendant quelques minutes à feu vif, puis maintenir la viande pendant 5 à 8 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés..

Troisième étape

Laissez reposer la viande avant de la servir - conservez-la dans une assiette pendant quelques minutes, en ajoutant un peu de thym ou vos légumes verts préférés.

Feijoada

Feijoada est un plat très satisfaisant, car il est à base de viande et de haricots. Selon la légende, il a été inventé par des esclaves sud-américains qui avaient besoin de manger de manière satisfaisante pour avoir assez de force pour travailler..

Tu auras besoin de

  • Haricots noirs - 600 g
  • Bacon - 100-200 g
  • Côtes de porc - 500 g
  • Longe de porc - 500 g
  • Bœuf -250 g
  • Saucisses, saucisses, saucisses de chasse - 200 g chacune
  • Lard - 250 g
  • Huile de tournesol - 2 cuillères à soupe l.
  • Oignon - 2 pièces.
  • Ail - 1 pièce.
  • Tomates - 2 pièces.
  • Épices au goût

La première étape

Faire tremper les haricots dans un litre d'eau pendant la nuit.

Deuxième étape

Mettez les haricots, la longe, le bœuf, les saucisses dans une casserole et faites cuire dans deux litres d'eau à feu moyen. Temps de cuisson - environ une heure et demie.

Troisième étape

À ce moment, faites revenir la saucisse et le bacon avec les oignons et l'ail dans une poêle. Vous pouvez ajouter des piments pour les épices. Versez le bouillon de la casserole de haricots et de viande dans un bol et ajoutez-le à la poêle. Après quelques minutes, envoyez-y les tomates hachées. Faites tout frire pendant 5 à 8 minutes.

Étape quatre

Lorsque les haricots et la viande ont été cuits pendant une heure et demie, ajoutez-les à la poêle. La dernière chose à y aller, ce sont les côtes de porc et les épices. Laisser mijoter à feu moyen jusqu'à ce que les haricots soient tendres. Feijoada avec salade de chou et riz est servi.

Brigadeiro

Pour le dessert, nous préparerons le brigadeiro - des bonbons brésiliens à base de lait concentré et de cacao.

Tu auras besoin de

  • Lait condensé - 1 boîte
  • Cacao - 3-4 cuillères à soupe
  • Beurre
  • Chocolat

La première étape

Dans une casserole, mélanger le lait concentré et le cacao, ajouter un petit morceau de beurre au mélange, mettre à feu doux et cuire en remuant jusqu'à épaississement.

Deuxième étape

Mettez la masse épaisse dans un bol au réfrigérateur pendant au moins trois heures.

Troisième étape

Former le mélange refroidi en petites boules et rouler dans le chocolat râpé. Il vaut mieux servir tout de suite, car ces bonbons fondent rapidement. Il est préférable de conserver le brigadeiro prêt à l'emploi au réfrigérateur..

Caipirinha

Tous ces plats sont parfaitement combinés avec le cocktail traditionnel brésilien - caipirinha.

La version classique est faite de cachasa (une boisson alcoolisée à base de canne à sucre), de citron vert et de sucre. Battre les morceaux de glace, quelques tranches de citron vert et le sucre avec un mixeur, envoyer le mélange obtenu dans un grand verre et y verser 50 ml de cachass.

Le citron vert peut être remplacé par n'importe quelle baie aigre (les fraises sont excellentes) ou par un fruit juteux. Pour la caipirinha sans alcool, la cashasa peut être remplacée par de la limonade claire ou du tonique.