Image

Cuisine azerbaïdjanaise. Recettes

"Partageons le pain!" - c'est ainsi que vous serez invité à la table en Azerbaïdjan. Mais l'un des principaux produits alimentaires du Caucase reste la viande. Son choix est pris avec un sérieux particulier en Azerbaïdjan. N'importe quel local dira qu'il ne faut pas compter sur un plat délicieux si l'ingrédient principal est acheté dans un magasin et même congelé. La viande est généralement achetée à un boucher familier, qui dépeint un agneau ou un veau juste devant l'acheteur. Shashlik, basturma, dolma, kyufta, soupes d'agneau épaisses - ce n'est qu'une courte liste de plats de viande azerbaïdjanais populaires.

Recettes de cuisine azerbaïdjanaise

Le goût principal des plats nationaux est aigre-doux. L'Azerbaïdjan est une terre fertile riche en légumes, fruits et baies. La combinaison de viande, de volaille et de poisson avec du cornouiller, des grenades, des prunes cerises, des prunes, des coings donne aux plats un goût unique. Comment servir du poisson sans la fameuse sauce narsharab ou le chachlik de filet de veau - sans sauce aux prunes ou au cornouiller? Les plats de la cuisine azerbaïdjanaise ne sont pas les mêmes sans sauces. Les ménagères locales n'achèteront jamais ces sauces dans les magasins. Parce que les sauces maison fabriquées dans le respect des recettes azerbaïdjanaises et les bouteilles que vous voyez sur les étagères des magasins sont, comme on dit, «deux grandes différences»..

Salades de cuisine azerbaïdjanaise et pas seulement

Les gens demandent souvent: pourquoi y a-t-il si peu de salades avec des vinaigrettes et des collations dans une cuisine azerbaïdjanaise si riche? Les historiens de la cuisine nationale sont d'accord sur une chose: tout ce qui poussait sur cette terre généreuse a été si savoureux et aromatique depuis des temps immémoriaux que couper et mélanger ces cadeaux, et plus encore marteler le goût et l'arôme naturels des herbes et des fruits avec toutes sortes de «mayonnaise» était considéré comme sacrilège. Cependant, à la fois dans les restaurants azerbaïdjanais et avec un repas maison, un certain nombre de collations sont certainement servies sur la table: des tomates fraîches, des concombres, une généreuse assiette d'herbes, toutes sortes de cornichons et marinades, et toujours du fromage.

Recettes azerbaïdjanaises pour centenaires

Le fromage est généralement un sujet distinct de la cuisine nationale azerbaïdjanaise... Ils en savent beaucoup sur ce produit. Le fromage avec un drôle de nom "motal" est particulièrement apprécié. Le fromage Motal saumure est fabriqué à partir de lait de brebis, bien farci dans des outres, dont les extrémités sont attachées et conservées dans un endroit frais pendant 3-4 mois. Le motal a un goût et un arôme plutôt épicés et légèrement piquants. Il est souvent servi avec du lavash frais et chaud et on y ajoute beaucoup de légumes verts: brins d'estragon, coriandre, basilic, oignons verts... Les verts frais poussent ici toute l'année. Il n'est pas seulement ajouté aux plats de la cuisine azerbaïdjanaise lors de la cuisson, mais également consommé comme ça et en très grande quantité. Et qui sait, peut-être que c'est, entre autres choses, le secret de la longévité des Caucasiens?

TOP 15 des plats de la cuisine azerbaïdjanaise

L'Azerbaïdjan est un pays distinctif avec une histoire ancienne. Cette région est unique. En raison de sa situation géographique, il est également proche du Moyen-Orient, de la Transcaucasie et de l'Europe de l'Est. Au fil des siècles, cet état s'est enrichi de traditions, de sites et de monuments historiques de différentes cultures..

Le climat unique attire de nombreux touristes ici. Ici, tout le monde peut trouver la nature à son goût - des sommets enneigés alpins du Caucase aux forêts subtropicales. De nombreux établissements hydropathiques, la côte de la mer Caspienne, les rivières et les montagnes ne laisseront pas indifférent même les clients les plus exigeants.

La cuisine du pays a rassemblé les meilleures qualités et traditions des peuples qui l'habitent. Grâce à cela, la cuisine azerbaïdjanaise est considérée comme l'une des plus délicieuses d'Asie occidentale et du Caucase. Quels plats devriez-vous absolument essayer en Azerbaïdjan??

Nourriture en Azerbaïdjan

La nature et le terroir de cette terre dote généreusement ses habitants d'une variété de légumes, fruits, épices, herbes parfumées. Tout cela trouve une application dans les plats de la cuisine azerbaïdjanaise..

Où d'autre vous sera-t-il proposé d'essayer une boisson sucrée aux pétales de rose ou une confiture de tomates? À propos, "ovshala", comme l'appelle la boisson rose, a non seulement un arôme brillant et délicat, mais également des propriétés utiles. Et qui n'aime pas les célèbres biscuits kurabie? C'est la forme et la recette des biscuits de Bakou "kurabye" qui se sont répandus dans le monde entier.

Les chanoines religieux de la majorité de la population ne permettent pas de manger du porc. Mais cela est entièrement compensé par un large assortiment de plats délicieusement préparés à partir d'une variété de viandes. Les plats à base d'agneau, de volaille, de rivière et de mer de la mer Caspienne sont particulièrement réputés..

Caractéristiques et traditions de la cuisine azerbaïdjanaise

Les Azerbaïdjanais sont un peuple hospitalier, ils accueillent des invités même inattendus avec cordialité et traitent avec le cœur. Leurs traditions sont originales, et les plats sont très savoureux et insolites.

La gamme de plats de la cuisine azerbaïdjanaise est si grande que chacun des convives trouvera quelque chose à son goût. Ici vous pouvez trouver environ deux mille plats variés et délicieux, car le pilaf à lui seul compte 200 recettes. Mais cette région n'est pas seulement célèbre pour son abondance et sa diversité. Selon les lois musulmanes traditionnelles, la nourriture ne doit pas seulement nourrir le corps, mais aussi l'âme. Cela signifie apporter du plaisir esthétique.

Si nous parlons des traditions culinaires de l'Azerbaïdjan, alors chaque détail et caractéristique du caractère de ce peuple est important ici. Dans la cuisine azerbaïdjanaise, ils aiment les plats de viande à base d'agneau, de veau ou de volaille. Ils aiment aussi les plats de poisson grillé ou tandoor. Le poisson de rivière ou de mer est fumé, séché, frit, cuit au four, faisant des plats au goût unique, qui leur donnent de nombreuses épices et épices. Pour préparer leurs célèbres plats, les habitants de cet état utilisent beaucoup de fruits, de légumes et d'herbes. Ils préfèrent principalement les raisins, les coings, les châtaignes, le cornouiller, la prune cerise, les tomates, les aubergines, etc. Les herbes fraîches font partie intégrante de tout plat azerbaïdjanais: coriandre, persil, oignons verts et basilic. Ces produits sont des compagnons constants des plats nationaux..

Les Azerbaïdjanais aiment aussi les herbes épicées. Ils remplissent le plat d'un arôme unique et ajoutent du piquant au goût. La coriandre, la menthe, le safran et d'autres herbes sont des invités fréquents à la table locale.

Le pain occupe une place particulière parmi les Azerbaïdjanais. A la campagne, le lavash est cuit au saj ou au tandoor. Traditionnellement, la femme la plus âgée de la famille pétrit la pâte pour le lavash et la belle-fille est chargée de rouler la pâte. Les pains plats sont cuits en une minute seulement. Les feuilles de pain pita finies sont retirées du tandoor et pliées en grandes piles. Également dans le tandoor, des gâteaux, des churek, des kutabs avec différentes garnitures sont cuits au four.

Les Azerbaïdjanais, comme la plupart des peuples, sont très friands de sucreries. Ils offrent à leurs clients une variété de confitures de fruits et de pâtisseries sucrées. L'assortiment de bonbons surprend par sa variété et comprend plus de 50 recettes différentes. Parmi les plus célèbres, on trouve le baklava, les kurabie cookies et le sheker-bura.

Le fameux "kurabye" se marie bien avec le thé azerbaïdjanais parfumé. Le foie ne nécessite pas de compétences culinaires particulières. Il existe une légende selon laquelle ce cookie a été inventé par un serviteur ingénieux du shah oriental. Lorsque les voleurs ont sorti tous les bonbons du palais, il a fait cuire des biscuits ronds à partir des produits restants. Pour la beauté et la douceur, il les saupoudrait de cannelle et de safran. Depuis, ces biscuits sont devenus un mets de choix parmi tous les peuples de l'Est, puis dans le monde entier..

Sheker-bura est un bonbon traditionnel. Ces tartes sucrées sont très faciles à préparer et sont un dessert préféré des enfants azerbaïdjanais. Cette délicatesse, comme le baklava, était à l'origine préparée pour les vacances de Novruz. Selon ma croyance, il symbolise la lune et le baklava personnifie les étoiles. Les tartes sont cuites à partir de farine de blé ordinaire et les amandes râpées, les noisettes et la cardamome sont utilisées comme garniture. Décorez les tartes avec un motif en forme d'oreilles.

Un autre dessert azerbaïdjanais célèbre est le firni. Il est fait de farine de riz et de lait, saupoudré de cannelle et de beurre ajouté. La friandise a un léger goût crémeux.

Bien sûr, comme il y a des bonbons sans le fameux thé azerbaïdjanais. Dans ce pays, depuis des siècles, la tradition de la consommation de thé s'est développée, ce qui suppose la présence de cette boisson à toute fête. Tout d'abord, il faut dire que seul le thé noir à grandes feuilles se boit dans ce pays. La boisson est brassée dans une grande théière, tandis que le thé doit avoir un goût fort et riche. Ensuite, il est versé dans des tasses basses en forme de poire. Rien n'est ajouté au thé ou dilué avec de l'eau.

Le thé est servi avec des confitures de fruits de marque et des sucreries orientales. Pour rendre la boisson encore plus aromatique, des épices y sont ajoutées: clous de girofle, cannelle, gingembre, etc. Dans les traditions du peuple azerbaïdjanais, le thé fait partie intégrante du rituel de jumelage. Si les parents de la mariée servent du thé avec du sucre ajouté, cela signifie que la mariée et les parents sont d'accord pour le mariage. Et si le thé avec du sucre est servi séparément, il est trop tôt pour penser à un mariage.

Liste des plats azerbaïdjanais les plus populaires et délicieux

Parmi le grand nombre de plats traditionnels azerbaïdjanais, il est difficile d'identifier les meilleurs: chaque plat porte le caractère unique de la région. Ils sont savoureux et sains, car ils ajoutent beaucoup de légumes verts et de fruits juteux. Mais parmi cette variété, il y a des plats qui sont connus depuis longtemps en dehors de leur pays..

1. Pilaf

Pour la plupart des Russes, la cuisine traditionnelle azerbaïdjanaise est associée au pilaf. En effet, ce plat fait partie intégrante de la cuisine nationale. Il existe environ 200 recettes pour ce plat en Azerbaïdjan. On pense que c'est dans ce pays que le pilaf le plus délicieux est préparé..

Le plat s'avère vraiment très savoureux, quelle que soit la recette qu'il prépare. Mais il existe un trait distinctif commun à toutes les recettes de pilaf: la base de riz et sa garniture sont préparées séparément les unes des autres. Et ce n'est que pendant le repas que tous les ingrédients sont mélangés.

La bouillie de riz est préparée séparément dans un chaudron en cuivre ou en fonte dans du beurre, parfois de la graisse de queue est utilisée pour cela. Le riz doit être friable. Le garu est préparé dans un autre récipient - un mélange de morceaux d'agneau, de légumes, de fruits et d'épices. La recette azerbaïdjanaise du pilaf implique non seulement la cuisson du riz et de la garniture, mais aussi le kazmag - un gâteau plat fin à base de pâte sans levain. Préparez la pâte comme pour les nouilles ordinaires.

Ils servent même un tel plat de manière inhabituelle: le riz prêt à l'emploi est saupoudré de grains de grenade et recouvert de morceaux triangulaires de kazmag, et le garu est servi dans un récipient séparé. Un tel pilaf est utilisé avec la boisson nationale - le sorbet..

Le shah-pilaf, préparé selon une recette spéciale, fait partie des plats nationaux. Le pilaf est cuit dans un récipient spécial spécialement conçu pour lui. Le plus souvent, ce rôle est joué par un chaudron en métal. Une caractéristique importante de ce pilaf est le respect scrupuleux de la séquence de disposition des ingrédients. Tout d'abord, le lavash ou le kazmag est disposé, puis le remplissage est placé à l'intérieur et le lavash est recouvert sur le dessus. Tous ensemble sont cuits au four jusqu'à ce qu'ils soient dorés, obtenant essentiellement une tarte avec du riz et de la viande.

Le pilaf dans le style azerbaïdjanais est préparé à partir d'une variété de produits. De nombreuses herbes, fruits secs, noix sont ajoutés à la garniture. Ainsi, il s'avère que la recette du pilaf de Bakou à partir de viande de poulet, de légumes et d'un mélange de fruits secs, qui confèrent au plat un arôme et une douceur particuliers..

2. Dushbara

Le Dushbara est un plat de la cuisine azerbaïdjanaise, qui est un bouillon riche avec de petites boulettes richement parfumées d'épices et d'herbes. Pour le préparer, bien sûr, il faut bricoler et passer beaucoup de temps, mais ça vaut le coup.

Ce plat est très similaire aux boulettes russes. Pour le préparer, le mouton haché est mélangé avec des herbes et des épices traditionnelles. La pâte pour "boulettes" est pétrie raide avec l'ajout d'une petite quantité de sel.

Une caractéristique distinctive de ce plat est que pendant la cuisson, les blancs résultants ne sont pas jetés dans de l'eau bouillante, mais dans un bouillon à base d'os d'agneau. Dushbara est servi chaud avec du bouillon, auquel du beurre est ajouté, et saupoudré de beaucoup d'herbes.

Tous les produits utilisés dans la soupe dushbara sont considérés comme diététiques. La teneur en calories d'un tel plat est bien inférieure à la même quantité de boulettes sans bouillon et elles sont absorbées beaucoup plus rapidement. Les sauces grasses ne sont pas servies avec le premier plat et le liquide dans le corps est reconstitué avec le bouillon. Comme vous pouvez le voir, le "dushbara" n'est pas seulement un plat savoureux, mais aussi sain et sain..

3. Dolma

Ce plat traditionnel est un peu similaire aux rouleaux de chou russes, mais présente un certain nombre de différences significatives. Tout d'abord, des feuilles de raisin ou de coing sont utilisées à la place des feuilles de chou, dans lesquelles la garniture est enveloppée. Deuxièmement, la garniture pour la dolma azerbaïdjanaise est préparée à partir de produits complètement différents..

La recette traditionnelle de dolma utilise de l'agneau haché avec l'ajout de riz friable clair et d'herbes. Dans ce cas, les ingrédients ne doivent pas dépasser le volume de viande hachée. Utilisez généralement 1 partie de riz aux herbes pour 3 parties d'agneau émincé.

Dolma peut être appelé en toute sécurité un «monument culinaire» de la cuisine ethnique turque commune. Il est devenu si fermement ancré dans la culture ethnique de différents peuples du monde qu'il est devenu un «plat national». Il existe 381 variétés de dolma dans la seule cuisine azerbaïdjanaise..

Le verbe azerbaïdjanais "dolamag", qui signifie envelopper ou envelopper, est directement lié au dolma fait de feuilles, dans lequel la viande est enveloppée. Le synonyme de ce verbe est le mot «sarymag», donc, selon la région, dolma est parfois appelé «sarma». Traduit des langues turques, "dolma" signifie également "rempli" et "sarma" - "enveloppé".

En Azerbaïdjan, le dolma est principalement fabriqué à partir de feuilles de vigne. Mais utilisez des feuilles d'herbes, de légumes et de fruits. Les tomates, les aubergines, les courgettes, les poivrons, les concombres, les oignons, les pommes peuvent être utilisés comme légumes pour la garniture. On utilise des feuilles de raisin, de coing, de charme et de tilleul, de chou blanc et de chou rouge. Dans différentes régions, légumes verts, tomates, menthe sèche, noix, raisins secs, jus de citron, divers assaisonnements sont ajoutés à la garniture. Le livre "Karnam" du chef personnel de Shah Ismail Khatai, publié en 1521, décrit une recette pour un dolma inhabituel - shashlik de feuilles de vigne.

À la fin de l'année dernière, le comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel a inscrit la dolma azerbaïdjanaise dans la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l'humanité.

4. Dovga

Vous ne pouvez pas passer par un plat tel que le dovga - une soupe d'été légère. On l'appelle la perle de la cuisine azerbaïdjanaise. Bien que dans différentes régions du pays, il soit préparé à sa manière, la base reste inchangée: du katyk avec du riz, parfois des pois et beaucoup de légumes verts sont ajoutés. Des morceaux de viande ou des boulettes de viande pré-bouillies y sont ajoutés, puis bouillis. Il est préparé dans les 20 minutes, alors qu'il est considéré comme un art spécial si la base du produit laitier fermenté ne se plie pas. Le goût délicat et unique de cette soupe impressionnera même les gourmets les plus exigeants. C'est tellement délicieux qu'il est même servi lors de mariages..

Certains boivent du dovga dans de grandes tasses, d'autres le boivent dans des assiettes. Certaines personnes aiment ce plat chaud, mais traditionnellement, il est servi froid. En vacances ou tous les jours, ce plat est toujours le bienvenu sur la table..

5. Petey

Une autre soupe originale, qui fait la renommée de la cuisine azerbaïdjanaise. Il est préparé dans des pots en argile en utilisant une technologie unique. La soupe est à base d'agneau aux pois chiches, châtaignes, prunes cerises et safran. Le processus de cuisson dure longtemps et se déroule en plusieurs étapes. Tout d'abord, les légumes sont préparés: oignons, poivrons, aubergines, carottes, ils sont frits dans la graisse de la queue, puis disposés dans un pot en terre. Les légumes et la viande sont versés avec du liquide et mis au four. Dans le même temps, les plats sont chauffés uniformément, ce qui permet à la soupe de ne pas bouillir, mais de languir lentement. Ensuite, les oignons et les tomates sont frits séparément. Les légumes frits et le safran sont ajoutés aux pots avant de servir. Garnir les piti de coriandre.

La soupe est préparée principalement dans plusieurs pots en portions, mais dans certaines régions d'Azerbaïdjan, le piti est cuit de manière familiale, dans un seul pot. Ce plat peut être trouvé dans différentes cuisines du Caucase, il n'est donc pas surprenant qu'il comporte plusieurs types de recettes. À l'époque soviétique, cette soupe était servie dans de nombreux restaurants célèbres, mais les pois chiches ont été remplacés par des pois ordinaires et les châtaignes - par des pommes de terre, et c'est sous cette forme que plusieurs générations de Russes l'ont connue..

Petey est préparé pour les vacances des invités ou le week-end lorsque toute la famille se réunit à table. Le processus de boire du piti est tout un rituel qui se déroule en deux étapes. Ils le mangent lentement, appréciant le processus lui-même et le goût, vous devez donc être patient non seulement lors de la préparation de la soupe, mais également pour la consommation. Au début, le lavash séché est mis dans un bol et versé avec du bouillon aux épices. Après avoir mangé le bouillon, sortez l'agneau, les châtaignes, saupoudrez-les d'épices et pétrissez-les pour que tous les arômes et les goûts se réunissent.

6. Bozbash

Manger dans le Caucase est un véritable rituel, qui n'est pas seulement un moyen de saturer le corps. Par exemple, un déjeuner traditionnel azerbaïdjanais dure 3 heures. Cela commence par une variété de collations, puis passe aux légumes frais, et ce n'est qu'à la fin qu'une soupe chaude est servie.

Le Bozbash est l'un des premiers plats traditionnels de la cuisine azerbaïdjanaise. La plupart des soupes de cette cuisine diffèrent des recettes russes habituelles pour les plats chauds. Dans les soupes azerbaïdjanaises, plus de garniture est ajoutée avec un peu de bouillon. Grâce à cette composition, les plats sont riches, copieux et riches en calories..

Le Bozbash est une soupe assez grasse avec de nombreux ingrédients. Les légumes sont pris comme base: tomates, poivrons, pommes de terre ou châtaignes, courgettes, aubergines et pois chiches. Je dois dire que dans la recette traditionnelle, la menthe est utilisée comme assaisonnement, et une pomme douce est également ajoutée à la soupe, ce qui donne au plat un goût piquant spécial..

Les soupes, y compris le bozbash, occupent une place particulière dans la cuisine mondiale. La préparation de tels plats est traitée avec un respect et une attention particuliers. Après avoir fait un choix en faveur de ce plat, vous pouvez être sûr qu'il ne vous décevra pas..

7. Khinkal

Il existe deux plats du même nom que le Khinkali et le Khinkal dans la cuisine traditionnelle du Caucase. Ils sonnent de la même manière, mais le goût et la méthode de préparation sont différents. Le khinkali est un plat national géorgien, similaire aux boulettes russes ou aux manti asiatiques. Khinkal est un plat traditionnel des peuples du Caucase du Moyen et du Nord. En fait, ce sont de petits morceaux carrés de pâte qui sont bouillis dans un bouillon riche et raide. Répartissez-les sur un plat large avec du beurre fondu ou de la sauce gatyg à l'ail écrasé. Sur la pâte, étalez de la viande hachée prête à l'emploi, frite avec des tomates et des herbes. Parfois, du vinaigre de raisin est ajouté pour le piquant, mais c'est déjà au goût.

La préparation du khinkal azerbaïdjanais commence par la pâte. Il est pétri à partir de farine, d'œufs et de sel, et de l'eau chaude est ajoutée. La pâte doit être élastique et non collante à vos mains. Une telle pâte sans levain est parfaite pour cuisiner d'autres plats caucasiens: manti, kurznish et autres..

La viande hachée juteuse est ensuite préparée. Pour ce faire, prenez de l'agneau et du bœuf dans des proportions égales, ajoutez des oignons et hachez-les dans un hachoir à viande. Des épices et des herbes sont ajoutées au mélange résultant. Ensuite, la viande hachée est cuite dans une casserole avec des tomates.

Khinkal est servi dans un plat large et profond. La viande hachée est assaisonnée de cannelle et de fromage feta râpé sur le dessus, ce qui donne au plat un léger goût acidulé. Comme tout plat azerbaïdjanais, il est généreusement saupoudré d'herbes fraîches. La crème sure ou la boisson au lait fermenté est servie dans une assiette séparée avec ce plat.

8. Lula kebab

De nombreux experts culinaires considèrent la cuisine azerbaïdjanaise comme l'une des plus anciennes du monde. Il se distingue par sa variété, une grande quantité d'herbes, de légumes et d'épices utilisés. Cette spécificité est déterminée par la localisation du pays donné..

Il est impossible d'imaginer la cuisine azerbaïdjanaise sans le plat "lula-kebab". C'est une escalope d'agneau hachée cuite au feu de bois. Une caractéristique distinctive des côtelettes russes traditionnelles est que les œufs et les oignons ne sont pas ajoutés à la viande hachée, seulement des épices. Dans le même temps, la viande est soigneusement battue, finement hachée, façonnée en petites côtelettes et placée sur une fine brochette.

Le kebab de Lula est considéré comme un plat difficile et tout le monde ne peut pas le cuire correctement sur le gril. Pour sa préparation, une brochette plus large est utilisée, qui est préchauffée afin de mieux cuire le kebab de l'intérieur. Faites-le frire sur le gril pendant environ 5 à 7 minutes, en tournant constamment.

Il existe de nombreuses recettes pour faire des brochettes. En fait, c'est un shish kebab fait de charbon. La composition de la viande hachée peut être absolument quelconque, en fonction des préférences des propriétaires. Il peut être préparé avec du poisson, de la viande ou des légumes. Mais dans tous les cas, le kebab est servi de la même manière: il est disposé sur un pain plat fait maison et parsemé d'herbes abondantes. Vous pouvez compléter le plat avec des légumes frais ou grillés.

9. Curza

Le nom est très conforme au terrible serpent venimeux que l'on trouve dans la région de l'Asie de l'Est. Dans la composition du plat, il n'y a pas de serpent lui-même, mais il tire son nom de sa similitude externe. En fait, ce sont des boulettes avec des motifs. Ce sont ces décorations qui ressemblent au motif sur les écailles d'un serpent..

Les boulettes de Kurza sont plus grosses que les dushbar. Et l'essentiel, quelle est la différence entre eux, c'est que la viande hachée prête à l'emploi est mise dans le curze et la viande crue est mise dans le dushbar. Cela donne des goûts complètement différents. La viande hachée pour kurza est cuite dans de la graisse de queue avec l'ajout d'épices et de pâte de tomate.

La pâte est pétrie à partir de farine, d'œufs et de sel, puis étalée en grands cercles, comme pour un dushbar. En utilisant le formulaire, des cercles sont découpés dans lesquels la viande hachée est disposée. Vient ensuite le moment de vérité où il faut faire des motifs sur la pâte. Toutes les femmes ne peuvent pas se vanter de la capacité de faire des dessins sur la malédiction, et le plat ne sera pas considéré comme prêt sans ces décorations. Après le moulage, les moules doivent s'allonger un peu.

Le curza est brassé de la même manière que les boulettes ordinaires. Plusieurs morceaux sont jetés dans l'eau bouillante, il ne devrait pas y en avoir beaucoup pour ne pas coller ensemble. Ensuite, ils sont sortis en quelques minutes, pliés dans une grande assiette large et servis chauds. Le reste des boulettes est jeté dans le bouillon bouillant de la première portion, et ainsi de suite jusqu'à ce que la bonne quantité soit cuite. Ils doivent être consommés immédiatement, sans attendre que toutes les boulettes soient cuites. Le bouillon riche de kurza est un plat indépendant, qui n'est pas moins aimé que les boulettes elles-mêmes.

Dans certaines régions, le gatyg, une boisson lactée fermentée, est servi avec du kurza. Il facilite la digestion, mais permet au plat de refroidir rapidement, ce qui perd de sa jutosité. Habituellement, ce plat est servi pendant la saison froide, mais les vrais Azerbaïdjanais le mangent aussi en été..

10. Kutaby

Le plat est préparé à partir d'une pâte fine et tendre en forme de croissant, extérieurement, il ressemble aux pâtés, mais contrairement à eux, les kutabs sont cuits dans une poêle à frire très chauffée sans huile. Et seulement après la cuisson, graissez avec du beurre ou des sauces (épicé, prune cerise, grenade). Les Azerbaïdjanais disent que c'est un gâteau avec un secret, qui est une garniture juteuse. Les garnitures sont préparées à partir de divers produits: légumes, viande, herbes et fromage. La garniture au fromage est faite d'un mélange de variétés molles et dures mélangées à de l'aneth. Pour le fromage cottage, prenez du fromage suluguni, pétrissez-le avec du fromage cottage et beaucoup de légumes verts.

Si vous avez aimé le plat avec du fromage et du caillé, essayez celui de la viande. Il est préparé à partir de différents types de viande, principalement d'agneau, dont le piquant et le piquant sont ajoutés avec des épices et des herbes. Pour le dessert, vous pouvez essayer le kutab farci de citrouille et de noix. Ne vous attardez pas sur une chose. Assurez-vous d'essayer plusieurs types de garnitures pour déterminer votre préférée..

Chaque région d'Azerbaïdjan prépare ses garnitures pour qutab. Dans la région de la Caspienne, les pains plats Jorat farcis au chameau, à la citrouille et au fromage sont réputés. La tarte est faite petite et frite sur un feu ouvert dans des fours. Par la façon dont la garniture est étalée dans le gâteau, vous pouvez déterminer la région de la république où elle a été préparée.

Il n'est jamais trop tard pour manger du kutab. Vous pouvez le manger au petit-déjeuner ou le soir, l'emporter avec vous en voyage ou prendre une collation pendant le déjeuner. Par conséquent, le kutab est si populaire auprès des touristes qui viennent en Azerbaïdjan..

11. Ajapsandal

Ce plat est répandu dans les cuisines de la plupart des peuples turcs. C'est un ragoût de légumes dont la base est: l'aubergine, les tomates, les poivrons, l'ail et les oignons, et l'huile végétale est utilisée pour la vinaigrette.

Traduit de la langue turque, le nom sonne comme "comme tu es belle". Pour les Européens, ce plat est plus connu sous le nom de "sauté de légumes", mais sous cette forme, les aubergines ne sont pas un ingrédient obligatoire, et en Ajapsandal elles en sont la base. Parfois, des pommes de terre y sont ajoutées, mais cela est facultatif. Ce plat est savoureux et sain, servi chaud.

Il existe de nombreuses variétés de ce plat. Les légumes peuvent être cuits, sautés dans une poêle à haut bord, grillés au charbon de bois ou cuits au four. L'arôme agréable reste inchangé, ce qui évoque la sensation des rivières de montagne, des pâturages verdoyants avec un troupeau de moutons. Et c'est très correct, car initialement ce plat était préparé par des bergers qui faisaient paître leurs troupeaux dans les montagnes. Ajapsandal est considéré comme un plat diététique parfait pour ceux qui suivent leur silhouette. Ce plat sera apprécié par tous ceux qui le goûteront au moins une fois..

12. Dzhyz byz

Dzhyz byz est un plat de bergers. La facilité de préparation, les produits frais, les qualités saines et le goût extraordinaire ont rendu ce plat très populaire non seulement en Azerbaïdjan, mais aussi dans d'autres cuisines du Caucase..

Il n'est pas de coutume en Azerbaïdjan de jeter des morceaux de viande d'agneau. Par exemple, le plat traditionnel populaire jyz-byz est préparé à partir d'intestins de jeunes béliers transformés avec des pommes de terre frites; des oignons et des tomates peuvent également être ajoutés ici. Les reins d'agneau, le cœur, le foie sont également ajoutés au plat. Pour la pré-friture de ces produits, la graisse de la queue est nécessairement utilisée. Le plat fini est servi en somme, en l'assaisonnant abondamment d'herbes. Il vaut la peine d'avertir ceux qui suivent un régime que ce plat n'est pas pour eux. Comme il est très riche en calories, satisfaisant et savoureux.

13. Khash

Dans la cuisine traditionnelle azerbaïdjanaise, la plupart des plats chauds et des soupes sont à base de viande d'agneau, et seules quelques recettes sont à base de bouillon de bœuf ou de veau. Khash est l'un de ces plats. Malgré le fait que ce plat soit servi chaud, il est d'usage de l'utiliser pour le petit-déjeuner..

Le khash est préparé à base d'un bouillon à base de tripes de bœuf; dans certaines régions du pays, on y ajoute des têtes et des queues de bœuf. La particularité de la soupe est que, contrairement à la plupart des plats azerbaïdjanais, les épices et les herbes n'y sont pas ajoutées. Lorsqu'ils sont servis, les herbes et les herbes sont servies dans un récipient séparé, mais uniquement pour les invités. Les habitants mangent du khash sans épices.

Ce plat est principalement consommé en hiver pour permettre au corps de récupérer l'énergie dont il a besoin et de le garder au chaud. Les hôtesses servent de la soupe avec des petits morceaux de pain blanc, des radis blancs et des fromages à pâte dure. Le lavash mince ou le pain est émietté en khash jusqu'à ce qu'il absorbe complètement le bouillon. Mangez-le avec une cuillère ou avec vos mains. De l'alcool à ce plat, seule la vodka est servie, avec des toasts et des voeux du matin.

Khash n'est pas seulement un plat copieux, mais aussi très sain. Par exemple, la gélatine et l'ail contenus dans la soupe aident à lutter contre les maladies du système musculo-squelettique, renforcent le système immunitaire, gardent la peau jeune et belle..

14. Azerbaïdjanais Saj

Le Saj est l'un des plats les plus délicieux de la cuisine azerbaïdjanaise. Le nom du plat vient des plats dans lesquels il est cuit. Saj est une grande casserole concave conçue pour la cuisson sur un feu ouvert. En Azerbaïdjan, il est utilisé de deux côtés: il est pratique de faire cuire le lavash traditionnel du côté convexe et la viande, le poisson et les légumes de l'autre. Le plat saj lui-même est cuit dans une poêle sur un feu ouvert..

Comment est-ce. En général, tout est simple et savoureux. La viande et les légumes sont cuits dans une poêle. La viande, bien sûr, est de l'agneau, parfois du bœuf ou du poulet. Pour un plat d'accompagnement, prenez un mélange de légumes de pommes de terre, d'aubergines, de poivrons doux, de tomates et d'oignons, le tout assaisonné d'épices et d'une variété d'herbes fraîches.

La viande est préparée en premier. Faites-le frire dans du beurre ou de la graisse de queue, puis ajoutez les légumes. Les légumes produisent du jus qui se mélange à la graisse et à la viande. Ainsi, les produits échangent des saveurs et des saveurs, et un ragoût incroyablement tendre avec de la viande est obtenu, qui fond littéralement dans la bouche..

Le plat est servi directement dans la poêle où il a été cuit. Dans ce cas, ils ne se mettent pas sur le plan de la table, mais sur un petit brasier, qui chauffe le plat. Saj est préférable de manger avec une grande entreprise. Il est généralement admis que tant que vous communiquez avec des amis, saj ne se calme jamais..

Comme vous pouvez le voir d'après ce qui a été dit, la cuisine azerbaïdjanaise se distingue par une grande variété de plats savoureux et sains. Chacun d'eux porte des caractéristiques nationales et une gamme unique de goûts de cette région du Caucase. Les Azerbaïdjanais ont réussi à conserver de nombreuses recettes originales de plats qui ont été transmis pendant des siècles par leurs arrière-grands-pères qui vivaient sur cette terre. Tout cela a permis de préserver et de diversifier la gamme des plats de la cuisine nationale, qui véhiculent la saveur nationale unique. Voici comment c'est - une cuisine azerbaïdjanaise unique.

15. Baklava

Baklava est devenu le premier bonbon gastronomique en Azerbaïdjan. Elle est toujours présente sur la table lors de la grande fête musulmane de Novruz Bayram. Il est également servi aux clients en vacances. Le baklava est préparé en Azerbaïdjan depuis des temps immémoriaux. Au début, il n'était servi que pour la célébration de Novruz. Baklava avait une signification rituelle, symbolisant la langue de la flamme.

Au fil des ans, de nombreuses autres traditions liées au baklava sont apparues. Par exemple, les anciens, allant courtiser la fille, ont porté 21 baklava avec d'autres délices à la maison de l'élu, et pour l'engagement, le nombre augmente à 101.

Le baklava Baku classique est composé de 12 couches de pâte fine. On pense que c'est du mot «okhlov», qui signifie un rouleau à pâtisserie, que le nom du plat est allé. L'épaisseur de la pâte ne doit pas dépasser 0,5 cm.La pâte à levure, les noix râpées, le safran et le sucre sont utilisés comme base pour le baklava. Baklava est un gâteau multicouche avec une garniture sucrée. Selon l'histoire culinaire, ce plat n'avait initialement que trois couches, mais leur nombre a ensuite atteint 12.

Pour préparer ce bonbon, étalez une grande couche de pâte, saupoudrez-la abondamment de noix et de sucre, puis recouvrez-la d'une autre fine couche de pâte, graissée de beurre, et ainsi de suite jusqu'à 12 fois. La dernière couche est enduite de jaune pour une croûte brun doré. Après toutes les étapes, la pièce est envoyée au four pendant 30 minutes. Lorsque le gâteau sucré a refroidi, il est coupé en losanges et garni de noix entières. Le baklava en forme de diamant vient des temps anciens, où le diamant symbolise le principe féminin, la gentillesse, le foyer familial, l'exactitude.

Chaque femme au foyer en Azerbaïdjan a une recette familiale pour faire du baklava. De plus, dans chaque région, le baklava est préparé à sa manière, par exemple, la ganja est cuite sur du charbon dans une plaque de cuisson en cuivre spéciale. Gubinskaya et Shekinskaya sont fabriqués à partir de farine de riz. En général, la cuisson du baklava est un processus long et laborieux, mais le goût sucré délicat de cette douceur en vaut la peine..

Cuisine azerbaïdjanaise - 66 délicieuses recettes maison

Les cuisiniers azerbaïdjanais ont reçu une reconnaissance nationale de leurs compétences. La cuisine de cette région est si diversifiée et remplie de magnifiques recettes maison que chacun peut y trouver ses plats préférés. Continuer à lire...

  1. domicile
  2. Meilleures sélections
  3. Cuisines nationales
  4. Cuisine caucasienne
  5. Cuisine azerbaïdjanaise
  • Oeufs de poule
  • Pomme de terre à la viande
  • épinard
  • Prune cerise
  • Pois chiche
  • Compote de pommes de terre
  • Levure sèche
  • Oignons verts
  • Dolma
  • Poulet aux légumes
  • Pour dîner
  • Ragoût de viande en conserve
  • Oignon
  • Aubergine à la viande hachée
  • Riz aux légumes
  • Cuisine géorgienne
  • Pommes de terre aux tomates
  • Soupe aux œufs
  • Lavash maison
  • Compote d'oignon

Cuisine azerbaïdjanaise riche

La première place dans le régime des Azerbaïdjanais est occupée par le pain (tout est tête). Il est cuit soit sur saj (une poêle, au contraire, sans parois et convexe, est mise au feu), soit dans un tandoor (four, sur les parois intérieures duquel sont moulés des gâteaux crus). Des recettes maison pour le pain azerbaïdjanais ont été mentionnées avant même notre ère. Ce sont lavashi (feutre), yuha, cherey (tendir cherey), apek.
Le deuxième plat le plus populaire et le premier le plus célèbre est le pilaf. Il est préparé de cent manières - avec de la viande et sans viande, avec des fruits, une abondance d'épices (elles doivent souligner le goût des principaux produits et ne pas se démarquer), des herbes et du gibier. Il existe également des pilafs sucrés. Nos enfants les aimeront. Les touristes font l'éloge du pilaf de ce pays.
Un climat favorable à la croissance des plantes fournit à la population des légumes et des herbes. C'est la base des salades, des soupes, des plats d'accompagnement et des apéritifs.
Les sucreries sont une branche spéciale de la cuisine azerbaïdjanaise. Il en existe trois types principaux: la farine, le caramel et les bonbons. Tout le monde connaît le baklava à la farine. Il est préparé comme suit: une pâte étirée avec une abondance de beurre est déposée en couches avec une garniture au miel et aux noix, versée avec une sauce crémeuse au miel, coupée en diamants et cuite au four. Décoré avec une noix. Délicieux dessert!
Viande - agneau et gibier, chaud - soupes, variété de boulettes, brochettes, collations - kyukyu (comme les œufs brouillés et les frittats), fisinjan, ajapsandali.
Ce pays est très riche en recettes et en plats délicieux.!

Top 10 des plats populaires de la cuisine azerbaïdjanaise

Les peuples du Caucase se sont toujours distingués par leur hospitalité, les Azerbaïdjanais ne font pas exception. Ils accueillent toujours les invités, mettant sur la table des plats étonnants et les plus diversifiés de la cuisine nationale..

La cuisine, je dois dire, étonne l'imagination et satisfait le goût des gourmets les plus exigeants: pour chacun, il y aura son propre plat spécial avec une touche orientale caractéristique.

L'une des cuisines les plus anciennes a des milliers de plats, y compris des plats chauds, des soupes, des collations, des pâtisseries et, bien sûr, les bonbons azerbaïdjanais obligatoires - quelque chose dont aucun repas ne peut se passer..

Caractéristiques de la cuisine azerbaïdjanaise

La religion du peuple a laissé sa marque sur le menu: les règles musulmanes ne permettent pas de manger du porc, donc en Azerbaïdjan, les plats de viande sont principalement préparés à partir d'agneau et le régime alimentaire du poisson est composé de représentants de la famille des esturgeons et des saumons.

Chaleureux et accueillant, l'Azerbaïdjan est un pays au sol très fertile, il existe de nombreuses variétés de fruits et légumes qui sont facilement et presque toujours ajoutés aux aliments..

La combinaison d'ingrédients ne rentre parfois pas dans la tête, mais les plats se révèlent incroyablement savoureux et nutritifs. Une caractéristique de la cuisine azerbaïdjanaise est que diverses épices, épices et assaisonnements sont ajoutés à tous les plats sans exception..

Dans les maisons de ce pays, un arôme agréable plane constamment, provoquant l'appétit. De plus, dans certaines régions et villages, les femmes cuisinent encore dans de vieux plats traditionnels en cuivre. On pense qu'un tel alliage améliore le goût du plat..

Top 10 des plats azerbaïdjanais populaires

Il est difficile de distinguer certains des meilleurs parmi plusieurs milliers d'anciennes recettes azerbaïdjanaises: tous les plats de la cuisine nationale sont extrêmement bons et ce qui est important, ils sont sains grâce à l'ajout d'une énorme quantité d'herbes et de fruits frais. Mais il existe plusieurs plats particulièrement populaires connus depuis longtemps en Europe..

1. Ajapsandal

Ce plat se trouve souvent dans les cuisines d'autres peuples du monde - arménien, turc, géorgien et bien d'autres, mais initialement l'ajapsadal est un apéritif froid traditionnel en Azerbaïdjan. Il s'agit d'un plat de légumes à base d'aubergines, de tomates et de poivrons. Les autres ingrédients qui rehaussent le goût comprennent les oignons blancs, la coriandre fraîche, l'ail et le basilic. L'huile végétale est utilisée comme vinaigrette.

Dans les pays européens, ce plat, dont le nom se traduit par «comme vous êtes merveilleux», serait surnommé le sauté de légumes. Mais dans un sauté traditionnel, l'aubergine n'est pas un ingrédient obligatoire, contrairement à l'Ajapsandal, en outre, des assaisonnements complètement différents sont utilisés en Europe, de sorte que le plat azerbaïdjanais reste unique et unique dans son goût..

2. Pilaf

Bien sûr, le pilaf est le plus souvent associé à la cuisine azerbaïdjanaise. Il existe environ 200 recettes pour ce plat en Azerbaïdjan. On pense que cette nation en particulier prépare le pilaf mieux que les autres peuples du Caucase et que l'ensemble de la population du monde..

Le plat s'avère vraiment toujours savoureux, quelle que soit la recette dans laquelle il est préparé. Mais il y a une particularité remarquable: le riz lui-même et la "garniture" sont préparés séparément l'un de l'autre, et ne sont mélangés que dans une assiette servie à table. La bouillie de riz est faite dans un chaudron en fonte ou en cuivre, dans du beurre ou de la graisse de queue est utilisée.

Le garu est préparé dans un récipient séparé - un mélange de morceaux d'agneau, d'épices, de légumes et de fruits. Même le service du plat se déroule d'une manière étonnante: le riz est recouvert de plusieurs tranches triangulaires de kazmag (pain plat sans levain), saupoudrées de graines de grenade, et le garu est servi dans une assiette séparée. À tout cela s'ajoute une boisson traditionnelle - le sorbet..

3. Dolma

Ce plat est un peu similaire aux rouleaux de chou russes ordinaires, mais il présente également des différences significatives. Tout d'abord, des feuilles de coing ou de vigne sont utilisées à la place des feuilles de chou. Deuxièmement, le dolma azerbaïdjanais peut avoir des garnitures complètement différentes..

L'option traditionnelle est l'agneau dolma, des légumes verts frais et du riz transparent sont ajoutés à la viande hachée, ces ingrédients ne doivent pas dépasser la viande hachée en volume. En règle générale, prenez 3 parties d'agneau émincé et 1 partie de riz aux herbes.

En Azerbaïdjan, il existe environ 10 recettes de dolma avec différentes garnitures, y compris des fruits, des légumes et du poisson. Chaque option est populaire: en été, une dolma légère aux légumes est servie avec une boisson traditionnelle au lait fermenté; pour l'hiver, un plat chaud de poisson ou de viande est approprié. Il est à noter qu'il n'a pas encore été établi avec précision de quelle cuisine nationale provient ce plat..

Aujourd'hui, il fait partie intégrante du régime alimentaire de l'Azerbaïdjan, de la Géorgie et de l'Arménie, mais c'est l'Azerbaïdjan qui a tout mis en œuvre pour que le plat soit reconnu comme traditionnel pour le peuple azerbaïdjanais. Il est intéressant de noter que tout a fonctionné: il y a littéralement un an, les traditions culinaires de fabrication de la dolma azerbaïdjanaise étaient reconnues comme patrimoine culturel de l'humanité..

4. Lula kebab

Un autre plat de viande incontournable du pays. C'est une escalope d'agneau hachée cuite au charbon de bois ou au feu ouvert. Il est à noter que les oignons ou les œufs ne sont pas ajoutés à la viande hachée, la viande hachée est simplement battue longtemps et soigneusement, après quoi elle est placée sur une fine brochette en bois.

Il y a suffisamment d'options pour faire des brochettes, dans le langage courant, c'est un shish kebab, par conséquent, comme dans toute autre cuisine, un kebab peut être fabriqué à partir de poisson, de légumes ou de viande. Mais le service est toujours le même: de la viande abondamment saupoudrée d'herbes sur de fins gâteaux faits maison.

5. Dushbara

Ce plat s'apparente aux boulettes classiques, en fait - des boulettes de style azerbaïdjanais. Pour la cuisson, l'agneau haché est fait avec l'ajout de diverses épices et herbes, la pâte est pétrie en trempé avec un peu de sel.

Une particularité du plat national est que les préparations ne sont pas plongées dans l'eau, mais dans un bouillon bouillant à base d'os d'agneau. Le Dushbara est servi dans un bouillon avec du beurre et des herbes fraîches, qui occupe au moins un tiers de l'assiette.

6. Dzhyz-byz

En Azerbaïdjan, il est d'usage de manger non seulement de la viande propre, mais aussi ses déchets. Ainsi, le plat populaire azerbaïdjanais jyz-byz - de jeunes intestins de bélier transformés, frits avec des pommes de terre. Le plat comprend également d'autres intérieurs d'animaux - foie, reins, cœur. Pour la friture, on utilise nécessairement de la graisse de queue grasse et un plat prêt à l'emploi, abondamment assaisonné d'herbes, est servi en somme.

7. Bozbash

L'un des nombreux premiers plats de la cuisine azerbaïdjanaise. Presque toutes les soupes de cette cuisine diffèrent quelque peu de la consistance à laquelle nous sommes habitués: les soupes azerbaïdjanaises sont beaucoup plus copieuses et très peu liquides, ce qui fait que les plats sont toujours très caloriques et nutritifs. Bozbash - une soupe grasse avec de nombreux ingrédients.

Les principaux légumes sont: les pommes de terre ou les châtaignes, les poivrons, les tomates, les pois chiches, les oignons, les courgettes et les aubergines. Une particularité - la menthe et les pommes sont toujours présentes dans la recette traditionnelle, ce qui donne du piquant au plat.

8. Petey

Une autre soupe intéressante qui est cuite au four. Un plat de poitrine d'agneau très épais. Le processus de cuisson se déroule en plusieurs étapes: les légumes (oignons, poivrons, carottes, aubergines) sont d'abord frits dans de la graisse de queue, puis transférés dans un pot en argile. Le mélange est versé avec une petite quantité de liquide et mis à disposition dans le four. Lorsque vous servez des piti, assurez-vous de garnir de coriandre.

9. Khash

Dans la cuisine azerbaïdjanaise, presque tous les plats chauds et soupes sont à base d'agneau, seules certaines recettes incluent du bœuf ou du veau. Khash est l'un d'entre eux. Malgré le fait que cette soupe soit servie chaude, il est traditionnellement de la manger exclusivement au petit-déjeuner..

Le khash est préparé sans épices à base de tripes de bœuf; des queues et des têtes de bœuf sont ajoutées dans certaines régions. De plus, c'est l'un des rares plats qui ne soit pas saupoudré d'herbes. Lorsque vous servez des épices, des herbes et des fines herbes sont simplement servies dans un bol séparé, mais uniquement aux clients du pays. La population locale mange du khash sans aucune épice.

10. Baklava

Un bonbon traditionnel azerbaïdjanais, toujours présent sur la table lors de la grande fête musulmane de Novruz Bayram, ce plat est également servi à tous les convives. La base du baklava est la pâte de levure, les noisettes et autres arachides. Ingrédients supplémentaires et nécessaires - safran, clous de girofle, sucre. Baklava est quelque chose comme un gâteau en couches sucré.

Pour préparer des bonbons orientaux, étalez une couche de pâte, saupoudrez abondamment d'une garniture sous forme de noix et de sucre, puis recouvrez le mélange d'une autre couche de pâte, graissez-la avec du beurre et remettez la garniture.

Des actions similaires se poursuivent jusqu'à ce qu'il y ait 10 couches dans le futur plat, ce dernier est enduit de jaune d'œuf au safran, après quoi la pièce est envoyée au four pendant une demi-heure. Lorsque la friandise est prête et refroidie, elle est coupée en morceaux en forme de losange, dont chacun est décoré de noisettes entières..

En Azerbaïdjan, ils savent vraiment cuisiner et le faire avec âme. Les traditions musulmanes sont telles que tout repas est une fête à grande échelle, au cours de laquelle des conversations sincères ont lieu. Si vous vous trouvez dans ce pays chaleureux et accueillant, vous devez absolument visiter les habitants: ils accueillent chaleureusement tout le monde, leur offrant les plats faits maison les plus incroyables et délicieux..

Cuisine azerbaïdjanaise

La cuisine azerbaïdjanaise est très diversifiée en raison de sa situation géographique et des différentes zones climatiques. Les montagnes, la mer et les plaines dotent généreusement la cuisine azerbaïdjanaise. En savoir plus sur la cuisine azerbaïdjanaise.

Azerbaïdjan

Soupe au poulet facile, rapide et délicieuse. Recette de cuisine azerbaïdjanaise.

Ce n'est pas un hasard si Dovgu est appelé la perle de la cuisine azerbaïdjanaise. Il semblerait que la préparation du dovga prenne 20 minutes, mais le goût unique de cette fameuse soupe ne laisse pas indifférent même les gourmets les plus exigeants. Chaque région a ses propres nuances dans la préparation du dovga. Mais le katyk ou le yaourt, beaucoup d'herbes fraîches et de riz restent inchangés..

Tava kebab - viande tendre et juteuse avec des légumes cuits au four aromatiques. Ce plat turc original et délicieux sera préparé par n'importe quel cuisinier célibataire ou novice. L'essentiel est de cuire de délicieuses viandes hachées, de hacher les légumes et de préchauffer le four.

Les kutabs sont des tartes traditionnelles de la cuisine azerbaïdjanaise. Les gâteaux minces sont faits de pâte sans levain et hypocalorique, avec des herbes juteuses et du fromage ou du fromage cottage sec. Les verts du kutab fini restent juteux et ne perdent pas leur goût, le fromage fond un peu - tout cela remplit votre maison d'un arôme délicat.

Baklava (baklava) - délicieuse douceur de noisette orientale.

Une option intéressante pour la cuisson des aubergines. Cuisson d'aubergines farcies fourrées à la viande, cuites à la sauce tomate.

Parmi des dizaines de recettes de lobio, chacun peut en trouver une qui lui convient. Essayez le rumili de haricots rouges Lobio avec oignons frits et noix.

J'ai cuisiné du dolma plusieurs fois, il semblait que tout le monde l'aimait même, mais j'avais tout le temps le sentiment que quelque chose n'allait pas, comme si je poussais comme un chaton aveugle, on ne savait pas où et j'inventais quelque chose que je n'avais pas besoin d'inventer. Et puis je me suis souvenu que j'avais longtemps vu le post de la respectée Sevda Gasimova sur le vrai dolma azerbaïdjanais.

Méthode de cuisson:

La recette du plus délicieux shawarma fait maison avec du poulet, du chou, des concombres marinés, de la tomate et du fromage, habillé d'une délicieuse sauce. Une recette de shawarma très savoureuse et rapide à la maison. Véritable confiture!

Le nom peut être grossièrement traduit par macarons, pain d'épices ou petits pains aux amandes (badam). De plus, la forme de ces pâtisseries orientales peut ressembler à des amandes..

Le pilaf aux pruneaux est un trésor national. C'est facile à cuisiner, profitez-en avec nous.

Le kutab est une tarte fine, le plus souvent farcie d'herbes ou de viande. Plat traditionnel et très populaire de la cuisine azerbaïdjanaise.

Kutabs à la viande - délicieux comme les Chebureks.

Une recette détaillée pour la préparation de pâtisseries nationales azerbaïdjanaises sucrées aux noix - badambura. Des épices sont ajoutées à la garniture aux noix - cardamome, vanille. Il existe des options pour badambura avec du blanc d'oeuf dans la garniture.

Si vous avez des grenades mûres "extra" que vous avez un besoin urgent de manger ou de mettre dans une "affaire" culinaire, vous pouvez faire une merveilleuse sauce aigre-douce narsharab. Idéal pour la sauce à la grenade avec de la viande, et pas seulement.

La sauce narsharab azerbaïdjanaise est fabriquée à partir de jus de grenade et d'épices. La sauce à la grenade est la meilleure pour la viande. Il n'est pas difficile de faire cuire le narsharab à la maison, et pendant la saison des grenades, il est également moins cher que d'acheter du tout préparé.

Beaucoup de gens aiment les produits de boulangerie avec des noix. Très facile à préparer et délicieux rouleaux de noix d'Azerbaïdjan Ordubad.

Baklava est différent. Baku baklava est, en fait, un gâteau multicouche à base de pâte de levure éponge avec une garniture aux noix.

Je suis sûr que tout le monde aimera ce plat. Au moins, je n'ai pas encore rencontré une personne qui ne demanderait pas: "Y a-t-il plus?" Choisissez la garniture pour les kutabs (gâteaux plats à base de pâte sans levain) à votre goût - pommes de terre ou citrouille, vous pouvez les deux.

Cette recette de baklava à base de pâte de levure est tirée des cartes postales de l'ère soviétique "Cuisine azerbaïdjanaise". La pâte est douce et aérée, et la garniture aux noix est sucrée et juteuse. Votre famille adorera ce dessert oriental.

Les mutaki sont des bagels sablés bien connus farcis aux arachides, au sucre et à la cannelle. Une pâte brisée délicate combinée à une délicieuse garniture aux noix - quoi de mieux! Faites-vous plaisir et faites plaisir à vos proches et préparez ces délicieux produits de boulangerie faits maison.

La recette de la cuisson du canard avec du miel au four. Le canard au miel s'avère tendre, piquant, avec une croûte dorée croustillante inhabituellement appétissante.

Agneau aux légumes dans une casserole

Les biscuits Kurabye sont l'un des célèbres bonbons orientaux. Essayez cette recette de kurabiye à la Bakou, elle est simple et vous permettra de chouchouter les enfants et les adultes avec des biscuits tendres friables.

Le baklava est préparé de différentes manières en Azerbaïdjan. Nous proposons une recette pour faire du baklava Bakou à partir de pâte à la levure farcie aux noix et fourrée au miel.

Eh bien, juste une salade royale!

La recette du pilaf azerbaïdjanais diffère des autres recettes nationales de pilaf en ce qu'elle ne permet pas au riz d'entrer en contact avec le fond du chaudron dans lequel le riz est cuit. Pour cela, le fond du chaudron est tapissé du soi-disant «kazmag», c'est-à-dire d'une fine couche de pâte sans levain, préparée de la même manière que la pâte pour nouilles. Un œuf battu sert souvent de kazmag.

Parmi les différentes recettes de pilaf aux fruits secs, chacun trouvera certainement celui qui lui convient. Par exemple, voici un tel pilaf de Bakou avec du poulet et des fruits secs.

Le piti est un plat exclusivement caucasien comme une sauce à l'agneau et aux pois. Plusieurs types de soupes aux pois arméniens sont préparés comme les piti, mais ici nous proposons une recette azerbaïdjanaise de piti. Si le piti est préparé fin, vous pouvez le manger avec une cuillère, s'il est raide, puis avec une fourchette. Le goût d'agneau de ce plat se manifeste avec une plénitude exceptionnelle..

← Précédent | Suivant →

La cuisine azerbaïdjanaise est préparée à partir d'agneau, de poisson et de volaille, mais jamais à partir de porc, ce qui est dû à des raisons religieuses. Les recettes de la cuisine azerbaïdjanaise utilisent largement des légumes (tomates, concombres, aubergines, poivrons), ainsi que des épices, parmi lesquelles les plus populaires sont le safran et le sumac. N'oubliez pas les fruits, coings, pommes, poires, citrons, ils sont également largement utilisés dans la cuisine azerbaïdjanaise. Les recettes de cuisine azerbaïdjanaise qui viennent à l'esprit sont le pilaf, le kebab (shish kebab) et le dolma. La cuisine azerbaïdjanaise est également riche en plats sucrés. Les pâtisseries sont généralement très sucrées, ce sont du pain fourré à la farine sucrée Keta, des biscuits à la confiture Kurabie, des bagels fourrés aux noix Mutaki, des tartes sucrées Shekerbura.

Essayez de cuisiner une recette de cuisine azerbaïdjanaise. Nous sommes sûrs que vous aimerez la cuisine azerbaïdjanaise, des recettes avec des photos vous aideront à préparer correctement la cuisine azerbaïdjanaise.

Cuisine azerbaïdjanaise

Baklava

Il existe de nombreuses options pour le baklava (arménien, azerbaïdjanais, etc.). Je vous propose une recette qui a fait ses preuves depuis des décennies et qui fonctionne TOUJOURS très bien. Délicieux, juteux, parfumé, il décorera votre table de fête et rendra le quotidien plus doux =) La recette de ma chère grand-mère =) P. S. Ne jugez pas strictement, ma première expérience en publiant une recette, j'ai essayé de le faire le plus en détail possible =)

Foie "Tendresse"

Foie délicat préparé selon la méthode originale. Il y a des gens qui n'aiment pas le foie comme le tat70. Alors pour Tanya et pour des gens comme elle, j'ai cuisiné le foie inhabituel que je lui ai promis. Et en même temps, j'ai décidé de la mettre au concours. Pour le concours du magazine "Atelier culinaire".

Délice Shaker

Biscuits incomparables de couleur citron vif de la série de bonbons orientaux. Si vous voulez surprendre vos invités en préparant un tel miracle parfumé qui fond dans votre bouche en seulement 15 minutes, alors cet endroit est fait pour vous.!

Sarrasin à Bakou

Mon mari préfère les pommes de terre à tous les plats d'accompagnement, de préférence frits, il mange tous les autres plats d'accompagnement dans une commande d'épinette volontaire-obligatoire. J'ai vu la recette de cette bouillie dans le programme «Allons-y, mangeons!», J'ai décidé de la cuisiner. Honnêtement, j'ai été indiciblement surpris: mon mari mangeait ce sarrasin avec un additif! Vraiment délicieux! Excellent à la fois comme plat d'accompagnement et comme plat indépendant.

Tarte Lavash au fromage hollandais

Essayez cette tarte, tendre, copieuse. Un plaisir, pas un gâteau, mais sur la table.. comme un soleil rouge.

Pita

Lavash est plus souvent utilisé en Orient. De nos jours, les femmes utilisent le lavash dans divers plats pour raccourcir le temps de cuisson. J'ai promis de faire hier.

Manteaux de chou azerbaïdjanais

La cuisine caucasienne est mon amour à part! Grâce à elle, je suis tombé amoureux de toute la Méditerranée. Malheureusement, je trouve rarement des épices et la possibilité de cuisiner quelque chose de la cuisine arménienne ou géorgienne, mais je l'ai fait depuis l'Azerbaïdjan. et complètement inconnu. J'ai préparé ce plat avec plaisir selon la recette de Sévouli d'Azerbaïdjan, pour laquelle un grand merci à elle.

Pads "Unla-nan"

Et maintenant, je reviens vers vous avec des douceurs orientales! Ma famille a vraiment aimé cette pâtisserie - c'est bon! Des coussinets gras et friables parfumés à la vanille fondent dans la bouche. eh bien, c'est juste impossible de se détacher! Ces biscuits sont préparés facilement et très rapidement - le temps de cuisson est de 3-4 minutes! Mais attention, ces coussinets sont très riches en calories!

Escalopes de courgettes

Escalopes de légumes, diététiques et faciles à digérer

Kuba tykhmasy

Pendant environ six mois, cette recette du sujet GOST sur "La cuisine" était accrochée dans mes favoris, jusqu'à ce que je décide de faire ce miracle. Je déclare de manière responsable - de délicieuses pâtisseries! De plus, malgré l'apparente complexité de la préparation, la fabrication de ces petits pains est simple et rapide, car je vais vous dire en détail comment!

Khingal "loukoums"

Pour la première fois (1987) j'ai mangé le plat dans l'une des régions d'Azerbaïdjan. Pendant longtemps, je n'ai pas trouvé de recette, car ce plat était fait par des Meskhitiens turcs. Même après avoir visité la Turquie, ils ne connaissaient pas cette recette. Un plat incroyablement savoureux et intéressant. Pour le concours du magazine "Atelier culinaire".

Shaker Puri

Le goût de ce cookie est familier depuis l'enfance, dans les années 70 et 80, quand il y avait quelques noms de confiseries et pâtisseries dans les magasins. J'ai même été surpris que cette recette ne soit pas sur le site, elle est facile à faire et digne d'attention. Les cookies appartiennent à la cuisine azerbaïdjanaise. Je vous propose une recette de ce cookie selon GOST.

Dolma "Trois soeurs"

Je voudrais partager avec vous un plat national azerbaïdjanais incroyablement délicieux. Je l'ai cuisiné grâce à mon ami de Bakou - Iradushka! Elle m'a demandé si nous avions essayé cela. Et j'ai réalisé que j'avais manqué de délicieux. Elle m'a écrit une recette. Et à la fin, nous avons eu un plat très savoureux, aromatique et agréable à regarder. "Trois sœurs", c'est parce que les légumes, lorsqu'ils sont cuits, échangent leur jus, et cela s'avère, enfin, un plat très savoureux! En général - je recommande.

Poulet Lavangi

Chers cuisiniers, je publie une autre recette pour tous les amoureux de la cuisine azerbaïdjanaise, pour ceux qui aiment se familiariser avec les plats de la cuisine nationale. De tous mes invités qui ont goûté à ce plat, chacun se souvient de son goût et demande à apprendre à le cuisiner! Il n'y a rien de difficile en cuisine! Entre! Aide-toi! Et je serai heureux si vous cuisinez un tel poulet pour vous-même!

Churek azerbaïdjanais

En Azerbaïdjan, le pain est cuit simple, sans aucune difficulté. Lavash, divers pains plats et churek, qui en russe signifie «pain».

← Précédent | Suivant →